1. // Euro 2012
  2. // Gr.D
  3. // France/Bosnie (1-1)

La France s'en sort bien

L'équipe de France a petitement franchi la dernière marche bosnienne, mais elle l’a passée grâce au point du match nul (1-1) dégoté sur un pénalty de Samir Nasri en fin de rencontre.

Modififié
0 23
France - Bosnie : 1 - 1

Buts : Nasri pour la France. Dzeko pour la Bosnie.


Safet Susic avait tort. « Je ne crois pas qu’il y aura de match nul à l’arrivée  » , avait pronostiqué le sélectionneur de la Bosnie-Herzégovine. Mais l’ancienne gloire du PSG s’est laissé berner par des symptômes trompeurs. Un Edin Dzeko en grande forme, d’une part. La puissance vocale de ses supporteurs venus en nombre, d’autre part. Celle qui a fait que ce soir, les Bleus n’ont pas joué dans un stade « acquis à sa cause » . Loin de là. Et ce n’est pas Max, ex-Fun Radio, entouré de deux animateurs au pied des virages Nord et Sud et chargés de transformer les spectateurs du Stade De France en supporteurs, qui allait pouvoir y faire quelque chose. Et enfin et surtout, l’histoire de son pays. Celle avec un grand H. Car une victoire ce soir et c’est la première qualification pour la Bosnie-Herzégovine à un tournoi international. Du coup, cela donne une première mi-temps nettement à l’avantage des siens. A attaquer vaille que vaille pour décrocher ce bout de bravoure. Et à l’atteindre sur un but type d’attaquant pivot. L’attaquant citizen de récupérer le cuir dos à la défense. A l’entrée de la surface. Et comme Pauleta en son temps, de se retourner pour l’enrouler du pied droit dans le petit filet opposé (1-0, 40è). Et cela donne une seconde mi-temps à défendre le poignard entre les dents. A mourir pour préserver ce but d’avance. A stopper avec tout ce qui traîne les percées de Jérémy Menez, le meilleur tricolore ce soir. Mais malheureusement pour eux, et heureusement pour Laurent Blanc, les Bleus ont finalement réussi à terminer le travail.

Très pressants dans les premières minutes de la rencontre, les groupies du Pjanic prouvent que c’est eux, et non le 4-2-3-1 à un seul attaquant de Lolo Blanc, qui sont venus pour faire le jeu. C’est sauve qui peut en défense française. Il faut dire que Réveillère (4è) puis Rami (6è) donnent le bâton pour se faire battre. Ils tentent le dribble en défense mais se font chiper le ballon. Sans conséquence. Tout comme cette frappe de loin de Medunjanin (8è) encore dans les premières encablures du match. Conscient de la nécessitée de calmer les chaleurs des visiteurs, Laurent Blanc en vient à ne pas donner le ballon directement à Papac, le latéral gauche, lors d’une touche bosnienne devant le banc gaulois. Mais à trop se projeter, on délaisse forcément la couverture. Sur une action française rondement menée à une touche de balle, Rémy réussit à s’emmener le ballon tout seul au milieu de la défense – comme Pato contre le Barça en C1, toute proportion gardée – mais se cague au moment d’aller affronter le gardien en face-to-face. Le Marseillais pousse trop son ballon. Et l’offre ainsi à Hasagic. L’attaquant de l’EDF vient de louper l'action française la plus chaude du match. Mais l'Olympien le sait encore moins que, malgré un Dzeko par deux fois trop excentré pour viser correctement (17è et 23è) et conclure les chauds contres des siens, les Bleus prennent pas à pas le jeu à leur compte. Allant même jusqu’à marquer en deux temps à la 24ème grâce à une passe décisive du poteau. Mais le premier passeur, Rami, est signalé hors-jeu. Et alors que le retour des vestaires se dirige sagement vers un nul et vierge, c’est le moment choisi par Dzeko pour anesthésier l'enceinte de Saint-Denis.

Le scénario est alors tout écrit. Les Bleus avec tous les fantômes trop récents du passé ne reviendront jamais. Et seront obligés d’en passer par les barrages pour partir en voyage en Europe de l’Est. Mais alors que les ouailles de Susic lève vite le pied pour ne plus qu'opérer en contre, l’équipe de France fait mentir les sceptiques. Notamment grâce aux entrées vivifiantes de Gameiro et Martin. Mais c'est Nasri, pas forcément au top dans le jeu jusque-là, qui est à deux doigts d'égaliser à la 71e minute. Auteur d’un enroulé parfait sous la barre, l'ancien Marseillais oblige Begovic à se muer en sauveur de l’Herzégovine en déviant la gonfle sur la transversale. Mais face aux déferlantes tricolores, ce n’est que retarder l’échéance. Une échéance qui vient sur un coup du sort. Nasri bénéficie, grâce à un contre favorable à l’extrême droite de la surface, d’un penalty. Spahic, le spécialiste, le retient alors que le meneur de jeu français partait seul au but le long de la ligne de corner. L’autre Citizen du soir prend ses responsabilités et envoie les Bleus à l’Euro 2012. Ouf !

Maxime Marchon, au Stade de France
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Antarcticdonkey Niveau : Ligue 1
Euh le CF sur la barre c'est Nasri qui le frappe... Vous étiez au stade M. MARCHON quand même?
DIMITRI-SUR-LE-DON-S04 Niveau : Ligue des champions
Encore un match catastrophique, la Bosnie bien plus forte que la France, et sans leur manquer de respect, c'est quand même pas rassurant. En tout le match nul n'est pas mérité, le penalty, j'ai vraiment l'impression qu'il a été commis hors de la surface, peut-être mal vu... Evra qui passe à deux doigts d'en commettre un... Ca va être marrant l'Euro, contre l'Espagne, l'Allemagne, la Hollande, L'italie, tout les pays en fiat, le niveau est vraiment très faible.
Dimitri

Ca va être marrant l'Euro, contre l'Espagne, l'Allemagne, la Hollande, L'italie, tout les pays en fiat

Y'a que l'Italie en fiat...
Je n'ai malheureusement pu voir que les 30 dernières minutes, mais il m'a semblé 2 choses : Martin a largement sa place de titulaire dans cette équipe non ? Et sinon j'ai trouvé que l'état d'esprit de l'équipe était irréprochable en fin de match, mises à part les quelques fautes dans notre camp qui auraient pu s'avérer plus dangereuses.

Certes, le jeu n'est pas rassurant, certes cette équipe n'a pas la maîtrise d'il y a quelques années. Mais il y a des moments (rares il est vrai) où j'ai vraiment l'impression que dans un contexte de coupe et non d'éliminatoires, cette équipe peut aller loin. Faut voir.

Question subsidiaire : ce n'est pas que Christian Jeanpierre me manque, mais il était où pour ces deux matchs ??
General Delacroix Niveau : District
CJP ne pouvait pas commenter ces deux matches parce qu'il sévit actuellement en Nouvelle Zélande à l'occasion du mondial de Rugby. Il sera de retour bientôt, rassure toi.
Le match de l'EDF a ete tres mauvais, le match nul est presque scandaleux.

Si on ne progresse pas a l'Euro on va se prendre des manitas a chaque match face a des "vrais" equipes.

Certes Lolo Blanc a reussi a rendre meilleure l'EDF par rapport a Raymond, mais on stagne vnr ces temps ci, apres plus d'1 an qu'ils jouent ensemble sous l'ere de LB les joueurs n'ont toujours pas automatismes entre eux c'est inquietant, la preuve en est notre defense calamiteuse et notre milieu de terrain qui n'arrete pas d'offrir des cadeaux aux attaquants de l'equipe adverse.

Apres il reste de l'espoir quand meme fo pas deconner non plus mais je ne suis pas satisfait.
luckystar Niveau : CFA
On s'est fait marcher dessus une grande partie du match. Nos "techniciens" ont souffert de la comparaison avec les techniciens Bosniens, qui, eux, jouent simple et efficace, en déviations, en passes en profondeur.
Lire que Menez a été le meilleur est d'ailleurs assez triste (je ne sais pas dire si c'est juste ou non) parce que c'est un joueur qui fonce tout seul, réfléchit 1 fois sur 4, et trouve un partenaire 1 fois sur 10. Mais effectivement, il a des facultés en 1 contre 1. Pauvre jeu collectif.

La fébrilité de la défense et du milieu a également été assez frappante... mais bon on a donné les clés à des joueurs qui ont encore tout à prouver au haut niveau (M'Vila, Rami ou Cabaye). Je ne dis pas ça comme une critique, au contraire. Mais, il faut simplement être conscient que l'on ne prépare pas 2012, où l'on ne passera peut-être même pas les poules, mais plutôt 2014 ou 2016.
Vraiment ras-le-bol de ces entraîneurs tel L Blanc qui nous fait une équipe avec un seul attaquant à domicile alors que la qualification est en jeu. Faire un 4/2/3/1 pourri qui est déjà un schéma de contre avec lequel la France n'a jamais bien joué c'est vraiment à désespérer de tout.
Heureusement que les joueurs ont donné tout ce qu'ils avaient et qu'il y a eu un pénalty, mais quel jeu lamentable! C'est quoi la différence avec les orientations de Domenech? Si c'est pour reconstruire la même usine à gaz tactique que le nullissime Do je ne vois vraiment pas l'intérêt.
En son temps Hidalgo pour des matchs couperet savait prendre des risques et alignait 3 attaquants et 3 milieux offensifs et contre des équipes d'un autre niveau que la Bosnie. Hier c'était le calcul minable d'un entraîneur minable avec pour résultat un jeu minable. Si c'est pour proposer ça en Pologne ce n'est même pas la peine de se déplacer.
Préparer 2014? Faut quand même se rendre compte que la CDM au Brésil, on est très très loin d'y être, avec l'Espagne contre qui on va prendre 0 point, et la Biélorussie contre qui on vient de prendre 1 point en 2 matchs... C'est pas gagné.

Donc avant de regarder si loin, pensons déjà à l'Euro, l'avenir proche c'est ça. Cette équipe a du potentiel faut pas déconner. On manque d'un leader, certes, mais en travaillant un schéma type et en sortant une équipe type, LB a le temps de travailler et de sortir un groupe homogène et compétitif.
Effectivement pauvre match mais allez on vole le match comme la Biélorussie nous l'a volé... on se rassure comme on peut, "à la fin ca s'équilibre" bé là la chatte elle est pour nous, tant mieux.
La compo d'équipe m'a fait très peur et le match m'a donné raison : Malouda et Réveillère nuls, Ménez a fait du Ménez (même si qq fois).
Pour n'avoir vu que la deuxième mi temps, je suis assez d'accord pour dire que Menez a été l'un des meilleurs français. Il a le mérite d'avoir tenté de faire bouger les choses et c'est vraiment rare dans cette équipe, voir un mec prendre des initiatives ça fait plaisir ! Après c'est vrai qu'il a tendance à ne pas toujours faire les bons choix mais espérons que ça viendra...
On peut être soulagé de s'être qualifié mais il va vraiment falloir bosser pour être performant en Pologne. A moins que ça se passe comme en 2006 et que l'équipe se transcende au fil de la compét' !
Par rapport au match d'hier, il faut quand même dire qu'on les avait largement maîtrisé à l'aller et que la présence d'un Benzema et d'un Ribéry hier soir aurait surement permis à l'équipe d'être bien meilleure.
Enfin, une interrogation : LB persiste à sélectionner A.Diarra parce qu'il l'apprécie en tant qu'homme de vestiaire alors qu'il est clair que cette année il n'est pas dans le coup. Alors, à quand le retour de Lass en EDF qui quoi qu'on en dise est un joueur qui aurait largement sa place dans cette équipe, car meilleur que l'autre Diarra et bien plus expérimenté que M'Vila qui est encore jeune.

Bref, savourons déjà la qualif...
clemölösö Niveau : DHR
Comme d'habitude, ça tape tellement à outrance sur l'EDF que ça en perd un peu en crédit. Après s'être en effet complètement déborder en début de match par l'enthousiasme bosnien, la France est pas trop mal revenue en seconde période et à n'a pas proposé que de la merde en fin de match, quand étonnement ils n'essayaient plus qu'à peine de jouer. De plus, si le but de dzeko va dans le sens du match, on peut pas non plus le juger comme n'importe quelle action de match vu les circonstances (non que l'EDF ne soit pas fautive dans son replacement, on a eu le même pb en rugby contre les anglais d'ailleurs)

Quant à la défense si décrier, il semble qu'elle était tout de même 2eme meilleure des qualif avant ce match avec 3 buts pris pour je ne sais combien de remaniement. Alors oui c'est pas le top du top, oui c'est frileux et on peut discuter d'autre systèmes, et oui on pourrait bénéficier d'un meilleur choix de compo et surtout plus régulier, mais tout n'est pas non plus à jeter. Si ce n'est, peut être, les commentaires qui partent en permanence du principe qu'on devrait avoir le niveau de l'allemagne. Ouais, c'est sûr que vu comme ça, aux chiottes laurent blanc!
L'Allemagne? Elle n'a pas de meilleurs joueurs que les Bleus et si c'est le même système en 4/2/3/1 qu'elle avait au dernier mondial il n'y a pas de quoi en faire une montagne. Menée au score elle éprouve toutes les peines du monde à revenir. L'Espagne je ne dis pas, elle a trop de phénomènes dans ses rangs. Mais l'Allemagne? Franchement bof.
En revanche si Blanc insiste avec ce schéma bidon c'est sûr que la France n'aurait aucune chance. Mais avec le schéma vu contre la Bosnie à l'aller, l'Angleterre ou la Pologne je suis prêt à parier que les Français seraient très loin d'être des faire-valoir.
Mais bon, comme pour Blanc jouer avec plus d'un attaquant c'est jouer avec un vieux schéma on ne va pas aller très loin. C'est pas compliqué, les Bleus n'ont jamais bien joué en 4/2/3/1, jamais. On se demande pourquoi il insiste avec ça.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
L'Allemagne peu de phénomènes dans ses rangs? Bon ok, je LOL dur et en plus j'en chi.e un étron glacé....

L’Allemagne a une grosse génération talentueuse qui monte en puissance et commence à identifier ses cadres.
Quand je vois le môme de Dortmund qui tient une équipe sur ses épaules à 19 ans, je me dis qu'à l'Euro et surtout la CDM 2014, y a du souci à se faire pour les autres.
Seuls les tapas peuvent rivaliser niveau potentiel et talent, sans être pour autant à l'abri...

Bref, typiquement français de sous estimer la force de frappe des allemands, comme si on ne retenait rien de l'Histoire : la qualif pétée de l'EDF, c'est la ligne Maginot qui cache les panzers...
luckystar Niveau : CFA
10 matchs 10 victoire en qualifs. Pas de quoi être impressionnés par l'Allemagne. En fait, avec ce genre de théorie, il n'y a que le champion du monde en titre de valable, d'où la dureté des propos envers la France.

Pour ma part, je n'ai rien contre Blanc (peut-être un léger manque d'expérience comme entraineur quand même). Je pense juste que la reconstruction sera longue et qu'il vaut mieux faire monter un groupe jeune en puissance pour 2014 ou 2016 qu'espérer rivaliser en 2012 avec une équipe mixte.
Je n'ai jamais dit que l'Allemagne était nulle. Je dis que les Français ont les moyens de rivaliser avec les meilleurs, ils en ont le potentiel individuel, encore faut-il les mettre dans de bonnes dispositions tactiques. Ce n'était pas le cas hier et le 4/2/3/1 avec lequel, je le répète, ils n'ont jamais été convaincants loin de là.
Pour la fameuse (fumeuse?) notion de reconstruction, rappelons-nous que c'était le discours de Domenech à ses débuts. S'il faut attendre l'éclosion d'un nouveau Zidane pour être compétitif je ne vois pas l'intérêt d'aller disputer une compétition comme l'Euro. Quant à la notion d'expérience il ne faut pas rigoler. Quasiment tous les joueurs de l'EdF ont joué au plus haut niveau et dans les meilleurs clubs européens. Les joueurs allemands n'ont pas plus d'expérience du haut niveau que les Français. En revanche ils ne changent pas de schéma comme de chemise tel L Blanc. Ca aide.
clemölösö Niveau : DHR
@scoth_Om
@luckystar
@lou

j'pense qu'à vous trois vous voyez ce que je voulais dire, c'est jsute plus agréable à lire avec un peu plus d'objectivité qu'en tapant pur et simple. LLou, j'pense qu'on se comprend, même si je serai très loin d'utiliser tes mots pour décrire l'allemagne, mais je la prenait justement en exemple parceque contrairement à l'espagnes, où vraiment un truc unique s'est créé, l'allemagne correspond d'avantage à l'idée que je me fait d'une bonne équipe poussée à fond, donc plus la catégorie dans laquelle on pourrait espérer mettre la france, d'où la comparaison.

Si ce n'est sur la qualité de l'allemagne, qui défouraille quand même pas mal et justement manquait un peu d'expérience quand les matchs devenaient corsés (et pour l'euro? bonne question), tout à fait d'accord avec vous, surtout luckystar. Le 4231 gave un peu, n'est pas forcément adapté, et on aimerait voir une équipe type plus fixe et plus jeune. Pour le groupe en soi, c'est pas forcément mal, juste les titulaires bougent un peu trop quoi. Et la rajeunir pour de bon servirait à terme pour 2014 et 2016 à la maison. C'est d'ailleurs le paris fait par l'allemagne à l'époque (même si pas totalement réussi, ni à 100% en rapport avec l'équipe actuelle) de sacrifier un peu les coupes début 2000 pour être près chez eux.

Par contre Lou, sans attendre le "nouveau zidane", si les joueurs de l'EDF ont l'exp du haut niveau, il est clair que beaucoup sont en seulement en train de passer un vrai palier (nasri, remy, menez, benzema récemment, ...) et on peut les espérer plus au taquet en fin de saison
luckystar Niveau : CFA
Ce n'est pas seulement une histoire d'expérience du plus haut niveau (en club) pour les jeunes joueurs, c'est aussi avoir beaucoup joué ensemble (en sélection), avoir des leaders assumé, avoir confiance dans l'EDF...

On ne te dit pas (Lou) qu'il ne faut pas essayer en 2012, on te dit juste que la probabilité est faible qu'on soit compétitifs pour la victoire finale. Donc, autant orienter le groupe vers la jeunesse pour une construction à plus long terme. Par exemple, revoir Abidal dans l'axe ne me semble pas opportun. Même si Kaboul et Rami ne sont pas supérieurs, ils peuvent s'inscrire dans cette progression collective de l'EDF sur plusieurs années.

Après, si comme Domenech, tu n'arrives pas à faire émerger de nouveaux leaders ou que ceux que tu désignent se trouent.. ben ça échouera à nouveau. Löw a mis des jeunes... et ils ont assumé. C'était trop tendre pour 2010, mais ça pourrait le faire bientôt.

Je ne suis pas sûr que ce soit une question de schéma en lui-même, car le 4-2-3-1 est utilisé par de nombreuses équipes avec de bons résultats (l'Allemagne, régulièrement). Par contre, avec les joueurs de l'EDF, je milite moi aussi pour un 4-4-2, car : Benzema serait meilleur en 9 et 1/2 avec une pointe, ça enlèverait un des mamailleurs du milieu de terrain qui se marchent dessus, aucun 10 n'a pris le jeu à son compte dans l'axe, surtout pas Nasri. Donc, autant jouer sur nos atouts de percussion (Ribéry..) sur les côtés, de vitesse (Rémy...), avec plus de présence dans la boite à la réception des centres sans ralentir le jeu avec un 10 qui ne fait pas la différence.
"on te dit juste que la probabilité est faible qu'on soit compétitifs pour la victoire finale"

Ca on peut difficilement le prévoir et de toute façon il n'y a qu'un vainqueur. Réussir sa compétition c'est aussi se retrouver dans les 3/4 premiers. L'Allemagne et l'Uruguay on réussi leur Mondial et il n'ont pas disputé la finale. Le Chili aura aussi laissé une bonne impression. C'est tout ce qu'on demande aux Bleus et ils ont largement les moyens d'y arriver.

"e ne suis pas sûr que ce soit une question de schéma en lui-même, car le 4-2-3-1 est utilisé par de nombreuses équipes avec de bons résultats (l'Allemagne, régulièrement)."

Perso, je pense que le schéma est fondamental pour l'animation. On peut en discuter des heures. Mais actuellement on a pléthore de bons et très bons attaquants, d'excellents milieux quoiqu'on en dise et il nous manque une charnière centrale qui fait peur genre Thuram / Dessailly. Il vaut donc mieux jouer sur nos qualités offensives comme les Bleus l'ont très bien fait contre la Bosnie à l'aller, l'Angleterre, la Roumanie au SdF et la Pologne en 4/3/3
Après je ne vois pas très bien l'intérêt d'essayer un jeune parce qu'il pourrait émerger (ce qui n'est jamais sûr) au risque d'affaiblir l'équipe pour l'Euro. Abidal est le meilleur, ce serait bête de s'en passer.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le Portugal en barrages
0 23