1. //
  2. // Saison 2015-2016
  3. // Présentation des équipes

La fiche de Lorient

Pour sa première saison sans Christian Gourcuff, Lorient a pataugé l'an passé : une lutte de tous les instants et une piètre 16e place qui n'a ravi personne. Cette saison pourtant, armé de sa jeunesse et d'éléments remis de leurs blessures, le FCL peut espérer mieux. Présentation avec une fiche synthétique.

Modififié
3k 10

La carte postale de l'été

« Christian, mon papounet,

J'espère que tu profites bien de tes vacances sous la chaleur algérienne. Ici, les après-midi sur la plage de Ploemeur ont fait place à la reprise. Mais voilà, cela fait maintenant deux étés que nous passons séparés à cause d'une petite broutille, et, sache-le, tu me manques. Tu n'avais pas bon caractère, ni le sourire facile, mais avec tonton Sylvain, c'est presque pire. Comme toi, il nous a acheté plein de cahiers de vacances. Comme toi, il a décidé de nous foutre la honte en gardant sa coupe de cheveux. Sauf qu'au moins avec toi, on gagnait les matchs de l'été. Là, les mecs d'Orléans et Nantes nous ont battus, et on n'a pas réussi à marquer contre ceux de Reims et Caen. La honte… Il essaie de nous faire jouer pareil que toi, mais il sait pas nous parler. Je me souviens que quand tu nous disais
"On va jouer comme le Barça, on est le Barça !", tu le pensais. Quand tu étais là, Jouffre, il pensait vraiment qu'il était Iniesta. Maintenant, il se compare à Pedretti, t'imagines… Bon, en même temps, c'est pas que de la faute de tonton Sylvain. Par exemple, Jordan, il fait le fou. Il dit qu'il est le meilleur, que sans lui, on n'aurait rien fait l'an dernier, et en plus, il cause des embrouilles. Un soir, on est sortis et il a rencontré une Anglaise, franchement pas top mais avec des gros seins, et depuis, il en fait qu'à sa tête. Il disait qu'il voulait partir habiter avec elle, qu'elle a un grand appartement à Birmingham, qu'il pourrait travailler là-bas… Nous, on voulait pas qu'il s'en aille, et du coup, c'est parti en clash. Mais il est vraiment parti, le con… Tu me diras, y a Alain qui est revenu de Monaco pour compenser. Mais on le connaît, il va être super cool au début et ensuite, il va plus dire un mot.
Voilà, je sais pas trop comment ça va se passer cette année, même si comme d'habitude, on va être entre la 9e et la 16e place. Mais sache que sans toi, c'est quand même moins marrant les vacances. Alors quand tu auras fini avec tes nouveaux enfants, reviens ici. Je dois te laisser, Arnaud fait une fête parce qu'il a retrouvé son ordinateur.

Bisous papounet !
 »

La visite médicale

Miser sur des jeunes pousses énergiques, c'est bien. Le problème, c'est que les petits os ne sont pas encore consolidés. Victime de nombreux pépins l'an passé, les ouailles du FCL n'ont pu que panser leurs plaies, entre fractures et entorses sévères. Et même après un été de récupération, certains sont encore en phase de reprise. Pour M. Lavigne, une hanche récalcitrante est encore à surveiller, tandis que M. Jeannot devrait ménager sa cheville. Mais le patient lorientais n'est pas qu'un bras cassé. Entre les jambes solides de M. Lautoa, l'élasticité de Mesloub et la VMA de Guerreiro, les Merlus possèdent quelques hommes à même de ruer dans les brancards de la Ligue 1. Reste à savoir si ce corps qui aime à frapper vite et fort évitera la surchauffe musculaire. Sur l'ordonnance donc, une seule prescription : gérer vos efforts, sous peine de burn out physique à la mi-saison. Même pour vous M. Traoré !

L'homme à ne pas suivre : Moryke Fofana

Jordan Ayew étant sur le départ, Valentin Lavigne étant toujours à l'infirmerie, Benjamin Jeannot étant… Benjamin Jeannot, le FCL se devait de se renforcer d'un attaquant. Et réaliser un gros coup. C'est chose faite avec l'arrivée de Moryke Fofana, solide gaillard d'1m78, pouvant jouer tant dans l'axe que sur les ailes. Et la ligne de stats de Moryke devrait suffire à rassurer les plus sceptiques : avec 13 buts et autant de passes décisives en 4 saisons du côté de Lilleström, dans le redoutable championnat norvégien, Fofana a séduit la Scandinavie et s'apprête désormais à régaler le Moustoir. Au moins pour trois matchs, le temps de regagner le banc et d'invoquer la fameuse « période d'adaptation à ce football français fermé et sans espaces » . Parce que si le bonhomme a décoché quelques frappes de mule, le reste ressemble à 90 minutes de dribbles inutiles de Florian Thauvin. Soit un credo déjà exploité à merveille par Alain Traoré.

Pourquoi Lorient va accrocher une place dans la première partie de tableau ?

16e l'an dernier, le FCL n'aura que peu brillé sur la scène hexagonale. Pourtant, par cycles, les Merlus ont démontré qu'ils avaient les capacités d'engranger les points, avant de s'écrouler pendant de longues semaines. La faute, elle, en incombe sûrement à deux facteurs, dont les blessures. L'an passé, Lorient avait par exemple vu son buteur Valentin Lavigne rejoindre l'infirmerie après un début de saison canon avant que d'autres ne le rejoignent (Jouffre, Coutadeur). Second point à travailler, les résultats à domicile. Avec seulement six victoires sur le dernier exercice, Lorient a démontré que son synthétique ne lui permettait pas de disposer d'un avantage certain au Moustoir. Mais cette année, c'est la bonne. Disposant d'une bonne partie de son effectif à l'entame de la saison, le FCL aura à cœur de démontrer que l'herbe n'est pas plus verte ou naturelle ailleurs. De quoi détrousser quelques grosses écuries et s'assurer une place au tableau d'honneur, juste derrière les Européens. Faut pas déconner.

L'inexpertise de ... Gérard Baste

« Je ne regarde le football que quand c'est l'équipe de France qui joue. C'est fascinant. Mais j'ai beaucoup d'affection pour les petits clubs. D'ailleurs pas que de foot ! Et j'aime bien Lorient, j'y ai découvert la recette incroyable du thon Rossini… Déjà, puisqu'on est dans le poisson, on ne peut qu'avoir du respect pour une équipe qui s'appelle "les Merlus". Je veux dire, y a un paquet de trucs qui font peur dans ce foutu océan, des cachalots, des calamars géants, des requins bouledogues ! Mais non, les mecs ont choisi le merlu. Grosse confiance. Et ça depuis 1926 ! Ils avaient un siècle pour changer, mais ils ont gardé les Merlus! C'est le côté têtu du Breton. Il n'en fait qu'à sa tête, et d'ailleurs en regardant sur le Wikipédia du FCL, je suis tombé sur cette phrase qui m'a tué : "C'est depuis quelques années devenu un club reconnu en France par son jeu atypique". Mais c'est quoi un jeu atypique en foot ? Genre les mecs s'assoient et discutent ? Ils font des passes avec les genoux ? Et en plus ils le revendiquent ! La devise sur leur site, c'est "Le football autrement"… Mais comment on peut faire autrement ? L'idée, c'est pas de courir et de foutre des buts ? Ils sont fous, les mecs. A force de faire des concerts en Bretagne, je commence à connaître un peu le foot local, j'ai même une écharpe de Guingamp. Je crois qu'ils sont dans un autre monde... Franchement, entre les Brestois dont la devise, c'est "Ici c'est Brest", les Rennais qui chantent "Galette saucisse" et les Merlus avec leur logo poisson, la Bretagne, c'est vraiment "Le Football autrement" ! Néanmoins, je vois bien Lorient monter assez haut comme les bonnes années, mais faut pas que j'm'embrouille avec mes potes supporters de Brest ! »

Le mois après mois

Août : Départ canon pour le FCL qui, après avoir arraché un succès à Lyon (0-1), l'emporte aisément face à l'ESTAC (3-1). Audard, devenu membre du staff, descend des tribunes contre Sainté et colle une baffe à Valbuena. Match perdu sur tapis vert

Septembre : Premier match de la saison pour Mathieu Coutadeur, tout juste revenu de son essai en MLS.

Octobre : Dernier match de la saison pour Mathieu Coutadeur tout juste revenu de son essai en MLS.

Novembre : Malgré une défaite cinglante face au PSG (0-6), Lorient s'accroche à une belle 9e place. Raphaël Guerreiro fait, lui, connaissance avec Roderic Filippi. De quoi partager un peu de temps avec Mathieu Coutadeur.

Décembre : Dans la presse, Jordan Ayew revient sur son transfert : « Ferry m'a mené en bateau.  » Secoué par les déclarations, le FCL dégringole à la 16e place.

Janvier : Regain de forme grâce à Alain Traoré qui expédie un missile de 40 mètres face à Monaco. Moryke Fofana entame, lui, sa dixième partie consécutive sur le banc.

Février : Alain Traoré est remplacé dans le onze de départ par Valentin Lavigne. Blessé par une boucle de David Luiz, il cède sa place à Benjamin Jeannot. Qui, blessé par un postillon de Serge Aurier, cède sa place à Moryke Fofana.

Mars : Après son match fabuleux contre l'OM (10 ballons, 5 perdus), Fofana est approché par Vincent Labrune dans le couloir : «  Tu me fais penser à Modou Sougou.  »

Avril : En danger avec cette 14e place, le FCL se sépare de Sylvain Ripoll. Arnaud le Lan est désigné intérimaire et replace Vincent Le Goff dans un rôle de numéro 10. Deux passes décisives et un but contre Lyon plus tard, Le Goff confirme son talent.

Mai : Finalement remonté à la 9e place grâce à son invincibilité en mai, Lorient confirme Le Lan dans son rôle pour une année supplémentaire. Le Goff remplace Nabil Fekir dans la liste de Didier Deschamps.

Juin : Moryke Fofana rejoint l'OM pour 8 millions plus Baptiste Aloé.

Le onze type

Benjamin Lecomte / Vincent Le GoffWesley Lautoa – Lamine Koné – Lamine Gassama / Mehdi MostefaWalid Mesloub – Raphael Guerreiro – Yann Jouffre / Valentin Lavigne (ou Benjamin Jeannot) – Alain Traoré (ou Moryke Fofana)

La charade

- Mon premier n'est pas très aimé de Manuel Valls et joue souvent de la musique sur la ligne 4 du métro parisien.
- Mon second se dit « te » en maori et « yon » en créole haïtien.
- Mon troisième est le petit nom d'une ville où Tom Hanks a déambulé au son de Bruce Springsteen.
- Mon quatrième n'aurait jamais dû être carré. Et pourtant…

- Mon tout revient de loin. Notamment de Pernes-les-Fontaines.

Par Raphaël Gaftarnnec Retrouvez les autres fiches déjà publiées :
La fiche du Gazélec Ajaccio
La fiche d'Angers
La fiche de Bastia
La fiche de Bordeaux
La fiche de Caen
La fiche de Guingamp
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Rom- un- Philadelphie (phili)- poteaux
romain philippoteaux
Romain Philippoteaux.

Philadelphia ?
dis-nous-viorel Niveau : District
La défense risque de se faire Laminer
Note : 2
Je sais pas vous mais la rubrique "Carte Postale" je l'adore.

Pour la charade j'avais "Zaz-Un Phillipoteaux"
ToxikCheese Niveau : Loisir
Putain ya bien que pour Lorient qu'on a droit à l'avis du Prince G !

Classe !
Jean-Luc Pontère
Et sinon, quelqu'un sait si il l'a vraiment retrouvé son ordi Le Lan?
Sapin_de_Noël Niveau : CFA2
Message posté par Jean-Luc Pontère
Et sinon, quelqu'un sait si il l'a vraiment retrouvé son ordi Le Lan?


Oui, mais seulement après avoir dû réécrire son mémoire.
Skywalker Texas Ranger Niveau : DHR
Va vraiment falloir recruter un attaquant s'ils veulent s'assurer une saison plus tranquille que la dernière. Sinon, laissons du temps à Ripoll pour vraiment imposer ses idées.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3k 10