La flamme de Fernando

Modififié
0 0
Fernando Menegazzo était presque déjà parti en Italie, au Genoa, quand son temps de jeu à Bordeaux lui semblait famélique. Avant Noël. Mais depuis, alors que l'on pensait le transfert en Ligurie pratiquement acté, revirement de situation. Et le Brésilien s'est découvert en 2010 un soudain attachement à sa terre d'adoption. Résultat, un bail prolongé en Gironde, pour trois saisons.

« J'ai signé la semaine dernière pour trois ans, donc jusqu'en 2014, a déclaré le milieu de terrain. Ce qui m'a plu, c'était déjà de rester dans le club et dans la ville que j'aime, puis de pouvoir connaître une deuxième partie de saison sportivement très intéressante, avec le championnat et la Ligue des Champions » .

Plus qu'une ambition, une déclaration d'amour. « Plus le temps passe, moins on voit de joueurs rester sept ou huit ans dans un club. Mais à Bordeaux, cela a été très souvent le cas, avec des exemples tels qu'Ulrich Ramé (13 saisons, NDLR), Franck Jurietti (7) ou même David Jemmali (11 à Bordeaux). Si je vais au bout de mon contrat, ça fera neuf ans, ce qui n'est pas mal. C'est toute mon histoire, car on va dire qu'à Sienne (2003-décembre 2005) il n'y a pas eu grand-chose, et à Catane (2005) non plus. Hormis un titre ou deux avec l'équipe du Brésil, celui de champion et les coupes nationales, c'est avec Bordeaux que je les ai gagnés. J'espère donc encore pouvoir en remporter sous le maillot girondin » .

Maintenant, reste plus qu'à voir si le milieu de terrain ira jusqu'au bout de son contrat...
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
L2 - Arles - Caen: 0-0
0 0