1. // Justice

Modififié
0 0

Tout le monde se souvient du drame au soir de la rencontre Partizan-Toulouse, du 17 septembre 2009. Ce jour-là, le supporter du TFC Brice Taton était agressé dans une rue par des supporters serbes, son corps avait été retrouvé sans vie.

Les parents de la victime viennent d’entamer une procédure contre l’Etat serbe auquel ils demandent 300 000 euros de dommage et intérêts. Une somme visant à « compenser les souffrances de la famille en raison d’un manquement grave aux règles de sécurité et d’encadrement à l’occasion d’une rencontre sportive » selon Me Slobondan Ruzic, avocat de la famille Taton.

Le Parquet dispose dorénavant de 60 jours pour accepter ou non de donner suite à cette demande. Si le Parquet refuse, la famille peut adresser une requête au tribunal. Rappel : la Cour de Belgrade avait réduit assez considérablement les peines de prison prononcées contre les quatorze personnes condamnées pour la mort de Brice Taton, passant la peine maximale de 30 à 15 ans de prison en janvier 2011

À la justice de trancher.
DL
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Trash Talk basket Le kit du supporter Vietnam Label
0 0