1. // Coupe du monde 2014
  2. // 8e de finale
  3. // France/Nigeria (2-0)

La France remonte en quart

Embêtée l'essentiel de la partie par une bonne équipe du Nigeria, l'équipe de France a finalement décroché la qualification en fin de match grâce à Pogba et Yobo contre son camp. Et, aussi, à l'excellente entrée de Griezmann.

Modififié
24 310

France - Nigeria
(2-0)
P. Pogba (79'), A. Griezmann (91') pour France


La France souffrait. Ce n'est même pas qu'elle ne trouvait pas la faille : elle était tout simplement dominée par les Super Aigles. Et puis, Onazi est sorti, la cheville en morceaux. Et puis, Griezmann est entré, remplaçant un Giroud des (très) mauvais jours. Et d'un coup, les Bleus sont redevenus ceux des deux premiers matchs : tranchants, percutants, menaçants. Dangereux. Enyeama a sorti tout ce qu'il a pu, mais il a fini par se tromper. Sa sortie sur un énième corner de Valbuena était osée, elle a offert à Pogba le but de la délivrance. Celui de la qualif'. Évoluer aussi bas pendant la première heure de jeu, était-ce la stratégie de Didier Deschamps pour ne pas laisser aux vifs attaquants nigérians l'espace nécessaire pour prendre de la vitesse ? Et, au contraire, pour en donner au trio Valbuena-Giroud-Benzema, opposé à une défense lente et limitée techniquement ? Toujours est-il que ça n'a pas fonctionné, et que sans un Lloris impérial, ça aurait pu coûter cher. Tout est bien qui finit bien. Très bien, même, Griezmann poussant Yobo à foutre au fond un des derniers ballons du match (2-0).

Giroud-Benzema, c'est non


Il fallait plus qu'un huitième de finale entre la France et le Nigeria pour passionner Brasilia pour sa Coupe du monde. Autour du stade Nacional, à une heure du coup d'envoi, l'ambiance est paisible et les revendeurs nombreux. Les minutes passent et les prix chutent. De places, personne n'en veut. Les supporters français sont bien moins nombreux qu'au Maracanã, les Nigérians se comptent par dizaines et les Brésiliens sont autrement plus intéressés par la possible venue de l'Argentine en quarts samedi prochain. Résultat, l'imposant Mané-Garrincha ne se remplit pas, loin de là.

Côté EDF, sans surprise, Pogba et Giroud sont dans le onze. Privé de Babatunde, Stephen Keshi envoie, lui, son quatuor offensif Musa-Odemwingie-Emenike-Moses au combat, et associe papy Yobo à Oshaniwa du FC Ashdod (Israël) derrière dans l'axe. Pas effrayant. Mais (comme tout adversaire de la France) poussés par le public local, les champions d'Afrique dominent le début de partie. Hormis un contre bien joué par le duo Benzema-Matuidi, les Bleus peinent à exploiter les bons ballons récupérés. Acculée derrière, bousculée physiquement, la bande à DD est en danger. La sentence semble tomber quand Emenike trompe Lloris du bout du pied, mais le buteur de Fenerbahçe était un poil hors-jeu. Ouf ! Nonchalant à l'échauffement, K-Rim n'y est pas. Ses contrôles sont ratés, ses passes trop longues. Pogba prend donc les choses en main : une percée, un une-deux avec Valbiche et une superbe volée, claquée par Enyeama, forcément. La France va (un peu) mieux. Petit vélo, encore lui, décale un Debuchy lancé à toute vitesse, mais c'est à côté. Dommage.

Griezmann, le monsieur plus


À la pause, les bons points sont pour Lloris, décisif face à Emenike et serein dans les airs, pour la charnière Varane-Koscielny, impeccable, et pour la paire Pogba-Matuidi, dont les percées ont mis un peu de boxon dans le bloc nigérian. En revanche, devant, ça ne marche pas. Valbuena joue juste, mais Benzema a l'air paumé à gauche et Giroud est tantôt indisponible, tantôt maladroit. C'est bien beau de faire la gueule, mais faut assumer derrière, bonhomme.

À la reprise, le jeu reprend sur le même faux rythme. Aucune des deux équipes ne prend vraiment le dessus, même si le Nigeria domine territorialement. Les imprécisions et les temps morts se succèdent. Matuidi broie comme il faut la cheville du pauvre Onazi, remplacé par un certain Ruben Gabriel, du KV Waasland-Beveren. L'heure de jeu passée, Deschamps décide de réagir : dehors Giroud, bienvenue Griezmann. Les Bleus ont besoin de poser le pied sur le ballon, de cesser de subir, de venir emmerder cette défense nigériane. Et ça marche. Un des premiers ballons de l'ailier de la Real Sociedad est un caviar pour Benzema, mais Enyeama est sorti trop vite pour le Madrilène. Les supporters brésiliens, eux, fêtent l'arrêt comme un but de Neymar. Ont-ils si peur que ça de nos petits Bleus en manque d'expérience ? Quoi qu'il en soit, la France est transformée. Le portier lillois dégage désormais centre sur centre et remercie sa barre, sur laquelle s'échoue le missile de Cabaye. En vrai numéro 9, Benzegol est un autre homme. Sa tête est claquée par Enyeama, trop court sur le corner qui suit : Pogba est là pour déposer ça au fond (80e). Soulagement. Les Bleus n'ont plus qu'à gérer, et plier l'affaire si possible. Griezmann, à l'entrée tonitruante, est à deux doigts d'Enyeama de s'en charger. Servi par Valbuena, le Mâconnais pousse finalement Yobo à le faire pour lui (91e). L'attaquant de la Real Sociedad a marqué des points pour la suite. Huit ans après l'épisode allemand, la France est en quarts de finale de la Coupe du monde.

Par Léo Ruiz à Brasilia
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Odemwingie a fait le con à la 91e.
Note : -1
[IMG]http://img11.hostingpics.net/pics/575110prophtie.jpg[/IMG]

Bonsoir.
MindTheGap Niveau : CFA
Alors sur le premier but, je me suis dit, bon Enyeama peut se rater un peu, ça arrive.

Puis là, sur le deuxième but, badaboum! Sortie hasardeuse d'Enyeama et CSC de...Yobo. Ça y est la malédiction SoFoot est revenue pour cette CDM bordel, vous êtes bons bordel!!! Ce 8eme il est à vous!

http://www.sofoot.com/yobo-le-vague-sou … 86149.html
http://www.sofoot.com/s-il-est-dans-un- … 86157.html
Lamine Turgut Niveau : CFA
Enyeama confirme une nouvelle fois que c'est un mûr et qu'il faut être réveillé pour exploiter ses rares erreurs : bravo Paul !
Le coup de coude de Giroud, le péno oublié, le rouge oublié... je suis pas super fier ce soir.

Bien joué aux Nigériens, qui ont fait un bon match.
Après le geste d'humeur de Pogba contre l'Honduras, le coup de coude révoltant de Sakho contre l'Equateur, le cassage de cheville de Matuidi. Matuidi arrive le pied en avant, casse le Nigérian au niveau de la cheville, le joueur sort sur civière. Carton jaune. Quand je repense à la faute de Marchisio, mais putain, c'est juste scandaleux.

J'aurais bien aimé voir ce que ce match aurait donné si la France n'était pas favorisée, en se retrouvant à 10 contre 11 pendant 30 minutes…

Après il est clair qu'on préfère tous voir un Allemagne - France, mais ce serait bien que les règles soient les mêmes pour tout le monde.
Un penalty non sifflé et une carte rouge pour Matuidi qui n'a pas été donnée. Hé ben on m'avait dit que les français n'étaient jamais avantagés par l'arbitrage, on m'aurait menti ???
Jean-Bernard Niveau : Loisir
Ouf... On a eu peur mais c'est passé. Enyama a bien confirmé qu'il pouvait faire chier. Bravo au Nigeria tout de même qui n'a pas à rougir de sa prestation.
Soulcialist Niveau : Loisir
Ca fait longtemps que j'avais pas vu une équipe africaine aussi bien en place et tactiquement aussi sûr d'elle.

J'ai bien cru qu'on allait revivre un remake de France - Paraguay 98
floyd pink Niveau : CFA
Patrice Evra, l'arrière gauche qui ne courait qu'uniquement dans les phases offensif. Son pressing inexistant fait vraiment peur. Incroyable la capacité qu'il a à ne jamais se rapprocher plus de 3 mètres de son de son adversaire direct, qui peut donc centrer tranquil tout le match.
Karim, tu reçois des fleurs depuis le debut du mondial, aujourd'hui tu as strictement tout raté.
Valbuena Matuidi toujours impressionnant de régularité
on commence quand même déjà à sentir le petit courant d'air créé par tout les retournements de veste qui arrive de ceux qui nous faisaient déjà champion.
motherfucker Niveau : CFA
Note : 1
et ben je pense qu'ils se sont chié dessus, le statut de favori dans ce match ne les a pas aidé. ils étaient bien plus libérés après le premier but. je suis curieux de voir ce que ça va donner si c'est l'Allemagne qui passe en quart.

giroud out

valbuena <3
Note : 53
au moins maintenant on sait: Benzema fait le ramadan; et plus surprenant, Giroud aussi.
Mister Sandman Niveau : DHR
L'arbitrage est totalement en faveur de la France dans cette coupe du monde. Ca devient vraiment embarrassant.
Qu'on nous amène le allemands! On va les tringler.
ValarMorghulis Niveau : Loisir
Pogba 6 un mostro........
Le geste défensif inédit d'Odemwingie dans les arrêts de jeu :
Le mec la met en corner pour sauver la touche.
Pas con.
Milan Acier Niveau : Loisir
Et maintenant, 1-2-3 viva l'ALGÉRIE !! Allez les Fennecs, vous êtes malins comme des renards ! :D

La qualif à la place du calife ! ;-)
Message posté par LorneMalvo
Odemwingie a fait le con à la 91e.


il jouait quoi? latéral droit ou ailier gauche?
Je ne sais pas si c'est lié mais l'entrée de Griezmann a clairement fait du bien à notre jeu. Quand Benzema joue dans l'axe, ce n'est plus le même et les combinaisons sont bien meilleurs.
Giroud au placard svp, qu'on voit un peu d'animation devant.

Quitte à se faire taper en quart, j'aime autant kiffer.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Pogba, forte tête
24 310