1. // Amical
  2. // Pays-Bas–France (2-3)

La France rebondit sur les Oranje

Dominatrice et séduisante par intermittence, l’équipe de France n'a pas su gérer sa rencontre face à des Hollandais pourtant éteints et portant visiblement le deuil de Johan Cruyff. Heureusement, Matuidi, 14 dans le dos, a surgi. C'était peut-être écrit.

Modififié
888 130

Pays-Bas 2-3 France

Buts : De Jong (46e), Afellay (85e) pour les Oranje // Griezmann (5e), Giroud (13e), Matuidi (88e) pour les Bleus

L’ombre de Cruyff ne pouvait que planer. Planer sur un stade, une équipe, et au fond, le football. Partis rejoindre l’au-delà, les cheveux mi-longs de Johan se sont donc faits plus que présents à l’Amsterdam Arena. Prévu bien avant la rencontre, l’hommage a donc bien eu lieu. Un arrêt à la 14e minute, des applaudissements nourris, et Cruyff pouvait s’en aller rejoindre sa nouvelle famille et regarder sa descendance affronter les Bleus de Deschamps. Pas de bol pour l’idole, les siens ont été affreux. Apathiques, inoffensifs, lents, fébriles, les Oranje ont sans aucun doute rendu le plus mauvais hommage au plus grand des leurs. Tant pis pour le respect, tant mieux pour l’équipe de France, qui s’est offert un peu de satisfaction, avant de remettre ça mardi contre la Russie.

The sound of silence


Puisque les temps sont durs, Cruyff n’est d’ailleurs pas le seul à recevoir le soutien du terrain. Après une arrivée tardive sur les prés, les 22 acteurs marquent ainsi une minute de silence pour les victimes des attentats de Bruxelles. Et là, plus un bruit, rien. Respectée comme jamais, la minute de mutisme est splendide. Reste que le football n’est pas qu’un prétexte au souvenir, et que les deux équipes se doivent de lancer le spectacle. Côté français, c’est une équipe presque type, exception faite de Jallet et Mandanda, qui s’affiche. À ceux-là, DD décide d’ajouter Dimitri Payet, histoire de prouver que la bisbille est en apparence réglée, mais aussi de tester le bougre en Bleu. Et au fond, cette équipe a de la gueule. Entre un milieu de rêve (Pogba, Matuidi, Diarra), et des attaquants en pleine bourre (Griezmann, Payet, et dans une moindre mesure Giroud), les Bleus, parés d’un nouveau maillot à faire s’évanouir Cristina Cordula, peuvent légitimement faire peur. D’autant qu’en face, les Bataves n’affichent que de faibles armes et débutent la partie avec une timidité affolante. Jallet décoche alors un premier bon centre, juste avant qu’un coup franc ne soit accordé aux 20 mètres. À la botte, Griezmann choisit le côté ouvert, à raison, puisque Cillessen décide de partir à l’aventure derrière son mur. La lucarne est facilement trouvée, et les Bleus s’arrogent un avantage précoce qui libère les esprits. Et permet de poursuivre la balade.

Beau devant, moins derrière


Car la Hollande, qui sera absente de l’Euro, n’a absolument rien à opposer. Sneijder se débat en soliste, mais le reste des pipes l’entourant ne font guère fumer les crampons français. Battus dans l’envie, battus dans la technique, battus dans la vivacité, les Oranje subissent les vagues hexagonales, le plus souvent conduites par un Griezmann dans tous les bons coups. Une tête plongeante, puis une autre décroisée ne parviennent toutefois pas à tromper le portier adverse, qui se rattrape d’un bel arrêt du pied. Qu’importe si le méché ne fait pas le break, puisqu’Olivier Giroud, d’une reprise de volée, s’était chargée avant le quart d’heure d’offrir un double avantage aux siens. Les Bleus déroulent donc, puisque privés d’adversaires, tandis que Payet justifie minute après minute sa qualité de centres. Mais le mal français est constant. Pas assez tueuse, l’équipe de France rentre aux vestiaires avec une avance certaine, mais loin d’être à la hauteur des espérances. Une plaie, d’autant que Didier Deschamps se décide à changer ses cartouches, et voit De Jong inscrire un but du bras dès la reprise.

Blaise pascal


Certes, l’enjeu n’est pas des plus cruciaux, mais concéder le nul ferait mauvais genre compte tenu de l’adversité. Payet, encore lui, décide alors d’allumer la mèche, mais sur le poteau, tandis que l’arrière-garde flanche. Entre un Varane fébrile et un Koscielny peiné à la relance, la charnière ne rassure que très peu et laisse craindre un retour de boomerang sponsorisé par les maillots criards. Et ce qui devait arriver arriva, puisqu'Afellay, en reprenant un corner tiré à ras de terre, se fait l'écho d'un mal récurrent chez les Bleus. Heureusement, DD possède désormais quelques guerriers. Dont Payet, passeur génial, et Matuidi, numéro 14 dans le dos, qui ne pouvait se muer qu'en buteur/sauveur d'une soirée qui, sans être parfaite, aura au moins le mérite de laisser quelques motifs d'espoir en vue du mois de juin. Et laissera à Didier Deschamps le soin d’expliquer « qu’il y a eu des bonnes choses, et d’autres moins bonnes, mais que le résultat est satisfaisant, d’autant que beaucoup d’hommes ont été testés. » . Ce qui n’est pas faux, puisque Kanté fait sa première apparition en Bleu, tandis que la ligne offensive accueille Toto Martial et André-Pierre Gignac, bronzé mais désormais décoloré, façon furet.

Par Raphaël Gaftarnik
Modifié

Dans cet article

Lamine Turgut Niveau : CFA
Je demande officiellement à l'ONU de délocaliser la fashion week de Paris à Amsterdam ...

(nan mais sérieux : comment tu peux rendre hommage au beau jeu de Johan avec un tel maillot ... :-(
Payetazo>>>ElFiasco Niveau : Loisir
Note : 2
Quel meilleur hommage pouvait on offrir à Cruyff que de laisser le Payetazo couvrir d'amour Amsterdam sur chacune de ses touches de balle.

Là ça va être concert de louanges de la part de médias qui l'ont snobé pendant des mois et des mois, mais ne tombez pas dans le panneau, Payetazo a joué en claquettes ce soir, à 30% de ce qu'il fait depuis 2 ans.
La preuve déjà avec les grands journalistes de Lequipe qui font un sondage pour savoir si il doit aller à l'Euro. Culture de l'instant, comme toujours, alors que ce sont ses prestations depuis 2 ans qui doivent être relevées et véhiculées plutot qu'un match amical dont tout le monde se fout ( à part Matuidi qui joue ses immunités de 6 mois sur chacun d'eux, comme Valbuena quand il joue un amical avec la France )

Seulement la différence est tellement nette avec les prestations insipides de l'homme qui s'est fait piquer sa place dans le plus faible OL des 10 dernières années par Maxwell pas Sherrer Cornet que tout le monde va dire que le Payetazo a fait un grand match.

Mais bon, ça aura au moins le mérite de créer une hype médiatique autour de lui, ce qui devrait lui permettre d'aller à l'Euro.
L'avenir de la France se joue dans ses pieds, et l'histoire retiendra que l'homme à la base de la victoire à l'Euro se nomme Marcelo Bielsa
Message posté par Two fesses
Habituellement, je m'en fous des matchs amicaux mais j'ai comme l'impression que Blind ne sait pas du tout, du tout, ce qu'il fait.
Ca craint, putain, ça craint grave!
Le pire, c'est que je ne vois pas un joueur néerlandais faire un match désastreux mais ils savent où se placer, ils arrivent à presser, aucun automatisme...etc
Si Blind dégage pas, c'est mort de chez mort!


Il y aurait qui pour le remplacer?
Note : 1
Bh y a pas de chantier étant donné que Benzema sera le numéro 9 à l'Euro.
Frenchies Niveau : CFA
Franchement, on les a cueillis à froid.
et ... c'est tout.

en première mi temps, y avait aucun engagement
(sur le but de giroud matuidi bouffe de la tête un type qui fait 10cm de plus -_-)

Sinon Varane me fait tellement peur
le ballon lui brûle moins les pieds qu'au KOS (ça se voit qu'il fait du tennis ballon au real) mais ses choix de passes sont assez souvent mauvais ...

Payet est ce qu'il faut retenir de ce match
il a été énorme dans la provocation
(Pogba aussi, mais lui a été plutôt "trop facile")

L'EDF doit restée en 4 1 3 2 (c'est ce qui convient le mieux à Griezmann).
Note : 1
Message posté par PhoenixLite
Je pense que doit faire 10 ans que j'ai plus vu un latéral talentueux en EDF.
C'est rassurant.


Bah depuis Sagnol et Abidal en 2006 quoi ^^

Bordel on etait bien avec ces deux-là quand même
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Message posté par PhoenixLite
Je pense que doit faire 10 ans que j'ai plus vu un latéral talentueux en EDF.
C'est rassurant.


Kurzawa est talentueux, mais il lui faut de la bouteille.
Evra aussi mais il se fait vieux.
Pour le reste...
Note : 3
Message posté par Stankonia
Je voulais juste demander aux gens qui nous cassent les couilles avec les Pays-Bas sur le forum de Sofoot, d'avoir la bienséance de ne plus revenir commenter jusqu'à la fin de l'Euro.
C'est très faible tout de même ces Oranjes bordel! On a un Euro à préparer face à des vraies équipes.


Le mec qui vient nous saouler sur un match amical.
La spécialité du bidochon.

Aie la bienséance de te taire, je te prie!
PrinceTipee Niveau : DHR
Message posté par pierre ménès 2.0
Bon j'ai vu que la première mi-temps.
Et au vu de celle-ce, la France a du bien chier dans la colle pour au final ne s'imposer que 3-2

Ou alors vous avez fait rentrer Sissoko.
Ah non, même pas.


@pierre menes

Ah ah si si il est rentré le bon Moussa mas pour 2 minutes, alors pour une fois je pense qu'il ne faut pas trop lui jeter la pierre...^^
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
Note : 1
En même temps ya critiquer et traiter les supporters du psg de terroristes...

Sinon match amical sans grand intérêt

PS kurzawa joue bien plus que cabaye et pourtant ce dernier était tt le temps pris... mieux vaut un mec qui joue tt le temps mais nul ou un qui joue moins mais bon et décisif dans un gros club ?
GAMEIROOO !!!

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
888 130