La FIFA, à qui perd gagne

Le 7 avril, la FIFA a annoncé des pertes annuelles de près de 350 millions d'euros. Un chiffre inhabituel expliqué par la situation interne actuelle, mais pas seulement. Et surtout, un résultat qui devrait être bien vite effacé.

Modififié
369 millions de dollars. Le 7 avril, la FIFA rend public son dernier chiffre-clé et, pour une fois, il n'y est pas question de détournements, pots-de-vin et autres magouilles de la tentaculaire patronne du football mondial. Enfin, pas directement. Ces 369 millions de dollars, soit 347 millions d'euros, représentent les pertes nettes réalisées par l'organisation sur l'année 2016. Et si le rapport financier évoque en exergue « les enquêtes en cours portant sur d’anciens dirigeants de la FIFA » , Alejandro Domínguez, le patron de la Commission des finances, ne semble pas inquiet pour autant, car « l'instance a confirmé ses objectifs en matière de revenus » . Mais alors, la FIFA serait-elle subitement devenue une œuvre de charité distribuant son argent sans regarder à la dépense ? Non, évidemment. Au contraire même : en bonne gestionnaire de ses intérêts, elle sait qu'il faut parfois investir avant de pouvoir engranger les fruits de son effort. Mieux, c'est l'essence de l'activité de la Fédération internationale de football association.

Business model et affaires judiciaires


Le business model de la FIFA, Nathalie Henaff et Didier Primault le connaissent bien. C'est même un sujet d'étude privilégié pour les deux économistes du Centre de droit et d'économie du sport de Limoges, la référence française en la matière. Alors, lorsqu'il est question des comptes de la FIFA, Didier Primault n'hésite pas un instant : « C'est une année particulière, mais je ne suis pas inquiet pour le modèle économique de la FIFA ! (rires) » Et le directeur général du CDES de préciser sa pensée : « Comme beaucoup de fédérations internationales, et plus encore à la FIFA, plus de 80% des revenus viennent de la Coupe du monde. Si bien qu'il y a une grande saisonnalité des revenus, engrangés une année X alors que, les autres années, on dépense plutôt de l'argent. » Voilà pourquoi, malgré les pertes de l'exercice, le rapport financier peut avancer sans trop se risquer, que « le résultat net devrait être positif à la fin du cycle quadriennal (2015-2018, ndlr) et s’élever à environ cent millions de dollars » .

Mais le résultat annoncé en 2016 n'est pas anodin pour autant. Pour la première fois au XXIe siècle, la FIFA va connaître trois résultats opérationnels déficitaires de suite : 117 millions de dollars en 2015, 391 millions cette année, 489 millions annoncés pour 2017. Trois années qui correspondent au grand ménage en cours au sein de l'organisation, depuis l'interpellation le 27 mai 2015 de sept de ses dirigeants, la veille de son congrès annuel. « Avec les élections successives et les changements d'équipes, les mouvements au niveau du personnel, il y a des indemnités de départ, des frais engendrés » , confirme Didier Primault. De fait, en juin 2016, des soupçons d'enrichissement personnel se font jour, portant notamment sur les indemnités de départ de MM. Blatter, Valcke et Kattner, pour un montant total de 80 millions de dollars. Il a aussi fallu payer des frais juridiques, à hauteur de cinquante millions de dollars en 2016. Sans oublier l'amortissement de « certains investissements inconsidérés » pointés du doigt par la nouvelle direction (musée du football, hôtel Ascot acheté par la FIFA en 2014...). En bref, une période sombre de bout en bout pour l'institution.

« La FIFA prévoit une hausse continue de ses revenus »


Malgré tout, si la FIFA avance confiante, c'est parce qu'elle sait qu'elle a, normalement, mangé son pain noir. Après une année 2016 à organiser la Coupe du monde féminine U20 en Papouasie Nouvelle-Guinée, après une Coupe du monde de beach-soccer aux Bahamas en 2017, les choses sérieuses vont reprendre en 2018. D'après le rapport financier, « sur le cycle 2015-2018, la FIFA prévoit 5,656 milliards de dollars de recettes, dont 70,6% engendrés rien qu’en 2018 » . Plus loin, le rapport précise la répartition desdites recettes, par poste : « La vente des droits de retransmission télévisée constitue la principale source de revenus et contribuera au budget à hauteur de 53%, suivie par la vente des droits marketing (26%) et la vente des droits d’hospitalité et de la billetterie (10%) (...) et d’autres sources de revenus de moindre importance. » En France, où la dépendance de la Ligue 1 aux droits télé est régulièrement pointée du doigt, le chiffre interpelle. Mais pas l'économiste du sport : « Le schéma est différent, parce que sur un championnat national, vous avez une compétition qui se déroule sur une année entière, donc logiquement vous avez une activité qui engendre des revenus de stade, d'hospitalité, qui doivent être en termes relatifs plus importants que dans le cadre d'un évènement ponctuel. Là, les droits marketings et droits télé vont toujours être très nettement supérieurs à tout ce que vous pouvez engendrer. »

En outre, le football reste le roi des jeux et cette position lui confère un avantage certain, d'après Didier Primault : « Pour les événements sportifs de façon générale, la question est celle de l'évolution des marchés télévisuels dans l'avenir. C'est vrai que ce marché-là, pour le sport de façon générale, a sans doute vécu ses plus belles années, on voit déjà un certain nombre de mouvements qui font que les gens regardent moins la télévision et sont plus sur d'autres supports digitaux. Potentiellement, les droits télé pour beaucoup de spectacles sportifs vont baisser dans l'avenir. Mais ils vont aussi se concentrer sur les quelques événements qui font le plus d'audience, et c'est clair que la Coupe du monde fait partie de ceux-là. La FIFA devrait être encore à peu près tranquille pour les quinze ans à venir à ce niveau-là. » Soit le temps de prévoir l'avenir, à condition de ne pas faire n'importe quoi.

La petite entreprise FIFA


Car il existe un scénario du pire. Preuve en est, le bas de laine constitué depuis 2002 par la FIFA. Depuis cette année-là, les réserves de l'organisation à but non lucratif ont été constituées pour atteindre un record prévu de 1,65 milliard d'euros en 2018. Une idée venue du CIO, conscient qu'en cas de boycott ou d'annulation, pour une raison ou une autre, de sa compétition-phare, les revenus afférents s'envoleraient aussitôt. Mais pour Didier Primault, c'est plutôt de l'intérieur que peut venir le danger : « Si on allait encore un cran plus loin par rapport aux dérives et qu'on s'apercevait que les gens de la FIFA eux-mêmes vendent les matchs à des sociétés de pari, comme ce qui a pu se passer en Asie, ça commencerait à être très compliqué. Je prends cet exemple, car ça a tué le football professionnel dans certains pays asiatiques, vu que la compétion elle-même ne devenait plus crédible, puisque manipulée. Ça, ce serait le scénario noir. » In fine, c'est bien l'argument économique qui pourrait être à l'origine du retour de l'éthique au sein de la FIFA. La peur de tuer la poule aux œufs d'or, en somme. En attendant, il faut se serrer la ceinture : Gianni Infantino a réduit son salaire de 58% par rapport à son prédécesseur, soit un maigre 1,4 million d'euros. La FIFA connaît la crise, mais une crise bien à elle.



Par Eric Carpentier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Thouvenel Ballon d'Or Niveau : National
Note : 2
cet article + celui sur le système de championnat belge = je retourne bosser, c'est moins prise de tête :D
Le meilleur des jobs c'est d'être avocat de la FIFA! Là tu assures un coussin financier à ta famille pour au moins 112 générations
On en oublierai presque que la FIFA, comme le CIO, sont des organisations à but non lucratif...
GLOBULES ROUGES ET BLANCS Niveau : DHR
C'est clair...Un bas de laine de 1.65 Milliards ça laisse songeur..
Aucun rapport entre les sommes manipulées par une organisation et son but. Les ONG brassent des centaines de millions pour certaines d'entre elles, ça n'en fait pas des traîtresses à leur cause.
T'es sûr de ce que tu dis ? Un exemple, dans les années 80 l'UNICEF a abrité un réseau pédophile dans ses locaux belges nommé le CRIES: https://fr.sott.net/article/13188-Resea … ls-devenus

Et de source sûre (ma famille), je sais qu'en Côte d'Ivoire, au Liberia et en Sierra Leone, un réseau estampillé UNICEF violait et enlevait des enfants dans les années 90, jusqu'au début des années 2000 (ils ont disparu peu avant l'assassinat de Robert Gueï) et bien évidemment, aucun média n'en a jamais parlé, ni en occident, ni en Afrique.
3 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Vous avez toujours pas compris qu'en fait c'était un coup monté de:


GIANNI INFANTOMAS !
il y a 4 heures Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 2 il y a 8 heures La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) il y a 9 heures Une remontée historique des Seattle Sounders 18
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 4
Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41 vendredi 30 juin Percuté par un scooter, il rattrape le chauffard grâce à ses coéquipiers 18
À lire ensuite
Les notes de Dortmund