1. //
  2. // Présentation
  3. //

La fiche de l’Olympique lyonnais

Deuxièmes du championnat la saison dernière, les Lyonnais espèrent encore accrocher le podium de la Ligue 1 cette année. Emmenés par un Bruno Génésio qui a gagné en expérience, les Gones visent la place de dauphin du PSG, assortie d’un beau parcours en Ligue des champions.

Modififié
852 25

La carte postale


« Mon très cher championnat de France,

L’heure de la rentrée approche à grands pas et j’ai beaucoup trop hâte de te retrouver. Certes, nous avons pu patienter avec l’Euro 2016, mais c’était trop dur de voir Christophe en pleurs le soir de la finale. Heureusement, Anthony était là pour le réconforter après la rencontre. Je crois qu’il a passé un très bel été, Anthony, d’ailleurs... Il est parti avec ses copains portugais et bam, champions d’Europe les gars ! C’est sûrement grâce à leurs deux matchs disputés au Parc Olympique lyonnais ça. Qu’est-ce que ça va être beau de jouer la Ligue des champions dans ce formidable outil ! J’espère quand même qu’on réussira à faire meilleure figure que l’an passé. Pour ça, on aura bien besoin d’Alexandre.

C’est embêtant, des Anglais frappent tous les jours à notre porte avec des valises pleines de billets pour l’emmener dans leurs bagages. Mais nous, on refuse. Papy Jean-Michel et Tonton Bruno ont dit qu’il resterait à Lyon. Tout comme Corentin d’ailleurs. Il m’a mis les larmes aux yeux le petit Gone. Qu’est-ce qu’il allait bien pouvoir faire à Naples de toute façon ? Si Rachid décide de rester lui aussi, on pourrait avoir une belle équipe, tiens. Et pourquoi pas finir champion ? Enfin champion de l’autre Ligue 1, tu sais, celle à 19 équipes. On devine facilement que tu fileras dans la capitale pour la cinquième fois de suite à la fin de la saison, surtout depuis la rouste qu’on a ramassée en Autriche. Papy Jean-Mi se tue à répéter que ce n’est pas du jeu, mais pas grand monde ne l’écoute. S’il arrêtait de retweeter des vidéos de Rihanna aussi…

Ton joli dauphin,

L’OL
 »

La visite médicale


Le patient Olympique lyonnais est dans un état stable. Seule véritable inquiétude pour les docteurs : une fissure de la colonne vertébrale consécutive au départ de Sam Umtiti vers le Barça. Les infirmiers lyonnais ont su vite réagir avec les piqûres Nkoulou et Mammana pour faire passer la douleur. Reste à savoir si Yanga-Mbiwa ne va pas faire une réaction allergique face à ces injections. Rien à signaler sur le poumon de l’équipe Gonalons-Darder-Tolisso, il est en parfait état. Concernant l’attaque lyonnaise, les avis des médecins divergent. Certains préconisent un 4-4-2 losange matin, midi et soir, avec les gélules Valbuena ou Grenier en soutien des antibiotiques Lacazette et Fekir. Quant au docteur Génésio, il prescrit plutôt deux cuillères à soupe de 4-3-3 avec les comprimés Cornet ou Ghezzal en lieu et place des gélules Valbuena. Attention quand même à ne pas choper une vilaine grippe à l’automne. Il fait parfois froid sur la scène européenne.

Le joueur à ne pas suivre : Rafael


La guerre des latéraux n’aura pas lieu. Arrivé l’été dernier en provenance de Manchester United, Rafael ne s’est encore jamais véritablement imposé dans le onze lyonnais. Bloqué par un Christophe Jallet rarement décevant dans son couloir droit, le Brésilien de 26 ans pouvait espérer gagner sa place lors des matchs de préparation, en l’absence du « divin chauve » encore en vacances après l’Euro 2016 (lors duquel il n’est pas entré en jeu une seule fois). Sauf qu’après deux bonnes prestations contre le Sporting et le Benfica, Rafael a complètement sombré lors du Trophée des champions contre le PSG. Fautif sur les quatre buts parisiens, l’international brésilien devrait avoir un temps de jeu sensiblement égal à celui de Maciej Rybus, le latéral gauche polonais recruté cet été par les Gones, qui a passé pour l’instant plus de temps dans les cliniques lyonnaises qu’au Groupama OL Training Center de Décines.

Pourquoi... Nabil Fekir va terminer meilleur buteur de Ligue 1 ?


Zlatan Ibrahimović parti en Angleterre du côté de Manchester United, les autres buteurs de Ligue 1 peuvent repointer le bout de leur nez. Lors de ses quatre saisons dans l’Hexagone, le buteur suédois avait marché sur la Ligue 1, remportant à trois reprises le titre de meilleur buteur du championnat. Alors qui pour succéder au Z cette saison ? Cavani, qui devrait retrouver la pointe de l’attaque au PSG ? Falcao, qui pourrait renaître de ses cendres sur le Rocher ? Bafé Gomis, qui ferait la panthère au Vélodrome ? Non, le futur meilleur buteur de L1 porte une grosse barbe et ce n’est pas Rodéric Filippi. Parfaitement remis de sa blessure qui l’a tenu éloigné des terrains pendant huit longs mois, Nabil Fekir va éclabousser les pelouses du championnat de son talent et de sa classe. Les défenseurs adverses, martyrisés à coups de crochets courts et autres frappes enroulées du gauche, voient la pépite lyonnaise finir meilleur buteur de la saison avec 27 buts au compteur. Fekir devance ainsi Hatem Ben Arfa, Alexandre Lacazette, Alassane Pléa et Farès Bahlouli. Formidable académie.

L’inexpertise de Guillaume Oudni, directeur-adjoint du Ninkasi Gerland.


« Je n’ai pas trop suivi l’actualité du mercato mais je pense qu’on a une belle carte à jouer cette saison. Avec le retour de Nabil Fekir, et si Alexandre Lacazette reste au club, on va pouvoir faire quelque chose. Mais bon, on sait que ça sera difficile d’aller chercher le PSG, même s’ils vont avoir besoin d’un temps de rodage avec leurs nouveaux joueurs et leur nouvel entraîneur. Pour la Coupe d’Europe, je pense qu’on devrait pouvoir sortir des poules, on a l’équipe pour. Après, on ne va pas se faire d’illusions, les demi-finales et la finale, ce n’est pas pour nous.
C’est intéressant de constater ça mais depuis que l’OL a déménagé à Décines, on fait un meilleur chiffre d’affaires que lorsqu’ils jouaient à Gerland. C’est une autre clientèle qu’on accueille maintenant. Même s’il y a toujours des supporters nostalgiques qui se donnent rendez-vous chez nous avant et après les matchs, on est resté leur QG. D’ailleurs, on a même reçu la visite de Grégory Coupet qui est venu boire un coup mercredi. Il s’occupe des jeunes du club maintenant et il vient souvent nous faire un petit coucou. Les Lyonnais, ils restent attachés au Ninkasi.
 »

Le mois après mois


Août : Plus aoûtiens que juilletistes, les Lyonnais réalisent un départ canon en championnat et affichent neuf points au compteur après trois victoires contre Nancy, Caen et Dijon. Mais le PSG est déjà leader avec un goal average de +17.

Septembre : Retour compliqué au Vélodrome pour Nicolas Nkoulou. Comme attendu, le défenseur camerounais est conspué par le public marseillais, qui scande le nom de Bafétimbi Gomis, triple buteur contre ses anciens partenaires. Auteur d’un match apocalyptique à Marseille, Yanga-Mbiwa se rattrape trois jours plus tard contre le Barça en Ligue des champions. Transcendé par le chant des supporters à sa gloire, Mapou mange Leo Messi pendant tout le match. L’Argentin, excédé, lui assène un violent coup de tête et prend le rouge. L’OL pense l’emporter dans les arrêts de jeu mais Umtiti sauve les siens en repoussant la frappe de son pote Lacazette sur sa ligne.

Octobre : Premier derby de l’histoire au Parc OL. Les Stéphanois avaient quitté Gerland sur un triplé de Lacazette et un cuisant 3-0. Même tarif pour la première dans le formidable outil. Doublé de Fekir et CSC de Berić qui envoie le cuir dans ses filets après un regard noir de Jordan Ferri. L’OL est deuxième du championnat.

Novembre : Forts de leur succès contre Tottenham et l’APOEL Nicosie en C1, les hommes de Génésio sortent un match extraordinaire contre le PSG au Parc OL, forteresse toujours imprenable. Darder régale face à Thiago Silva, Cornet et le jeune Timothé Cognat finissent le travail. Seul point noir de la soirée, la grave blessure de Nicolas Nkoulou au genou.

Décembre : Nkoulou sur le flanc, c’est Emanuel Mammana qui le remplace en charnière centrale. Le défenseur argentin sort un gros match au Camp Nou, mais l’OL s’incline 2-1 et termine à la deuxième place du groupe D. Un match qui laisse des traces puisque les Gones s’inclinent contre les Gourcuff à Rennes, puis perdent au Parc OL pour la première fois contre Monaco. L’OL tombe à la sixième place du championnat.


Janvier : Les Lyonnais prennent leur revanche contre Marseille en éliminant les Phocéens dès les 32e de finale de Coupe de France. Rebelote dix jours plus tard en Ligue 1 grâce à Rachid Ghezzal, revenu au mercato d’hiver après cinq mois passés avec la réserve de West Ham.

Février : Souvent en difficulté lors des derbys à Geoffroy-Guichard, Tolisso sort une performance exceptionnelle contre les Verts et signe un doublé face à Ruffier. Doublé pour Lacazette également qui inscrit même un quadruplé quinze jours plus tard au Roudourou et balance des bras d’honneur, façon sarabande, au public guingampais qui scande le nom de Claudio Beauvue.

Mars : Lacazette suspendu par l’OL, c’est Gaëtan Perrin qui occupe la pointe de l’attaque lors du huitième retour de Ligue des champions contre le Borussia Dortmund. Battus 1-0 à Décines à l’aller, les Gones s’inclinent sèchement 4-1 au retour. Nouvelle lourde défaite quatre jours plus tard au Parc des Princes. Lyon est troisième de L1, à six points de Monaco.

Avril : Alexandre Lacazette, de retour, signe un triplé retentissant contre Lorient au Parc OL. Fekir tape le Sporting Club de Bastia à lui tout seul la semaine suivante. Les deux attaquants sont de nouveau décisifs sur deux jolis caviars délivrés par Rachid Ghezzal lors de la 34e journée contre Monaco. Le PSG savoure son titre tandis que Lyon revient à un point de son adversaire du soir.

Mai : Les hommes de Bruno Génésio ne tremblent pas dans le sprint final et alignent trois victoires de rang contre Nantes, Montpellier et Nice pour ravir sur le fil la deuxième place de Ligue 1 à Monaco. Les Monégasques se vengent en finale de la Coupe de France et tapent l’OL 1-0 en prolongation sur un but de Falcao, déjà décisif en demi-finale contre l’équipe C du PSG.

Le onze type


Lopes – Jallet, Yanga-Mbiwa, Nkoulou, Morel – Gonalons, Darder, Tolisso – Cornet, Lacazette, Fekir

La charade


- Mon premier va par trois sur le « Santiano » de Hugues Aufray.
- Mon deuxième a marqué l’histoire de Sarajevo.
- Mon troisième peut être soufflé, au lait, béry ou même hanna.
- Comme les trains, mon quatrième est toujours en avance ou en retard, mais jamais à l’heure.

- Mon tout possède un gros point commun avec Robert Lewandowski.



Par Maxime Feuillet
Modifié

Dans cet article

Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Note : 1
Matsiège Rizbus !
Le paragraphe sur Rafael... 'fin bref je vais redire ce que j'ai déjà dit, mais il sera titulaire.

Sinon Génésio semble moins catégorique sur le 433, il a dit hier qu'il pourrait utiliser le 442. Ce qui semblerait le plus approprié surtout en cas de départ de Lacazette.
so-lyonnais Niveau : DHR
Les mecs taillent Rybus alors qu'il l'ont même pas vu jouer, si c'est le latéral offensif qu'on nous a annoncé alors il ne pourra que faire mieux que Morel.
Note : 1
@Sittius

Je pense que Jallet finira la saison avec plus de matchs que Rafael. Je prends cette précaution oratoire pour éviter de taxer tel ou tel joueur titulaire, car la situation sera plus compliquée que cela : les deux joueurs devraient jouer beaucoup de matchs.

L'apport primordial des latéraux dans le dispositif lyonnais obligera Génésio à alterner entre les deux solutions pour reposer les joueurs.
On a tendance à le sous estimer, mais c'est aussi un des rares postes où l'OL est pourvu très solidement et Fournier ainsi que Génésio ont pris l'habitude de jouer sur ce levier là en ayant une fréquence de remplacement du latéral relativement élevée par rapport au reste de la Ligue 1.

Jallet offre cependant plus de garanties que le brésilien et je vais énumérer les raisons pour lesquelles je pense qu'il prendra place, à terme ou rapidement, plus souvent sur le terrain :
1 - il se blesse moins. Sauf retournement de situation quant à ce sujet, la fragilité musculaire de Rafael devrait encore l'écarter régulièrement du onze titulaire.
2 - Jallet, s'il est moins efficace offensivement, est largement plus complet dans la tenue de son couloir. Il provoque et met régulièrement en difficulté ses adversaires tout en étant tactiquement plus sérieux et peut-être un peu plus endurant que Rafael.
3 - Dans une période où Lyon doit trouver une assise défensive en début de saison, la solution Jallet paraît plus rassurante et permettra à l'OL de stabiliser un secteur qui pose question.
4 - Jallet est meilleur lorsqu'il est en concurrence, il le dit lui-même. Je te rappelle ses six mois stratosphériques à l'arrivée de Rafael.

Sinon, je suis assez d'accord avec toi concernant les idées de So Foot sur le joueur brésilien, en se contentant uniquement de sa piètre performance au Trophée des Champions.
Si cette performance a sévèrement mis en images tous les défauts de Rafael, ce n'est qu'une mauvaise performance après une seconde partie de saison où il fut plutôt bon.

On aura besoin des forces vives, de toute manière.
A la fois Rafael et Jallet en sont, profitons-en.
Note : 1
De mon coté, bien curieux de voir ce que Cornet va nous sortir comme saison: clairement c'est le petit dont on parle peu et qui pourtant, en jouant plus juste et sans déchets, pourrait facilement apporter bien plus qu'on imagine.
Message posté par Algiers
@Sittius

Je pense que Jallet finira la saison avec plus de matchs que Rafael. Je prends cette précaution oratoire pour éviter de taxer tel ou tel joueur titulaire, car la situation sera plus compliquée que cela : les deux joueurs devraient jouer beaucoup de matchs.

L'apport primordial des latéraux dans le dispositif lyonnais obligera Génésio à alterner entre les deux solutions pour reposer les joueurs.
On a tendance à le sous estimer, mais c'est aussi un des rares postes où l'OL est pourvu très solidement et Fournier ainsi que Génésio ont pris l'habitude de jouer sur ce levier là en ayant une fréquence de remplacement du latéral relativement élevée par rapport au reste de la Ligue 1.

Jallet offre cependant plus de garanties que le brésilien et je vais énumérer les raisons pour lesquelles je pense qu'il prendra place, à terme ou rapidement, plus souvent sur le terrain :
1 - il se blesse moins. Sauf retournement de situation quant à ce sujet, la fragilité musculaire de Rafael devrait encore l'écarter régulièrement du onze titulaire.
2 - Jallet, s'il est moins efficace offensivement, est largement plus complet dans la tenue de son couloir. Il provoque et met régulièrement en difficulté ses adversaires tout en étant tactiquement plus sérieux et peut-être un peu plus endurant que Rafael.
3 - Dans une période où Lyon doit trouver une assise défensive en début de saison, la solution Jallet paraît plus rassurante et permettra à l'OL de stabiliser un secteur qui pose question.
4 - Jallet est meilleur lorsqu'il est en concurrence, il le dit lui-même. Je te rappelle ses six mois stratosphériques à l'arrivée de Rafael.

Sinon, je suis assez d'accord avec toi concernant les idées de So Foot sur le joueur brésilien, en se contentant uniquement de sa piètre performance au Trophée des Champions.
Si cette performance a sévèrement mis en images tous les défauts de Rafael, ce n'est qu'une mauvaise performance après une seconde partie de saison où il fut plutôt bon.

On aura besoin des forces vives, de toute manière.
A la fois Rafael et Jallet en sont, profitons-en.


En parlant de concurrence saine à droite

Ol/PSG gagné avec Rafael
Ol/Monaco gagné avec Jallet

Je sais bien que l'on ne peut résumer les matches réussis aux performances d'un seul élément de l'équipe, mais il y a quelque chose de rassurant à se dire que si l'un est blessé, l'autre est clairement en capacité de tenir son rang.
Note : 1
Message posté par Sittius
Le paragraphe sur Rafael... 'fin bref je vais redire ce que j'ai déjà dit, mais il sera titulaire.

Sinon Génésio semble moins catégorique sur le 433, il a dit hier qu'il pourrait utiliser le 442. Ce qui semblerait le plus approprié surtout en cas de départ de Lacazette.


Je suis pas contre un retour du 4-4-2 mais pas comme le préconise sofoot mais plus fekir en 10 derrière lacazette et cornet.

Le 4-3-3 devrait aussi bien fonctionner je pense.

C'est bien de pouvoir utiliser les deux systèmes.
Sinon pour moi le meilleur joueur lyonnais sera lacazette et je pense qu'il finira aussi meilleur buteur du championnat.
Message posté par Algiers
@Sittius

Je pense que Jallet finira la saison avec plus de matchs que Rafael. Je prends cette précaution oratoire pour éviter de taxer tel ou tel joueur titulaire, car la situation sera plus compliquée que cela : les deux joueurs devraient jouer beaucoup de matchs.

L'apport primordial des latéraux dans le dispositif lyonnais obligera Génésio à alterner entre les deux solutions pour reposer les joueurs.
On a tendance à le sous estimer, mais c'est aussi un des rares postes où l'OL est pourvu très solidement et Fournier ainsi que Génésio ont pris l'habitude de jouer sur ce levier là en ayant une fréquence de remplacement du latéral relativement élevée par rapport au reste de la Ligue 1.

Jallet offre cependant plus de garanties que le brésilien et je vais énumérer les raisons pour lesquelles je pense qu'il prendra place, à terme ou rapidement, plus souvent sur le terrain :
1 - il se blesse moins. Sauf retournement de situation quant à ce sujet, la fragilité musculaire de Rafael devrait encore l'écarter régulièrement du onze titulaire.
2 - Jallet, s'il est moins efficace offensivement, est largement plus complet dans la tenue de son couloir. Il provoque et met régulièrement en difficulté ses adversaires tout en étant tactiquement plus sérieux et peut-être un peu plus endurant que Rafael.
3 - Dans une période où Lyon doit trouver une assise défensive en début de saison, la solution Jallet paraît plus rassurante et permettra à l'OL de stabiliser un secteur qui pose question.
4 - Jallet est meilleur lorsqu'il est en concurrence, il le dit lui-même. Je te rappelle ses six mois stratosphériques à l'arrivée de Rafael.

Sinon, je suis assez d'accord avec toi concernant les idées de So Foot sur le joueur brésilien, en se contentant uniquement de sa piètre performance au Trophée des Champions.
Si cette performance a sévèrement mis en images tous les défauts de Rafael, ce n'est qu'une mauvaise performance après une seconde partie de saison où il fut plutôt bon.

On aura besoin des forces vives, de toute manière.
A la fois Rafael et Jallet en sont, profitons-en.


D'accord avec ton point 1, et éventuellement le 4.

Par contre le 2 et le 3, je ne suis pas d'accord. sur les qualités physiques des joueurs, je pense que Rafa est plus puissant, et avec la bonne préparation, sera plus endurant.

En ce qui concernes les dimension de tactiques défensives, je persiste et signe : avec Jallet, ça aurait été la même merde l'autre soir.

1 - Rafael avait la consigne de jouer haut (c'est pas à Morel qu'on va le demander)
2 - Darder avait la consigne de jouer haut et venait rarement défendre sur le côté droit
3 - Nabil Fekir n'est pas un joueur de couloir et ne défendait jamais
4 - la tactique de ce nouveau PSG

Résultat, Rafa se retrouvait souvent à défendre face à 2 joueurs. Et puis de toutes façons, à 2-0, l'équipe entière a sombré.

Tout ça pour dire que son seul très mauvais match défensivement tient surtout à un échec tactique, que Génésio a d'ailleurs reconnu depuis.

En revanche, Jallet, en deuxième partie de saison dernière, était franchement mauvais dans tous les compartiments du jeu, y compris défensivement. Et ce même contre des équipes de niveau inférieur.

Rafael dans le même temps, a montré de belle choses face à de grosses oppositions, avec des conditions tactiques différentes (ne serait-ce que Ghezzal qui avait le mérite de défendre).

A mon sens, le fait que Jallet serait meilleur défensivement est à l'heure actuelle faux. Et Rafael doit donc être considéré comme titulaire.
Message posté par bestclic
Je suis pas contre un retour du 4-4-2 mais pas comme le préconise sofoot mais plus fekir en 10 derrière lacazette et cornet.

Le 4-3-3 devrait aussi bien fonctionner je pense.

C'est bien de pouvoir utiliser les deux systèmes.


Le problème du 433 est que Fekir n'est pas un joueur de couloir.

Donc face à de grosses équipes, on se fera démonter de ce côté. Alors que ce système est justement censé nous donner de l'assurance défensive.
Note : 1
Message posté par bestclic
Je suis pas contre un retour du 4-4-2 mais pas comme le préconise sofoot mais plus fekir en 10 derrière lacazette et cornet.

Le 4-3-3 devrait aussi bien fonctionner je pense.

C'est bien de pouvoir utiliser les deux systèmes.


On a la chance d'être à l'aise dans deux systèmes: si Génésio arrive à faire preuve de souplesse tactique pour trouver des solutions durant un match, c'est clairement un atout pour nous.

J'ajouterai que pour cette raison, garder Valbuena et Grenier c'est loin d'être con.

Le premier peut clairement apprendre à s'entendre avec Fékir, notamment dans un losange (ne pas oublier les bons mouvements qu'ils proposaient avant que les croisées sautent). Après, Cornet est surement un meilleur choix dans un 433 sur l'aile. Faire rentrer Valbuena pour gérer les fins de matches (ralentir le rythme, garder le ballon...), c'est clairement une option à ne pas négliger.

Pour Grenier, au sortir d'une préparation complète et sans blessures, a peut être une carte à jouer, notamment en rentrant en cours de jeu ou en permettant à Fékir de rester devant avec Lacazette dans un losange.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Message posté par Sittius
D'accord avec ton point 1, et éventuellement le 4.

Par contre le 2 et le 3, je ne suis pas d'accord. sur les qualités physiques des joueurs, je pense que Rafa est plus puissant, et avec la bonne préparation, sera plus endurant.

En ce qui concernes les dimension de tactiques défensives, je persiste et signe : avec Jallet, ça aurait été la même merde l'autre soir.

1 - Rafael avait la consigne de jouer haut (c'est pas à Morel qu'on va le demander)
2 - Darder avait la consigne de jouer haut et venait rarement défendre sur le côté droit
3 - Nabil Fekir n'est pas un joueur de couloir et ne défendait jamais
4 - la tactique de ce nouveau PSG

Résultat, Rafa se retrouvait souvent à défendre face à 2 joueurs. Et puis de toutes façons, à 2-0, l'équipe entière a sombré.

Tout ça pour dire que son seul très mauvais match défensivement tient surtout à un échec tactique, que Génésio a d'ailleurs reconnu depuis.

En revanche, Jallet, en deuxième partie de saison dernière, était franchement mauvais dans tous les compartiments du jeu, y compris défensivement. Et ce même contre des équipes de niveau inférieur.

Rafael dans le même temps, a montré de belle choses face à de grosses oppositions, avec des conditions tactiques différentes (ne serait-ce que Ghezzal qui avait le mérite de défendre).

A mon sens, le fait que Jallet serait meilleur défensivement est à l'heure actuelle faux. Et Rafael doit donc être considéré comme titulaire.


Beau plaidoyer pour Rafael. C'était quand même une agréable surprise la saison dernière malgré de gros trous d'air. Il a retrouvé une partie de ses qualités qui en avaient fait pratiquement un titulaire à une époque lointaine à MU. S'il continue à travailler, ça peut devenir intéressant comme tout.
Autant l'installer et le mettre en confiance, d'autant que Jallet sur la touche à houspiller de sa voix de walkyrie le premier qui oserait se mettre à trottiner, j'aime beaucoup.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Note : 1
Message posté par Soutine
On a la chance d'être à l'aise dans deux systèmes: si Génésio arrive à faire preuve de souplesse tactique pour trouver des solutions durant un match, c'est clairement un atout pour nous.

J'ajouterai que pour cette raison, garder Valbuena et Grenier c'est loin d'être con.

Le premier peut clairement apprendre à s'entendre avec Fékir, notamment dans un losange (ne pas oublier les bons mouvements qu'ils proposaient avant que les croisées sautent). Après, Cornet est surement un meilleur choix dans un 433 sur l'aile. Faire rentrer Valbuena pour gérer les fins de matches (ralentir le rythme, garder le ballon...), c'est clairement une option à ne pas négliger.

Pour Grenier, au sortir d'une préparation complète et sans blessures, a peut être une carte à jouer, notamment en rentrant en cours de jeu ou en permettant à Fékir de rester devant avec Lacazette dans un losange.


On a joué que 3 fois avec Fekir, Lacazette et Valbuena en début de saison, on a gagné à Caen et à Guingamp et perdu contre Rennes. 6 buts marqués et 2 encaissés.
Ce trio mérite sa chance en 442 losange, n'en déplaise à beaucoup.

Si ça marche pas, Grenier 2.0 (le mec devenu humble après ses blessures) je demande à voire aussi dans le même système.

Et même la solution de bestclic avec Fekir derrière Lacazette et un Cornet recentré me parait bien sympa. Le Maxwell a mérité d'être tenté plus près de son poste de prédilection.

Ce 433 fait pour Ghezzal et son melon n'est pas tenable défensivement, éloigne la plupart de nos joueurs offensifs de leur poste de prédilection... C'est une fausse bonne idée. J'ai encore une douzaine d'arguments mais j'ai la flemme de les répéter!
Bref l’infléchissement de Génésio là-dessus est une putain de bonne nouvelle.
@Sittius

Je respecte le fait que tu penses que n'importe quel joueur aurait souffert face au PSG.
C'est pour ça que je dis que Rafael n'a pas à être jugé sur ce match.

Je pense par contre que les défauts vus dans ce match son l’exacerbation de ses défauts habituels.
Même s'il s'est amélioré en seconde partie de saison, nous avions déjà vu quelques de ces mêmes problèmes l'an dernier au niveau de la concentration par exemple.

Il aura effectivement bénéficié cette fois-ci d'une bonne préparation et je pense que ça peut donner une meilleure saison. Il s'est en plus bien adapaté.

Mais je persiste à penser que c'est un point fort de l'OL et je pense qu'on se rejoint sur ce point.
Honnêtement sur le côté gauche de la défense, ce serait pas unE bonne idées de faire jouer Morel, dont je pense en revanche qu'il est meilleur en DC que tous ceux que nous avons pour le moment. Côté droit, je suis vraiment désolé de reconnaître que Jallet est encore meilleur que Rafael. Malgré son potentiel, je trouve encore ce dernier très désordonné, très instable dans son jeu. Il semble n'être qu'un joueur à temps forts, à éclairs. ça me désole vraiment parce que j'avais fondé beaucoup d'espoir en ce joueur. Sur le front de l'attaque, je suis d'avis avec certains qu'un retour au 4-4-2 pourrait être plus judicieux compte tenu de notre effectif. J'ai rarement trouvé FEKIR intéressant sur un côté. Pour moi sa position optimale c'est aux côtés de Lacazette. Mon crève-coeur dans ce système serait que (Ghezal s'il reste) et/ou Cornet en pâtissent. Pour finir, au vu de l'état d'esprit affiché par Valbuena face au PSG, il ne serait pas bête de l'imaginer en soutien du duo Lacazette-Fekir en pointe haute d'un 4-4-2 en losange. Cela dit, vous le sentez comment le FEKIR cette saison? Moi il me laisse un peu dubitatif. Il me semble manquer de percussion et est très absent défensivement. Ce qui est en partie l'explication de la mauvaise performance de Rafael face au PSG.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Hakuna Mottata
852 25