La folle élection à la fédé argentine

Modififié
6 4
Accrochez-vous, le football argentin nous offre encore une situation improbable.

Jeudi soir, l'élection du président de l'AFA - Fédération argentine de football - avait lieu. Marcelo Tinelli, vice-président de San Lorenzo et célèbre animateur de télévision, et Luis Segura, qui a pris la suite du défunt Julio Grondona, se disputaient le trône. Mais comme souvent, rien ne s'est passé comme prévu. Alors que 75 votants étaient présents, 76 bulletins de vote ont été comptés.


Évidemment, chaque camp rejette la responsabilité sur l'autre. Daniel Angelici, président de Boca Juniors qui soutient Segura, a accusé Tinelli « de ne pas vouloir régler cela au vote à main levée » .



De son côté, le vice-président de San Lorenzo a déclaré ne pas être surpris : « Dans le football argentin, tout peut arriver. » Pourtant, sa réaction au moment de l'annonce en dit long sur la crise que traverse et va traverser l'AFA dans les jours qui suivent.


Les deux candidats ont annoncé qu'ils travailleraient à l'élaboration d'une liste commune. Si ce projet n'aboutit pas, une autre élection aura lieu. Un grand n'importe quoi bien résumé par Carlos Bilardo : « Si Grondona était là, il mourrait une nouvelle fois. » RC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Les argentins devraient prendre exemple sur l'Italie, parce qu'en Italie, c'est après coup qu'ils se font chopper, pas pendant.
Le football argentin me fait de plus en plus pitié. C'est imcompréhensible. La presse et les anciens footeux dénoncent les agissements des dirigeants mais rien ne change et personne ne se cache. Les types font n'importe quoi, décredibilisent le football local mais s'en foutent complètement tant qu'ils protègent leurs propres interets.
Un vrai vote de politico , sans doute grondana y est aller de son vote outre tombe !
Bordel et macri qui est sortie président , sale temps pour les votes ces derniers temps en Argentine !
A ce rythme la meme manger un alfajor dans un stade coutera trop cher , ptain d'inflation de fou !!!
déconnexion totale envers le peuple ces gens la , d'ailleurs aujourdhui il est déconseiller de faire ses courses , il y aura des manifestations ...
Querido Xeneize, je n'ai plus posté depuis que le jaune a envahi le site SoFoot (oui, le même que los globitos de Macri), mais tu me fais tellement plaisir sur ce coup-là que je surmonte mon aversion, je mets mes lunettes d'esquimau et je prends le risque de choper une sale maladie pour te donner un abrazo, un vrai, comme on les aime, avec les grandes tapes dans le dos. Sans être ultra K, et bien conscient des limites de Scioli, je ne me remets pas de voir el Ingeniero Macri entrer à la Rosada. Le gorilisme a ses limites, quoi...
Pour les lecteurs de SF qui ne connaissent pas trop le contexte argentin, le pays vient de mettre à sa tête Mauricio Macri, un grand pote autoproclamé de Donald Trump, un mec qui pense que l'homosexualité est une maladie et qui va tenter de privatiser tout le pays après 12 ans de désendettement, de nationalisations et de réindustrialisation soigneusement orchestrée par les époux Kirchner (les "K"), péronistes de centre-gauche dont les mesures sociales feraient pâlir (ou rougir) un Mélenchon et tourner de l’œil n'importe quel membre du PS.
Vamos todavía!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 4