1. //
  2. // 1/4 finale aller
  3. // Dynamo Kiev/Fiorentina (1-1)

La Fiorentina arrache le nul

Dominatrice, la Fiorentina accroche le nul face au Dynamo Kiev, sur le score d'un partout. Babacar a répondu à Lens, dans le temps additionnel. Un but à l'extérieur qui peut s'avérer vital pour la Viola.

Modififié
3 13

Dynamo Kiev - Fiorentina
(1-1)

J. Lens (36') pour Dynamo Kiev , K. Babacar (92') pour Fiorentina.


L'entame de match donne le ton. Ce match sera un duel d'ailiers. Du coté violet, Mohammed Salah et ses sept buts depuis son arrivée en Toscane. Du côté ukrainien, Yarmolenko, l'un des joueurs les plus décisifs de cette Ligue Europa avec De Bruyne (4 buts et 7 passes décisives pour le joueur de Kiev). La Fio est venue pour dominer. Mais malgré de nombreuses occasions, c'est Kiev qui ouvre le score. La frappe enroulée de Lens, contrée par Tomović vient punir l'inefficacité florentine. Tombeurs d'Everton en huitièmes de finale, le Dynamo semble réussir son coup.

La Viola gâche


Vexée par les deux gifles encaissées face à la Juventus et au Napoli, la Fiorentina veut se rattraper sur la scène européenne. Comme un hommage à Eduardo Galeano, auteur uruguayen décédé ce lundi, qui se décrivait comme un « mendiant du beau football » , Vincenzo Montella aligne ses trois artistes au milieu de terrain : Borja Valero, Milan Badelj et Matías Fernández. En face, Serhiy Rebrov compte sur la vitesse de ses ailiers, Lens et Yarmolenko. En début de match, la Viola garde le ballon, et se procure rapidement des occasions. Salah se promène dans la défense ukrainienne et allume la première mèche. Dans un stade olympique de Kiev bouillant (malgré un huis clos partiel), les joueurs du Dynamo subissent la loi de la possession des hommes de Montella. Jeremain Lens lance alors la révolte. À l'instar d'un Hafiz Mammadov, la défense florentine repousse toutes les avances de Lens. Blessé, et accessoirement martyrisé par les dribbles de Salah, le latéral de Kiev, Antunes, quitte le terrain. L'un des tournants du match.

Le Dynamo craque


L'entrée de Domagoj Vida à la place du latéral portugais permet aux joueurs de Rebrov de retrouver une assisse défensive certaine, eux qui n'ont pas perdu à domicile en Coupe d'Europe depuis 23 rencontres. Le latéral ukrainien ne quitte pas sa moitié de terrain et bloque les raids de Salah. Mieux ensuite, à la 35e minute. Jeremain Lens ouvre le score sur une frappe contrée, totalement contre le cours du jeu, qui ne penchera pas plus ensuite en faveur du Dynamo, qui ne fait que reculer après l'ouverture du score. Au retour des vestiaires, la Fio monopolise le ballon, mais n'arrive pas à trouver un Mario Gómez absolument fantomatique. Une tête sur le poteau de Valero à treize minutes du terme sonne comme un avertissement pour Shovkovsky, le gardien vétéran de Kiev. Finalement, la Fio sera récompensée de sa bonne prestation. Babacar, entré en jeu à la place de Gómez, marque sur un retourné dans le temps additionnel. La Viola, qui n'avait pas disputé de quart de finale de Coupe d'Europe depuis 2008, arrache le match nul, grâce à ce précieux but inscrit à l'extérieur. Et entrevoit les demi-finales…

Par Ruben Curiel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Quelqu'un connait ce Vida ? il vaut quoi ?
PirloVerratti Niveau : DHR
Match nul largement mérité pour une Viola qui a largement dominé techniquement cette solide équipe de Kiev.

Mario Gomez en méforme, la Fio manque cruellement de finisseur (Salah ne peut pas être tout les soirs le sauveur), Giuseppe Rossi manque terriblement. ça devrait passer pour aller en demi, vu que je vois mal comment le Dynamo pourra faire le jeu et résister aux contres de Salah à l'Artemio Franchi, mais ça sera dur d'aller plus loin, il manque quelque chose encore à la Fiorentina surtout que sa courbe de forme est en baisse en cette fin de saison.
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Note : 1
Incroyable que le Dynamo s'en sorte avec un nul vu la domination de la Fio et ses multiples occasions, sans compter le penalty oublié en 1ère mi-temps pour une main d'un défenseur ukrainien ! Giuseppe Rossi manque vraiment à cette équipe, surtout quand Mario Gomez n'est pas dans un bon soir... Heureusement quand même que Babacar a égalisé sur cette action improbable, du coup je suis plutôt confiant pour le retour à Florence.
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Note : 2
Un peu déçu par Kiev d'ailleurs, je pensais pas qu'ils allaient se faire bouffer comme ça chez eux, surtout après leur très belle prestation en 8e retour face à Everton.
Paulo Verratti Niveau : DHR
On voyage jamais trop mal avec Babacar
Message posté par BabaORhum
Quelqu'un connait ce Vida ? il vaut quoi ?


Je le connais pour avoir fait une partie de FM13 avec le Dynamo Zagreb (me demande pas pourquoi..).

Très bon défenseur (dans FM), il y avait qq pépites à l'époque au Dynamo : Milan Badelj (maintenant à la Fio d'ailleurs), Alen Halilovic, Sime Vrsjalko ou encore Tin Jedvaj..
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Babacar!!!! Ou es tu, ou es ??? (Comprennd qui peut...oui j ai honte de ma vanne).
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Message posté par roberto-larcos
Babacar!!!! Ou es tu, ou es ??? (Comprennd qui peut...oui j ai honte de ma vanne).


héhé bien vu !^^ Pareil, je ne dévoilerai pas mes sources...
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
En revoyant les images, c'est quand même hallucinant que l'arbitre ne siffle pas penalty sur la frappe de Joaquin où le défenseur ukrainien plonge comme un gardien ! Heureusement que Babacar égalise à la fin car c'était un vrai vol ! Espérons que ça n'ait pas de conséquences sur le résultat final...
Que vaut Babacar ? Je me souviens d'un FM (le 2011 ?) ou il devenait monstrueux, certainement le meilleur avant-centre du jeu avec Y. Sanogo (..!). On est encore loin des stats d'un Tsigalko ou d'un Eder Bau mais ça envoyait!
Fabrizio Salina Niveau : CFA2
Message posté par cuzc
Que vaut Babacar ? Je me souviens d'un FM (le 2011 ?) ou il devenait monstrueux, certainement le meilleur avant-centre du jeu avec Y. Sanogo (..!). On est encore loin des stats d'un Tsigalko ou d'un Eder Bau mais ça envoyait!


IL y avait lui et un brésilien dans les équipes de jeunes de la fio qui devenaient trop fort, avec des stats très médiocres. C'est resté une énigme pour moi, un peu comme Alan Kardec et Roberto Soldado dans FM 2010
Message posté par roberto-larcos
Babacar!!!! Ou es tu, ou es ??? (Comprennd qui peut...oui j ai honte de ma vanne).


Pour la peine tu devras assister à toutes les représentations de la comédie musicale de France Gall!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 13