En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 14 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Bilan Mercato

La Françafrique est morte, vive la France frileuse

À son arrivée au pouvoir, Nicolas Sarkozy jurait vouloir en finir avec la Françafrique. On ne sait pas s'il a tenu parole, on sait en revanche que la Ligue 1 s'est détournée du continent où elle a longtemps fait son marché pour pas cher. Explications.

Modififié
Une nuée de Vénézuéliens sur Nantes, du Colombien sur le Rocher, de l'Uruguayen à Saint-Germain en Laye, de l'Argentin comme s'il en pleuvait, et même des Espagnols ou des Portugais qui se sont décidés à quitter la Liga, le championnat le plus technique du monde, pour venir en France. L'été 2013 a ressemblé à une grande révolution du côté des effectifs des clubs de la Ligue 1, habitués à pleurer le coup d'envoi de la CAN, le départ de leur 4 ou 5 internationaux en janvier et leur retour tardif à l'entraînement début mars derrière l'excuse des festivités au pays. Comme si ce mercato estival avait sonné la fin d'une époque, celle de la Françafrique du football, de l'importance des flux entre l'Afrique et la Ligue 1, directs ou indirects, en passant quelques fois par la Belgique ou l'Ukraine, qui avaient fini par qualifier le football français et ses techniques d'import-export. Un deal longtemps gagnant-gagnant. Il y a quelques saisons, José Mourinho, à qui on avait demandé ce qu'il pensait du niveau des joueurs français, avait répondu : « Pour moi, les meilleurs, ce sont les joueurs africains formés en France. » Traduction : ils ont tout ce que j'attends d'un joueur. Force, explosivité, rigueur tactique. Le coach portugais ne s'était d'ailleurs pas gêné pour en profiter en exigeant d'Abramovitch qu'il lâche le chéquier pour faire signer Michael Essien et Didier Drogba.

Reléguée dans le deuxième panier du foot européen, la Ligue 1 a longtemps joué son rôle d'accélérateur de particules et de carrières pour les joueurs africains, aussi bien francophones qu'anglophones. Un championnat où « les diamants bruts » du continent, comme on les décrivaient avec un joli regard néocolonial, venaient prendre un peu de la rigueur nécessaire au football de haut niveau, avant de s'envoler vers d'autres contrées pour mettre la famille à l'abri pendant plusieurs générations. Sauf que le souvenir d'un Jean-Michel Aulas encaissant 38 millions pour revendre Michael Essien à Chelsea est désormais bien loin. Cela fait longtemps qu'un club français n'a pas sorti ou développé un joueur africain du calibre de ses prédécesseurs. Retour de bâton, cette Françafrique du football a longtemps servi d'excuse facile et rapide pour expliquer la pauvreté technique de la Ligue 1. Ce qu'avait candidement déclaré Carlo Ancelotti à la Gazzetta en 2012, au bout de quelques mois d'observation depuis le banc parisien : «  En France, c'est plus physique et moins technique, il y a plus d'Africains et moins de Sud-Américains. » Sauf qu'à l'orée de cette nouvelle saison, les clubs français semblent avoir coupé les liens avec cette Françafrique qui a longtemps permis de boucler les budgets au moment de présenter les comptes devant la DNCG.

« Le niveau des jeunes en Afrique a baissé »


Fini le temps où les joueurs africains, notamment les Sénégalais, les Camerounais, les Ivoiriens et les Maliens, représentaient entre 40 et 50% des étrangers de la Ligue 1. Cet été, les clubs ont varié les AOC. Reste à savoir si ce changement de politique relève plus d'une volonté des clubs de jouer différemment, quitte à s'exonérer de leur propre responsabilité dans cette affaire, de la fin de rapports privilégiés ou, paradoxalement, serait le signe que les clubs français crèvent la dalle. Miser sur des jeunes joueurs africains, c'était aussi prendre le temps d'assurer la post-formation et la perspective d'une belle revente. Ce n'était pas forcément une logique cynique, mais au moins une vision à quelques années. La Françafrique est en train de s'éteindre peut-être parce que le temps de l'Afrique est passé. Le potentiel, décelé dans les années 90 par les clubs européens, a produit son lot de révélations, mais aussi de déceptions, à la manière des 18 millions lâchés par l'OL pour Kader Keita.

Et dans le sillage des débats sur les quotas, des déclarations de Jean-Pierre Louvel, le président du Havre, sur les équilibres ethniques nécessaires à l'harmonie du vestiaire, les clubs de Ligue 1 semblent s'appliquer à désormais repousser ce qu'ils ont longtemps adoré au nom de critères sélectifs souvent assez éloignés du terrain. « Les joueurs français de l'Île-de-France pour la plupart d'origine africaine et les joueurs du continent représentent souvent 75% de l'effectif » , lâche un agent français : « Aujourd'hui, les clubs veulent alléger cette proportion, souvent pour ce qu'ils considèrent comme des problèmes de comportement. » Les grands joueurs de la dernière décennie, El Hadji Diouf, Drogba, Adebayor, Seydou Keita étaient pourtant tous passés, à part Samuel Eto'o, par notre bon vieux championnat. Y compris Yaya Touré, actuellement le seul joueur de classe mondiale du continent, après une furtive saison à l'AS Monaco qui a surtout démontré qu'il pouvait monter bien plus haut. Depuis, la relève se fait attendre et pas seulement en France. « Le niveau des jeunes en Afrique a baissé » , estime Fabien Piveteau, l'agent de Michael Essien et qui a longtemps bénéficié d'une quasi-exclusivité sur les espoirs ghanéens vers l'Europe, « alors que les prix se sont envolés. Liberty Professional demande par exemple 3,5 millions d'euros pour Ezequiel Assifuah, son avant-centre de 19 ans qui a terminé meilleur buteur de la Coupe du monde des U20 en Turquie. Ce n'est pas le prix du marché actuel. »

« Pas une volonté générale de changer de profils de joueurs »


Et puis la France, comme les autres pays, doit désormais composer avec la loi. Au nom de la protection des mineurs, les règlements de la FIFA empêchent désormais de faire signer un joueur étranger avant sa majorité. Les grands clubs contournent l'interdiction en faisant déménager la famille ou un parent, en offrant une belle caisse et un boulot à la maman. Les autres clubs, notamment affiliés à des fédérations pas trop pointilleuses sur les textes pondus à Zürich, font les margoulins, comme le résume un agent : « Dans certains pays, on fait venir les jeunes avec des visas touriste, on leur fait signer un contrat qu'on garde au chaud et on les enregistre seulement à la majorité. En France, c'est pas possible de faire ça, on est beaucoup plus surveillé, même si je suis sûr qu'ils vont s'y mettre bientôt. » Arrivés à l'âge de la majorité, les joueurs ont désormais deux ou trois ans au maximum pour répondre aux attentes et justifier le montant des salaires. «  La fenêtre est donc réduite » , résume l'agent Bruno Satin qui ne voit pas de tendance forte : «  On a toujours eu en France des Africains, mais aussi des joueurs scandinaves, de l'Europe de l'Est ou du Portugal. C'est vrai qu'on a encore quelques clubs qui ont des recruteurs spécialisés sur l'Afrique, comme Lyon ou Lille, mais globalement, je ne crois pas qu'il y ait une volonté générale de changer de profils de joueurs pour changer la manière de jouer. Ceux qui décident, à l'arrivée, ce sont les entraîneurs. Et de ce côté, on est toujours sous l'influence de la frilosité de la DTN qui n'est pas loin de devenir la secte des "restez bien en place ".  » Pour Fabien Piveteau, les clubs français sont toujours à la recherche « de la perle » . « C'est le joueur moyen qui disparaît des effectifs français. Maintenant, on va le retrouver dans les championnats des pays de l'Est ou en Scandinavie.  » Faute de pépite, les clubs français semblent avoir abandonné le coupé-décalé pour se chauffer aux déhanchements latinos, en espérant peut-être refaire le coup de Dario Cvitanich, acheté 400 000 euros grâce à l'œil d'un stagiaire. À bientôt 30 ans, l'Argentin n'est sûrement plus un espoir, mais le retour sur investissement a été immédiat. « C'est la clef » , estime Franck Sale, responsable de la cellule recrutement de l'OGC Nice : « Aujourd'hui, les clubs n'ont plus de patience et, un gars comme Dario, c'est effectivement un rapport qualité/prix fabuleux. Après, un entraîneur comme Claude Puel, vous lui mettez n'importe quel joueur talentueux, il se moque de la provenance. »

L'exemple de Cvitanich, qui appartenait à l'Ajax d'Amsterdam au moment de son transfert, ressemble aux coups de moulasse dont le FC Porto s'est fait spécialiste pour dégoter des talents au fin fond de la pampa et faire des culbutes X30 deux ans plus tard. Sauf qu'en France, on a la culture du chef tout puissant, et les postes de recruteurs servent surtout à offrir une reconversion au joueur emblématique qui vient de partir à la retraite. « C'est l'hypocrisie majeure des clubs de Ligue 1. Les transferts se règlent entre présidents. Ils se mettent autour d'un table, tu me donnes celui-là, je te donne celui-là. Ils ont des cellules de recrutement, mais les présidents se foutent de leurs recommandations » , estime Bruno Satin, pour qui la crise peut être salutaire. « Comme 80% des clubs n'ont plus un rond, ils vont bien être obligés de faire sérieusement de la formation et d'écouter leurs recruteurs pour faire des coups. »

« En France, c'est la peur qui gouverne dans le jeu »


Le PSG et l'AS Monaco n'ont pas ses problèmes de crevards. Et les signatures de Falcao, Cavani, Marquinhos ou James Rodríguez laissent planer l'impression que les deux clubs les plus blindés de la Ligue 1 regardent désormais vers l'Amérique du Sud. « C'est vrai que c'est un peu plus diversifié avec des Colombiens, Vénézuéliens ou Uruguayens, mais les Argentins et les Brésiliens ont toujours été nombreux en Ligue 1 » , estime Omar Da Fonseca : « La différence aujourd'hui se situe au niveau du vécu. En Amérique du Sud, les jeunes apprennent très vite la gagne, contrairement à l'Afrique où les compétitions structurées sont plus rares. Et puis, un pays comme l'Argentine produit tellement de joueurs qu'il est bien normal que le trop-plein se retrouve dans les clubs européens, même plus modestes. » Si les clubs français dépourvus de mécènes russes ou qataris tirent la langue, ils profitent pourtant d'opportunités dans les effectifs de clubs espagnols ou portugais encore plus à la ramasse financièrement. « Quand le Stade Rennais parvient à faire signer Nelson Oliveira, c'est surtout parce qu'il n'a pas reçu de salaire pendant les six derniers mois de son contrat à La Corogne » , relève Bruno Satin. L'agent ne croit pas un instant à un inversement de tendance dans le jeu que laisserait présager l'arrivée de ces joueurs soi-disant techniques qui manquaient tant à la Ligue 1. «  Les entraîneurs en France ne prennent pas de risques. Ils encouragent le non-jeu. Pour eux, la tactique se limite à bien défendre. Parce que cela garantit la sauvegarde de leur contrat. Quand tu vois que Philippe Montanier a préféré quitter la Real Sociedad qualifiée pour la Ligue des champions pour obtenir trois ans de contrat à Rennes, tu peux te poser des questions. » Même son de cloche chez Omar Da Fonseca : « Je vois l'arrivée de ces joueurs sud-américains comme un épiphénomène sans prolongement technique. En France, c'est la peur qui gouverne dans le jeu. On est content d'avoir gardé sa cage vide. Si un entraîneur argentin se félicitait d'avoir obtenu un 0-0, il se ferait retourner la voiture par les supporters. »

Par Joachim Barbier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs !
Hier à 15:48 Mario Balotelli parodie Mario Kart 2 Hier à 11:27 Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 22 Hier à 10:06 Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 62
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 00:10 Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 36 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 20 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 34 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 30 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 46 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 189 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 22 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1