1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe D
  3. //

La fiche du supporter uruguayen

Parce qu'une Coupe du monde, c'est surtout avant le coup d'envoi et après le coup de sifflet final que ça se vit. Parce que les supporters à la Coupe du monde, c'est comme les Pit Girls en F1, dans les teasers de match, ils sont mis en avant une image sur quatre. Et parce qu'un Mondial, c'est surtout une immense soirée déguisée qui dure un mois, on s'est dit qu'à l'instar des équipes, les fans aussi méritaient leur fiche. Place à l'Uruguay.

Modififié
4 9

Trois questions à...

Gustavo Annania, CDI à Peñarol, CDD à la Céleste

Après ces éliminatoires, tu en penses quoi de la Céleste ?
Je ne suis vraiment pas serein. Vraiment pas ! Mais la passion fait qu'on y croit toujours un peu. On va dire que si l'Uruguay passe les poules, je vais au Brésil. C'est sûr. Peu importe comment, ce n'est pas si loin. Si on passe les poules, on est capable de tout, mais je nous vois bien craquer en poule.

C'est à cause de la blessure de Suárez que tu es si peu confiant ?
Non, le problème de confiance vient surtout de l'ascenseur émotionnel qu'on a connu pendant ces quatre dernières années. On fait une putain de Coupe du monde 2010, on gagne la Copa América en 2011. Et derrière, on galère pour se qualifier au Mondial. Tellement qu'on se bat pour la dernière place en barrage à distance face au Venezuela. Quand on les joue en juin 2013, on a vraiment transpiré pour les battre. D'ailleurs, après ce match-là, on a décidé avec mes potes de ne plus jamais changer de bar pour regarder les matchs tellement on a eu chaud. Ni de vêtements d'ailleurs. Ni d'apéro non plus. C'est bête comme superstition, mais ça a marché. On a gagné pratiquement tous nos matchs après le Venezuela. Bon, avec Peñarol, y a encore plus de passion. La différence entre Peñarol et la sélection, c'est que j'aime plus mon club, et depuis plus longtemps. Peñarol, c'est un amour régulier. La sélection, c'est un amant passager. Je te laisse imaginer ce dont je suis capable pour Peñarol.

Si vous gagnez le Mondial, tu le fêtes comment ?
Je n'ai pas de limite dans ces cas-là. Je ne sais pas de quoi je suis capable en fait. Mais, si on gagne le Mondial au Brésil, contre le Brésil... alors là...! Alors là, la Terre peut s'arrêter de tourner tranquillement.

La fiche technique


* Le portrait-robot
35,7 % Clint Eastwood – Impitoyable dans le stade.
35,7 % José de La Poste, au service administratif, un mercredi après-midi – Ne pas trop lui en demander en dehors du stade.
19,6 % Hannibal Lecter – Aficionado de bonne viande et de Suárez.
9 % Pippo Inzaghi – Renard des surfaces tout terrain, mais surtout de boîtes de nuit.

* L'hymne non officiel
Sebastián Abreu en est fou. Il adore ce Cri Céleste de Jorge Peña. Tellement qu'il a convaincu tous ses coéquipiers que le Ricky Martin uruguayen vient de sortir le tube de l'été. Tellement que Jorge Peña a dû chanter cette chanson lors du match retour des barrages face à la Jordanie. Tellement que cette bonne pop latino suivra la Céleste au Mondial sans « El Loco » Abreu. Merci quand même.

Youtube

* Le matériel du parfait supporter
Élastique dans les cheveux façon Forlán, une main géante en souvenir du 2 juillet 2010 et quoi qu'il arrive - même s'il ne doit plus rester beaucoup de survivants de l'épopée de l'entre-deux-guerres, et à peine plus pour celle de 1950 - deux étoiles sur le tee-shirt.

* L'apéro type
Hop, hop, hop. Rien ne sert de courir, mieux vaut partir à point. Tout comme l'entrecôte de ce midi, accompagné d'un bon vin. Détente. L'arrivée est prévue 30 minutes avant le match pour un petit verre de maté entre copains. C'est qu'une fois arrivé dans l'arène que l'Uruguayen se transforme en chien de la casse.

* L'image qu'ils vont laisser aux Brésiliens
Bon vivant, bon supporter, souriant et charmeur. Ils ne feront pas forcément de vagues, ils ne se la ramèneront pas. D'ailleurs, pendant les poules, on les prend pour des Espagnols. S'ils ne passent pas, on en restera là. Mais s'ils passent, l'Uruguayen deviendra insupportable. Il sera de partout. Restaurants, plages, boîtes, hôtels, dans les rues à n'importe quelle heure. Il se démultipliera comme l'agent Smith dans Matrix.

* La galaxie du supporter
La question n'est pas de savoir qui les Uruguayens aiment, mais plutôt qui ne les déteste pas. Depuis le dernier Mondial, on peut définitivement rayer le Ghana et tous ceux qui voit en Suárez le diable incarné. Les nations amies se font rares. Peut-être les Australiens ?

* La trace de bronzage
Hâle parfait, propre et uniforme. Sauf en dessous du moule-bite en forme de caleçon.

En kiosque : SO FOOT #117 - Un numéro double et un supplément pour tout savoir sur le Mondial !

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Mectoooooon Niveau : Loisir
C est Sarko ou quoi le supporter ? "Tellement que .. tellement que.. tellement que.." #guignols
En fait c'est 4 etoiles sur le T shirt et non pas deux, car l'Uruguauy a gagné deux tournois olympiques avant 1930. Ils considerent ça comme des titres mondiaux. Voila :)
MacedonianFootballTeam Niveau : District
"Les nations amies se font rares. Peut-être les Australiens ?"

Même pas, ces enfoirés ont choisi de porter un maillot brésilien !
super-pistache Niveau : District
@khaledmoez : Exact !

Bein moi je l'aime la Céleste.Et pas seulement depuis 2010 (j'anticipe !).Cet attrait remonte au début des 90's,avec les stars Ruben Sosa & Francescoli à sa tête.Je les supportais aussi durant leur grosse période de merde fin 90's(où ils avaient touché le fond) avant de revenir sur le devant de la scène internationale,lentement mais sûrement.
Donc,s'ils peuvent refaire la même qu'en 1950,je dis pas non (mais ça va être chaud en toute objectivité).En tout cas,je compte sur eux pour tout donner dans les 2 derniers matchs de poule !
L'Uruguay c'est 4 étoiles!
La "prétention" a considérer les JO de 24 et 28 a été acceptée par la FIFA, d'ailleurs ces 2 tournois ont plus de valeur (et de participants) que la WC de 1930 à domicile (13 équipes seulement, très peu d'Européennes car 3 semaines de bateau pour arriver...) voire de 1950: avant la pseudo finale, l'Uruguay n'a battu que 2 équipes à cause de nombreux forfaits... Mais bon le Maracanazo vaut plus que tout le reste face à un Brésil qui en plus pouvait se contenter du nul!

Tariq, fan de l'Uruguay depuis toujours! (surement ce mal de Français de vouloir voir gagner les petits, et un pays de 3 millions d'habitants, quelque soit son talent, son palmarès, voire sa suffisance parfois, ça restera toujours un petit pour moi!), et plus sérieusement cette garrua, cette hargne, ce qui a manqué au Portugal, à l'Espagne pour l'instant, beh c'est ça le foot... même quand il faut faire une main pour sauver la patrie!
Abramovouiche Niveau : District
Aguante Uruguay, vamos Celeste! L'Angleterre pleurera, l'Italie pliera!
Est-ce que vous connaissez un bar où regarder les matchs de l'uruguay sur Paris par hasard?
Est-ce que vous connaissez un bar sur Paris pour regarder les matchs du l'Uruguay par hasard? Merci
super-pistache Niveau : District
Non,désolé.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 9