1. // Coupe du monde 2015
  2. // 8e finales
  3. // France/Corée du Sud (3-0)

La France sort la Corée et attend l'Allemagne

En ouvrant le score dès l'entame de match, les Bleues se sont sacrément facilité la tâche contre une Corée du Sud trop peu inspirée. Après ce 3-0, la France s'apprête à affronter la redoutable Allemagne.

Modififié
7 32

France / Corée du Sud : 3-0

Buts : Délie (4e, 47e), Thomis (8e) pour la France

Tout commence par un son. Une Marseillaise, timide pour ses premières lignes. À mesure que le tempo s'accélère, le niveau sonore monte progressivement dans le stade. La délégation française se révèle, crache ses poumons, hurle sa dévotion. En tendant l'oreille, on parvient même à distinguer cet écho si particulier propre aux parties guerrières de la musique, celui qui vous confirme que le public chante avec les joueuses. À de multiples reprises dans la rencontre, l'hymne français descendra des tribunes jusqu'au terrain, enjoignant aux Bleues de pousser plus loin, courir plus vite, frapper plus fort. Oui, le public français était chaud dans le stade olympique de Montréal. Et cela tombe bien, puisque les joueuses aussi.

Camille Abily à la baguette


Comme face au Mexique, l'équipe de France attaque fort. La tactique est simple : « Vole comme un papillon, pique comme une abeille » , dirait Mohamed Ali, même si le premier postulat laisse rapidement place au second en cette entame de match. Dès la 4e minute, Laure Boulleau profite d'une ouverture sur le flanc gauche pour jouer le une-deux et se retrouver sur la ligne de corner, à cinq mètres des cages de Kim Jung-Mi, la gardienne sud-coréenne. D'un coup d'œil habile en direction du point de penalty, la voilà qui trouve le pied gauche de Marie-Laure Délie, qui écrase une frappe toute molle en direction des cages. Le ballon roule avec plénitude pour se loger dans le petit filet droit des femmes en blanc, 1-0 pour les Bleues. Les guerrières Taeguk repartent pied au plancher et tentent les combinaisons sur coup franc, obligeant Sarah Bouhaddi à repousser des deux poings (7e). Sur la contre-attaque, un nouveau une-deux habilement claqué permet à Élodie Thomis de doubler la mise de la patte gauche, sur une belle ouverture d'Eugénie Le Sommer.

Le premier acte est tout simplement dominé de la tête et des épaules par des Françaises sérieuses, appliquées et audacieuses. Camille Abily distribue les transversales, et Élodie Thomis s'occupe de l'enrobage, comme sur ce joli slalom conclu par une frappe manquée (25e). En défense, la charnière de patronnes Wendy Renard - Laura Georges intercepte toutes les trajectoires et impose aux Sud-Coréennes un défi physique qu'elles ne peuvent relever, tant au sol que - surtout - dans les airs.

Kim Jung-Mickey Rourke


Kim Jung-Mi, gardienne du temple côté asiatique, se voit même rentrer dedans par la « très athlétique » - selon Denis Balbir - Eun-Sun Park, lui enfonçant au passage la pommette droite. Deux minutes et autant de pansements plus tard, elle enfile les gants à nouveau, juste assez de temps pour se faire tamponner l'autre joue par Wendy Renard, très offensive pour le coup. Un regard sur les pommettes gonflées de la gardienne suffit à prendre conscience que le match de boxe est déséquilibré, et la désormais surnommée Kim Jung-Mickey Rourke achève la première mi-temps en étant allée deux fois au tapis.

Mais Philippe Bergeroo le sait, dans ce type de match, c'est bien la troisième frappe qui compte. Celle qui touche le foie, qui vous tend les muscles et coupe le souffle. Cet uppercut est finalement lancé très rapidement par l'intermédiaire de Marie-Laure Délie, qui claque un doublé à la suite d'un débordement tout en vivacité d'Eugénie Le Sommer, décidément très en jambes (46e). Bergeroo peut enfin souffler, ses protégées ont fait le break. L'occasion également de faire reprendre leur souffle à une ribambelle de titulaires du jour, le onze de départ Bleu étant calqué sur celui aligné face au Mexique, à l'exception du retour de Louisa Necib. L'équipe de France déroule son jeu tranquillement, Le Sommer sort pour Gaëtane Thiney, Abily pour Kheira Hamraoui et Délie pour Kadidiatou Diani. Rien à retenir, si ce n'est que les filles savent gérer une rencontre. Quelques occasions de-ci de-là, plusieurs frappes dangereuses (68e, 87e) et une jolie claquette de Sarah Bouhaddi sur une frappe coup de pied de Yoo Younga (75e). Les Françaises peuvent se préparer à se frotter à bien plus coriace en quarts de finale : comme les hommes l'été dernier, il faudra affronter l'Allemagne pour une place dans le dernier carré mondial.

Le 1er but de Marie-Laure


Élodie Thomis double la mise


Le doublé pour Marie-Laure


Par Théo Denmat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le seul moment où j'ai eu peur, c'est lorsque Laure Boulleau s'est fait mal suite à un tacle.
Gros match des Bleues !
Ça sera autre chose contre les allemandes, mais sait-on jamais ! vivement vendredi.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Thomis, j'ai cru à un remake de la Jamaïque d'hier soir.

ELle court vite, mais incapable de se débrouiller avec le ballon dans les pieds. Passes, dribbles, contrôles... le nombre de gestes approximatifs, c'est absolument incroyable.

Le Sommer, en revanche. Superbe d'intelligence et de justesse.
Très beau match des bleues, match maitrisé de bout en bout. Laure Boulleau a fait un match magnifique, son action sur le 1er but c'est un régal. Et puis cette attaque Le Sommer-Délie..
Et puis la n9 Sud-Coréenne Eun-Sun Park on va pas me faire croire que c'est une fille ?
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
Message posté par PhoenixLite
Thomis, j'ai cru à un remake de la Jamaïque d'hier soir.

ELle court vite, mais incapable de se débrouiller avec le ballon dans les pieds. Passes, dribbles, contrôles... le nombre de gestes approximatifs, c'est absolument incroyable.

Le Sommer, en revanche. Superbe d'intelligence et de justesse.



Le sommer etait partout , la balle collée aux pieds, elle donne des caviars comme jesus distribuait des pains.

Techniquement elle a livré un match de ligue 2 masculine.

Et j emmerde ceux qui ne voient aucune technique dans le football féminin.
Note : 9
Message posté par tacle_tibia



Le sommer etait partout , la balle collée aux pieds, elle donne des caviars comme jesus distribuait des pains.

Techniquement elle a livré un match de ligue 2 masculine.

Et j emmerde ceux qui ne voient aucune technique dans le football féminin.





Ton compliment est quand meme assez ambigu, la Ligue 2 n étant pas un bijou de technicité. Bon il y a Benjamin Nivet, mais globalement, "technique" n est pas le premier mot que j aurais en tete pr qualifier notre D2
Message posté par tacle_tibia



Le sommer etait partout , la balle collée aux pieds, elle donne des caviars comme jesus distribuait des pains.

Techniquement elle a livré un match de ligue 2 masculine.

Et j emmerde ceux qui ne voient aucune technique dans le football féminin.






Parler de technique vu le niveau physique global, ça me parait pas trop approprié.
pépé flingueur Niveau : District
Pour être honnête, les Coréens ont mis l'ambiance dans le stade. Ils avaient un kapo avec un tambour qui foutait le feu à la section devant lui.
On a bien lancé 2-3 marseillaises et quelques "Allez les bleues" mais on n'a pas fait le poids.
Par contre sympa la Ola qui a fait 4 tours de stade!

Mais le point culminant du match (de ma vie?), c'est pendant le tour d'honneur, on lâche un énorme "Laure on t'aime!!" avec un pote, et là Laure Boulleau nous sort un cœur avec les doigts des familles, avec un clin d'œil svp...après ça, on peut mourir tranquilles...
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Message posté par tacle_tibia



Le sommer etait partout , la balle collée aux pieds, elle donne des caviars comme jesus distribuait des pains.

Techniquement elle a livré un match de ligue 2 masculine.

Et j emmerde ceux qui ne voient aucune technique dans le football féminin.





Calme toi ma poule, une fois que les championnats masculin reprendront, on vous laissera kiffer les gonzesses sans moufter ;)
Des limites de Vine… on perd les (bien jolies) actions menant aux buts (au moins les 2 premiers, je ne me rappelle plus du déroulement du 3e)
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Petite précision pour éviter les malentendus, en tant que macho les gonzesses, on les kiff qu'aux pieux ;)
On va enfin savoir si les complexes d'infériorité transcendent les sexes
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
Message posté par groin


Ton compliment est quand meme assez ambigu, la Ligue 2 n étant pas un bijou de technicité. Bon il y a Benjamin Nivet, mais globalement, "technique" n est pas le premier mot que j aurais en tete pr qualifier notre D2


On a l habitude de comparer le niveau fu foot féminin a la cfa.
La performance de "le sommer " etait au dessus. D un niveau l2 masculine.

Puis on peut parler technique sans l apport physique. C est encore plus flagrant en regardant le foot féminin.
"Les guerrières Taeguk repartent pied au plancher et tentent les combinaisons sur coup franc, obligeant Sarah Bouhaddi à repousser des deux poings"

En meme temps elle ne sait pas faire grand-chose d'autre la pauvre Sarah...
Redondo minot Niveau : Loisir
La 9 de la Corée est clairement un homme.
Message posté par Monfreid
"Les guerrières Taeguk repartent pied au plancher et tentent les combinaisons sur coup franc, obligeant Sarah Bouhaddi à repousser des deux poings"

En meme temps elle ne sait pas faire grand-chose d'autre la pauvre Sarah...


En même temps à part la gardienne colombienne est-ce que tu as vu une seule bonne gardienne dans la compétition ? On enfonce des portes ouvertes là...
félicitations aux françaises j'ai l'impression qu'en féminine on est l'équivalent de la Hollande, j'espère qu'on va gagner le titre pour me faire mentir
JimPooley Niveau : CFA2
Message posté par pépé flingueur
Pour être honnête, les Coréens ont mis l'ambiance dans le stade. Ils avaient un kapo avec un tambour qui foutait le feu à la section devant lui.
On a bien lancé 2-3 marseillaises et quelques "Allez les bleues" mais on n'a pas fait le poids.
Par contre sympa la Ola qui a fait 4 tours de stade!

Mais le point culminant du match (de ma vie?), c'est pendant le tour d'honneur, on lâche un énorme "Laure on t'aime!!" avec un pote, et là Laure Boulleau nous sort un cœur avec les doigts des familles, avec un clin d'œil svp...après ça, on peut mourir tranquilles...


... Enfin, pas tout de suite, mais on peut!
Frenchies Niveau : CFA
Message posté par pépé flingueur
Pour être honnête, les Coréens ont mis l'ambiance dans le stade. Ils avaient un kapo avec un tambour qui foutait le feu à la section devant lui.
On a bien lancé 2-3 marseillaises et quelques "Allez les bleues" mais on n'a pas fait le poids.
Par contre sympa la Ola qui a fait 4 tours de stade!

Mais le point culminant du match (de ma vie?), c'est pendant le tour d'honneur, on lâche un énorme "Laure on t'aime!!" avec un pote, et là Laure Boulleau nous sort un cœur avec les doigts des familles, avec un clin d'œil svp...après ça, on peut mourir tranquilles...


... le plus tard possible mais, on peut !
(les vrais savent)

jean michel biquette en direct des studios
JimPooley Niveau : CFA2
Message posté par Frenchies


... le plus tard possible mais, on peut !
(les vrais savent)

jean michel biquette en direct des studios


Ok j'ai honte de m'être planté, mais toi aussi je pense! La citation exacte est : "ENFIN le plus tard possible, mais on peut" (et ça continue par "ah c'est super... ah quel pied... oh putain!" puis intervention de Jean-Mimi qui sent venir le dérapage...)
JimPooley Niveau : CFA2
Sinon moi je mate les matchs de l'EDF, je trouve le spectacle agréable, et est-ce que les mecs qui n'ont rien d'autre à dire que de "le foot féminin c'est nul" ou (surtout) "c'est du niveau de la CFA2 - n'importe quoi c'est niveau PH - ta gueule c'est niveau CFA - etc..." pourraient juste aller se faire foutre et laisser la place à ceux qui veulent commenter les articles et les matchs? Merci d'avance.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7 32