1. //
  2. // Saison 2015-2016
  3. // Présentation des équipes

La fiche du Stade Malherbe de Caen

Lors de la saison 2014-2015, le Stade Malherbe a montré un double visage, tour à tour sclérosé ou feu follet. Les Normands vont-ils parvenir cette année à laisser tomber le courant alternatif ? C'est ce qu'espère Patrice Garande, qui s'est entouré de revanchards de la Ligue 1 au mercato (Louis, Delaplace, Delort) pour grossir les rangs de son jeune et séduisant effectif.

Modififié
35 15

La carte postale de l'été

« Hola Emiliano,

J'espère que tu passes de bonnes vacances à Nantes, à Bordeaux, en Argentine ou je ne sais où. Dans le Sud, quoi ! Depuis ton échange Erasmus de l'année dernière, il y a eu pas mal de changements ici. C'est qu'on aimerait pas trop rater notre premier semestre comme l'année dernière ! Enfin toi, tu t'en moques, t'étais pas là. Du coup, on s'est débarrassé du prof de littérature brésilien qui suivait pas le programme, M. Saad, et on a fait revenir M. Duhamel (pas l'arbitre qui ressemble à Florent Balmont, hein :-P) pour travailler notre efficacité. On va aussi avoir un nouveau prof d'anglais, Andy Delort. Pratique si jamais on a besoin de voyager en Europe à la fin de l'année, même si ça me paraît compliqué vu le budget de la fac… En revanche, il y a ce nouveau prof, M. Alhadhur. Je sais pas ce qu'il enseigne, mais il me fait déjà peur. T'imagines le flocage si son prénom c'était Bernard ou Bertrand ? LOL ! J'espère qu'on pourra quand même se croiser cette année, même si t'es à la fac de Saint-Naz' !

Besos amigo !

La promo 2015-2016 du Stade Malherbe de Caen

PS : Un certain Jeff Louis a aussi débarqué de Belgique. Paraît qu'il va super vite. J'arrête pas de lui demander c'est quoi son nom de famille, mais il s'énerve tout le temps. Comme quoi, on peut être belge et ne pas avoir d'humour !
 »

La visite médicale

L'année dernière, la greffe du front (de l'attaque) avait pourtant bien pris avec Sala et Benezet. Mais il a fallu amputer et trouver deux nouveaux greffons. Enfin, nouveaux… Delort, oui. Duhamel, c'est une autre histoire. Enfin, le Stade Malherbe fait ce qu'il faut pour ruer dans les brancards de la Ligue 1 à nouveau, et surtout éviter le coma artificiel dans lequel il avait été placé une bonne partie de la saison de l'année dernière. D'abord, diagnostiquer les symptômes bien en avance pour prévenir plutôt que guérir avec un recrutement quasi terminé fin juillet. Ensuite, s'assurer que les cardiogrammes ne s'affolent pas en pleine exercice de Ligue 1. Pour ça, le Stade Malherbe a trouvé l'employé parfait, arrivé du CHU de Lille : l'infirmier Jonathan Delaplace, chargé de suppléer le chef de service Nicolas Seube, en place depuis 2001.

L'homme à ne pas suivre : Jeff Louis

Franco Torchia, l'homme qui l'a découvert au Mans UC, dit de lui qu'il « pourrait faire une carrière à la Maradona s'il était plus assidu » . En lieu et place du Barça ou du Napoli, Jeff Louis est parti s'enfermer en Jupiler League l'année dernière, au Standard Liège. Le Stade Malherbe, sans doute pris d'un syndrome de Stockholm depuis la chiche que lui a mis Jeff le 28 mars 2014 avec le maillot de Nancy sur les épaules, tente néanmoins de relancer le bonhomme dont certains disent encore qu'il est fait du meilleur bois, avec un contrat de quatre ans à la clé. Un bonhomme qui, aussi, vante les mérites d'un certain… Pablo Correa. Pas banal pour un joueur offensif. Et pas forcément de bon augure pour le goal average de Caen.

Pourquoi le SM Caen va... se faire beaucoup de mal pour finalement se faire beaucoup de bien

À quoi bon se maintenir dans un été de douce léthargie, confortablement installé dans le ventre mou du championnat, et ce, dès la 1re journée ? Non, la Ligue 1, Jean-François Fortin et Patrice Garande vivent ça comme un gros rollercoaster à PortAventura. Relégable une bonne partie de la saison, le Stade Malherbe entame une incroyable remuntada, échoue dans la dernière ligne droite à quelques points des places européennes, mais redécouvre quand même la Coupe UEFA vingt-deux ans après l'avoir quittée pour la première et dernière fois de son histoire. Merci le Prix du fair-play.

L'inexpertise de... Humour de droite

« C'est extrêmement important que Caen redevienne un club fort, une sorte de dernier rempart contre l'envahisseur anglais. D'ailleurs, je n'ai jamais compris pourquoi le club ne s'appelait pas Stade Guillaume Le Conquérant Caen au lieu de Stade Malherbe de Caen. Parce qu'on a beau dire, le vrai ennemi de la France, ce sont les Anglais ! Il ne faut pas oublier qu'ils ont brûlé Jeanne d'Arc ! Ça me dérangerait moins de me prendre 5 buts en finale de Ligue des champions par un club allemand que par un club anglais. L'habitude, certainement. Et puis les Allemands, on peut collaborer avec eux, ils sont bien organisés. Enfin, s'il n'y avait que les Anglais... La ville aux mille clochers a tendance à devenir la ville aux mille kebabs. Je veux dire, qu'est-ce que le kebab a à voir avec notre culture judéo-chrétienne ? Regardez le mal que ça a fait à Gignac. Bref, on est plus chez nous, même à Caen. Donc Caen gagnera la Ligue des champions, à moins qu'ils ne tombent sur un club allemand en finale. »

Le mois après mois

Août : Après avoir collé deux branlées olympiques à Marseille, puis à Lyon l'année dernière, juste retour des choses pour Caen qui se prend un double 3-0 par ces mêmes équipes. Mais l'important est ailleurs : Mathieu Duhamel porte à nouveau la tunique bleu et rouge.

Septembre : Si le SM Caen est bon dernier de Ligue 1, Manu Imorou, lui, reste au top du tweet-game en publiant une photo de Nicolas Benezet déguisé en #paysanbreton. Emoji qui pleure de rire.

Octobre : Vercoutre perd sa place au profit de l'enfant du pays Paul Reulet. Lien de cause à effet ou pas, première victoire du Stade Malherbe contre Reims. Triplé de Mathieu Duhamel. Thomas Thouroude peut recommencer à faire des vannes.

Novembre : Le rendement d'Anthony Delort inquiète. Toujours zéro but pour l'ancien Tourangeau et un nouveau surnom du côté d'Ornano : « Delort dans le dos, de la merde dans les pieds » .

Décembre : Caen sort pour la première fois de la zone de relégation. Grisé par la situation, Garande force sur le calva au Noël des joueurs et entonne Jef de Jacques Brel au pied du sapin. Jeff Louis est aux anges. Jeff Fortin un peu moins.

Janvier : Caen, machine à buts. Si le Stade Malherbe se fait sortir très vite de Coupe de France – comme d'habitude – il marque 19 pions en 6 matchs en championnat, dont 6 passés au SCO d'Angers en match de reprise. Bonne année.

Février : Battu pour la première fois depuis la trêve par l'OL, Caen ne rigole plus. Rennes, puis Saint-Étienne font les frais d'un Julien Féret retrouvé après son habituelle période d'hibernation. Car Julien Féret ne meurt pas, il dort. Dans la foulée, le meneur de jeu caennais est naturalisé camerounais.

Mars : Gazélec-Caen à Ange-Casanova. Chaker Alhadhur justifie son patronyme en défonçant la rotule de Damjan Djokovic. Un joueur entre l'Aviron bayonnais et la mafia des Comores. Caen détourne le regard et poursuit sa remontée au classement.

Avril : Avec son irrésistible jeu aussi vertical que la Burj Khalifa, le Stade Malherbe donne le tournis à L'Équipe : « Le Festival de Caen » ou « Caen revient à la mode » ? En tout cas, avec cette victoire sur le PSG au Parc des Princes, le club normand en est à huit matchs sans défaite.

Mai : Finalement, Caen perd son avant-dernier match face à Nantes et reste bloqué à la huitième place du championnat. Auteur d'un doublé ce soir-là, Emiliano Sala écrase une petite larme pour sa victime d'un soir aux micros de Canal+.

Le onze type

Vercoutre / Appiah – Ben Youssef – Da Silva - Imorou / Seube - Féret – Kanté / Louis (ou Nangis) - Delort - Bazile

La charade

- Mon premier est quelque chose que JUL n'aura jamais dans sa carrière.
- Mon second est un « pays gourmand » .
- Mon troisième est un film mésestimé des Robins des Bois.
- Mon quatrième est le Megève américain.
- Mon cinquième est le prénom d'un chanteur qui t'a fait chialer rien qu'en chantant Petit Papa Noël.

- Mon tout est un joueur du Stade Malherbe. Ou presque.

Par Matthieu Rostac Retrouvez les autres fiches déjà publiées :
La fiche du Gazélec Ajaccio
La fiche d'Angers
La fiche de Bastia
La fiche de Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Jeff Louis Belge? je suppose qu'on a pas prevenu Haïti qu'ils appartenaient a la belgique alors.
De loin le meilleur recrutement de Ligue 1 pour l'instant ou tout du moins la seule equipe a s'etre vraiment renforcee.
- Mon premier est quelque chose que JUL n'aura jamais dans sa carrière.

?? Pas compris la réponse ??

Sinon Malherbe à l'exterieur va faire mal, une équipe de contre à 2000 à l'heure (Louis, Nangis, Delort, Bazile ...)
L1Triangle Niveau : DHR
Message posté par San Zusi
Jeff Louis Belge? je suppose qu'on a pas prevenu Haïti qu'ils appartenaient a la belgique alors.


Jeff de Bruges mon gars, Jeff de Bruges... je suis sur que c'est fait exprès.
Tout bêtement qu'il est recruté depuis la Belgique. Ca plus la vanne Jeff de Bruges, t'as toutes les cartes en main pour comprendre.
gwynplaine76 Niveau : CFA2
Avec toutes ces équipes qui accrochent le PSG au Parc, on va finir relégables ! ;-)

ET JE VALIDE AVEC CAEN!!!
Message posté par anthov
- Mon premier est quelque chose que JUL n'aura jamais dans sa carrière.

?? Pas compris la réponse ??


moi non plus, alors j'ai cherché.
JUL est en fait un "rappeur" pourri qui fait de la merde en boîte pour stations FM décérébrées destinées au lobotomisées du bulbe, et ce beauf n'a aucun "flow"

https://www.youtube.com/watch?v=HSD4D7L8BIY
je te préviens ça fait saigner.

Flow
Rians
Rrrrr
Aspen
Tino

Chapeau bas à l'auteur de la charade ... faut se reposer un peu quand même.
Thomas 9218 Niveau : Loisir
C'est sympa votre article mais il aurait fallu adapter avec le départ quasi certain de Duhamel et Raspentino, d'après les dire de Patrice.
Virgulinho Niveau : DHR
Honnêtement le SM Caen a fait un super mercato, qui n'a coûté quasiment rien. J'appréhende juste un peu le départ probable de Kanté qui équilibre parfaitement l'équipe pendant les phases de transition attaque-défense. Notre petit Verratti à nous.
N'empêche qu'ils ont moyen de mettre l'ambiance au stade cette année. Bessat, Delort, Louis, Ben Youssef, Delaplace, ça n'envoie pas des paillettes mais ça peut envoyer sacrément du jeu, le tout pour moins de 2M€.
Conserver Sala et refourguer Duhamel à Nantes ca aurait été la petite cerise sur le bocal de tripes mais bon, on va pas être trop gourmand.
Virgulinho Niveau : DHR
Et pour conclure, Guingamp a fait un gros coup en récupérant Benezet. Un gros ego à cause duquel il s'autorise parfois à ne pas suivre les consignes du coach sur le terrain, mais un gros talent, beaucoup d'aisance balle au pied, vif, avec une belle frappe et une belle vision de jeu.

Et Aulas, si tu dois recruter un DG en Ligue 1, prends Imorou s'il te plait, j'aimerais beaucoup le voir à Lyon et je crois qu'il réussirait très bien dans cette formation.
Sinon le bucher de Jeanne d'Arc et la ville aux mille clochers c'est Rouen, pas Caen. J'ai l'impression que nos amis d'Humour de droite ont un peu de mal avec la Normandie.
et de toute façon quand t'as Féret, même en pré-retraite, peu importe qui y'a autour, t'as juste à prier qu'il soit en forme comme début 2015 où Caen a assuré tous les points du maintien.
Reste à savoir qui sera recruté pour remplacer Duhamel car visiblement Le Bihan ne sera pas lâché par le HAC...
Et surtout qui Gravelaine et Caveglia iront chercher pour tenir le milieu en cas de départ de Kanté !!
Rudi Roussfion Niveau : District
Si le SMC ne finit pas simultanément 3ème attaque et 19ème défense on pourra considérer que c'est une saison ratée.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
35 15