1. //
  2. // 11e journée

La Fiorentina enfonce le Milan AC, Naples répond à la Juve

Modififié
0 31
Non, en un an, rien n'a changé. À part le score. L'an dernier, début novembre, la Fiorentina venait s'imposer à San Siro contre le Milan AC, 3-1. Cette saison, la formation viola se contente d'un 2-0 bien ficelé, mais qui suffit amplement à son bonheur. Un but par mi-temps, et un Milan AC incapable de réagir. Les Florentins ont même poussé le vice jusqu'à marquer avec le même joueur : Borja Valero, déjà buteur la saison dernière lors de cette même confrontation. Pour les Milanais, la situation est catastrophique. Les Rossoneri restent bloqués à 12 points, soit deux de moins que la saison dernière à la même époque, et sont désormais à 16 longueurs de la zone Ligue des champions. Autant dire que, début novembre, l'objectif principal est déjà raté. Mais surtout, ce qui inquiète, c'est ce manque de jeu et d'idées total de la formation d'Allegri. Jamais, au cours de cette confrontation face à la Fiorentina, les Milanais n'ont semblé en mesure de venir inquiéter leurs adversaires. Pas de tirs, pas d'actions, rien. Balotelli est méconnaissable, Matri fantomatique, et seul Kaká semble être en mesure d'inventer quelque chose. Or, vu le visage sombre de Galliani (qui a quitté les tribunes après le deuxième but florentin), pas sûr qu'Allegri soit encore là le week-end prochain. À l'inverse, la Fiorentina se ressaisit immédiatement après la défaite contre Naples, et remonte provisoirement à la quatrième position. Avec brio.

Balotellioutai ?

À vrai dire, il ne faut que quelques minutes pour comprendre la physionomie de ce Milan-Fiorentina. La formation viola, privée de Cuadrado suspendu, débute avec le tout jeune Ryder Matos en attaque. Milan doit jouer sans Mexès, et propose ainsi la charnière centrale « Zaza » : Zaccardo-Zapata. Dès les premiers instants, la Fiorentina prend le contrôle des hostilités. Milan regarde, ne réagit pas. Gabriel, le gardien milanais, doit déjà intervenir sur un centre puissant de Borja Valero. Les initiatives sont toutes violettes. Et c'est en toute logique que la Fio prend l'avantage au milieu de la première période. Vargas le revenant tente sa chance sur coup franc direct : son tir est dévié par les jambes de Muntari, et la trajectoire trompe Gabriel. Quand rien ne va... Kaká tente bien de réveiller ses partenaires, mais le Brésilien est trop seul pour bouger une équipe florentine bien en place. Le jeu du Milan AC se résume à des frappes de 30 mètres de Muntari et Balotelli, qui terminent à peu près à 20 mètres au-dessus des cages. 1-0 à la pause, logique.

En deuxième mi-temps, Balo prouve immédiatement qu'il est dans une grande soirée en allant pousser Neto, le gardien florentin, près de la ligne de sortie. L'attaquant récolte un jaune qui le fera manquer le déplacement chez le Chievo. Bravo. Matri est entré en jeu, mais l'ancien Turinois ne touchera pratiquement pas le ballon en 45 minutes. Une occasion milanaise ? Non. Rien. Montella, lui, y va de son coaching gagnant. L'entraîneur sort Giuseppe Rossi et fait entrer Joaquín. Bien vu. Quelques minutes après son entrée en jeu, l'Espagnol centre fort devant le but, Gabriel repousse sur les pieds de Borja Valero, qui marque dans le but vide. À 2-0, San Siro se met à siffler, et Galliani se barre. Il a bien failli rater un troisième but de la Fiorentina, mais Ryder Matos ne trouve pas le cadre. Même pas une petite émotion en fin de rencontre. Milan s'incline 2-0, et voit sa saison prendre un triste tournant. Tout cela à quatre jours d'une confrontation décisive au Camp Nou. Avec ou sans Allegri sur le banc ?

Callejón, Hamšík, même pied, même lucarne

Si tout va mal pour Milan, tout va bien, en revanche, pour le Napoli. Les Napolitains enchaînent ce soir une troisième victoire consécutive en championnat, la quatrième toutes compétitions confondues. L'équipe de Benítez s'impose 2-1 contre Catane, mais le score est trompeur. En effet, Catane a marqué sur sa seule vraie occasion, tandis que les Partenopei ont raté un nombre d'occasions incalculable. Au final, peu importe. L'essentiel est là, à savoir maintenir le rythme fou imposé par la Roma et la Juve, qui s'était imposée un peu plus tôt dans la soirée sur la pelouse de Parme. D'autant que la semaine qui arrive va demander une sacrée débauche d'énergie. Les Napolitains vont d'abord recevoir l'OM en Ligue des champions, avant d'aller rendre visite à la Juventus au Juventus Stadium, pour un match au sommet qui risque bien de faire les affaires de Rudi Garcia.

Face à Catane, le public du San Paolo n'a pas franchement eu l'occasion de trembler. Naples a rapidement ouvert le score par son homme en forme, Jose Callejón, d'une splendide frappe du pied gauche dans la lucarne. Pied droit, pied gauche, visiblement, l'Espagnol n'est pas emmerdé par ses deux pieds. Le début de match des locaux est parfait. Les Siciliens sont asphyxiés, et Higuaín manque déjà le ballon du 2-0. Celui-ci arrive quelques minutes plus tard. Vous avez aimé la frappe de Callejón ? Vous adorerez celle de Hamšík. Même pied, même distance, même lucarne. Le Napoli a décidé de faire plaisir à ses tifosi, ce soir. À 2-0, on se dit que Naples va flanquer une rouste à son adversaire. C'était sans compter sur ce fidèle Castro. L'Argentin profite d'une absence de la défense napolitaine pour tromper Reina et relancer l'intérêt du match. Mais la suite de la rencontre va se résumer à une attaque-défense, avec Andujar, le gardien de Catane, en mode « un contre tous » . Le portier repousse tour à tour des tentatives de Higuaín, Albiol, Insigne, Hamšík et bien d'autres encore. Il y a un an et demi, Catane avait réalisé un énorme hold-up au San Paolo, en revenant de 0-2 à 2-2 dans les dernières minutes. Visiblement, les temps ont changé. L'équipe de Benítez ne sera jamais réellement mise en danger et s'impose 2-1, pour revenir à hauteur de la Juve. Quel que soit le résultat de la Roma demain soir, le choc de la semaine prochaine, au Juventus Stadium, s'annonce bouillantissime. On en salive d'avance.

Résultats et Classement de Serie A

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

vinnyroma Niveau : CFA2
Milan s'était qualifié miraculeusement l'année dernière en C1, les miracles ne se répètent pas.
Ce club est mal géré depuis des années, il n'y pas de mystères.

j'avais trouvé Balotelli bon avec l'Italie, je ne sais pas ce qu'il lui arrive et toujours aussi nerveux. Serait il atteint d'un mal incurable ? après le Milan actuel n'a pas de quoi rendre serein.
romlakers Niveau : CFA2
Une prestation calamiteuse , comme depuis trop longtemps. Aucune idée, aucun mouvement des joueurs totalement désorientés, c'est catastrophique . J'ai jamais vu Milan aussi nul, c'est déprimant. Vu la tête de Galliani et sa réaction , ainsi que celle des tifosis, j'ose croire que la daube et la grosse merde qu'est Allegri va enfin dégager. Il est en train de couler notre club. Si Galliani et Berlusconi pouvaient le suivre, le club serait à nouveau sur de bons rails. Enfin, je crois qu'on va se contenter du départ du clown Allegri.
Non monsieur, Matri n'est même pas entré. Si tu avais suivi le match tu saurais aussi que la Fiorentina n'a pas du tout dominé. Le Milan était pourri mais Rossi et tous les autres pareil, invisibles. Match de merde.
De mon commentaire découle la question: pourquoi Allegri n'a pas utilisé son dernier changement pour Matri ou Robinho?
romlakers Niveau : CFA2
Message posté par Noel
De mon commentaire découle la question: pourquoi Allegri n'a pas utilisé son dernier changement pour Matri ou Robinho?


Parce qu'il est tout sauf cohérent et intelligent.
Merci...
Je suis d'accord avec toi sinon, c'était abominable, aucune envie aucune réaction.
Note : 1
Message posté par Noel
De mon commentaire découle la question: pourquoi Allegri n'a pas utilisé son dernier changement pour Matri ou Robinho?


Parcequ'ils sont nuls....surtout Matri.
C'est quand même triste de voir cette équipe de Milan autant galèrer en ce moment .
L'entraineur a l'air d'être complètement paumé et désemparé .
Il est loin le temps où Milan gagnait la Ligue des Champions et le Scudetto ...
Le Milan AC à juste fais le pire mercato de l'histoire du football aussi ! Pourquoi Abbiati, Bonera, Robinho ont étaient prolongés ? Pourquoi Robinho est pas partis ? Pourquoi Matri, Silvestre, Vergara, Saponara, Constant (achat définitif) ont-ils étaient recrutés ? Cet été, y avais pas besoin de recruter d'attaquant, fallait prolongé personne, se débarrasser des fléaux (Emanuelson, Nocerino, Robinho, Zaccardo ect...) quitte à rien récupéré en indemnité de transfert. Tu faisais déjà d'énormes économies de salaire. Tu recruter un N'Koulou, Astori, Kaka, Honda, tu prend un arrière gauche (en vendant Abate) et 2 autres milieux peu chère (Arshavin en 10 était libre par exemple).
Gabriel - Coentrao (en prêt) - De Sciglio - Méxès - Astori - De Jong - Montolivo - Honda - Kaka - Balotelli - El Shaarawy. C'est pas dégueu ?!
fernandollorientais Niveau : CFA
question : vous avez trouvé le match sur quelle chaine ?
cher So foot,

J'aime beaucoup l'Italie et je n'ai rien contre les italiens. J'ai même un ami qui a un nom avec une consonance en i, donc vous voyez. Mais je ne comprend pas trop pourquoi la Serie A a toujours droit un traitement beaucoup plus approfondi que les autres championnats majeurs. C'est encore maffia et compagnie. Bien à vous.

un lecteur
Putain les gars rien a voir avec l'article (je l'ai même pas lu) mais je viens de me faire chasser de l'appart de ma meuf parce que je suis bourré. La loose merde!
Message posté par Zangli
cher So foot,

J'aime beaucoup l'Italie et je n'ai rien contre les italiens. J'ai même un ami qui a un nom avec une consonance en i, donc vous voyez. Mais je ne comprend pas trop pourquoi la Serie A a toujours droit un traitement beaucoup plus approfondi que les autres championnats majeurs. C'est encore maffia et compagnie. Bien à vous.

un lecteur


Cher lecteur,
C'est tout simplement parce que tout le monde s'en fout des autres championnats.
Et puis, ceux qui regardent UNIQUEMENT les autres championnats, sont des footix qui ne s'intéresse qu'aux buts dans le résumé du match et s'en foute du reste.
Message posté par Zangli
cher So foot,

J'aime beaucoup l'Italie et je n'ai rien contre les italiens. J'ai même un ami qui a un nom avec une consonance en i, donc vous voyez. Mais je ne comprend pas trop pourquoi la Serie A a toujours droit un traitement beaucoup plus approfondi que les autres championnats majeurs. C'est encore maffia et compagnie. Bien à vous.

un lecteur


Parce que la Serie A est un championnat de haut niveau depuis très longtemps. Que les rédacteurs de SoFoot ont été jeunes dans les 90's et qu'ils ont cette culture.

Et puis parce que les articles sur le Real ou le Barça qui gagne 8-0 tous les WE on s'en fout, et que le foot anglais à part montrer les vidéos des buts y'a rien à dire.

Le foot allemand j'en parle même pas, même en plaçant 2 équipes en finale de C1 ils arrivent à intéresser personne. Ce sont des championnats pas assez homogènes, on se fait chier les 3/4 du temps.
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Message posté par Mattnirrep
Putain les gars rien a voir avec l'article (je l'ai même pas lu) mais je viens de me faire chasser de l'appart de ma meuf parce que je suis bourré. La loose merde!


Tu l'as bien cherché, grosse poivrasse !
Message posté par Mattnirrep
Putain les gars rien a voir avec l'article (je l'ai même pas lu) mais je viens de me faire chasser de l'appart de ma meuf parce que je suis bourré. La loose merde!


J'espère au moins que tu supporte pas le Milan, hein ?
Joseph Marx Niveau : Loisir
Message posté par Zangli
cher So foot,
J'aime beaucoup l'Italie et je n'ai rien contre les italiens. J'ai même un ami qui a un nom avec une consonance en i, donc vous voyez. Mais je ne comprend pas trop pourquoi la Serie A a toujours droit un traitement beaucoup plus approfondi que les autres championnats majeurs. C'est encore maffia et compagnie. Bien à vous.
un lecteur
Salut lecteur ! La Serie A est particulièrement spectaculaire cette saison avec environ 3 buts par match. De bien belles équipes qui jouent bien (la Fiorentina notamment). Un football chatoyant et tout le monde est content. Sauf toi : va te faire niquer les dents.

Cordialement,

Joseph Marx
Message posté par Lothaire


Parce que la Serie A est un championnat de haut niveau depuis très longtemps. Que les rédacteurs de SoFoot ont été jeunes dans les 90's et qu'ils ont cette culture.

Et puis parce que les articles sur le Real ou le Barça qui gagne 8-0 tous les WE on s'en fout, et que le foot anglais à part montrer les vidéos des buts y'a rien à dire.

Le foot allemand j'en parle même pas, même en plaçant 2 équipes en finale de C1 ils arrivent à intéresser personne. Ce sont des championnats pas assez homogènes, on se fait chier les 3/4 du temps.


Ah bon.

Le Barça a galéré pour battre l'Espanyol dans le derby, tandis que le Real gagne contre le Rayo, où là aussi c'est un derby. J'aimerai moi aussi bien avoir des comptes-rendus de match un peu plus poussés en Liga, et pas que pour un clasico. Je suis sûr que c'est faisable, d'autant que des matchs en valent vraiment la peine (Bétis-FC Séville, Valence-Villareal, Bilbao-Real Sociedad). Venez pas me faire croire que la Roma ou la Fiorentina (même si j'aime ces équipes) sont des cadors du foot mondial...

La PL est pour moi tout aussi attrayante du point de vue suspense que le Calcio, voire plus... Et puis c'est vrai que les clubs anglais n'ont aucune histoire !

Bref, tu dis bien de la merde que même !
Apparemment à Sofoot on est pas trop fan d'Arsenal ni de la Roma. Aucun article sur les matchs de ces équipes (sans compter la Roma qui égale un record), pourtant toutes les deux leaders de leur championnat.
fernandollorientais Niveau : CFA
Lothaire j'te trouve souvent pertinent, mais là, ce snobisme anti Liga et EPL ne t'honore guère. Comme la dit le camarade au dessus, le Real et le Barça ont montré, par leurs difficultés respectives ce w-e, que la liga est belle et bien dense et relevée. Quant à la PL elle est plus haletante que jamais cette année pour plein de raisons. En plus, elle est enrichie tactiquement par Pellegrini et le Mou.

Donc les gars, longue vie à la Serie A, mais le complexe de supériorité du français ritalophile, c'est non.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 31