Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Présentation
  3. //

La fiche de Nantes

Emmenés par Claudio Ranieri, les Canaris veulent commencer la saison comme ils l'ont terminé. Même si le mercato n'est pour l'instant pas très avancé.

Modififié

Le coup de soleil de l'été


«  Je fais mon métier avec passion, sérieux et professionnalisme, ce que disent les autres ne m'intéresse pas, alors ce que dit Domenech... Il a toujours été bizarre.  » Claudio Ranieri n'avait même pas posé le pied en France que déjà, les ronchons ronchonnaient. En première ligne Raymond Domenech, président sans pouvoir de l'Unecatef, le syndicat des entraîneurs et cadres techniques, qui s'était insurgé en agitant le règlement et la charte du football professionnel qui interdit aux coachs de plus de 65 ans de sévir en Ligue 1. « On ne peut pas intervenir sur ce dossier. C’est la commission juridique qui a validé la décision malgré la réglementation existante. Nous, l’Unecatef, n’aurions pas accordé la dérogation à Claudio Ranieri. Nous ne l’aurions pas accordé non plus à un entraîneur français. On suit le règlement » , avait tiqué coach Raymond. Un recadrage de Ranieri et une dérogation de la LFP plus tard, les procéduriers retournaient dans leurs bureaux avec la mine des mauvais jours. À 65 ans et 8 mois, Cloclo est bel et bien un Canari. Tant mieux pour Nantes et la Ligue 1.


Attention talent !


À part José Touré, les Brésiliens ont toujours eu du mal à la Beaujoire. En 2006, Adriano Duarte, sombre joueur formé au futsal, débarquait en jurant vouloir s' « inspirer du parcours de Cláudio Caçapa, capitaine à Lyon.  » Duarte ne jouera pas une seule minute pour Nantes et sera refourgué en Belgique un an plus tard. En 2008, le staff nantais présente sa dernière trouvaille made in Brasil, Douglão. Une blague d'1m93 qui pliera bagage après un an et cinq matchs. Même le joli passage de Mathéus Vivian a été gâché par un départ forcé et quelques déclarations fâchées. Plus récemment, Adryan - présenté comme « le nouveau Zico » - quittait le club après une seule saison, pourtant plutôt convaincante. Mais grâce à Lucas Lima, le drapeau du pays de l'Ordre et du Progrès flotte enfin fièrement sur le château des ducs de Bretagne. Bonne pioche du dernier mercato, Lima s'est payé une saison complète et solide en validant vite fait bien fait sa place de titulaire. Mieux, les tarés de statistiques ont même calculé qu'il était le latéral gauche le plus efficace d'Europe si on cumulait le nombre de tacles réussis et celui d'occasions créées. Maintenant, il s'agirait de mettre des buts...


L'équipe type


Tătărușanu - Lima, Pallois, Djidji, Dubois - Gillet, Rongier, Thomasson, Iloki - Nakoulma, Sala.


Coefficient de solubilité dans une République en marche : 44%


Nantes est historiquement un grand club, mais offre des performances indignes de son statut depuis une quinzaine d'années. Nantes est historiquement une ville bretonne, mais a été basculé dans le département Loire-Atlantique il y a quelques décennies. Nantes a longtemps été une ville de gauche où Jean-Marc Ayrault fut maire de 1989 à 2012, mais vient de passer sous pavillon En Marche à la présidentielle et aux législatives. Un peu grand club mais plus vraiment, un peu breton mais plus totalement, un peu En Marche mais pas trop. Bref, Nantes ne sait pas vraiment sur quel pied danser parce que Nantes est une ville à part. La place forte du 44, un point c'est tout.



Taux de résistance à Kylian Mbappé : 1,98 + 1,86 = 3,84%


La dernière fois qu'ils ont croisé la route de Kyky, les Canaris se sont fait désosser. Nantes était rentré de Louis II avec un 4-0 et un doublé de Mbappé dans la musette, et les 1m86 de Maxime Dupé avaient passé la soirée à se faire trouer. Grand chantier du FC Nantes, le poste de gardien a depuis connu des remous puisque Rémy Riou s'est éclipsé en Turquie et que le Roumain Ciprian Tătărușanu est arrivé pour jouer les sauveurs. Celui qui vient de passer trois saisons à la Fiorentina débarque donc avec son mètre 98 pour faire des misères aux attaquants de Ligue 1. Petit soucis : Tătărușanu est un grand habitué des boulettes. Un Mbappé inspiré devrait donc le faire danser comme il a fait danser Dupé il y a quelques mois.


Le quiz




Par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:45 Leeds enchaîne 17
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
vendredi 17 août Inceste, homosexualité, sacrifice de sa mère : Shiva N'Zigou déballe tout 168
À lire ensuite
La fiche de Saint-Etienne