1. //
  2. // FIFA
  3. // Santé

La FIFA réfléchit aux commotions cérébrales

Modififié
2 5
Les multiples cas de joueurs touchés par des commotions cérébrales après avoir reçu un choc à la tête au cours d'un match ont poussé la FIFA à réfléchir à de nouvelles règles.

Le Guardian rapporte ainsi que l'organisation internationale envisage de mettre en place un arrêt de jeu de trois minutes si un joueur est susceptible de souffrir d'une commotion cérébrale. Sur son site officiel, la FIFA a publié un communiqué dans lequel elle explique la démarche : « Les incidents du Mondial ont montré que le rôle des médecins d'équipe doit être renforcé afin d'assurer une correcte prise en charge d'éventuels cas de commotions cérébrales dans le cours du jeu. [...] Dans le cadre de ce projet, à chaque fois qu'un éventuel cas de commotion cérébrale intervient, l'arbitre aura la possibilité d'arrêter le jeu pour trois minutes, autorisant le médecin de l'équipe concernée à effectuer un diagnostic sur le terrain et décider si le joueur souffre d'une commotion. L'arbitre n'autorisera le joueur blessé à continuer de jouer qu'avec l'autorisation du médecin de l'équipe, qui aura le dernier mot. »

Une règle qui pourrait éviter aux joueurs de voir leur état s'aggraver après le choc.
MC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Gilles de la Kolo Tourette Niveau : CFA
Il était temps que la FIFA réfléchisse à l'état de santé de son président.
Note : 1
Très bonne initiative. Mais au lieu d'un arrêt de jeu de trois minutes, ne vaut-il pas mieux autoriser les changements temporaires, afin de laisser le médecin vérifier calmement l'état du joueur?
donc des arrêts de jeu de 3 minutes, ça va pas "hacher le jeu" mais un stop de qq secondes pour valider une décision avec l'aide de la vidéo, c'est inadmissible ?

Y'avait eu un reportage d'arte ("le revers de la médaille") sur les dégâts des commotions chez les joueurs de football américain qui faisait froid dans le dos.
Message posté par fubar
Y'avait eu un reportage d'arte ("le revers de la médaille") sur les dégâts des commotions chez les joueurs de football américain qui faisait froid dans le dos.


Il s'agit de la catégorie socio-professionnelle américaine ou l'espérance de vie est la moins élevée.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Grosicki n'est pas content
2 5