La Fédé ghanéenne perquisitionnée

Modififié
0 0
Ballon rond et corruption, la suite. Mardi, c'est au Ghana que cela se passe, le siège de la Fédération venant d'être perquisitionné par des hommes de l'agence de répression des fraudes, dans le cadre d'une enquête portant sur des supposés pots-de-vin versés à des officiels.

Débarquée au petit matin en possession d'un mandat en bonne et due forme, la troupe de choc s'est saisie du matériel informatique, des téléphones portables, tout en empêchant les personnes sur place d'accéder à leur lieu de travail.

Le président de la GFA, Kwesi Nyantakyi, est apparu offusqué devant les journalistes présents au moment des faits : « Nous avions envoyé une demande écrite à l'agence en lui demandant plus de temps. Mais nous n'avons jamais reçu de réponse... » .


Le réel motif de cette sombre affaire tiendrait en réalité à un siège vacant du côté de la Confédération Africaine de Football, le gouvernement souhaitant y installer Abedi Pelé, alors que le président de la Fédération aurait déjà fait acte de candidature.

Les arcanes du football africain sont définitivement impénétrables...

AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0