Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Présentation
  3. //

La fiche de l'AC Milan

Désormais sous pavillon chinois, le Diavolo entre dans une nouvelle ère, or, le mercato bas de gamme n'annonce aucune inversion de tendance. Il reste deux semaines pour corriger le tir.

Modififié

La carte postale


« Chère Ligue des champions,

Voilà plus de deux ans que l’on s’est quittés, souviens-toi de cette mélancolique soirée de février à Madrid, onze gaillards bossant dans la literie m’avaient marché dessus, mettant fin à notre idylle qui durait depuis un quart de siècle. Te voir retourner dans les bras de ces espanches m’a brisé le cœur, mais j’accepte la règle du jeu, tu as toujours été vénale. Nous sommes bien différents de ce point de vue, te remplacer par ta petite sœur Ligue Europa ne m’a jamais traversé l’esprit, car je tiens quand même à faire honneur à mon standing. Du coup, ça va faire deux ans et demi que je suis célibataire. Il y a juste eu ces flirts estivaux avec une américaine, une certaine International Champions Cup dont tu as peut-être entendu parler, mais ce n’est jamais allé bien loin. Je me réserve exclusivement pour toi et je compte te retrouver le plus rapidement possible. Mes vieux papas vont enfin partir à l’hospice et je n’aurai plus de comptes à leur rendre.

Ton diablotin

PS : je prends des cours de mandarin, j’espère que tu es sensible au charme asiatique.
 »

La visite médicale


Avec le départ de l’administration Berlusconi et l’arrivée des Chinois, le Milan vient de connaître un tournant historique dans son histoire, mais juste sur le papier, car rien ne semble avoir changé. L’ambiance est toujours aussi morose, la faute à une campagne de transferts très profil bas avec aucune recrue d’envergure et de nombreux paris (Vangioni, Lapadula, Gómez, Sosa).


Du coup, ce sera à Montella d’apporter une vraie plus-value à cet effectif. L’Aeroplanino avait fait rêver les foules avec sa Fiorentina, mais sa courte expérience à la Sampdoria l’a redimensionné. Bref, c’est toujours le grand flou.

Le joueur à ne pas suivre : M’Baye Niang


Montella compte sur lui, mais le Français saura-t-il honorer cette confiance ? Dans une récente interview à la Gazzetta dello Sport, il a assuré avoir pris du plomb dans la tête. Rappelons qu’il s’est déboîté la cheville suite à un accident de voiture en mars et a publié une vidéo d’un plongeon du toit d’une villa ricaine en juin. Difficile de croire à une rédemption aussi rapide. Autre chose, c’est en pointe qu’il a mis le feu aux défenses de Serie A lors d’un prêt de six mois au Genoa, mais c’est sur l’aile qu’il continue d’être aligné. Ça passe ou ça casse. Vu l’état de sa dernière Ferrari, on penche pour la seconde option.

Pourquoi Gianluca Lapadula va déloger Carlos Bacca en pointe


L’ascenseur social fonctionne encore. En voilà une putain de bonne nouvelle ! Igor Protti et Dario Hubner ont peut-être trouvé un successeur, puisque cet attaquant de vingt-six ans a gravi les échelons à coups de buts. Meilleur buteur de D4 en 2011-12 avec Saint-Marin (24 pions), second en D3 derrière son coéquipier Donnarumma à Teramo il y a deux ans (21 buts) et capocannoniere de Serie B en juin dernier (30 goals en 44 matchs sans tirer les pénos). Péruvien de par sa mère, il aurait pu disputer la Copa América, mais il a refusé, préférant attendre l’Italie. Ça ne saurait tarder vu sa palette complète et l’état d’esprit du Colombien resté à contrecœur. Il n’y a de la place que pour un avant-centre dans la tactique de Montella, et Lapadula a la dalle.

Le mois après mois


Août : Suite à deux défaites lors des deux premières journées, les nouveaux propriétaires chinois décident enfin d’investir et recrutent coup sur coup Kovačić, Moussa Sissoko et Cavani que le PSG échange avec Bacca. Lors des présentations respectives, chacun tacle Laurent Blanc, l’Uruguayen parle d'handicapé tactique, le Français remet sur la table cette histoire de quotas et le Croate endosse un vieux maillot de Slaven Bilić.

Septembre : La mayonnaise a du mal à prendre avec une victoire et deux matchs nuls. Paolo Maldini est appelé à la rescousse en tant que directeur sportif, mais il est contraint de démissionner après seulement quelques jours. Les ultras de la Curva Sud ont saccagé le siège du club en guise de protestation.


Octobre : Montolivo doit s’absenter pour le tournage de Chouchou 2. Le brassard de capitaine en profite pour fuguer, sa cavale dure quelques jours, il est retrouvé en pleurs au domicile de Franco Baresi qui en profite pour resigner un contrat de deux ans. Il reconquiert rapidement sa place de titulaire.

Novembre : Pour fêter le premier derby sino-milanais, l’Inter et le Milan organisent conjointement une campagne marketing en parant les deux asiat’ de service d'habits traditionnels chinois. Les clichés de Nagatomo et Honda provoquent un incident diplomatique et plusieurs velibs sont incendiés à Belleville.


Décembre : Supercoupe d’Italie face à la Juve juste avant les fêtes, sur conseil de Frédéric Thiriez, le président de la Ligue italienne a organisé cet événement au Bairiki National Stadium de Kiribati. L'haltérophile David Katoatau est la star du show à la mi-temps calqué sur le Super Bowl.

Janvier : Septième à la mi-saison, Montella est remercié, il est remplacé par… Laurent Blanc. Le maquettiste de la Gazzetta dello Sport se mélange les pinceaux, et Jean-Claude Dusse finit en une du journal rose. Cavani est rééchangé avec Bacca, Sissoko range ses crampons pour les pointes, et Kovačić est transféré à West Ham.

Février : La mayonnaise prend avec une série de quatre victoires consécutives qui ramène le Milan aux portes de la troisième place. Seule anicroche, un Periscope de M’Baye Niang qui tient les propos suivants : « Blanc ? J’en connais qu’un, c’est le cousin Eric et il a eu les couilles d’imiter cette tapette d’Henry Chapier. »

Mars : Encore invaincue toutes compétitions confondues, la Juventus concède sa première défaite de la saison face au Milan. L’écart est réduit à six points, et l’Inter, déjà passée entre les mains d'un puissant yakuza, puis d'un moine birman, est dépassée au classement. La folle remontée se poursuit.

Avril : Alors que la Juve a été tenue en échec la veille, le Milan a l’occasion de passer en tête en cas de succès à Crotone. Calabria a le but du succès à la dernière seconde, mais vendange de façon très suspecte. La ‘Ndrangheta serait dans le coup.


Mai : Le Milan conclut finalement la saison à une belle seconde place. Premier être humain à s’être fait greffer des organes bioniques et bien décidé à remporter les élections suite à la chute du gouvernement Renzi, Silvio Berlusconi rachète le club et promet de recruter Messi, Griezmann et Jérôme Boateng. Il est élu haut la main.

Le onze type


Donnarumma ; Abate, G. Gómez, Romagnoli, De Sciglio ; Sosa, Montolivo, Bertolacci ; Niang, Bacca, Bonaventura

La charade


- Mon premier est le prénom du sosie de Giulio Migliaccio.
- Mon second sert à construire des fûts pour y abriter la grappa.
- Mon troisième est le décor de la scène finale du Père Noel est une ordure.
- Mon quatrième est un pronom possessif souvent utilisé par Gollum.
- Mon cinquième se boit en compagnie d'Anglais guindés.
- Mon sixième figure trois fois dans le titre d’une chanson de Bigard.

- Mon tout vient d'atterrir sur la piste de Milanello.

Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:55 Berlusconi licencie son coach à Monza et nomme Brocchi 6 Hier à 11:02 GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Champions League
Hier à 16:00 Tuto Panini Adrenalyn XL : Règles du jeu 2
Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 10:55 Un doublé pour Rooney, DC United qualifié pour les play-offs 4 Hier à 10:00 R3 : Bourbaki remporte le derby de Pau 17
Hier à 08:46 Gignac plante son dixième but de la saison 24