En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Marseille/Valenciennes

La fausse hype Brandao

Avant le match de Valenciennes et après l’annonce de l’indisponibilité de Rémy, tout le monde encense Brandao, le guerrier devenu efficace. Ce n’est pourtant qu’une histoire de circonstances.

Pas de Loïc Rémy pendant trois semaines. Une tuile, une vraie. « Je n'ai pas d'autres joueurs possédant le même profil que lui, avec une qualité essentielle qui est la vitesse » rappelait Deschamps hier en conférence de presse. En même temps, si Rémy est le meilleur joueur de l’OM depuis le début de la saison, et de loin, s’il est impliqué dans le tiers des buts marqués par Marseille depuis son arrivée (24 buts, 6 passes déc sur 90 buts scorés since août 2010) ce n’est pas non plus la catastrophe du siècle. Ça ne sera pas par exemple, l’explication toute trouvée en cas de contre performance contre Valenciennes ce soir, ou, puisque c’est là que tout le monde regarde, en cas de mauvais résultat mercredi contre l’Inter Milan.

A Marseille, tout le monde dit que le remplaçant est là, que c’est pas vraiment du poste pour poste, mais que ses stats parlent pour lui. C’est peu croyable, mais il s’agit de Brandao, et son but marqué toutes les 80 minutes de jeu (5 pions, mais un seul en championnat). En quelques semaines, le Brésilien est devenu bankable. Aux yeux des supporters, des observateurs du club phocéen, mais aussi au sein du club. Valbuena assure qu’il a confiance avec le grand numéro 9 devant lui. « Il a eu ses affaires qui l’ont affecté l’an dernier, mais sinon, il a toujours été efficace. On le connait, il a ses qualités, ses défauts… » . Deschamps a même joué le coup de l’amélioration. « A l’entraînement, il est plus impliqué dans le jeu en pivot. Il met bien plus de concentration » . Fini donc, les déclarations du président Labrune qui disait, au retour du Brésilien, qu’il pouvait repartir fissa en Russie. Tout le monde croit en Brandao. Vraiment ?

Rémy blessé, presque une bonne nouvelle...

En fait pas tellement. A la fin du match contre Bourg-Péronnas, Deschamps, qui n’était pas encore au courant de la gravité de la blessure de Rémy, éconduisaient ceux qui lui proposaient Brandao comme alternative crédible, même au complet. « Mais avec les matchs tous les trois jours, tout le monde jouera » lâchait le coach en guise de consolation. Pour DD, la blessure de Rémy tomberait presque bien. Parce qu’il y a certaines voix qui commençaient à s’élever, tout de même. Depuis le retour de la Brandade, Rémy joue sur les côtés. Et s’il a planté un caramel sublime contre Nice en coupe, ce n’était plus vraiment le même. Si, dans quelques semaines, l’OM disposera de 4 attaquants dans son effectif (Rémy, Gignac, Jordan Ayew, Brandao), son entraîneur ne passera à deux pointes que si c’est pour associer Jordan Ayew à Loïc Rémy. Question de feeling.


Contre Lyon, Deschamps aurait aimé remettre Rémy dans l’axe. Mais Valbuena s’était fait exclure quelques jours avant. Alors autant se servir de Brandao, quitte à jouer différemment. Se garder Jordan Ayew sur le banc, c’est avoir l’assurance de disposer d’une carte offensive qui pèse en cours de partie. Alors qu’avec le Brésilien… La blessure de l’ancien Niçois prolonge donc l’intérim. Et serait presque une bonne nouvelle. OK, trois semaines d’absence à l’OM, qui joue 4 compétitions, ça ne passe pas inaperçu comme à Lille. Mais au moins, l’attaquant, qui a beaucoup tiré sur la corde durant l’automne, reviendra en pleine forme pour le sprint final. Contre l’Inter, dans un match aller à domicile, l’important, c’est de ne pas prendre de but. Va donc pour Brandao et son abattage. Et pour Valenciennes ?


Par Mario Durante
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 2 heures La double fracture de McCarthy 2 il y a 3 heures Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 il y a 3 heures Un gardien espagnol marque de 60 mètres 4
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
À lire ensuite
Le derby du Nord