1. //
  2. // Saison 2015-2016
  3. // Présentation des équipes

La fiche de Bordeaux

On prend les mêmes, et on recommence ! Beaucoup d'entraîneurs en ont rêvé, Willy Sagnol va l'expérimenter. Pour sa deuxième saison sur un banc de Ligue 1, le coach bordelais va travailler dans la continuité, fort d'un groupe quasiment inchangé, dans lequel quelques grognards encadreront des jeunes qui n'en veulent. Et si ces Girondins que personne n'attend créaient la surprise ?

Modififié
5k 21

La carte postale de l'été

« Chère Ligue 1,

les vacances ont été bien courtes, mais on a tous été bien contents de retrouver les copains. En dehors de Planus et Faubert, qui sont maintenant trop vieux pour s'amuser avec nous, Ilori qui est retourné dans son école anglaise, Sala qui a déménagé à Nantes, et Mariano qui a rejoint Trémoulinas et Krychowiak à Séville, tout le monde est là. Il manque bien Djigla, mais de toute façon, personne n'a jamais vraiment compris ce qu'il faisait avec nous l'année dernière. En revanche, ça manque de nouveaux, en dehors de Jussiê, qu'on n'avait pas vu depuis un an. L'autre jour, il a couru pendant une heure. On était un peu inquiets, mais après une bonne nuit de sommeil, ça avait l'air d'aller. Il y a bien ce Milan Gajić, qui vient de Belgrade, mais personne le connaît vraiment. Il faut dire que pendant qu'on était en classe verte en Autriche, à battre les habitants du coin 12-0, lui, il crânait en gagnant le Mondial des U20 avec la Serbie. Ce qui est chouette, cette année, c'est qu'avant de commencer la vraie école, on part en colo à Chypre. D'après ce que nous a expliqué m'sieur Willy, les Chyprois, c'est un peu comme des Grecs, sauf qu'ils sont moins pauvres. Mais quand on a demandé à m'sieur Jean-Louis s'il allait nous donner de l'argent de poche, il nous a fait les gros yeux, et a crié que si on voulait de l'argent, il fallait d'abord les battre, ces Chypriens.

Des poutous,

Adieu !
 »

La visite médicale

Avec un onze de départ quasiment inchangé par rapport à la saison passée, le seul départ de Mariano ayant été compensé par l'arrivée de Gajić, l'état du patient bordelais est plutôt stable. Il peut même se féliciter du retour de Diabaté, absent depuis janvier et doté d'un genou tout neuf. Si elle parvient à conserver Rolan, l'attaque girondine, à laquelle il faut ajouter Thomas Touré et Kiese-Thelin, pourrait même provoquer quelques montées de fièvre chez ses adversaires. Au milieu de terrain aussi, les places seront chères. Avec Chantôme, Sertic, Saivet, Khazri, Plašil, Poko, Traoré, Maurice-Belay et Yambéré, Sagnol aura de quoi faire, pour composer son losange. C'est en défense que le diagnostic est plus incertain. Sur les ailes, Contento devra montrer autre chose que lors de sa première saison, et à 20 ans, Gajić aura la lourde tâche de faire oublier un Mariano en feu l'an passé. Dans l'axe, au côté du capitaine Sané, Pallois devra se ressaisir après une fin de saison dernière compliquée. Et dans les buts, Carrasso finira bien par faire la saison de trop, hélas.

L'homme à ne pas suivre : Cédric Carrasso

Plus que pour les joueurs de champ, le déclin est brutal, lorsqu'on évolue dans les buts. Et l'année de trop, inévitable, tant la chute intervient sans prévenir. En décembre prochain, Cédric Carrasso soufflera 35 bougies. Exemplaire depuis son arrivée en Gironde il y a six ans, le Marseillais verra ses réflexes diminuer, sa détente perdre en spontanéité, et son autorité s'estomper. Toujours aussi combatif et volontaire, Carrass' ne pourra rien faire contre les ravages du temps qui passe, cruel. Au Haillan, sa succession semble être un sujet tabou. Sa doublure, Jérôme Prior, qui entamera sa première saison en tant que professionnel, n'a pas rassuré durant les matchs amicaux. Mais peu importe, le recrutement d'un gardien n'est pas d'actualité. Espérons que les Girondins n'aient pas à le regretter.

Pourquoi Bordeaux va... finir sur le podium

Parce que les paris monégasques ne peuvent pas réussir à tous les coups, que la jeunesse lyonnaise va se casser les dents entre la Champions League et le championnat, que les secondes saisons de Bielsa sont toujours compliquées et que Saint-Étienne jouera avec Nolan Roux devant. Mais surtout, parce que l'effectif bordelais est complet, avec un groupe homogène d'une vingtaine de joueurs de niveau sensiblement égal qui se connaissent parfaitement. Et qu'avec un genou flambant neuf, l'immense Cheick Diabaté va faire maigrir un paquet de défenseurs.

L'inexpertise de... Nora Hamzawi

« Petite, j'ai collectionné quelques autocollants Panini, mais c'était pour les coupes de cheveux des joueurs, et les Girondins de Bordeaux sont un peu décevants à ce niveau-là, à part peut-être Plašil et son petit carré qui semble rendre hommage aux frères Hanson. En revanche, j'ai été intriguée par leur nouveau stade. Apparemment, ne lui trouvant pas de nom, ils ont finalement décidé de l'appeler le Nouveau Stade. Je ne sais pas qui est à l'initiative de cette décision, mais le truc qui est chouette là-dedans, c'est que ce nom est digne d'un long brainstorming entre footballeurs : « Attendez les mecs, c'est un stade et il est nouveau… Et bah on n'a qu'à l'appeler le Nouveau Stade ! » Dans la même logique, vu que le club appartient à M6, ils pourraient proposer la déco à Valérie Damidot : « Mes petits chatons, vous voyez toutes vos coupes, là, et bah on va les mettre à la benne et les remplacer par des énormes stickers… en forme de coupes ! » À quelle place Bordeaux va finir la saison ? J'en sais absolument rien. C'est si important que ça ? »

Le mois après mois

Août : Bordeaux ne parvient pas à s'imposer sur la pelouse de l'AEK Larnaca, où il concède le 0-0. Après le 1-1 de l'aller, c'est la traditionnelle élimination du club français à Chypre. En championnat, Bordeaux se venge en en collant cinq à Nantes, qui dans le doute, choisit de ne pas aligner Emiliano Sala. Auteur d'un quadruplé, Diego Rolán est vendu dans la foulée à Stoke pour 42 millions d'euros. De quoi payer le salaire et les frais médicaux de Gourcuff, qui s'engage aussitôt.

Septembre : Nul au Parc, victoire dans le Chocolatino face à Toulouse, et nouvelle manita, cette fois-ci contre Lyon. Après le festival offert par Gourcuff, Twitter décide de fermer le compte d'Aulas.

Octobre : Le synthétique de Lorient a raison des genoux de Jussiê, qui se brisent simultanément, dès l'entrée du Brésilien sur la pelouse du Moustoir.

Novembre : Rennes-Bordeaux est diffusé sur MCS Bien-être, dans le cadre d'une bien belle soirée yoga.

Décembre : Pour cause de concert de Magic System la veille au Nouveau Stade, Bordeaux-Marseille est délocalisé au Parc Lescure. L'OM déclare forfait et offre le titre de champion d'automne aux Girondins.

Janvier : Diabaté a définitivement remplacé Chamakh dans le cœur de Gourcuff. Le duo s'éclate, et Bordeaux marche sur Montpellier, Lille, Nantes et Rennes.

Février : À Lyon, Umtiti a pour consigne de détruire Gourcuff. Au quart d'heure de jeu, le Gone hurle « T'es vraiment pas très bon ! » , Yo' s'effondre, en larmes. Saison terminée pour le meneur de jeu.

Mars : Défaites face au Gazélec et Bastia, nul à Toulouse. Les Girondins sont désormais troisièmes. En coulisses, on apprend que Sagnol sera nommé sélectionneur après l'Euro.

Avril : Les Girondins s'inclinent à Monaco et Marseille et disent définitivement adieu au podium. Le sursaut d'orgueil face au PSG, qui scelle l'avenir de Laurent Blanc, n'est qu'une maigre consolation.

Mai : Bordeaux sauve sa saison en remportant la Coupe de France face à une surprenante équipe de Marseille-Consolat. Auteur d'un doublé, Poko est annoncé à Sunderland pour 24 millions d'euros.

Le onze type

Carrasso / Contento - Pallois - Sané - Gajić / Chantôme - Plašil – Saivet ou Sertic - Khazri / Diabaté – Rolan. Entraîneur : Sagnol.

La charade

- Mon premier dure très longtemps.
- Mon second est une punition.
- Mon troisième est un problème.

- Mon tout est polyvalent.

Par Mathias Edwards Retrouvez les autres fiches déjà publiées :
La fiche du Gazélec Ajaccio
La fiche d'Angers
La fiche de Bastia
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

La charade étant définitivement trop dure pour mon cerveau fatigué, j'en propose une de substitution :

Mon premier est le contraire de non
Mon second est l'endroit adéquat pour regarder un bordeaux-rennes
Mon troisième est un pronom possessif féminin
Mon quatrième est une production locale en gironde

Et j'ai envie de souhaiter bon courage à mon tout...
facile, Willy Sagnol !
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 5
Je ne crois pas au podium, Bordeaux va perdre beaucoup d'énergie en allant jusqu'en finale de C3 où ils seront battus bar Séville avec un doublé de Trémoulinas sur deux passes dé de Mariano
Message posté par Azpi
facile, Willy Sagnol !


T'es un champion
Note : 19
Milan Gajic (Mille an - gage - hic) ?
Thouvenel Ballon d'Or Niveau : CFA2
Mois de septembre excellent :D
Bring back our Planus Niveau : DHR
Rooh Mathias on pouvait pas attendre que Bordeaux commence son mercato ? Mais la saison commence jeudi c'est vrai... Un petit mot sur Maulun (le "Touré 2015") aurait fait plaiz !

Le duo Diabaté-Rolan va faire mal, si tant est qu'on puisse enfin stabiliser l'arrière garde contrairement à la saison dernière.
Le running gag sur les transferts anglais est pas mal ! Si seulement on pouvait vraiment pigeonner Sunderland avec Poko ^^

Ah ça fait du bien cette rentrée qui se profile !
milieu de terrain Niveau : DHR
10 jours...

elle me manque ma L1 , j en peux plus du mercato et des matchs amicaux .
Note : 1
Ouais en gros toutes les équipes des fiches vont en finale de coupe ...

Bon allez, tant que vous faites perdre Rennes en finale on ne dira rien
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par Bring back our Planus
Rooh Mathias on pouvait pas attendre que Bordeaux commence son mercato ? Mais la saison commence jeudi c'est vrai...


De plus,c'est par ordre alphabétique que les fiches sont publiées.


Message posté par zinczinc78
Je ne crois pas au podium, Bordeaux va perdre beaucoup d'énergie en allant jusqu'en finale de C3 où ils seront battus bar Séville avec un doublé de Trémoulinas sur deux passes dé de Mariano


Il faut que je t'explique une chose : So Foot non plus ne crois pas au podium.

Je vais essayer de t'aider :

-mon premier est une grande colère
-mon second désigne quelqu'un de méprisable
-mon tout consiste à proférer volontairement le contraire de ce que l'on souhaite faire entendre
Hilltop Hoods Niveau : CFA2
Dubitatif sur les Girondins cette saison: certes l'équipe se connait bien mais il manque clairement un taulier en défense centrale et surtout je me dis qu'avec un peu d'audace dans le recrutement on pourrait viser plus haut. Mais il aurait aussi fallu virer les Traoré (pourquoi le prolonger...) et autres et prendre un vrai chien en 6.
Note : 1
Message posté par Cheric Zghemmfour


Je vais essayer de t'aider :

-mon premier est une grande colère
-mon second désigne quelqu'un de méprisable
-mon tout consiste à proférer volontairement le contraire de ce que l'on souhaite faire entendre


Ironie (ire - honni)

Allez-y les gars je suis chaud là !
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
Message posté par milieu de terrain
10 jours...

elle me manque ma L1 , j en peux plus du mercato et des matchs amicaux .



Déjà ce soir y'a le tour préliminaire de C1 et jeudi, celui de C3.. Faut s'accrocher les gars !!
rp.bourque Niveau : DHR
Quand-même dommage de dire à la fois dans le même article, au ton très ironique, que Bordeaux finira sur le podium et qu'il ne finira pas sur le podium.
Peut-être qu'on aurait pu s'en sortir avec un PSG qui rate sa seconde moitié de championnat à force d'aligner systématiquement, après un mercato d'hiver dantesque, à la fois Ronaldo, Messi, Ibrahimovic, Van Persie, Di Maria, Reus, Robben, Neymar, Hazard, Rooney et Verrati dans les buts (trop de fans, il faut l'aligner). Je sais pas, un truc dans le genre. Ou alors une rétrogradation après que Blanc ait été contrôlé positif à la caféine, j'en sais rien.
zinczinc78 Niveau : CFA
Message posté par Cheric Zghemmfour


De plus,c'est par ordre alphabétique que les fiches sont publiées.




Message posté par Cheric Zghemmfour


De plus,c'est par ordre alphabétique que les fiches sont publiées.




si ça peut te rassurer, je ne crois pas à la finale de la C3 non plus.. asser les poules ce serait déjà bien #francisgillot
Ras la Goule Niveau : District
La vraie saison des Girondins la voici.

Non contents de voir Gourcuff signer à Rennes, ils décident de tenter le tout pour le tout et de relancer un autre phénomène éphémère de nationalité française passé par la Lombardie après avoir brillé sur les pelouses françaises : M'Baye Niang est prêté en Gironde avec option d'achat. Après un titre de meilleur joueur et le palmarès du plus beau but de la saison (gagné grâce à une action individuelle de grande classe et un slalom au milieu d'une défense parisienne médusée, avant de fusiller un Kévin Trapp impuissant en pleine lucarne un soir d'avril 2016, but grâce auquel Thiago Silva décide de raccrocher les crampons définitivement), ce dernier permet à son club d'accrocher la deuxième place de la Ligue 1 derrière l'intouchable ogre qatari.

La suite on la connaît : appelé par Didier Deschamps pour disputer l'Euro, on apprend quelques temps après une élimination peu glorieuse au premier tour qui aura vu Giroud traiter son sélectionneur de ''has-been'' à la mi-temps du match décisif contre le Pays de Galles, qu'il se faisait victimiser par Yohann Cabaye qui lui reprochait son côté et sa coiffure trop "thug".

Jean-Michel Aulas n'en a cure. Dès que les Girondins lèvent son option d'achat, il le rachète pour le double du montant déboursé par les vice-champions de France, lui offrant un contrat de cinq ans à quatre millions d'euros annuels. Trois ans et dix matches seulement disputés comme titulaire plus tard, il passe son été 2019 à essayer de le revendre pour une bouchée de pain, tentant de trouver de quoi payer les traites liées à un Grand Stade qui peine à se remplir, trahi par un titre en bourse qui ne cesse de s'effondrer suite à une troisième élimination consécutive en tour préliminaire de la Ligue Europa.

Et je valide avec Bordeaux tiens...
Mille ans gage hic ? Sérieusement ? Plutôt : mon premier est un multiple de dix, mon second au coin en porte le bonnet, mon troisième est un synonyme de mec, mon dernier est expert en séduction. Mon tout est polyvalent. Et ça fait Milan Gajic.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par Cheric Zghemmfour



Désolé pour ce message, je n'avais même pas vu que tu étais ironique également.
Hum Bordeaux ça fait un top 5 je pense cette année. Effectif stable, projet de jeu. Ils peuvent finir devant Lyon, ça en fera chier beaucoup.
Le beau Sagnol est en train de filer tout droit vers la catégorie des Girard et autres Galtier. Il faut qu'il se ressaisisse rapidement et arrête la chouine.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5k 21