1. //
  2. // 5e journée
  3. // Fiorentina/Bologne

La folle épopée du « dottore » Fulvio Bernardini

Protagonistes du derby des Apennins, la Fiorentina et Bologna ont pour dénominateur commun Fulvio Bernardini, un entraîneur capable de remporter un Scudetto à la tête de ces équipes dans une époque déjà dominée par les rayées noir du Nord.

Modififié
Aujourd'hui, son nom évoque surtout le centre sportif d'entraînement de Trigoria, là où s'entraîne la Roma, qui lui a rendu hommage en lui dédiant ses infrastructures. Maigre héritage d'un personnage qui a profondément marqué l'histoire du foot italien, au sein duquel il a tout fait. D'abord joueur brillant et polyvalent, puis entraîneur doué et même journaliste de renom. Et encore, c'est parce qu'il a refusé, diplôme de Sciences Po en poche, de se lancer dans la politique. Un genre de Forrest Gump du XXe siècle italien.

Le joueur, le tennisman et l'étudiant


Printemps 1921, un jeune gardien de 16 ans enchaîne les plongeons dans la boue, repoussant les nombreuses tentatives de la Fortitudo dans ce derby romain. Les adversaires mènent au score, mais perdent pourtant patience, et frappent le portier à la tête lors d'une mêlée à ras du sol. Soignée avec une gorgée de cognac, Bernardini rentre amoché à la maison, ses grandes sœurs le convainquant de changer de poste. C'est ainsi qu'il devient l'avant-centre de la Lazio avant de reculer défenseur central puis de remonter d'un cran et trouver sa place définitive au milieu de terrain. « Fuffo » est peut-être le premier playmaker de l'histoire de ce sport. Fini les grandes ouvertures des arrières pour les avants, lui récupère le ballon, le distille, cherche le une-deux avec ses coéquipiers pour finir l'action par un but.

Des prestations qui n'échappent pas au sélectionneur italien Vittorio Pozzo qui le fait débuter en 1925, faisant de lui le premier international transalpin originaire du Centre-Sud. Un rapport qui va malheureusement vite se détériorer. Pour une question d'équilibre, le mythique sélectionneur préfère l'activité de Ferraris, Monti ou Andreolo, et se prive du Laziale presque trop doué pour le reste de ses coéquipiers. Bernardini est donc évincé de cette génération qui remportera deux Coupes du monde et les J.O durant les années 30. Entre-temps, il a quitté la capitale après avoir découvert qu'il était le seul joueur de son équipe à ne pas être payé dans ce contexte d'amateurisme de façade. De fait, il trahit son père, laziale invétéré, à qui il avait promis sur son lit de mort de ne jamais abandonner les Biancocelesti.

C'est l'Inter et Milan, où il poursuit ses études, puis la Roma, qui profitent de ses qualités dont il est parfaitement conscient. Cette haute estime de soi est son point fort, et son attitude un poil hautaine plaît à ses supporters, moins à Benito Mussolini. 1935, Piazza Venezia, une Lancia Astura de couleur bleue roule au pas et bloque la circulation. Énervé, Fulvio décide de la dépasser et les deux véhicules se touchent. Quelques jours plus tard, la police débarque chez lui et lui retire son permis, l'Astura transportait le Duce parti accueillir l'homme politique français Pierre Laval à la gare. Bernardini ne récupéra son document qu'au terme d'une rencontre de tennis, autre sport qu'il affectionnait, laissée gagner à son insolite adversaire.

Le journaliste, l'entraîneur et le sélectionneur


Durant le second conflit mondial, il s'adonne à sa seconde passion, le journalisme, et devient même chef de service au Corriere dello Sport. Sa carrière de technicien, elle, débute en 1949 à la Roma. Celui que l'on surnomme « Il Dottore » , pour ses nombreux diplômes, impose son credo qui est fait de joueurs de qualité et d'un projet triennal. Le temps qu'il ne trouve pas chez les Giallorossi, il va le chercher à la Fiorentina. Adepte du WM, Bernardini s'inspire de l'Inter championne de 1953 en instaurant la figure du libéro, mais à temps partiel, juste en phase défensive grâce à un ingénieux système de décalage. Au bout de sa troisième année, et grâce au talent de l'ailier brésilien Julinho et de l'oriundo Montuori, il remporte le premier Scudetto de l'histoire du club florentin.

S'ensuivent deux secondes places et une courte expérience chez « sa » Lazio où il rencontre des difficultés tout en lui offrant son premier trophée, une Coupe d'Italie en 1958. Renato Dall'Ara fait alors appel à lui afin que son club de Bologne retrouve les fastes des années 30. Là encore, la part belle est donnée au beau de jeu dans une époque pourtant conditionnée par le catenaccio. « Il n'y a qu'au paradis que l'on joue aussi bien » , déclare-t-il au soir d'une victoire 7-1 contre Modena. Là aussi, c'est au terme de la troisième année que le travail de Bernardini porte ses fruits. Lors d'un barrage historique contre l'Inter, il déjoue les plans d'Herrera en titularisant le latéral Capra au poste d'ailier afin de stopper les offensives de son vis-à-vis Mariolino Corso. Victoire 2-0 et 7e Scudetto du club rossoblù, dernier en date.

En marge depuis toujours des centres de pouvoir auxquels il n'a jamais voulu se plier, Bernardini est nommé avec surprise sélectionneur de la Nazionale en 1974. Il a alors 69 ans et a pour mission de mettre à la retraite Rivera et Mazzola et de reconstruire un noyau dur. Seul, il lance Antognoni, Graziani ou encore Gentile, puis prend sous son aile un certain Enzo Bearzot à qui il laissera les clés de la baraque en 1977, non sans avoir posé les bases de la génération championne du monde 1982. « Il Dottore » est alors diminué, et un de ses confrères lui diagnostique la sclérose latérale amyotrophique (SLA). Fidèle à son caractère, il ne baissera jamais la tête et résistera sept ans avant de s'envoler au paradis, auréolé de ses deux Scudetti, sans jamais avoir entraîné la Juve, le Milan et l'Inter. Chapeau.

Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Je ne connaissais que de nom ce personnage pourtant essentiel de l'histoire du calcio. Grazie Valentino.
Bravo pour cet article. Pour beaucoup, le foot rital des années 60 se résume à Nereo Rocco et Helenio Herrera, mais il y avait aussi Fulvio Bernardini, et aussi Heriberto Herrera de la Juve, "le philosophe" Manlio Scopigno de Cagliari, ou encore Bruno Pesaola du Napoli et la Fiorentina.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle