En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options

La FIFA ouvre une enquête contre la Fédération galloise

Modififié
Les règles sont les règles, même à la FIFA.

La Fédération internationale a ouvert une enquête après le tifo affiché par les supporters gallois, lors du récent nul contre la Serbie (1-1). Pour ce match joué le 12 novembre dernier, les supporters des Dragons ont formé un « poppy » (coquelicot) en tribune, pour commémorer le souvenir de la Grande Guerre. Et ça, la FIFA n'aime pas. Elle a déjà ouvert une procédure disciplinaire à l'encontre de l'Angleterre et de l'Écosse, la semaine dernière, à la suite du port du poppy par les joueurs des deux équipes.

Pour Jonathan Ford, directeur général de la Fédération, les Gallois n'ont rien à se reprocher : « On a suivi les règles de la compétition communiquées par la FIFA qui interdisaient aux joueurs de porter le poppy sur un brassard ou sur le terrain. Mais nous sommes très déçus que ces accusations visent les supporters qui portaient des coquelicots en tribune. Naturellement, en tant que fédération, nous allons contester ces accusations. »



Décidément, la FIFA est toujours très pointilleuse au niveau judiciaire. RG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 20 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 8
À lire ensuite
Les peintres de Montréal