Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

La FIFA ouvre une enquête sur le transfert de Mangala

À l'été 2014, Eliaquim Mangala avait été transféré de Porto à Manchester City. Un transfert estimé à 43 millions d'euros qui avait fait couler beaucoup d'encre, notamment à cause du gros point d'interrogation sur la qualité du joueur.

Mais un autre point d'interrogation est apparu, cette fois concernant la transaction entre les deux clubs. En réalité, l'indemnité de transfert aurait coûté 10 millions de plus. Mais le défenseur avait une situation particulière. En effet, le FC Porto détenait 56% du joueur, alors que les 44% restants appartiennent à Doyen Sport et Robio Plus, des sociétés d'investissements chargées de dénicher des jeunes talents.

Là où il y a litige, c'est que dans le cas d'une tierce propriété comme celui-là, le fonds d'investissement, qui détient une partie des droits, n'a pas le droit de prendre part aux négociations concernant l'indemnité du transfert. Et selon El Mundo Deportivo, c'est Doyen Sport qui avait fixé le prix du Français lors de son départ de Porto.

Un beau bordel sur lequel la FIFA a ouvert une enquête, et qui pourrait même donner lieu à des sanctions financières pour le FC Porto.


On risque d'entendre beaucoup parler de Doyen Sport ces prochains mois... BA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 2 heures Usain Bolt pourrait jouer en Australie 11
Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 38 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 69