1. //
  2. // 4e tour
  3. // Reading/Arsenal (5-7)

La folle soirée d’Arsène

Modififié
0 15
Hier, Arsène Wenger a dû passer par pas mal d’état, après avoir vu son équipe être menée 4-0, puis revenir à 4-4, avant de s’imposer 7-5 en prolongations. Wenger a d’ailleurs reconnu, après le match, que cette rencontre est l’une de « (ses) plus grandes victoires. »

Le Français s’est montré fier de ses joueurs après le match, eux qui ont eu les ressources nécessaires pour renverser la tendance. Mais aussi du fait qu’ils aient sauvé les couleurs du club : « On ne peut pas jouer pour Arsenal et renoncer, quel que soit le score. Nous sommes revenus du désastre pour sauver notre fierté. »

Cependant, l’Alsacien n'en oublie pas la première période : catastrophique. « Il était difficile d'être plus mauvais en seconde période que nous l'avions été pendant la première » , a admis le Français avant de conclure : « Cette Coupe n'est pas une de nos priorités, mais si nous étions repartis de la façon que nous avons joué en première mi-temps, ce n'aurait pas été non plus un de mes plus grands moments de fierté. C'était comme un match de tennis. C'est important de gagner et d'être en quarts de finale » .


GM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Rien d'innovant cette ITW. Du réchauffé.
Jean-Bonbeur Niveau : CFA2
Arsenal, le lorient du foot Anglais
On comprend enfin pourquoi Arséne kiffe les gardiens pourris... C'est pour avoir sa petite érection de fin de match... Bien vivant Papy Arséne..
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 15