En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Match Amical
  3. // Albanie/France (1-0)

La France sombre en Albanie

Cachés derrière l'excuse de la chaleur, les Bleus ont livré une prestation vide d'efforts et de sens et se sont logiquement inclinés face à des Albanais très bien organisés (1-0). Les vacances dont tous les joueurs rêvaient sont enfin là.

Modififié

Albanie 1-0 France

Buts : Kaçe (43e) pour l'Albanie

Avec son horaire particulier, ce match amical avait tout d'un hommage au Tour de France, qui commencera dans quelques semaines. Mais pas aux belles étapes de montagne, rythmées par les attaques et les poursuites incroyables. Non, ce France–Albanie était en fait la parfaite représentation des étapes de plaine sans aucun intérêt. On se réveillait de temps à autre pour voir les nombreuses chutes des Français, bousculés tout au long de la rencontre, ou pour assister à une bataille lors d'un sprint intermédiaire. Et les défenseurs français, que ce soit dans l'axe ou sur les côtés, ne sont pas près de porter le maillot vert. Avec leurs maillots rouges sur les épaules, les Albanais ont clairement fait honneur à leur statut de combatifs du jour. Heureusement pour les Français, la saison est terminée.

45 minutes pour un coup franc


À Elbasan, les Bleus ont tout intérêt à montrer à Didier Deschamps qu'ils ne se soucient pas que de leurs coupes de cheveux, mais aussi un petit peu du jeu. Du jeu, il en faudra pour bouger une équipe albanaise qui affiche un bilan plus que correct dans sa campagne de qualification pour le prochain Euro. Pourtant, cette équipe de France, largement remaniée, avec Jallet, Kondogbia, Gonalons, Payet et Lacazette titulaires, a bien du mal à entrer dans son match. Outre la mine de Lacazette dans les nuages (10e) et le tacle de boucher du poinçonneur Patrice Évra sur Andi Lila (11e), le premier quart d'heure est plus ennuyant à regarder qu'un épisode de Louis la brocante. En place, les Kuq e Zinjtë défendent bien et s'offrent même quelques incursions intéressantes dans la moitié de terrain française, bien aidés par un Hisaj bien remuant sur son aile. À deux reprises (21e, 23e), Lloris, inquiété, réagit bien.

Seulement, juste avant la pause boisson, le portier français commet une belle faute de main et manque d'offrir à Lenjani un but tout fait (26e). Désaltérés, les Bleus n'en sont pas plus vifs. La défense prend une nouvelle fois l'eau quand Lenjani, encore lui, se présente face à Lloris (29e). Avec de vrais attaquants, l'Albanie aurait pu mener de deux buts. Et avec des joueurs un minimum concernés, la France essaierait au moins de faire semblant de jouer au football. Au-delà des intentions de jeu quasi inexistantes des Bleus, il est inquiétant de constater que des joueurs, plus souvent sur le banc que sur la pelouse, ne se donnent pas à fond pour marquer quelques points aux yeux de leur sélectionneur. À une minute de la mi-temps, Ergys Kaçe punit les Français d'un coup franc incroyable (44e). Bien fait.

La purge, la vraie


Avec les entrées en jeu de Pogba et Fekir, et le repositionnement de Lacazette dans l'axe, Deschamps espère voir ses joueurs créer enfin un peu de jeu. Seulement, les deux rideaux défensifs albanais sont toujours aussi imperméables aux offensives tricolores. Doucement, très doucement même, on se dirige vers une mi-temps tout aussi inintéressante que la première. À l'heure de jeu, l'espoir de voir un peu de football renaît avec les entrées de Ntep et de Valbuena. Mais outre quelques accélérations bien senties du Rennais et une frappe du Moscovite (68e), les Français sont dominés par des Albanais toujours aussi organisés derrière et percutants devant. Désigner un coupable en particulier serait omettre la vérité : que ce soit en défense, au milieu ou en attaque, les Bleus n'y sont pas du tout.


Comme contre la Belgique, les Tricolores semblent se réveiller un peu dans le dernier quart d'heure de la rencontre. À la 75e minute de jeu, Valbuena tire un très joli coup franc et force Berisha à la parade. Quelques minutes plus tard, Fekir s'essaye lui aussi à l'exercice du coup de pied arrêté, mais le sien passe quelques centimètres au-dessus de la barre transversale (78e). Le match s'achève enfin, après 90 minutes d'une purge qui aura fait du mal à tous les amateurs de football. Les vacances sont enfin là pour les joueurs, mais Didier Deschamps, lui, va devoir faire face à une montagne de travail.

À lire : les notes du match

Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) il y a 4 heures Quand Ronaldo planquait de la bière 38
il y a 5 heures Dupraz quitte le TFC 119 il y a 6 heures Robinho en route vers Sivasspor 46 il y a 9 heures Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 4 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 8 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7