Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

La France les a loupés

La Ligue 1 n'a pas toujours le nez pour le recrutement : ainsi, pas mal de stars de la Liga portugaise ont été foirées par les clubs français.

Modififié
Hulk : Meilleur buteur, meilleur passeur de la saison dernière en Liga. A 25 ans, l'attaquant brésilien assume son statut d'incroyable héros du FC Porto. Les Dragons ont déboursé la somme record de près de 20M€ pour l'acquérir. Blindé avec une clause de 100M€, il aurait pu faire les beaux jours de Paris. En 2008, le Tokyo Verdy monte en J-League. Hulk est une star au Japon, il est proposé et suivi par le Paris-SG mais Paris a peur de l'exotisme.

Raul Meireles : L'homme aux tatouages qui a été élu meilleur joueur de Premier League par les supporters anglais a été tout proche des Verts. En 2004, il traverse son Porto natal et passe du Boavista aux Dragons. Le milieu de terrain n'a que 20 piges et le FCP cherche à le prêter. Costinha, Hugo Leal, Maniche, Carlos Alberto, Paulo Assunção, Ibson... La concurrence est rude. Et le alors capitaine des U21 guesh est franchement une bonne affaire : un prêt payant de 200K€ avec une option d'achat de 2M€. Saint-Étienne préfère ne pas prendre le risque mais le foirage Meireles fera jurisprudence lorsque Paulo Machado sera offert. Meireles sera bradé en 2010 à Liverpool pour 14M€.

Pepe : Dans la lignée des Cris et Caçapa, Pepe devait rejoindre l'OL. Patron de la défense du Maritimo à 21 ans, le Luso-Brésilien est même accosté par... Rémi Garde. Lyon apprécie son profil et entame les démarches. Le transfert ne se fera finalement pas. Un énième agent s'immisce dans le dossier et fait perdre patience aux Lyonnais. Porto met 2M€ sur la table et met tout le monde d'accord. Quatre ans plus tard, il le revendra 30M€ au Real Madrid...

Lucho : Avant de s'offrir le milieu de terrain argentin pour plus de 20M€ (merci, l'OM), le foot français aurait pu avoir Lucho pour 200K€... Il y a dix ans, le joueur était encore un inconnu à Huracan. Châteauroux l'avait mis à l'essai une dizaine de jours. Seul hic, les Berrichons n'avaient pas les liquidités pour sceller sa venue. A l'époque, les dirigeants castelroussins le proposent au PSG... qui ne donne pas suite...

Bosingwa : L'increvable latéral droit de Chelsea aurait dû jouer pour l'OM. En 2006, José s'était carrément rendu à Marseille pour y négocier son contrat. Anigo était là. Tout était calé. Les José riaient... Jusqu'à ce foutu coup de fil. En pleine négo, Bosingwa reçoit un appel devin de son président Pinto da Costa. Après une heure de communication, l'international portugais hausse les épaules : il prolonge au FC Porto. En 2008, il partira pour Chelsea pour 18M€.

Derlei : C'est à Leiria que le Ninja a titillé ses premières étoiles. En 2002, il est carrément au top : 21 pions, 7ème de Liga avec comme entraîneur... José Mourinho. Les clubs français ne le jugent pourtant pas assez bon pour rejoindre la L1. Il partira dans les bagages du Mou au FC Porto (pour 450K€) où il sera meilleur buteur de la Coupe de l'UEFA en 2003 (12 buts), compétition qu'il remportera.

Tiago : Ok, Tiago a déroulé à Lyon. Mais avant que l'OL ne débourse 15M€ (jamais personne n'en donnera autant) pour l'arracher de Chelsea, le milieu de terrain aurait pu jouer sous les couleurs du PSG. Gratos... En 2001, le gamin est en fin de contrat à Braga. Lors d'un Braga – Benfica, des émissaires du Paris-SG sont dans les tribunes. Pas de bol, le jeune Tiago est blessé... Mais rapidement les Parisiens se font accoster par les représentants du joueur. Il y a José Veiga, alors très proche du Benfica et Alexandre Pinto da Costa. Fils de... mais en froid avec le puissant paternel. Paris résiste à la propagande et Tiago file à la Luz.

Varela : Il était pourtant libre. En 2009, l'Estrela da Amadora crève sous les dettes. Ses joueurs, qui n'ont pas reçu le moindre salaire de toute la saison, sont libérés. Silvestre en fait partie. Il a été proposé à presque tous les clubs de Ligue 1. Seul Le Mans s'est montré intéressé. Trop tard, le FC Porto l'avait déjà enrôlé... Depuis, il est international portugais....


Jorge Andrade et Miguel : En 1999/00, l'Estrela da Amadora vit l'une de ses plus belles heures. Jorge Jesus est aux commandes et son club de cœur peut compter sur une génération particulièrement douée. Aux côtés de l'ex-Parisien Kenedy, Miguel et Jorge Andrade composent l'une des défenses les plus étanches de la saison. Et le PSG est (encore) sur le coup. Et le PSG va (encore) rater son coup. Andrade filera au FC Porto qu'il quittera pour le Depor et 13M€... Paris lui préférera Talal. Miguel, lui, file au Benfica. En fin de contrat. Les Glorioso le lâchera à Valence contre 8M€.

James Rodriguez : Il est la star annoncée et assumée de l'actuel Mondial U20 dans sa Colombie. A 19 piges, James Rodriguez est surtout un précoce. Il remporte l'Apertura avec Banflied en 2009 et enfile les buts et le costume de héros l'année suivante au FC Porto. Le prodige a été proposé au PSG, à l'OM et à Lyon mais personne n'a osé investir un peu plus de 5M€ sur un aussi jeune joueur. Sa clause libératoire est de 45M€ et pas mal de gros se caressent déjà sur la gueule d'ange...

Iturbe : A 18 ans, Juan Manuel Iturbe n'a encore rien prouvé. Si ce n'est un talent aussi insolent que précoce. International U20 argentin – là où il est né – Iturbe est déjà une case nationale au Paraguay, le pays de ses parents. Celui qu'on surnomme déjà le « Messi Guarani » a carrément été reçu par le président de la république. On lui prêté déjà une relation très chaleureuse avec la très pulpeuse Larissa Riquelme. Et c'est Porto qui a saisi l'affaire. Pour 1M€, l'attaquant quitte Cerro Porteño avec qui il était en litige. Le Paris-SG ne le connaissait pas trop, l'OM sans plus et Lyon s'est manifesté trop tard. Sa clause libératoire a été fixée à 60M€. La plus grosse après celle de Hulk (100M€).

Nicolas Vilas

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible