1. //
  2. // SAISON 2015-2016
  3. // PRÉSENTATION DES ÉQUIPES

La fiche de l'AS Saint-Étienne

L'AS Saint-Étienne est une valeur sûre de la Ligue 1. Cette année encore, les Verts devraient bien figurer, mais ne feront pas rêver non plus. L'histoire d'un club qui perd ses meilleurs éléments tous les ans, mais qui s'en sort toujours pour finir cinquième.

17 15

La carte postale de l'été

« Chère Ligue 1,

Cette lettre pour te dire qu'entre nous rien ne changera cette année, je te le promets. On va encore faire le taf, la quatrième ou la cinquième place, ça nous va très bien. De toute façon, l'essentiel dans un couple, c'est la continuité. À quoi ça sert les surprises ? Déjà, c'est prendre le risque qu'elles soient mauvaises. Et puis, ça pourrait dérégler notre quotidien si bien rodé. Alors du coup, malgré quelques petits changements dans notre garde-robe, on a gardé notre style, classique. Mevlüt Erding est parti en Allemagne, on le remplace par un autre attaquant qui ne marque pas beaucoup, Nolan Roux. Et ne t'inquiète pas, on garde notre petite touche de folie ! Même si Ricky van Wolfswinkel et Allan Saint-Maximin sont partis, et que Max-Alain Gradel risque de faire pareil, on a remplacé nos blases pas banals par Benoît Assou-Ekotto et Kévin Théophile-Catherine. On se permet même d'aller les chercher en Premier League, t'as vu ! Et puis, pour finir, je me suis offert une tenue de soirée pour te plaire, comme au bon vieux temps. J'ai convaincu Le Coq sportif de revenir avec nous. On a fait une de ces soirées pour fêter ça ! Mais je t'ai déjà raconté…

Bref, je t'aime, tu sais.

À bientôt,

L'ASSE.
 »

La visite médicale

On ne va pas se mentir, le corps du patient stéphanois est plus fragile cette année. Derrière, les jambes sont costaudes, mais peuvent péter à tout moment en cas de surrégime. Les appuis sont solides avec Loïc Perrin, Kévin Théophile-Catherine et Stéphane Ruffier. Mais avec le départ de Franck Tabanou, et les envies d'ailleurs de Bayal Sall, on risque de se retrouver avec Paul Baysse en cas de blessure de Florentin Pogba. Un peu court physiquement. Mais on compte sur le Doc Galtier pour des infiltrations qui compenseront. Au milieu de terrain en revanche, pas d'inquiétude, le check-up est nickel. De la qualité et surtout de la quantité. Lemoine, Cohade, Clément, Corgnet, Diomandé, Hamouma, Mollo et maintenant Pajot : il y a de quoi faire. Mais la vraie fragilité reste devant. Perdre Erding, Saint-Maximin et probablement Gradel pour recruter Nolan Roux... Il va falloir prescrire des anti-dépresseurs.

L'homme à ne pas suivre : Nolan Roux

Pour éviter d'être déçu, il ne faut absolument pas suivre Nolan Roux. Parce que de l'espoir, on en plaçait en lui lorsqu'il jouait à Brest. À tel point qu'il était régulièrement sélectionné chez les Espoirs, justement, et parvenait à se faire repérer par Lille, qui cherchait alors un remplaçant à Moussa Sow. Mais entre blessures, manque de forme et surtout manque de réalisme devant le but, un comble pour un attaquant, Nolan en est devenu énervant. Sauf que personne n'osait lui dire, il se donnait tellement sur le terrain. Jusqu'à ce que Hervé Renard lui signifie de faire ses valises. Roux est un avant-centre qui ne marque pas. Plus personne n'est dupe aujourd'hui, sauf la cellule de recrutement de Sainté, apparemment. Ses quatre frappes de 25 mètres en pleine lucarne avec Brest en 2011 n'étaient que de la poudre aux yeux. Après tout, on parle d'un joueur qui n'a qu'une seule saison dans sa carrière à plus de dix buts. En Ligue 2.

Pourquoi Romain Hamouma va enfin exploser aux yeux de tous

Lors de son premier match officiel de la saison contre le Târgu Mureș en Ligue Europa, Romain Hamouma a éclaboussé la rencontre de son talent. Un bijou d'enroulé pied droit et une mine pied gauche. Et ça va continuer. À 28 ans, le Doubiste est arrivé à maturité. Professionel à seulement 22 ans, en Ligue 1 à 23, Hamouma est allé doucement, jusqu'à devenir l'un des meilleurs milieux offensifs de Ligue 1 depuis trois ans. Et cette année, il est prêt à le prouver à l'Europe entière. Avec les départs d'Erding et surtout de Gradel, il est bel et bien le seul garant de la bonne santé de l'attaque stéphanoise. Toujours aussi créatif et instinctif, Hamouma se mue cette année en buteur. Au grand dam de Yohan Mollo, c'est bien lui le "Cricri du Forez". Allez, on y croit ! Dans les derbys contre Lyon comme en Ligue Europa, il brillera de mille feux. À tel point que le FC Séville et surtout l'Atlético Madrid lui feront les yeux doux. À tel point qu'il viendra taper à la porte de l'équipe de France. Elle sera là, la belle histoire de la liste des 23 de Didier Deschamps pour l'Euro.

L'inexpertise de… Gilles Berthet, membre du groupe de rock stéphanois Watt Zat

« Je ne sais pas si je suis la bonne personne pour vous répondre, je ne suis pas très foot. Mais bon, comme le club est intimement lié à la ville, il est difficile de ne pas se sentir concerné. Alors, essayons de donner notre analyse... Oui, les Verts devraient faire une bonne saison. Si le club finit dans les cinq premiers, ça sera vraiment top ! La motivation est là, c'est un élément très porteur ! L'équipe n'est pas forcément plus forte que l'année dernière, mais tout le monde sait bien que la force ne suffit pas toujours pour avoir de bons résultats. La cohésion du groupe est un point primordial. En plus, il y a le retour du Coq sportif, c'est très symbolique, les joueurs doivent savoir ce que ça représente et ce qu'il y a derrière ce symbole. C'est un élément de plus devant favoriser la cohésion de l'équipe. J'ai vu qu'il y avait eu pas mal de départs, mais les Verts resteront toujours les Verts, c'est la volonté qui compte, le cœur, l'envie. Et non, je n'ai pas d'avis sur Nolan Roux. »

Le mois après mois

Août : Sainté vient de se qualifier largement pour les barrages de Ligue Europa contre les Roumains du Târgu Mureş. Trop confiants, les Verts commencent par une défaite à Toulouse et ont du mal à se mettre en route. En Ligue Europa, ils passent les barrages grâce à un doublé de Yohan Mollo au retour contre Twente. En Ligue 1, quatre points en quatre matchs. Bayal Sall se barre au Qatar le soir du 31 août.

Septembre : Yohan Mollo, affûté comme jamais après son été muscu/bronzette, est en feu et marque trois buts en trois matchs contre Nantes, Troyes et Nice pour autant de victoires de l'ASSE.

Octobre : Un vieux 0-0 contre Paris et une expulsion de Benoît Assou-Ekotto contre Reims pour une altercation d'handicapés avec Benjamin Moukandjo.

Novembre : La crise de novembre se délocalise dans le Forez. Nolan roux manque un face-à-face décisif contre Anthony Lopes dans le temps additionnel du derby. Un autre une semaine plus tard contre Marseille. « Nolan s'accroche. Il ne marque pas, mais il fait un excellent pressing » , déclare Galtier.

Décembre : Nolan Roux ouvre son compteur contre Lille. La classique. Sinon, les Verts sont quatrièmes à la trêve et sortent des poules aisément en Ligue Europa. Meilleur buteur de la compétition : Yohan Mollo.

Janvier : Après une demi-saison pleine, Mollo part à Newcastle. « C'est une étape supérieure dans ma carrière, mes muscles sont devenus une troisième personne à l'intérieur de moi » , déclare-t-il en arrivant. Les Verts récupèrent Valbuena, qui veut se montrer pour l'Euro 2016. Il marque dans la foulée contre Lyon. Sainté enchaîne avec une victoire contre le PSG.

Février : Kévin Théophile-Catherine demande une revalorisation salariale. « J'ai marqué plus de buts que Nolan Roux, alors que je suis arrière droit. Pourtant, je gagne deux fois moins que lui. Ce n'est pas normal » , se plaint-il dans les colonnes du Progrès. KTC a marqué trois buts, dont un en seizième de Ligue Europa contre Salzbourg.

Mars : Saint-Étienne perd 2-0 à l'aller contre le Dynamo Kiev. Au retour, les Verts s'impose 3-0 au Chaudron. « Qui c'est les plus forts ? Évidemment, c'est les Verts. » L'effet Coq sportif.

Avril : En Ligue 1, les contre-performances s'enchaînent, comme cette défaite contre Angers. En plus, le FC Séville met fin aux rêves d'Europe des Verts en quarts de finale. Mais bon, Nolan Roux inscrit son deuxième but de la saison lors de la défaite 4-1 à Bastia.

Mai : C'est la dégringolade au classement. Touchés au moral, à bout physiquement à cause du parcours en Ligue Europa, les blessures s'accumulent pour les Verts. La charnière centrale Baysse-Chapuis ne tient pas la route. Lors du dernier match de la saison contre Lille, Michel Seydoux s'excuse publiquement auprès de Roland Romeyer, mais pas de Nolan Roux. Saint-Étienne termine 8e.

Le onze type

Stéphane Ruffier / Benoît Assou-Ekotto – Loïc Perrin – Florentin Pogba – Kévin Théophile-Catherine / Jérémy Clément – Fabien Lemoine – Benjamin Corgnet / Yohan Mollo – Nolan Roux – Romain Hamouma

La charade

- Mon premier est une marque qui faisait sourire, mais ça, c'était avant.
- Mon deuxième est une photographie à l'envers.
- Mon troisième est une maladie qui démange.
- Mon quatrième est la moitié de moitié.

- Mon tout n'est pas très emballé à l'idée de jouer la Ligue des champions.

Par Kévin Charnay Retrouvez les autres fiches déjà publiées :
La fiche d'Ajaccio
La fiche d'Angers
La fiche de Bastia
La fiche de Bordeaux
La fiche de Caen
La fiche de Guingamp
La fiche de Lorient
La fiche de Lille
La fiche de Lyon
La fiche de Marseille
La fiche de Monaco
La fiche de Montpellier
La fiche de Nice
La fiche de Nantes
La fiche de Toulouse
La fiche de Reims
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Krys Tof Gale Tier
Christophe Galtier
sauf que la moitié d'une moitié c'est un quart non... ?
@Azad : Moi-tié, la deuxième moitié de moitié quoi. Pas de sombres fractions ici.
Allez admettez-le, vos inexpertises, vous les récoltez pendant des dîners de cons non ?
Jeu direct Niveau : CFA
Bon votre petit pronostic pour la saison des Verts fait bien flipper.
En même temps le 1er paragraphe est tellement vrai...

Quant à Hamouma, j'aimerais tellement que vous ayez raison!
Note : 2
Dans le système de Galtier ce sont les ailiers qui brillent (Aubam, Hamouma, Gradel) alors que l'AC est le porteur d'eau (Brandao, Erding). Donc à ce niveau Roux ne détonne pas et se montre même plus intéressant dans le jeu. Et le mercato n'est pas fini, plusieurs offensifs sont attendus dont Maupay qui va remplacer Saint-Maximin dans le rôle du jeune qui pousse.

Pour Bayal, il a été beaucoup blessé l'an dernier et Pogba a été une vraie révélation donc le club est prêt à ouvrir la porte. Ici on adore Mouss, mais si il devait partir c'est dans le cadre d'un rajeunissement souhaité de l'effectif et pour services rendus. En aucun cas il ne nous fera une Gradel. Et Chapuis n'est plus au club ;)
Je rejoins complètement l'auteur concernant Romain Hamouma. Un joueur que je surkiffe, et auquel je crois fort depuis plusieurs années. S'il ne se blesse pas, les gens vont enfin se rendre compte à quel point il envoie le pâté.

Je pense d'ailleurs que sainté gagnerait à l'aligner en pointe plus souvent, il a souvent été détonnant lorsqu'il a été aligné à ce poste. Et ça mettrait Roux sur le banc, ce qui est doublement positif.

Fonce Mamouma !
monclubcettebaltringue Niveau : CFA2
Je me faisais une joie de voir le petit St Maximim à l'oeuvre avec les Verts, je digère toujours pas que le gamin soit à Hanovre.
Note : 1
Hamouma, on l'avait signé pour son premier contrat professionnel à Laval.
Et il fait déjà trois classes d'écart avec le reste de l'équipe. Certes, on arrivait de National, mais lui de CFA2...
C'est vraiment chouette qu'il s'inscrive dans la durée avec Sainté.

Et effectivement la surprise des 23 pour juin, elle st peut-être là.
Franchement, comm détonateur régulier à droite, vous voyez qui de mieux ?
En Ligue Europa, ils passent les barrages grâce à un doublé de Yohan Mollo au retour contre Twente.


Bien réaliste ce mois par mois, surtout que Twente est qualifié pour la League Europa cette année.

Il a un ptit côté JCVD Romeyer quand même.
Message posté par LoloB
Je rejoins complètement l'auteur concernant Romain Hamouma. Un joueur que je surkiffe, et auquel je crois fort depuis plusieurs années. S'il ne se blesse pas, les gens vont enfin se rendre compte à quel point il envoie le pâté.

Je pense d'ailleurs que sainté gagnerait à l'aligner en pointe plus souvent, il a souvent été détonnant lorsqu'il a été aligné à ce poste. Et ça mettrait Roux sur le banc, ce qui est doublement positif.

Fonce Mamouma !


d'accord avec toi pour le fait qu'on devrait le mettre en pointe, il est pas trop maladroit devant le but.
Par contre perso hormis les quelques buts de fou qu'il a mis globalement je le trouve plus énervant qu'autre chose, il tente quasi toujours les mêmes mouvements et la plupart du temps il s'empale sur le défenseur. Je pense que le jour où il apprendra à bien lever la tête et à faire les bons choix il fera très mal
Message posté par Pacoloco
Hamouma, on l'avait signé pour son premier contrat professionnel à Laval.
Et il fait déjà trois classes d'écart avec le reste de l'équipe. Certes, on arrivait de National, mais lui de CFA2...
C'est vraiment chouette qu'il s'inscrive dans la durée avec Sainté.

Et effectivement la surprise des 23 pour juin, elle st peut-être là.
Franchement, comm détonateur régulier à droite, vous voyez qui de mieux ?


Détonateur ça lui ressemble, régulier un peu moins. A ce niveau il me fait penser à Payet qu'on a connu aussi à Sainté. D'une saison à l'autre tu ne sais jamais... Il en avait fait une très belle en 2013/14 et l'an dernier c'était bien plus poussif. Son match contre Targu c'est plutôt bon signe à ce niveau.

Un peu l'archétype du joueur qui va t'agacer à s'empaler 15 fois sur son défenseur mais tu apprends la patience parce que tu le sais capable d'envoyer une action de folie. Et ces deux dernières années il nous a claqué une paire de buts assez géniaux.
"Jusqu'à ce que Hervé Renard lui signifie de faire ses valises. Roux est un avant-centre qui ne marque pas. Plus personne n'est dupe aujourd'hui, sauf la cellule de recrutement de Sainté, apparemment"

Ahahah Sympa la petite Dédicace à notre Pep Galtier national!
r. Au grand dam de Yohan Mollo, c'est bien lui le "Cricri du Forez"

Hey oui c'est bien lui, à Lyon on l'appelle le CR7 de chez Lidl.
Ca fait chier pour vous alors. Un CR7 de chez Lidl qui arrive à enrhumer la défense lyonnaise.

Pensez à recruter derrière hein.
Ouais tous les jours, Jallet ou Bedimo doivent se chier dessus quand il voit la Mollouille en face.

Faut dire qu'avec 5buts max/saison depuis le début de sa carrière (il a 27ans) il a fait paniqué un paquet de défense. Il parait que Casillas en fait encore des cauchermards.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
17 15