1. // Féminines
  2. // Coupe du monde 2015
  3. //
  4. // France/Mexique (5-0)

La France sort première du groupe !

En détruisant le Mexique (5-0), les Bleues ont assuré leur ticket pour les huitièmes, ajouté la manière, les buts et apporté une réponse claire après la déconvenue colombienne. La France est toujours là. Et bien là.

Modififié
3k 32

France 5-0 Mexique

Buts : ML. Delie (1re), J. Ruiz c.s.c (9e), E. Le Sommer (13e, 36e), A. Henry (80e) pour la France

34 secondes. C'est le temps qu'il aura fallu aux Françaises pour inscrire leur premier but et s'assurer la qualification pour les huitièmes de finale. Dès le coup d'envoi, la France file le ballon à Élodie Thomis côté droit avant que cette dernière ne fasse parler sa vitesse de pointe. Après un beau rush, la Lyonnaise arrive aux abords de la surface de réparation adverse et claque un centre. La gardienne mexicaine loupe son intervention, Marie Laure-Delie reprend le cuir de la tête et le catapulte au fond des filets. Premier pion de l'attaquante qui fête dignement sa titularisation. Un but annonciateur du festival des Françaises, revanchardes après leur défaite face à la Colombie et désireuses de rappeler à la planète football pourquoi elles étaient là : pour remporter le Mondial.

Un récital à la Française


Cueillies à froid, les Mexicaines ne voient pas le ballon et, pire, encaissent un deuxième but quelques minutes après le premier. Sur un bon corner, la malheureuse Jennifer Ruiz dévie une tête de Wendy Renard dans ses propres cages (9e). Déchaînées, les Bleues foutent le feu à la rencontre en faisant parler leurs qualités : vitesse, technique et puissance. Le Mexique est inexistant, incapable d'enchaîner plus de deux passes. Sur une énième accélération d'Élodie « Bolt » Thomis, la France colle un troisième pion par l'intermédiaire d'Eugénie Le Sommer (13e). Toujours pas rassasiée, la troupe de Philippe Bergeroo poursuit son travail de destruction.

Pressing haut, défense imperméable et attaque inspirée, les coéquipières de Laure Boulleau sont touchées par la grâce (19e, 20e, 21e). Après une demi-heure à servir de punching-ball, les joueuses de la Tricolor parviennent à s'infiltrer dans le camp français avec un corner (28e). Ce sera la seule incursion mexicaine. Au milieu de terrain, Amandine Henry fait régner sa loi. Toujours bien placée, la joueuse fait souffrir l'intégralité de l'équipe mexicaine. C'est sur un coup franc obtenu sur une de ses interventions que Le Sommer marque le quatrième but des Bleues, s'offrant ainsi un doublé (36e). La mi-temps est sifflée, la France mène quatre à zéro. Un goal average à conserver, voire à améliorer reste le seul enjeu des Bleues.

Le chef-d'œuvre d'Henry


Dans les travées du Place Stadium d'Ottawa, on se demande si la seconde période est nécessaire. Le match est déjà plié, que faire de sa deuxième mi-temps ? Poursuivre les attaques et prendre du plaisir. Les Mexicaines, quant à elles, tentent de sauver l'honneur entre deux serrages de fesses, mais ce n'est pas très efficace (54e). En dehors de ce petit aparté, les Françaises maintiennent la pression en attendant une ouverture. Sereines, Abily et Henry dictent tour à tour le tempo du match tout en gardant la même intensité. Majri et Thomis transforment les couloirs mexicains en autoroutes au point de toucher la barre sur un centre (64e). Bref, la France s'amuse.

Entre deux arrêts de jeu, Philippe Bergeroo fait souffler Le Sommer et Abily en les remplaçant par Thiney et Bussaglia. Dans ce match à sens unique, les Françaises ne lèvent absolument pas le pied, poursuivent les offensives et multiplient les gestes de classe. Après une belle possession de balle, Amandine Henry, encore elle, s'empare du cuir dans l'axe et décoche une frappe monstrueuse. Le ballon finit sa trajectoire dans la lucarne mexicaine (80e). 5-0, la démonstration est totale. Le score n'évoluera plus. Mis à part la sortie sur blessure de Laure Boulleau (78e), la rencontre a été parfaite pour les Bleues. Qualifiées pour les huitièmes avec en guise de bonus la première place de la poule F, les Françaises ont définitivement lancé leur Mondial. Les ambitions sont à nouveau permises.

Par Lhadi Messaouden
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

ohundnisursofoot Niveau : CFA2
Hors-sujet, désolé, mais je me pose une question.

Les logos des fédés nationales possèdent uniquement le nombre d'étoile signifiant le nombre de CDM gagnées par l'équipe A des hommes ? Où chaque équipe possède son nombre d'étoiles ? Y-a-t-il au moins une division étoile hommes/femmes ?

Rien ne fait sens dans ma tête.
Message posté par ohundnisursofoot
Hors-sujet, désolé, mais je me pose une question.

Les logos des fédés nationales possèdent uniquement le nombre d'étoile signifiant le nombre de CDM gagnées par l'équipe A des hommes ? Où chaque équipe possède son nombre d'étoiles ? Y-a-t-il au moins une division étoile hommes/femmes ?

Rien ne fait sens dans ma tête.


Les bleues jouent avec un maillot sans étoile. Elle le feront peut-être après ce mondial...

Grosse première mi-temps des filles, bravo ! En espérant que ça fera un peu taire tous les commentateurs condescendants et macho de ce forum. Une victoire un peu trop large au vu du tableau qui les attend en cas de victoire au prochain tour (Allemagne puis U.S.A...) En ne gagnant que d'un but d'écart l'Angleterre passait devant nous et nous passions en bas de tableau.

Et quelle minasse de Henry !
Note : 1
Ce but de Henry... sublime!
Note : 29
Le troisième but est magnifique dans sa construction !

Je suis choqué qu'elles puissent aussi bien jouer , on a du leur promettre à chacune un robot mixeur en cas de large succès.
"avec en guise la première place de la poule F"
En guise de quoi pardon?
Jolie match, et quel but de Henry (patronyme prédestiné apparement)
En tout cas je tire aussi mon chapeau aux Mexicaines qui ont quand même tenté en 2eme mi temps, en se battant assez vaillement, même mené 4-0.

Gros travail de la Thomis, toujours a fond sur son coté. Majri pas mal aussi. Et les deux centrales, irréprochable. Ca fait plaisir, je suis pas un grand suiveur du foot féminin et je comprenais pas en quoi on voyait en elles des favorites, mais là je suis rassuré
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par Tabouret
Jolie match, et quel but de Henry (patronyme prédestiné apparement)
En tout cas je tire aussi mon chapeau aux Mexicaines qui ont quand même tenté en 2eme mi temps, en se battant assez vaillement, même mené 4-0.

Gros travail de la Thomis, toujours a fond sur son coté. Majri pas mal aussi. Et les deux centrales, irréprochable. Ca fait plaisir, je suis pas un grand suiveur du foot féminin et je comprenais pas en quoi on voyait en elles des favorites, mais là je suis rassuré

Thomis c'est très faible techniquement, quand même.
heureusement qu'elle est très forte sur le cadrage-débordement-centre, parce que le reste, c'était pas vraiment ça ce soir.

Henry par contre... Quelle patronne. la sérénité et la puissance qu'elle dégage dans TOUS les secteurs du jeu, c'est impressionnant.
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Message posté par dorcia


Les bleues jouent avec un maillot sans étoile. Elle le feront peut-être après ce mondial...

Grosse première mi-temps des filles, bravo ! En espérant que ça fera un peu taire tous les commentateurs condescendants et macho de ce forum. Une victoire un peu trop large au vu du tableau qui les attend en cas de victoire au prochain tour (Allemagne puis U.S.A...) En ne gagnant que d'un but d'écart l'Angleterre passait devant nous et nous passions en bas de tableau.

Et quelle minasse de Henry !


Est ce macho de dire que les matchs féminin sont des purges ?

Désolé, mais 5:0 ne change rien au fait que la technique est faible et la tactique est inexistante.

Certes il y a parfois de beaux gestes, la frappe du 5eme but est magnifique, mais le jeu reste très brouillons et assez décevant.
N'importe quoi...
Ok techniquement c'est pas toujours parfait, et le jeu est assez lent (justement par manque de technique). Ca ressemble un peu aux matches des années 50. Mais tactiquement c'est souvent parfait de bons replis défensifs, de bons coulissements au milieu. Chacune connait sa place et ça se voit. Il y a des erreurs évidemment et les gardiennes sont assez faibles; Mais c'est agréable à voir si on est pas trop déformés par le foot Ronaldo/Messi. C'est pas bourrin comme de ligue 2 et c'est humain. Franchement je kiffe.
"Elodie « Bolt » Thomis" Merci, pcke avec mon frère on se demandait pk elle courait aussi vite
Message posté par boudi
N'importe quoi...
Ok techniquement c'est pas toujours parfait, et le jeu est assez lent (justement par manque de technique). Ca ressemble un peu aux matches des années 50. Mais tactiquement c'est souvent parfait de bons replis défensifs, de bons coulissements au milieu. Chacune connait sa place et ça se voit. Il y a des erreurs évidemment et les gardiennes sont assez faibles; Mais c'est agréable à voir si on est pas trop déformés par le foot Ronaldo/Messi. C'est pas bourrin comme de ligue 2 et c'est humain. Franchement je kiffe.


Pareil. C'est sympa cette impression de vivre quelque chose qui ressemble au football masculin du milieu du siècle que l'on n'a pas pu connaître car né trop tard, entre les scores fleuves et le fait que ce soit plus lent.
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Message posté par boudi
N'importe quoi...
Ok techniquement c'est pas toujours parfait, et le jeu est assez lent (justement par manque de technique). Ca ressemble un peu aux matches des années 50. Mais tactiquement c'est souvent parfait de bons replis défensifs, de bons coulissements au milieu. Chacune connait sa place et ça se voit. Il y a des erreurs évidemment et les gardiennes sont assez faibles; Mais c'est agréable à voir si on est pas trop déformés par le foot Ronaldo/Messi. C'est pas bourrin comme de ligue 2 et c'est humain. Franchement je kiffe.


Je parlais en général et pas particulièrement pour la France, même si parfois c'est du grand n'importe quoi.

Bref, pas envie de m'attarder trop longuement sur le sujet, surtout après avoir vu un Bresil vs Colombie de feu
Message posté par boudi
N'importe quoi...
Ok techniquement c'est pas toujours parfait, et le jeu est assez lent (justement par manque de technique). Ca ressemble un peu aux matches des années 50. Mais tactiquement c'est souvent parfait de bons replis défensifs, de bons coulissements au milieu. Chacune connait sa place et ça se voit. Il y a des erreurs évidemment et les gardiennes sont assez faibles; Mais c'est agréable à voir si on est pas trop déformés par le foot Ronaldo/Messi. C'est pas bourrin comme de ligue 2 et c'est humain. Franchement je kiffe.



Très bonne analogie avec le foot des '50's.
Quel bonheur aussi de les voir rarement contester les décisions de l'arbitre, et la façon de ne pas se rouler par terre après une faute...
Après c'est clair que le niveau n'est pas comparable.

un Big up à Sarah Bouhaddi, meilleure relanceuse au pied que Loris (elle n'a pas fait sa boulette habituelle, cf 2nd but contre la Colombie) et des sorties pleines d'autorité sur CPA.
c'est clair que le fait qu'il y ait peu de contestations et de simulations, ça fait du bien
en début de match une française (Amandine Henry je crois) se prend un énorme tacle (mais régulier) qui permet aux mexicaines de lancer une offensive, c'est évident que le même tacle en ligue 1 aurait engendré quelques roulades, un gros cri et que l'arbitre aurait du arrêter le jeu parce que le mec serait resté par terre en se tenant le genou droit
pour le foot des années 50, j'avoue que je le connais peu mais j'ai l'impression que les filles c'est au dessus quand même
moi je trouve qu'on dirait du foot amateur avec ses scores fleuve, ses imprécisions techniques, ses largesses défensives mais aussi avec cette hargne et cette envie d'en découdre sans s'écrouler en en faisant des tonnes au moindre contact
Neologist Niveau : DHR
C'est pas le plus beau football du monde c'est sûr et j'admets que j'ai pas pris le plus grand plaisir du monde à mater ce match. Il y a des beaux gestes et enchaînements par moment mais c'est vrai que ça reste brouillon. Mais bon balec', ça reste l'EDF et je les soutiendrai et regarderai jusqu'au bout, comme je peux le faire dans tous les autres sports.
Note : 1
Message posté par alex59300


Pareil. C'est sympa cette impression de vivre quelque chose qui ressemble au football masculin du milieu du siècle que l'on n'a pas pu connaître car né trop tard, entre les scores fleuves et le fait que ce soit plus lent.


Plus lent? En quoi c'est plus lent?
Moi j'ai vu le ballon aller d'un camp à l'autre rapidement, des joueuses monter et redescendre hyper vite, sans calcul, alors qu'un match masculin, ça tergiverse, ça réfléchit, ça circule entre les défenseurs avant de temps en temps qu'un joueur tape un sprint mais si pour vous c'est ça un rythme rapide...
Message posté par toof11


Plus lent? En quoi c'est plus lent?
Moi j'ai vu le ballon aller d'un camp à l'autre rapidement, des joueuses monter et redescendre hyper vite, sans calcul, alors qu'un match masculin, ça tergiverse, ça réfléchit, ça circule entre les défenseurs avant de temps en temps qu'un joueur tape un sprint mais si pour vous c'est ça un rythme rapide...


Ca va quand même moins rapidement d'un but à l'autre qu'en foot masculin.
JimPooley Niveau : CFA2
Ouais exact, ça joue, et ça joue vite! Vous vous déformez le cerveau à mater que des matchs du Barça ou du Bayern avec des sprinters-haltérophiles chargés comme des mulets! J'ai pas vu plus de déchets techniques (contrôles surtout) que chez les mecs samedi dernier, et tactiquement c'est globalement au point. Le truc c'est que le développement de la discipline est assez inégal selon les pays, d'où des grosses disparités (les mexicaines étaient nettement en dessous techniquement), ce qui fausse parfois les impressions. Et quasiment pas de fautes (jeu fluide du coup), que deux jaunes (dont un pour râlage), pas d'attroupement autour de l'arbitre à la moindre décision douteuse (main dans la surface non sifflée par ex), ben ça donne un spectacle vraiment agréable!
Le ballon qui circule d'un camp à l'autre, faudra que tu m'expliques parce que les mexicaines ont quasiment passé le match dans leur moitié. Il a fallu quasiment une demi-heure pour qu'elles arrivent à choper ne serait-ce qu'un corner...

Niveau lenteur, je trouve que y'a surtout deux éléments qui jouent: les touches de balle et le pressing.
Depuis le début du mondial, je trouve personnellement que le nombre important de touches de balles a chaque ballon influe beaucoup sur la fluidité générale. La seule fois où il y a eu vraiment une séquence d'échanges rapides, ça a donné la magnifique construction sur l'aile droite entre 4 joueuses qui a mené au premier but de Le Sommer. Pour le reste, c'est quasi systématiquement contrôle, puis placement du ballon, puis passe/frappe. Après, je me dis que le pressing beaucoup moins important dans le foot féminin (rien qu'en zappant du match masculin Albanie/France au match féminin France/Colombie, ça sautait aux yeux) fait que les joueuses ont souvent le temps de faire tout ce que j'ai cité plus haut avant d'être marquées/harcelées, et s'y sont habituées. En foot masculin, un joueur qui fait trop de touches de balle est vite catégorisé en tant que ralentisseur de jeu (Nasri, Imbula, etc...). Je trouve qu'en foot féminin c'est presque automatique.
La_Guillotière Niveau : District
Difficile de se faire un avis sur l'équipe fac à un tel manque d'opposition.

Les mexicaines étaient à la rue dans le placement et n'ont fait que courir dans le vide.
Le passage à une défense à 5 après le 3 à 0 n'a rien arrangé.

Bonnes sorties de la gardienne française, pour une fois. Le duo de milieux DEF Henry percussion et Abily passes en profondeur assure. Avec Bussaglia en remplaçante de luxe ça fait une bonne rampe de lancement.

Sinon t'as regardé les ralentis Lhadi ?!
Ya pas tête de Renard sur le 2-0 et le 4-0 "de" LeSommer tu pourrais préciser qu'elle ne fait que dévier une frappe de Delie.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3k 32