La FIFA et la technologie

0 0
Remember : 27 juin 2010, Allemagne-Angleterre. La frappe de Frank Lampard se fracasse sur la barre avant de retomber derrière la ligne de de but. Le but est injustement invalidé. Samedi dernier, Chelsea-Tottenham. Ce même Frank envoie une praline que Gomes stoppe très difficilement sur sa ligne. Le but est injustement validé.

Pour éviter ce nouveau genre de scandale, la FIFA avait promis de réfléchir à une solution. Plutôt que de rajouter des arbitres derrière les buts, l'instance internationale a opté pour l'apport de la technologie. C'est en tout cas ce qu'elle a annoncé hier par un communiqué.

De septembre 2011 à juin 2012, les entreprises spécialisées sont invités à participer à une nouvelle série de tests. Durant la première partie, «  chaque système sera analysé au regard de différents critères de sélection et ce, à la fois à la lumière du jour et sous éclairage artificiel » . Ensuite, les entreprises sélectionnées devront se soumettre à de nouveaux tests plus approfondis.

Si un gagnant il y a, Sepp Blatter, président de la plus grande associations de pays au monde, a promis de mettre en place le système pour la Coupe du monde 2014.

Vers la fin des injustices ?


RD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0