1. //
  2. // 5e journée
  3. // Fiorentina/Bologne

La folle épopée du « dottore » Fulvio Bernardini

Protagonistes du derby des Apennins, la Fiorentina et Bologna ont pour dénominateur commun Fulvio Bernardini, un entraîneur capable de remporter un Scudetto à la tête de ces équipes dans une époque déjà dominée par les rayées noir du Nord.

Modififié
Aujourd'hui, son nom évoque surtout le centre sportif d'entraînement de Trigoria, là où s'entraîne la Roma, qui lui a rendu hommage en lui dédiant ses infrastructures. Maigre héritage d'un personnage qui a profondément marqué l'histoire du foot italien, au sein duquel il a tout fait. D'abord joueur brillant et polyvalent, puis entraîneur doué et même journaliste de renom. Et encore, c'est parce qu'il a refusé, diplôme de Sciences Po en poche, de se lancer dans la politique. Un genre de Forrest Gump du XXe siècle italien.

Le joueur, le tennisman et l'étudiant


Printemps 1921, un jeune gardien de 16 ans enchaîne les plongeons dans la boue, repoussant les nombreuses tentatives de la Fortitudo dans ce derby romain. Les adversaires mènent au score, mais perdent pourtant patience, et frappent le portier à la tête lors d'une mêlée à ras du sol. Soignée avec une gorgée de cognac, Bernardini rentre amoché à la maison, ses grandes sœurs le convainquant de changer de poste. C'est ainsi qu'il devient l'avant-centre de la Lazio avant de reculer défenseur central puis de remonter d'un cran et trouver sa place définitive au milieu de terrain. « Fuffo » est peut-être le premier playmaker de l'histoire de ce sport. Fini les grandes ouvertures des arrières pour les avants, lui récupère le ballon, le distille, cherche le une-deux avec ses coéquipiers pour finir l'action par un but.

Des prestations qui n'échappent pas au sélectionneur italien Vittorio Pozzo qui le fait débuter en 1925, faisant de lui le premier international transalpin originaire du Centre-Sud. Un rapport qui va malheureusement vite se détériorer. Pour une question d'équilibre, le mythique sélectionneur préfère l'activité de Ferraris, Monti ou Andreolo, et se prive du Laziale presque trop doué pour le reste de ses coéquipiers. Bernardini est donc évincé de cette génération qui remportera deux Coupes du monde et les J.O durant les années 30. Entre-temps, il a quitté la capitale après avoir découvert qu'il était le seul joueur de son équipe à ne pas être payé dans ce contexte d'amateurisme de façade. De fait, il trahit son père, laziale invétéré, à qui il avait promis sur son lit de mort de ne jamais abandonner les Biancocelesti.

C'est l'Inter et Milan, où il poursuit ses études, puis la Roma, qui profitent de ses qualités dont il est parfaitement conscient. Cette haute estime de soi est son point fort, et son attitude un poil hautaine plaît à ses supporters, moins à Benito Mussolini. 1935, Piazza Venezia, une Lancia Astura de couleur bleue roule au pas et bloque la circulation. Énervé, Fulvio décide de la dépasser et les deux véhicules se touchent. Quelques jours plus tard, la police débarque chez lui et lui retire son permis, l'Astura transportait le Duce parti accueillir l'homme politique français Pierre Laval à la gare. Bernardini ne récupéra son document qu'au terme d'une rencontre de tennis, autre sport qu'il affectionnait, laissée gagner à son insolite adversaire.

Le journaliste, l'entraîneur et le sélectionneur


Durant le second conflit mondial, il s'adonne à sa seconde passion, le journalisme, et devient même chef de service au Corriere dello Sport. Sa carrière de technicien, elle, débute en 1949 à la Roma. Celui que l'on surnomme « Il Dottore » , pour ses nombreux diplômes, impose son credo qui est fait de joueurs de qualité et d'un projet triennal. Le temps qu'il ne trouve pas chez les Giallorossi, il va le chercher à la Fiorentina. Adepte du WM, Bernardini s'inspire de l'Inter championne de 1953 en instaurant la figure du libéro, mais à temps partiel, juste en phase défensive grâce à un ingénieux système de décalage. Au bout de sa troisième année, et grâce au talent de l'ailier brésilien Julinho et de l'oriundo Montuori, il remporte le premier Scudetto de l'histoire du club florentin.

S'ensuivent deux secondes places et une courte expérience chez « sa » Lazio où il rencontre des difficultés tout en lui offrant son premier trophée, une Coupe d'Italie en 1958. Renato Dall'Ara fait alors appel à lui afin que son club de Bologne retrouve les fastes des années 30. Là encore, la part belle est donnée au beau de jeu dans une époque pourtant conditionnée par le catenaccio. « Il n'y a qu'au paradis que l'on joue aussi bien » , déclare-t-il au soir d'une victoire 7-1 contre Modena. Là aussi, c'est au terme de la troisième année que le travail de Bernardini porte ses fruits. Lors d'un barrage historique contre l'Inter, il déjoue les plans d'Herrera en titularisant le latéral Capra au poste d'ailier afin de stopper les offensives de son vis-à-vis Mariolino Corso. Victoire 2-0 et 7e Scudetto du club rossoblù, dernier en date.

En marge depuis toujours des centres de pouvoir auxquels il n'a jamais voulu se plier, Bernardini est nommé avec surprise sélectionneur de la Nazionale en 1974. Il a alors 69 ans et a pour mission de mettre à la retraite Rivera et Mazzola et de reconstruire un noyau dur. Seul, il lance Antognoni, Graziani ou encore Gentile, puis prend sous son aile un certain Enzo Bearzot à qui il laissera les clés de la baraque en 1977, non sans avoir posé les bases de la génération championne du monde 1982. « Il Dottore » est alors diminué, et un de ses confrères lui diagnostique la sclérose latérale amyotrophique (SLA). Fidèle à son caractère, il ne baissera jamais la tête et résistera sept ans avant de s'envoler au paradis, auréolé de ses deux Scudetti, sans jamais avoir entraîné la Juve, le Milan et l'Inter. Chapeau.

Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je ne connaissais que de nom ce personnage pourtant essentiel de l'histoire du calcio. Grazie Valentino.
Bravo pour cet article. Pour beaucoup, le foot rital des années 60 se résume à Nereo Rocco et Helenio Herrera, mais il y avait aussi Fulvio Bernardini, et aussi Heriberto Herrera de la Juve, "le philosophe" Manlio Scopigno de Cagliari, ou encore Bruno Pesaola du Napoli et la Fiorentina.
il y a 6 heures Sergio Ramos acrobate en vacances 4 il y a 8 heures Pogba marque en dabant 35 il y a 8 heures Le central de Kansas met une bicyclette 4 il y a 12 heures Crivelli à Angers 12
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 7
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31