Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Fin du monde

La fin du monde selon Gaël Maïa

Les Mayas auraient décrété que toute cette mascarade plus connue sous le nom de « la vie » s’arrêterait ce vendredi, a priori vers midi. Un des leurs, Gaël Maïa, formé à Bordeaux et actuellement à Pétange (D1 luxembourgeoise), donne deux-trois tuyaux pour mourir heureux.

Modififié
Il y a des choses qui ne s’expliquent pas. Champion du monde moins de 17 ans à Trinité-et-Tobago en 2001, génération Sinama-Pongolle et Le Tallec, Gaël Maïa se retrouve onze ans plus tard au CS Pétange, club du bas de tableau luxembourgeois. Formé aux Girondins, avec lesquels il a remporté le championnat de France des réserves pro en 2005, le talentueux milieu de terrain de 28 ans a ensuite emprunté le sous-sol : Sannois Saint-Gratien, AS Moulins, Excelsior Virton, puis le Grand-Duché. Une certaine idée de l’apocalypse.

Partant du principe que la fin du monde est programmée à vendredi, 12h12, à quelle heure as-tu prévu de te lever ?
À 7h30, car je dois emmener mon gosse à l’école. Vendredi, je pars en vacances dans la région de Bordeaux, ma femme est de là-bas. Alors vers midi, je serai au volant de ma voiture, sur la route.

Y a-t-il un petit-déjeuner idéal pour un dernier jour de vie ?
Un croissant, un pain au chocolat et un verre de jus multifruits. Je compte bien me défoncer le bide une dernière fois. Le dernier souhait, c’est important. Tant qu’à faire, j’aimerais aussi être entouré de ma famille.

Est-ce important de mourir bien coiffé ?
Pas forcément. En revanche, autant être sapé. Si on retrouve mon corps, j’aimerais bien qu’on dise : « Celui-là, il avait de la classe pour son époque. » La coiffure risque de se détériorer. Pas les vêtements.

Peut-on se permettre de faire l’impasse sur le brossage de dents histoire de gagner du temps ?
Ouais, que tu sentes bon de la bouche ou pas, on s’en fout. Je te rappelle qu’on va mourir.

Que faire de l’argent durement épargné ?
Tu le claques de la manière que tu veux, mais tu le claques. Tu fais toutes les conneries imaginables, t’achètes des choses inaccessibles. Moi ? Je sais pas, sûrement un château et une Ferrari.

À quelle pulsion passible d’une peine de prison serais-tu tenté de céder ?
Je n’irai pas jusqu’à faire un truc illégal, mais bon, pourquoi ne pas faire l’amour avec cinq filles en même temps ? Vu qu’on va tous mourir, je pense que personne n’y verra d’inconvénient.

Sportivement, quel trophée faut-il avoir remporté avant de partir ?
La Coupe du monde ! Et ça tombe bien, moi, c’est fait. On va dire que c’est le meilleur souvenir de ma carrière. Après, je n’ai pas forcément gardé contact avec les gars de cette génération. On a bien déliré sur le coup, mais ensuite, chacun fait sa life. Le foot, c’est comme ça, tu vas à gauche, à droite, puis tu perds tout le monde de vue.

Y a-t-il un geste technique que tu aimerais emporter dans ta tombe ?
Le geste que j’ai toujours kifé, c’est la Panenka. J’ai tiré pas mal de penaltys dans ma vie, mais je n’ai jamais eu le cran d’en tenter une.

Propos recueillis par Matthieu Pécot
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Hier à 15:49 Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? Hier à 14:00 Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 5
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 12:20 Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? Hier à 11:33 Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 9 Hier à 10:00 Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 Hier à 09:54 La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou mercredi 20 juin Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 49 mercredi 20 juin Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 mercredi 20 juin La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain