En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Amical
  3. // Portugal/France (0-1)

La France retrouve la victoire grâce à Valbuena

Dans un match très moyen, l'équipe de France l'emporte au Portugal (1-0). Sur un but de Mathieu Valbuena, remplaçant au coup d'envoi, mais toujours incontournable.

Modififié

Portugal - France
(0-1)

M. Valbuena (84') pour France.


Certains se sont fait avoir sur le nom : Portugal-France, ça rappelle de vieux souvenirs, Zidane contre Figo, l'Euro 2000... Mais il fallait lire le titre en entier. C'est un match amical, programmé en septembre. Les acteurs sont loin d'avoir tout donné, la saison est longue. Pas d'enseignements à tirer donc. Si ce n'est qu'on n'enterra pas Mathieu Valbuena aussi facilement. Mais ça, c'est tout sauf une surprise. Celui qui joue désormais à Lyon a vu son partenaire en club lui voler la vedette avant la rencontre. Mais « Petit Vélo » est entré à dix minutes de la fin, a pris le ballon pour tirer un coup franc aux 25 mètres malgré les suppliques de Paul Pogba, et a permis aux Bleus de s'imposer chez le 6e du classement FIFA.

La poisse de Fekir


Pourtant, ce devait être le jour de Fekir en équipe de France. Deschamps l'aligne pour ce match en amical d'entrée, dans son rôle préféré, juste à côté de l'attaquant. Mais le Lyonnais se blesse au bout de cinq minutes. Il prend un coup au genou et doit définitivement renoncer dix minutes plus tard. Le sélectionneur reste fidèle à ses principes et lance alors Griezmann, qui connaît bien également ce poste pour l'occuper à l'Atlético. Il était question de 4-4-2 losange pour l'équipe de France. En réalité, sur le terrain, on voit surtout un 4-4-2 en ligne. Et inutile d'aller chercher les comparaisons avec le Milan de Sacchi. Avec Matuidi milieu gauche et Moussa Sissoko milieu droit, c'est avant tout deux lignes de quatre joueurs qui défendent de manière regroupée. Pas étonnant donc de voir la première période se conclure comme un match de Ligue 1 : 0-0, deux équipes bien en place, ce qui oblige à survendre l'occasion qu'il y a de chaque côté. Une frappe de Matuidi en conclusion d'une combinaison collective et un coup franc des 30 mètres de Cristiano Ronaldo. Deux frappes avant tout bien dans l'axe, sur les gardiens.

Ronaldo tout seul au Portugal


À la pause, Schneiderlin remplace Cabaye. Ce rôle de milieu à tout faire, il connaît, et il parvient à se mettre en évidence sur son premier ballon. Dans la foulée, la France se procure une belle occasion avec un centre de Matuidi que Benzema dévie intelligemment pour Sissoko, qui parvient lui à décaler Griezmann. À bout portant, le Matelassier rate son duel avec Rui Patrício (oui, il est encore là, lui). Cristiano Ronaldo s'illustre donc une nouvelle fois. Comme un symbole, il fait lever le stade en partant en contre à 30 km/h minimum. Mais obligé de la jouer collectif, il voit ses coéquipiers foirer l'occase, avec Nani qui frappe n'importe comment. Le Ballon d'or s'agace et doit laisser sa place presque dans la foulée à Quaresma. C'est qu'il y a un match de qualification mardi prochain. Dans ces conditions, la France peut se mettre à son aise. Benzema tire un coup franc sur le gardien. Avant que Valbuena n'entre et décide de s'imposer en patron.

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:28 Le low-kick fou de Tony Chapron 84
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 13 janvier Landon Donovan sort de sa retraite et signe au Mexique 21