Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Présentation
  3. //

La fiche du LOSC

Lille aux trésors. Après des mois de gestation, le nouveau LOSC va enfin montrer sa tronche, mais personne ne sait à quoi il va ressembler. Avec un recrutement pléthorique de joueurs venus pour la plupart d'Amérique du Sud, on ne sait quoi penser si ce n'est que Bielsa doit être sacrément content. Le sorcier argentin a enfin vu tous ses caprices exaucés, que ce soit dans le vestiaire ou à la pelleteuse. Mais à part ça, que valent les Dogues, et surtout, existe-t-il des limites au LOSCUnlimited ?

Modififié

Le coup de soleil de l'été


Face à la pauvre actu de ce début de juin, Marcelo Bielsa avait décidé de faire le show. Pour son deuxième entraînement, l’Argentin a animé la journée des journalistes invités pour le premier quart d’heure de l’entraînement du LOSC. Deux jours avant, El Loco faisait déjà la Une pour son absence (polémique ?) de la reprise de l’entraînement. Cette fois, il est bien là, et les médias aussi. Après avoir aperçu les caméras et appareils photo entre son bureau et le terrain, Bielsa prend peur et temporise une dizaine de minutes. Le temps que ses joueurs et adjoints occupent le terrain, et surtout les objectifs de ces journalistes, carajo ! El Loco en profite pour partir dans le sens inverse, contourner les bureaux, et longer le terrain jusqu’à l’exact opposé de la porte d’entrée, et donc des journalistes. Un habile détour de 200 mètres. À un détail près : il n’y a pas de porte de ce côté du terrain. Mierda. Demi-tour pour Marcelo, la queue entre les jambes. S’il tente bien d’ouvrir une porte coulissante en route, le coach argentin doit se résigner à passer devant les médias, en souriant, évidemment. Alors que sa femme lui avait dit de regarder les journalistes dans les yeux, Marcelo ne peut, semble-t-il, toujours pas les voir. Une épopée suffisante pour enflammer la presse, et pour que le graphiste de L’Équipe ponde le schéma de l’année :



Attention talent !


Koffi, Caju, Ballo-Touré, Ié, Malcuit, Maia, Mendes, Araujo, Pépé, Ponce... Difficile d'y voir clair avec tout ce soleil débarqué dans le Nord cet été. Et si la lumière ne venait finalement ni de Thiago Mendes et de ses lourdes à 30 mètres, ni de Thiago Maia et de son transfert record pour le club – comme Marvin Martin avant lui –, ni de Luiz Araujo, le Brésilien plus sûr que Neymar, ni même de l'explosion de Nicolas de Préville après ses quatorze buts la saison passée ? Et si on mettait plutôt une pièce sur Yassine ? Oui, parce que cette année, Benzia by Bielsa va enfanter du nouveau Yazid. Buteur chez les jeunes, mais trop léger à ce poste pour les grands, éphémère milieu défensif sous Antonetti, mais pas convaincu par la tâche, Yassine Benzia va cette saison jouer avec le numéro 10 dans le dos. Et il ne faudra pas bégayer en le voyant éliminer son adversaire direct d'une roulette avant de servir ses avants dans la profondeur. Meilleur passeur du championnat, il va claquer un doublé contre Lyon et un autre pour sa première sélection en Coupe du monde avec l'Algérie. La suite ? Successeur désigné du génial Lakhdar Belloumi, il va voir Farès Bahlouli lui prendre sa place, être prêté à Dijon puis disparaître des radars. Putain d'éternel recommencement.


L'équipe type


Maignan – Malcuit, Soumaoro, Ié, Ballo-Touré – Amadou, Mendes, Benzia – Pepe, de Préville, Araujo


Coefficient de solubilité dans une République en marche : 100%


Le LOSC, c’est la nouvelle start-up en vogue de Ligue 1, et de loin la plus Macrompatible. Rachetés par Gérard Lopez, un entrepreneur ambitieux, les Dogues bouleversent les règles établies depuis plusieurs mois. D’abord en investissant sur des jeunes perles à haute valeur ajoutée, comparables à de jeunes nerds sortis des meilleures écoles françaises. Comme toute start-up qui se respecte, Lille est aussi un laboratoire à idées sorties du brillant cortex frontal d’El Loco. Oui, Marcelo Bielsa est le Steve Jobs ch'ti. Et à l’image des Keynote d’Apple, tout le monde attend le nouveau coup de génie tactique de l’Argentin après son 3-3-3-1 marseillais. À force de brainstorming, les Nordistes ont même adopté un slogan en anglais : LOSC Unlimited. Amazing. D’ailleurs, eux aussi sont menés par une bouille faussement juvénile : Nicolas de Préville, 26 ans. Comme pour le président en marche, la révolution du LOSC ne se fait pas sans quelques polémiques. Si les Lillois ne touchent pas au code du travail, ils ont congédié sans vergogne des syndicalistes historiques, dont le leader Mavuba. Ciao Rio. Et puis, à l’image de Mathias Fekl, à peine confirmé à haut niveau en tant que ministre de l’Intérieur et déjà congédié, Sébastien Corchia a dû faire ses valises pour Séville. Bref, le LOSC est en marche, n’en déplaise à Martine Aubry.


Taux de résistance à Kylian Mbappé : 8%


Personne n'a oublié le 100e but en Ligue 1 de Monaco, la saison passée. Surtout pas Franck Béria. Ringardisé en un duel, le numéro 18 lillois a préféré se retirer dans les bureaux du LOSC sur ce coup de vieux soufflé par le gamin. Trois jours plus tard, Malcuit assistait depuis les tribunes de Geoffroy-Guichard à l'assassinat en direct de son gardien d'une feinte clinique et froide. Dans le reste de la défense lilloise, que des nouveaux ou presque, qui vont devoir se fader un Mbappé lancé à pleine vitesse dans le dos d'un pressing haut. Autrement dit, un carnage. Si, la saison dernière, Lille a été planté dix fois en trois matchs par Monaco, dont un seul avec Killer Kylian sur le terrain, cette fois, ça va être sanglant. Maillot rouge et short marron à prévoir pour les Dogues.


Le quiz




Par Adrien Hémard et Eric Carpentier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:11 Le maillot du Maroc pour le Mondial enfin dévoilé 60
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 16:00 La finale de la C1 2020 à Istanbul 32 Hier à 13:39 Roy Contout en garde à vue 35 Hier à 13:38 Ronaldinho va se marier avec deux femmes 96 Hier à 11:57 Falcao condamné à 9 M€ d'amende par la justice espagnole 61 mercredi 23 mai Will Smith interprétera l'hymne officiel du Mondial 70 mercredi 23 mai Un but chelou en D2 irlandaise (via Facebook SO FOOT)