Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Palmeiras

La folle journée de Barcos

Modififié
Hernan Barcos est un mec marrant. Physiquement, déjà. Grand, maigre et doté d’une belle crinière noire, il se fait surnommer « Le Pirate » depuis ses débuts au Racing, en 2003. Depuis, l’Argentin a passé sa vie à voyager d’un club à l’autre, au Paraguay, en Équateur, en Serbie, en Chine puis au Brésil, où il évolue actuellement.

Alors qu’il pensait sérieusement à se faire naturaliser équatorien l’année dernière, quand il portait les couleurs de LDU Quito, il a soudainement été convoqué par Sabella au mois de septembre dernier, et a même eu droit récemment ses premières minutes avec l’Albiceleste face à l’Uruguay (3-1) et au Chili (2-1). Après avoir confié son bonheur de partager un match avec Messi, il s’est précipité pour pouvoir jouer dès le lendemain avec son club de Palmeiras, contre Bahia pour la 31e journée, en pleine opération maintien.

« Je me suis couché à 2h du matin, puis levé à 5h30 pour être à 6h à l’aéroport. L’avion est parti à 9h15, je suis arrivé à São Paulo à 13h30 et j’ai raté la correspondance. Je pensais que c’était foutu, que j’allais rater le match. J’ai attendu l’autre avion à 16h, et je suis arrivé ici à 18h10, avec une grosse envie de jouer. La police m’a aidé à aller au stade, l’équipe en a besoin, on doit tous aider » , a-t-il raconté.


Barcos a finalement été titulaire et a offert à Betinho le seul but de la rencontre. Un mec pas comme les autres.
LR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 14

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 11:52 Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 75