Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Dopage

La FIFA et le dopage

Modififié
« Je ne pense pas que dans le football, nous en faisons assez. Il m’est très difficile de croire que lors d’une Coupe du monde, quand vous avez 740 joueurs, il n’y ait aucun problème. Pourtant, c’est ce qui arrive à chaque fois. » Arsène Wenger a jeté un pavé dans la mare, la semaine dernière, dans les médias britanniques. Une déclaration qui, apparemment, a fait réagir la FIFA.

Souvent critiquée sur le sujet, la bande à Blatter semble disposée à renforcer sa lutte contre le dopage. C’est, en tout cas, ce qui peut ressortir d’un communiqué dans lequel la Fédération internationale annonce l’utilisation d’un profil biologique des joueurs lors des prochaines grandes compétitions. Une méthode déjà utilisée dans le cyclisme depuis cinq ans.

« La Fifa envisage de mettre en place ce nouvel outil, comprenant un profil sanguin et un profil stéroïdien obtenu à partir des urines, lors de la Coupe des confédérations 2013 et de la Coupe du monde 2014. Chaque joueur participant à ces tournois sera soumis à des tests en compétition et hors compétition. »

Une initiative saluée par le président de l’Agence mondiale antidopage (AMA), John Fahey, qui avait déclaré récemment que le football ne faisait pas assez de contrôles concernant l’EPO. « Nous sommes très satisfaits de l’engagement de la FIFA de mettre en place ce dispositif, non seulement pour la Coupe du monde 2014, mais aussi dès la Coupe des confédérations en juin prochain. »


La FIFA dépensera 2,5 millions de dollars (1,87 million d’euros) dans la lutte contre le dopage en 2014. Suffisant ? GB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17