En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 7e journée

La Fiorentina seule en tête, la Juve redémarre

Les choses reprennent plus ou moins leur cours en Serie A. La Juve et la Roma ont déroulé, les Milan ont ramé, la Lazio s'est fait peur et les vieux ont marqué. Seul changement de taille : la Fiorentina est toujours sur la première marche.

L'équipe du week-end : La Fiorentina

L'Inter rencontre déjà certaines limites, mais pas la Fiorentina. Elle poursuit son petit bout de chemin. Tranquillement. Sans se prendre de buts. Sans trop forcer non plus devant. Iličić a mis son péno au fond en début de match, Valero a doublé la mise juste avant la mi-temps et Verdu a clos la marque. Six victoires en sept journées. Facile. L'idylle continue entre Paulo Sousa et Florence.

L'analyse définitive : l'Italie sera encore gérontophile

Di Natale qui ouvre le score face au Genoa, Maccarone qui donne la victoire face à Sassuolo et Gilardino qui enrhume De Rossi, c'est la Serie A qui peut remercier ses vieux. Encore et toujours. Presque 100 ans à eux trois et ça ne semble pas près de s'arrêter.


Le joueur du week-end : Lorenzo Insigne

Le petit Italien a marché sur le Milan AC à San Siro. C'est aussi simple que ça. Toujours en mouvement, toujours dangereux, auteur de deux buts, un premier sur un une-deux magnifique avec Higuaín, un deuxième sur un magnifique coup franc, il a été adoubé à sa sortie.


Vous avez raté Carpi/Torino et vous n'auriez pas dû

Rien que pour la célébration des promus sur le premier but, un vieux CSC, où ils courent dans tous les sens et se sautent dans les bras, cette rencontre valait la peine d'être suivie. Carpi s'est donné à fond et a obtenu sa première victoire de la saison, et qui plus est la première victoire de son histoire en Serie A. La belle histoire du week-end.


Les images de la journée

Le sourire lui va si bien. C'est beau l'amour...



Voilà pourquoi Djordjevic a du mal à marquer...



Di Natale et sa dégaine de rappeur…



Que Maxi López essaye de copier…



L'horrible raté de Correa…



Et le penalty décontracté façon Perotti...


Gervinho a dit

«  Je suis un attaquant et je dois marquer.  » Mieux vaut s'en rendre compte tard que jamais.

La stat inutile

1. Comme le nombre de tirs de Bologne en première période contre la Juve. Et sur cette seule occasion, Anthony Mounier a réussi à tromper Buffon. Malheureusement pour eux, la Vieille Dame s'est réveillée en fin de première mi-temps et a retourné la situation. 3-1 au final. De quoi calmer un peu l'incendie.

Et sinon…

La Lazio a dû attendre 80 minutes avant d'ouvrir le score face à Frosinone. Et visiblement, ça a fait du bien à Balde Keita...



Le derby de Vérone n'est pas le plus passionnant d'Europe. Un 1-1 plutôt soporifique.
L'affiche entre la Samp et l'Inter non plus... 1-1 également. Un signe.
Première clean sheet pour Empoli cette saison.
Pour le moment, le but de Miralem Pjanić est le plus rapide de la saison. 108 secondes exactement.

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 2 heures 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 4 il y a 3 heures Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 1
Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 4 Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 85 lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 41