1. //
  2. // 6e journée
  3. // Inter/Fiorentina (1-4)

La Fiorentina s'offre l'Inter et la première place

Contre toute attente, c'est la Fiorentina qui sort vainqueur de ce choc entre les deux premiers du championnat italien. Les Florentins infligent une correction 4-1 à leurs adversaires du soir qu'ils rejoignent en tête du classement.

Modififié
8 22

Inter Milan 1-4 AC Fiorentina

Buts : Icardi (60e) pour l'Inter / Iličić (4e), Kalinić (18e, 23e, 76e) pour la Fiorentina

Sur une énième contre-attaque adverse, la défense de l'Inter est de nouveau prise à revers et laisse Kalinić s'envoler vers le but. Miranda décide alors de se sacrifier et fait faute sur son vis-à-vis. Annihilation d'une occasion de but, l'arbitre sort irrémédiablement le rouge. Nous sommes à la 32e minute de jeu, l'Inter a déjà encaissé trois buts. C'est la fin virtuelle de la rencontre. « Pazza Inter » (folle Inter) est un des petits sobriquets du club milanais, mais cette fois le challenge est trop élevé. La Fiorentina s'impose au terme d'une grosse démonstration de force et confirme que le statut d'outsider lui va parfaitement bien.

Un hic et des « ić »


Pourtant, au coup d'envoi, l'humeur est au beau fixe dans les travées d'un San Siro qui affiche une affluence de près de 60 000 spectateurs. Cinq victoires sur cinq, une place de leader solitaire, l'occasion de reléguer le dauphin à cinq longueurs en s'imposant ce soir. Les journalistes suiveurs de l'Inter se laissent même aller à quelques embrassades après des années à suivre une équipe morose. Mais le forfait de dernière minute de Jovetić (douleur musculaire à l'échauffement) est bien un mauvais présage. Quatre minutes de jeu, et Handanović concède un penalty après avoir bêtement perdu le ballon sur un mauvais contrôle. Son compatriote Iličić se charge de le transformer, le « pararigori » est battu. C'est la première fois que l'Inter est menée au score cette saison, l'occasion donc de tester sa capacité de réaction.

Eh bien, on n'a pas été déçu. Sans vraiment partir à l'abordage, elle a laissé de gros espaces à ses adversaires qui ne se sont pas fait prier pour les exploiter. Iličić décoche ainsi tranquillement une jolie frappe des 25 mètres. Trop avancé, Handanović la dévie, le ballon monte en l'air... puis retombe juste derrière lui, Kalinić n'ayant plus qu'à le pousser dans la cage vide. But gag. Le troisième, lui, est plus esthétique, Alonso dépose tous ses adversaires sur le côté gauche et conclut par un centre à ras de terre pour l'avant-centre croate qui s'offre un doublé. Le rouge de Miranda dans la foulée est le coup de massue définitif, et hormis des jaunes de Kondogbia et Guarín, les Nerazzurri sont groggy.

Le dilemme florentin


Un mix de sifflets et d'applaudissements accompagne les joueurs dans le tunnel. D'ailleurs, on se demande bien quel a pu être le discours de Mancini dans les vestiaires. Toujours est-il qu'il décide de rester en 4-2-3 en sortant Kondogbia pour Ranocchia. En face, dans leur 3-5-2 très efficace, les Viola de Paulo Sousa maîtrisent tranquillement, à part quelques petites frayeurs du portier Tatarusanu qui peine à maintenir sa concentration. C'est l'heure du dilemme : enfoncer un adversaire mené par trois buts d'écart et réduit à dix, ou faire tourner la baballe ?

Après un quart d'heure d'indécision, la Fiorentina n'a plus de doutes lorsqu'Icardi réduit le score. Biabiany entre en jeu dans la foulée et transmet un petit papier à Santon, quelques joueurs coulissent alors automatiquement pour se disposer en un 3-4-2 plus entreprenant. Le public y croit et pousse les siens, ce qui fait perdre un peu d'assurance aux Toscans qui décident du coup d'en planter un quatrième par l'inévitable Kalinić. 4-1 score final. En fait, cette rencontre est la photocopie parfaite de ce début de Serie A, un championnat qui s'annonce indécis et qui risque de réserver d'autres surprises. La preuve, Sassuolo est la seule équipe encore invaincue après six journées.

Par Valentin Pauluzzi, à San Siro
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ce match!! merci à Handanovic et à un rouge un peu sévère à mon goût.. mais la défense à été ultra solide avec un bon bloc et de l'agressivité. Ca relance très propre en plus. Et la doublette Badelj Vecino était au top ce soir! franchement de bonne augure pour la suite! Kalinic confirme son bon début de saison je trouve, son agressivité! ya un gros contaste avec Gomez la saison derniere. hâte que Rossi soit à 100%. Ale viola!
Toutes les grosses équipes ont pris 4-1 cette semaine : Barça, Man City,Inter, Sainté... oh wait
KingMastre Niveau : CFA2
Ma Chère et tendre s'appelle Florence... Elle vient de m'appeler sous la couette.

Du coup, je vais me transformer en interiste et me fera l'amour comme la Viola l'a fait avec l'Inter...

Bonne nuit les Loulous...
Résultat logique contenu de l'approche tactique catastrophique de la part de Mancini auteur une nouvelle fois de plusieurs choix incompréhensibles. Le pressing incohérent combiné à la lenteur des défenseurs a mis en danger l'équipe à chaque accélération des florentins, lesquels se sont contentés de faire tourner et d'aspirer le milieu de l'Inter.
Comme si ça ne suffisait pas, il faut ajouter quelques bourdes d'Handanovic et un carton rouge sévère (joli plongeon au passage).

Les absences cumulées de Jovetic, Juan et Murillo (puis Miranda) se sont fait sentir. En revanche la présence de Palacio et Guarin est toujours aussi incompréhensible tant ils sont mauvais et multiplie les fautes techniques.

Seul point positif, l'attitude d'Icardi. Il s'agit de savoir maintenant comment l'équipe va réagir à cette première défaite, qui devait arriver un jour ou l'autre même si l'addition est très salée.
Message posté par Lothaire
Résultat logique contenu de l'approche tactique catastrophique de la part de Mancini auteur une nouvelle fois de plusieurs choix incompréhensibles. Le pressing incohérent combiné à la lenteur des défenseurs a mis en danger l'équipe à chaque accélération des florentins, lesquels se sont contentés de faire tourner et d'aspirer le milieu de l'Inter.
Comme si ça ne suffisait pas, il faut ajouter quelques bourdes d'Handanovic et un carton rouge sévère (joli plongeon au passage).

Les absences cumulées de Jovetic, Juan et Murillo (puis Miranda) se sont fait sentir. En revanche la présence de Palacio et Guarin est toujours aussi incompréhensible tant ils sont mauvais et multiplie les fautes techniques.

Seul point positif, l'attitude d'Icardi. Il s'agit de savoir maintenant comment l'équipe va réagir à cette première défaite, qui devait arriver un jour ou l'autre même si l'addition est très salée.


J'avoue que la lenteur de la défense était assez impressionnante, l'attaque florentine pouvait garder la ballon haut assez facilement, et bcp de duels aériens perdus des DC. Comment Ranocchia pouvait etre capitaine l'année dernière franchement. Mais le milieu de la fio était chaud ce soir, grosse récup et boja valero qui propose tjrs quelque chose. ¨Pas facile de faire un pressing à 10 quand c'est comme ca
Je le dit et je le répète, quand tu a R.Mancini comme allenatore ne t'attend a rien de bien ! Puis son poto du Milan AC c est la même clic .... Bref les 2 coachs milanais ne seront plus la en 2016....
You'll never walk without gerrard Niveau : CFA2
N'importe quoi! Déjà Mancini a laisse de bons souvenirs à chaque passage quasiment et à un bon carnet de relations (même si je t'avoues que moi non plus je ne comprends pas ses choix tactiques)
Par contre Mihajlovic est un très bon coach qui j'en suis presque certain, fera du bon boulot
Good Kompany Niveau : DHR
32 minutes,réduits à 11 et menés 0-3
a ce niveau là il faut demander le contrôle anti dopage des fois que l'adversaire ai usé de moyens illicic.
Désolé.
Auto -1.
Good Kompany Niveau : DHR
Message posté par Good Kompany
32 minutes,réduits à 11 et menés 0-3
a ce niveau là il faut demander le contrôle anti dopage des fois que l'adversaire ai usé de moyens illicic.
Désolé.
Auto -1.


Réduits à 11...
Mêmes conclusions que le post précédent.
Good Kompany Niveau : DHR
Message posté par Helmut Rahn
Toutes les grosses équipes ont pris 4-1 cette semaine : Barça, Man City,Inter, Sainté... oh wait


C'est bizarre ces résultats à l'approche d'une semaine de C1.

Ah non en fait, c'est ce que je répète toutes les semaines pré et post C1 aux footix qui vient parier sur mon lieu de travail.
medyassineabd Niveau : DHR
peut etre que l'inter lui manquait ben arfa, non??
Milan_forza18 Niveau : CFA
Super viola match maîtrisé de bout en bout
Propre
loulou1931 Niveau : CFA2
Message posté par KingMastre
Ma Chère et tendre s'appelle Florence... Elle vient de m'appeler sous la couette.

Du coup, je vais me transformer en interiste et me fera l'amour comme la Viola l'a fait avec l'Inter...

Bonne nuit les Loulous...


sympa tes délires "godes-ceintures"
Ca fait plaisir de retrouver la Fio en tête de la Série A. Qui sait, elle peut vraiment faire quelque chose cette année vu qu'aucune équipe ne se détache pour l'instant. Paulo Sousa fait du bon boulot avec le scalp des deux Milan.
En matant le match, je ne comprends pas comment l'Inter a perdu le match. La Fio joue dos au but, toujours vers l'arrière. Après, elle a de belles séquences de jeu vers l'avant pour finalement à l'abord de la surface, tout rebalancer au gardien.

Par contre, cette Serie A est passionnante une Roma invaincue mais 7ème au classement, une Inter qui va vraiment, vraiment faire du mal et une Juve qui... Non, pour la Juve, contrairement aux autres années, je la vois en difficultés toute la saison.
Debut de match catastrophique des interistes. Handanovic fait une sortie kamikaze, malgré un bel arrêt il provoque un but casquette...BREF il a donné le ton. La defaite est saale mais le capitaine nerazzurro a pris du galon, il s'est bien battu.
Message posté par rokprog


Par contre, cette Serie A est passionnante une Roma invaincue mais 7ème au classement, une Inter qui va vraiment, vraiment faire du mal et une Juve qui... Non, pour la Juve, contrairement aux autres années, je la vois en difficultés toute la saison.


Elle sera peut-être un peu juste pour le titre mais j'attends quand même de la voir au complet pour être sûr de dire qu'elle ne sera qu'un faire valoir dans ce championnat 2015-2016.
Message posté par rokprog
En matant le match, je ne comprends pas comment l'Inter a perdu le match. La Fio joue dos au but, toujours vers l'arrière. Après, elle a de belles séquences de jeu vers l'avant pour finalement à l'abord de la surface, tout rebalancer au gardien.

Par contre, cette Serie A est passionnante une Roma invaincue mais 7ème au classement, une Inter qui va vraiment, vraiment faire du mal et une Juve qui... Non, pour la Juve, contrairement aux autres années, je la vois en difficultés toute la saison.


La roma invaincue HAHA t'es vraiment sans GÈNES toi !
Raoul Volfoni Niveau : District
Rhooo la Fio....mon premier et seul amour avec le football italien.
Ce maillot mauve classieux, cette ville magnifique, cette réputation de serial looseur (en concurrence féroce avec la Roma) et mon batistuta......
Mon équipe sur Fifa 96.

Quel plaisir de les voir jouer au niveau qui devrait être le leur.

J'ai le caleçon tout tendu.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Message posté par Raoul Volfoni
Rhooo la Fio....mon premier et seul amour avec le football italien.
Ce maillot mauve classieux, cette ville magnifique, cette réputation de serial looseur (en concurrence féroce avec la Roma) et mon batistuta......
Mon équipe sur Fifa 96.

Quel plaisir de les voir jouer au niveau qui devrait être le leur.

J'ai le caleçon tout tendu.


héhé, c'est aussi pour ça que la Fio est, avec la Roma, mon club italien (et l'un de mes clubs étrangers) préféré. LE club romantique par excellence : une ville sublime, un maillot superbe et esthétique, une tradition de beau jeu, un côté "beautiful loser" et surtout les joueurs de classe ayant porté ce maillot et m'ayant fait aimé ce club, à savoir Baggio, Batistuta et Rui Costa (leurs successeurs dans l'équipe actuelle seraient, à un degré moindre, Borja Valero, Rossi ou Matias Fernandez) ! Seul bémol, le comportement de certains tifosi florentins à l'égard de la Juve, avec notamment ces banderoles immondes sur le Heysel... Mais c'est malheureusement quelque chose d'assez habituel chez une partie des ultras italiens.
Bien content de les voir en haut du classement aujourd'hui, même si je déplore le peu de joueurs italiens dans l'effectif. D'ailleurs, ça faisait bien longtemps que j'avais pas vu une Serie A aussi ouverte ! La saison s'annonce passionnante et bien malin qui pourrait donner le nom du futur champion...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
8 22