1. // Mondial 2010
  2. //

La France du foot

Avec les événements qui ont bercé la vie de son équipe de football ces derniers jours, et ceux qui ne devraient pas tarder à survenir, la France va pouvoir continuer son activité favorite : raconter tout et son contraire, et surtout n'importe quoi.

Modififié
0 14
Tout, c'est à dire tout le fiel qu'elle pourra déverser sur ses joueurs de foot. Coupables, forcément coupables. De gagner trop de fric, de vivre et penser comme des porcs, d'être arrogants, d'être méchants, d'être frondeurs, voire d'être noirs, musulmans, et de venir de banlieue. Le pays va mal, et nos coupables sont tout désignés. Ce sont nos joueurs de foot.

Analystes sociologiques, hommes politiques, experts démographiques, tribuns anachroniques, Chantal et Monique, tous y vont de leurs commentaires avisés, de leurs paroles expertes, persuadés de lire dans les tribulations d'une équipe de foot en dérive le pourquoi et le comment d'un pays qui, manifestement, se cherche. Choc des civilisations, génération caillera, équipes de voyous, et patati et patata. Et Finkielkraut, un exemple parmi tant d'autres, qui parle de faire jouer des gentlemen... Et des bons joueurs de foot, non ? La France vide son sac, et semble prête à tout.

Et aussi à son contraire, ou quand les esprits désireux d'être toujours à contre-courant viennent s'inscrire en pro-Anelka, pro-Domenech, pro-pagande. Ne pas crier avec les loups, ok, mais de là à prendre la défense d'un débile, ou d'un incompétent... Faut pas déconner. Aujourd'hui, en pleine Coupe du Monde, la France raconte donc n'importe quoi. Elle en est réduite à se dire que les aventures de son équipe de foot sont bien plus divertissantes que la plus cool des séries télé. On se console comme on peut. Toutefois, cette posture adoptée par beaucoup de supporters de l'EDF pour ne pas perdre la face met le doigt sur quelque chose d'essentiel. Aujourd'hui, l'équipe de France de football est effectivement en représentation. Comme une parodie d'elle-même, enfin de ce qu'elle devrait être. Elle est prise à son propre piège.

A force de proposer un jeu indigent, et à force de refuser de s'en expliquer, les joueurs et leurs sélectionneur ont donné le pli à tout un peuple qui n'a pas hésité à parler d'autre chose, puisqu'il fallait bien continuer à parler de son équipe de foot. Affaires de mœurs, affaires de fric, affaires sociales ; à faire si peu sur le terrain, l'EDF s'est retrouvée scrutée sous tous les angles, toutes les coutures, toutes les formes. Forcément, à ce petit jeu-là, elle n'en est pas sortie grandie. Comme n'importe quelle équipe de foot au monde qui aurait subi pareil traitement. Aussi, les joueurs se retournent aujourd'hui contre la presse. Soit, mais c'est avant tout contre eux qu'ils devraient se retourner. Et se concentrer sur ce qu'ils sont censés faire, ni plus ni moins : défendre la France sur les terrains de foot.

D'ailleurs, il reste encore un match dans cette coupe du monde, mais c'est devenu pour le moins accessoire. Les joueurs de l'équipe de France sont bien trop occupés à trouver le traître, les gens de la fédération un parachute, le milieu du foot un coupable, et le pays un expiatoire. Les réactions ne vont cesser d'affluer. Parfois violentes, souvent stupides, toujours disproportionnées. Comme toujours quand la France perd (2002, Euro 2004, main d'Henry, etc.). Comme toujours aussi quand la France gagne (1998, la France black blanc beur, etc.). Elle perd la tête. La France ne sait pas perdre, la France ne sait pas gagner, la France ne comprend rien au foot. Heureusement, ailleurs, le jeu continue.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Un papier bien inutile, autant que ce post d'ailleurs mais on s'adapte !
"la France ne comprend rien au foot"

Putain, ça m'a toujours gonflé les réflexions de ce genre. Il y a la variante : "la France n'est pas un pays de foot blablabla"..., sérinée à longueur de temps par les Roustan, les Sofoot, (tiens, que des argentinophiles, des maradonatophiles. Est-ce un hasard ? Au fait, porter au pinacle un p'tit gros tricheur, méchant, mégalo, pseudo guévariste, méprisant, homophobe décomplexé et j'en passe, en dit long sur les valeurs que ces donneurs de leçons défendent en réalité...) Mais tant mieux, putain. Quand on voit ce qu'on voit. Comme si être un pays de foot était une sorte de truc valorisant... L'Italie, c'est génial, le dimanche après-midi il y a du foot toute la journée blablabla, 3 ou 4 émissions de débats blablabla... Quelle horreur. Il faut vraiment rien avoir à foutre. Pendant que les Italiens se branlent sur leurs émissions de foot, les Français se paluchent sur Taddéi. En France, on s'écharpe à propos de De Gaulle, Balzac, Napoléon, Moulin, Louis XIV, Flaubert, Dreyfus, Pétain, etc. Certains sont adulés, d'autres conchiés. Mais les Argentins s'en foutent, ils ont Maradona. Il paraît qu'il fait l'unanimité. Vive la France, putain.
Manel : C'est bien essayé de faire passer la France, qui n'est pas un pays de sport, pour un pays d'intellectuels cultivés qui est trop occupé à débattre sur des sujets nobles plutôt que de s'intéresser aux footeux, mais c'est un peu gros quand même.
si tu considères Maradona comme un tricheur, effectivement, je comprends mieux...
personne ne dit qu'être un pays de foot est valorisant, simplement que la France n'en est pas un.
alors en attendant, je te laisse Taddei, tu me laisses Maradona, et tout le monde est content.
"La France ne sait pas perdre, la France ne sait pas gagner, la France ne comprend rien au foot."

Ouais, t'as raison moi aussi ma baguette magique il faut que je la secoue de temps en temps.
Domenech se foutait des supporters en disant que c'étaient tous des cons, que s'ils n'aimaient pas les matchs ils n'avaient qu'à éteindre la télé. Maintenant c'est des mecs de So Foot, des gars qui bossent pour un mag de foot, un mag qui, je croyais, était destiné à des passionnés de ballon rond, avec une touche sympa en plus, à savoir l'humour noir d'une part, les articles évoquant le foot comme, sinon un reflet, au moins un élément quasi-intrinsèque de la société d'autre part (ceux sur Guantanamo et Robben Island récemment). En fait on nous explique que c'était plutôt un dîner de cons. Ben c'est cool les gars, j'adorais votre magazine, mais depuis deux mois la multiplication des articles élitistes et méprisant (la pseudo croisade anti-footix, toujours) me consterne.
Et après vous faites référence un lynchage digne de l'épuration de l'été 45 '(article de Ghemmour), avec des gens qui videraient leur sac en dénonçant tout et n'importe quoi... Franchement regardez-vous deux secondes, et arrêtez de prendre les gens pour des cons (enfin, pour ma part je tiens à éviter les généralisations justement car, en ce qui concerne le magazine notamment, la plupart des articles restent très bons).
Les médias doivent livrer leur propre auto-critique. Les propos d'Anelka rapportés par l'Equipe n'étaient pas les bons. La retranscription de la scène non plus. Pourtant tous les médias les ont retranscrit. Même vous So Foot, avez mis la phrase "va te faire enculer, sale fils de pute" en exergue sur la Une de votre site. Je rappelle que les journalistes doivent vérifier leurs informations avant de les diffuser. Et être le plus objectif possible. Mais bien sur, pour paraphraser Domenech "personne ne se fait hara kiri en public". Alors j'attends avec impatience la prochaine émission d'"Arrêts sur image". Lors du bilan, certains amateurs de football, analyseront aussi toutes les attaques médiatiques sur la personnalité des joueurs et de l'entraîneur, proférées depuis la défaite l'euro 2008. Elles ont largement dépassé la sphère sportive.
Lla france c'est pas un pays de foot? N'importe quoi on a une des Federation les plus riche du monde (attention j'ai pas dis une des plus compétente). Une coupe du monde, deux euros, quelque ballons d'or... La dernieres fois que j'ai regardé c'est les argentins et les bréziliens qui viennent jouer en France et pas l'inverse... faut arréter avec cette argument a la con. C'est sur les italien les anglais les espagnols les allemands ont des championnat plus compétitif mais bon etre 4-5 au niveau mondial c'est déjà pas mal. C'est sur que certain peuple vive le foot de maniére plus passionné que nous... Mais nous sommes un pays de football.
il n'y a plus de trop ligne éditoriale à so foot, chacun se contredit, mais bon certes notre société n'est pas exemplaire, nos politiques non plus mais bon les joueurs de l'équipe de france sont cons à bouffer du foin, c'est un fait, il ne manquerait plus qu'on les applaudissent.

Pour manelmanel, tu as curieuse vision des autres pays...l'Italie serait obsédée par le foot...quand la France se passionnerait pour la culture chez M.Taddei, tiens donc je pense déjà que les téléspectateurs français regardent très peu Taddei, et même si il remonte le niveau, son émission cela reste du café du commerce avec des cultureux.

Connaissant bien l'Italie (qui possède plus de la moitié du patrimoine culturel et artistique mondial), je peux te garantir que c'est un pays beaucoup plus politisé que la France (pas forcément une qualité d'ailleurs) et que si c'est un pays de foot, le foot y est à sa place.
d'ailleurs la coupe du monde occupe moins de place dans la presse qu'en France.
Merci pour ce trés article qui résume tout sur la france soi-disant du foot,c'est pourquoi j'aime ce journal.
"la France ne comprend rien au foot"
heureusement vous êtes là pour nous éduquer, nous pauvres footix... Ca devient n'importe quoi vos articles, après la super comparaison avec l'épuration d'après guerre, c'est parti pour les généralisations à 2 balles: les français ne connaissent rien au foot. Et les africains adorent tous danser, les italiens passent leur temps à manger les pastas de la mama devant du foot et les américains à jouer au baseball une Bud dans une main et un fusil dans l'autre....
Si vous voulez vous élever au dessus de la mélée, éviter les généralisations pourries comme le fait Finkielkraut avec ses raccourcis foireux sur les banlieues.
Un peu de sociologie,ça ne fera pas de mal à So Foot : "l'anomie est "le mal de l'infini", c'est-à-dire une situation psychologique d'absence de limite aux désirs, aux passions individuelles." Emile Durkheim
Entièrement d'accord avec leosp. Cet article est honteux ! Merci d'insulter ainsi son lectorat. La
"La France ne sait pas perdre, la France ne sait pas gagner, la France ne comprend rien au foot." Que dire alors des anglais, italiens, espagnols ? Le français semble bien sage à côté (imaginez que les allemands sont mécontents de leur sélection !!!!)
Bon article. La France n'est pas un pays de foot. Ca ne veut pas dire qu'aucun français ne comprend rien au foot, ni même que le niveau est moins bon qu'ailleurs. C'est un problème culturel. Dans certains pays, le foot se vit... ce n'est pas un truc valorisant ou non, c'est une caractéristique.

Tout ce qui est dit dans l'article est assez vrai. Les récupérations politiques de gens qui n'y connaissent rien, Les écarts de la presse "sportive" et surtout la tentative de donner une valeur sociale à une équipe de foot... On a une équipe d'abrutis... la société Française est-elle en danger pour autant ? Comme dit plus haut, la coupe du monde occupe plus de place dans la presse en France qu'en Italie... et pourtant, en moyenne, les Italiens sont plus intéressés par le football et le vivent plus intensément. Alors pourquoi ? comme exutoire. D'ailleurs, si la France était une équipe moyenne et sans histoires... il y aurait bcp moins d'intérêts autour du foot actuellement.

Et les mecs qui opposent Maradona à Taddei... mais c'est n'importe quoi !!! D'une, sofoot est un magazine qui d'une certaine façon est élitiste par son approche. Je vois pas des mecs le lire entre le flipper et le rapido dans un rade PMU. Ici les mecs te citent Emile Durkheim et Arrêts sur images. Si tu veux que des faits sans tentative de perspective, va lire But. Si tu veux l'avis de Jean-Luc Reichmann et Lagaff, va voir ailleurs. Donc j'aime sofoot et j'aime Taddei, medias qui essaient de donner une profondeur à leur contenu(Merci à Taddei de donner la parole à des gens qui maitrisent leurs sujets et non uniquement des politiques comme partout ailleurs.). Deuxio, on peut aimer le mythe Maradona sans adhérer à toutes ses facettes et surtout sans que ça fasse de nous le leader d'un lobby de branleur intellectualistes mais en fait vilains intolérants homophobes.

Pour moi, l'article n'est pas donneur de leçons mais relate simplement le bordel et la folie disproportionnée engendrée par les derniers actes de l'équipe de france.
mouais... Vous êtes quand même carrément "donneur de leçon" avec cette article... Je vous aime bien à So Foot, mais là je pense que le journaliste ne sait pas très bien où il va ! Certes la conclusion est claire, c'est un point de vue courageux et c'est très bien mais un poil arrogant !

A mon humble avis vous ne considérez pas les bonnes personnes comme étant des abrutis. Que les médias PUIS le peuple prennent de façon démesurée n'importe quelle performance de son équipe n'est pas propre à la France me semble t-il ?! L'Angleterre y est habituée, l'Italie aussi... Mais jamais dans ces pays et en France, nous avons connu une équipe sportive et précisément une équipe de foot aussi arrogante, dédaigneuse, maladroite et surtout stupide et absurde !! Quand je dis ça, je ne fais pas de différence entre blanc, noir, arabe, grèc, breton, banlieusard, paysan, andalou et picard !! On sait très bien que la fronde (si on peu l'appeler ainsi ??) ne vient pas de la majorité des joueurs, comme n'importe quel putsch n'est jamais mené ni suivi par une population entière, ça se saurait... Seulement ici, les gens ne sont pas dupes d'une réaction injustifiée et démesurée... Que veut dire le mot "grève" dans ce cas là ?? "mutinerie" ??

L'attitude populaire juste que mériterait cette équipe serait son ignorance et une sorte de désinvolture face à tant de bêtise et finalement tant d'insignifiance ! Mais voilà c'est tout le contraire et ça se justifie. Mais enfin vous le savez bien à So Foot, plus que quiconque car vous êtes le seul canard à parler du foot dans son entièreté, à savoir imbriqué dans la société, influent sur et influencé par des contextes culturels, politiques, économiques et sociaux ! Vous le savez que toutes ces réactions, bien que maladroites, parfois injustifiées sont NORMALES face à une situation sommes toutes aberrantes ! On aimerait tous que la politique et les inondations dans le Var soit la priorité de l'intérêt publique mais nous en sommes loin et ce n'est pas nouveau. Vous avez raison de le dire mais la manière dont vous considérez les gens comme des cons incapables de remettre les choses à leur juste place n'est pas correct !

Que les politiques ne fassent pas leur boulot, que les médias passent leur temps à faire de l'information de merde, populiste et nauséabonde, que certains soit-disant "philosophes" ne savent pas penser et que ces joueurs de foot aient été formé de façon à en faire des idiots, ça c'est un scandale ! On élève pas les consciences avec des coupes du monde de football, malheureusement mais on le sait. Hélas rien n'est fait à côté dans ce but là non plus et c'est ça le plus grave...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La dernière croisade
0 14