La fin des gueulards ?

0 1
Effenberg, Kahn, Matthäus...Si l'Allemagne et les clubs allemands ont naguère connu le succès, c'est notamment grâce ces joueurs qui passaient leur temps à gueuler sur leurs camarades pour les bouger.


Il semble que ce temps soit révolu. Du moins c'est ce que pensent deux symboles de la nouvelle génération du football outre-Rhin, le Turc Nuri Sahin et l'Anglo-Allemand Lewis Holtby. « Je pense que notre génération ne produit plus de joueurs qui passent leur temps à crier, sur le terrain, mais plus des joueurs qui sentent exactement à quel moment il faut aller aider les coéquipiers en difficulté. Dans notre génération, plus personne ne se fait recadrer par des gueulards comme Effenberg ou Kahn, qui étaient pour moi deux joueurs de classe mondiale » , a déclaré le milieu du Borussia Dortmund à 11Freunde.


Sahin est rejoint en ce sens par Lewis Holtby: « Aujourd'hui, il y a une génération qui arrive à maturité, pour qui le collectif a beaucoup de sens. On se motive les uns les autres, et nous, les jeunes, on est prêts à prendre nos responsabilités. Le Borussia Dortmund est un très bon exemple, c'est un groupe dont les joueurs grandissent ensemble, et qui font beaucoup de choses ensemble en dehors du terrain. C'est la même chose en équipe nationale d'ailleurs; c'est très ouvert. En tant que petit nouveau, j'ai remarqué que tous se parlaient d'égal à égal et avaient tous très envie de jouer ensemble. Si on avait un gueulard, pas sûr que ça passe » .


Fini les gueulards, bienvenue dans le monde des bisounours.


AF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Putain ça y est les allemands deviennent français...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 1