1. //
  2. // Chelsea/Manchester Utd (0-1)

La faillite d'Ancelotti

Même si Chelsea n'a pas été aidé par les événements, le succès de Manchester United (1-0) est d'abord une victoire tactique. Ou plutôt un échec cuisant de Carlo Ancelotti...

0 16
Evidemment, il y a eu un sinon deux penalties oubliés en toute fin de match en faveur de Chelsea. Evidemment, les Blues ont touché le poteau avant que Lampard, sur le rebond à un mètre des bois, ne caviarde sa reprise du gauche enlevée sur sa ligne par Patrice Evra. Et évidemment Van der Sar n'a pas d'âge et on se demande vraiment pourquoi le portier néerlandais prend sa retraite en fin de saison. Tout ça est indiscutable et fausse nécessairement l'analyse de la défaite des Londoniens face à Manchester United (0-1), la première à Stamford Bridge depuis avril 2002 contre les Red Devils. Il n'empêche, sur le contenu de ce quart de finale aller de haute intensité, on ne peut s'empêcher de penser que le technicien de Chelsea, Carlo Ancelotti, a largement perdu la bataille tactique face à sir Alex Ferguson, ce qui constitue une grosse surprise. Car dans l'inventaire des atouts bleus pour surclasser les Mancuniens, on avait souligné au stabylo le bilan extrêmement favorable à l'Italien face à l'Ecossais, deux fois qualifiés avec Milan en Champions League face à MU (huitième de finale 2005 et demie en 2007) et trois fois vainqueur en Premier League en autant de duels. So ?

L'erreur Torres

Car lors de cette première manche, plusieurs choix ont pu interpeller. Bien entendu, le premier va encore concerner la titularisation de Fernando Torres. Mais pas forcément pour les raisons que l'on imagine. L'Espagnol n'a toujours pas marqué depuis son arrivée dans la capitale anglaise ? Bah, avec ce genre de joueur fuoriclasse, les buts finiront bien par revenir en série à un moment ou à un autre, et l'idée de le mettre en situation de trouver ce petit déclic n'est pas plus sotte qu'une autre. D'autant que face à Nemanja Vidic, « El Nino » a souvent bien réussi, notamment en provoquant plusieurs expulsions du Serbe, particulièrement nerveux quand il croise la route de l'ancien buteur de Liverpool dont il déchiffre si mal le jeu, les courses, la conduite de balle et les feintes.

Non, là où Ancelotti n'a pas nécessairement bien drivé son affaire, c'est que Torres n'est définitivement pas compatible avec Didier Drogba. Les deux joueurs sont, comme disent les Anglais, des « lone wolves » , des loups solitaires. Comprenez des attaquants qui aiment bien évoluer seuls en pointe, avec des joueurs de couloirs pour les servir et un milieu pour flairer le second ballon : Gerrard lors du passage de Torres chez les Reds, Lampard depuis que Drogba ambiance Chelsea, tandis qu'un Kuyt devait s'exiler sur le flanc droit et Anelka déserter l'axe de l'attaque londonienne. Avec ces caractéristiques, associer Torres et Drogba relevait de la bêtise pure et simple. C'était l'un ou l'autre, et plutôt Drogba compte tenu de la forme ascendante de l'Ivoirien depuis quelques semaines. La stat est d'ailleurs édifiante : depuis l'arrivée de Torres, Drogba et lui ne se sont fait que cinq petites passes... dont une lors d'un coup d'envoi !

Un coaching proche du désastre

Mais l'ancien Marseillais doit se dire qu'il est un peu maudit en Ligue des Champions. Quand ce n'est pas lui qui bazarde les occasions (remember la demie retour face à Barcelone en 2009), quand ce n'est pas l'arbitre qui lui ruine la partie (remember le huitième face à l'Inter Milan l'an dernier), c'est son propre entraîneur qui s'occupe de son cas. D'abord, on l'a vu, en lui collant Torres dans les pattes. Ensuite, alors que l'Eléphant était clairement le seul à mettre à mal Ferdinand et ses potes, en le remplaçant en cours de match alors que la configuration du match (United très bas en fin de match) plaidait en faveur de sa présence dans la boîte plutôt que celle de Torres, davantage un dévoreur d'espaces.

Au vrai, avec au moins un but à marquer pour entretenir l'espoir, Ancelotti aurait dû laisser ses deux avants et mettre des joueurs de couloir pour étirer une défense repliée. Un coaching frileux. Car comment interpréter autrement la présence en tant que milieux excentrés de Zhirkov, latéral de métier, et Ramires, milieu défensif patenté ? Comment interpréter autrement, après que Fergie eut placé l'offensif Valencia au poste d'arrière droit suite à la blessure de Rafael, l'entrée tardive d'un Malouda plus susceptible que Zhirkov d'aller provoquer et pousser à la faute l'international équatorien ? D'ailleurs, comme pour mieux châtier ces choix poltrons, Manchester a trouvé la faille précisément là où Ancelotti ne voulait pas prendre l'eau : sur les flancs, quand Giggs, servi impeccablement par le changement d'aile de Carrick, a donné un cours de plongée dans le dos du latéral, contrôle idoine, passe aux petits oignons pour Rooney. Comme un symbole. Oui, malgré les coups du sort et la malchance, il ne faut pas se tromper, la victoire est bien allée à ceux qui la voulaient le plus. Ancelotti a moins d'une semaine pour redevenir audacieux...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Oui on s'est fait éliminer en CL sauf qu'en 2005 MU était en reconstruction, et en 2007 ils se sont fait fumer. Mais faut rappeler que Ferguson avait admis qu'il avait été trop offensif au retour, et la saison suivante, bah United remporte la compétition en jouant en 433 en coupe d'Europe. Et il me semble même qu'à partir des huitièmes ils ont en majorité gagné 1-0.

Ensuite en championnat c'est une autre histoire. Et oui ce n'est plus les arbitres de Premier League. Car la saison dernière, à l'aller, comme l'a dit Evra, United a été supérieur, mais ils ont perdu, et je tiens à rappeler que le but de la victoire c'était sur un corner, une remise de la tête de je ne sais plus qui, Terry qui ceinture Brown dans la surface pour l'empêcher de dégager le ballon et celui qui marque en plus était hors-jeu. Et il y a eu également pénalty non sifflé pour les Mancuniens. Au retour Chelsea a été supérieur à United mais le but du 2-1 avec le double hors-jeu svp.. Et cette saison bah on va pas reparler de la supériorité de United et des coups adressés par David Luiz & Ivanovic, et de la non-faute de Smalling. Un peu comme ils l'ont tenté hier après le but de Rooney: deux sales coups dans le genou une fois la balle partie sur Wazza.

C'est donc d'autant plus jouissif qu'il y ait faute sur la dernière action des Blues. Oh, et y'a pas pénalty:
http://therepublikofmancunia.com/wp-con … mires2.jpg
Ca pue pour Carlo tout ça. Mais c'est clair que sortir Drogba (qui semble tout de même assez rapidement à bout de nerfs quand les choses lui sont défavorables) et laisser Torrès, ça ressemblait vraiment à du mauvais coaching au vu du match (ou alors n'avait-il aucun choix comme semblait le penser Lizarazu, obligation de laisser le foot toy d'Abramovitch sur la pelouse...)

Mais Ancelotti est un grand entraineur, il avait un plan pour ce soir, ça a foiré. A voir au retour. Si l'arbitre avait sorti le rouge pour Evra et sifflé pénalty, les analyses seraient aujourd'hui bien différentes...
Exact, avec la blessure de Rafael j'ai pas compris pourquoi Ancelotti n'a pas réagi de suite et coller un ailier sur son paletot.

Pas compris non plus cette doublette Drogba-Torres car avec le retour de Ferdinand, la défense centrale mancunienne est béton, plusl'aide de Carrick, c'était embouteillage dans l'axe.

Mais sans tout mettre sur le dos de Carletto, c'est surtout une faillite dans le milieu mancunien, avec peu de varitions de mouvement, un jeu trop prévisible.

Cela sent la fin de cycle pour ce groupe.
@SUPERPOY

parler de l'abitrage quand on supporte Manure est juste risible pour justifier ces defaites,
mais pour revenir au match de l'année dernière à Old trafford tA mémoire semble oublier le découpage d'Anelka par Neville dans la surface , le but de Machéda de la main.. bref là n'est pas le propos

Chelsea n'a pas été à la hauteur hier ( Bosingwa mon dieu !), c'est tout
et se cacher derrière la faute évidente d'Evra serait petit bras comme explication...reste Essien
oups "surtout une faillite du millieu de terrain des blues"*
La rentrée de Malouda à la place de Zirkhov n'est t-elle pas également un mauvais coaching d'Ancelotti? Ne fallait-il pas privilégier Salomon Kalou, ou est-il aussi peu en forme que Malouda?.
Pour revenir sur la ligue des champions, mais pas que, mon blog : www.lemondemerveilleuxdetontonmatthieu.com Bonne journée !
Ce qui me gave perso, c'est qu'à Chelsea on a toujours joué en 433 et qu'Ancelotti s'entete avec son 442 à la noix ! Il avait déjà essayé à un moment l'année dernière pour se raviser quelques matches plus tard compte tenu des résultats.

Drogba revient de mieux en mieux après sa malaria, il retrouve du poil de la bête !! Qu'il joue seul en pointe avec Malouda à gauche et Anelka à droite ! Il faut garder Kalou pour son impact pour les 20 dernières minutes quand on court après le score comme hier.

En LDC, vu la fébrilité défensive et la qualité de centre de Bosingwa, j'irai même jusqu'à descendre Essien d'un cran et passer Ivanovic à droite !!!


Bref j'en ai marre de ce 442 en carton qui n'est pas fait pour nous !

Cech

Ivanovic - Terry - Essien - Cole

Mikel - Ramires

Anelka - Lampard - Malouda

Drogba
Je pense surtout que Ancelotti en a plus rien à taper, il a pas l'air concerné sur le banc, il est en roue libre.


Son départ est acquis, il a pas apprécié (et à juste raison) qu'on lui impose Torres et Luiz, du coup il ne se sent plus concerné et partira à la fin de saison avec la satisfaction d'avoir gagné la premier league l'an dernier.
@Paic c'est un peu léger comme raisonnement, il savait dès le départ que Roman il pouvait à tout moment envoyer 50/60millions sur un joueur qui lui plait et lui imposer, et si il est n'est pas content des 2 cadeaux Torres et Luiz: la sortie c'est au fond à gauche. il savait que son job allait d'être de créer une harmonie sur le terrain de la compilation des stars qu'il compte dans son effectif.

Néanmoins c'est sans surprise que Manchester sort avec un avantage de ce match aller, Manchester est beaucoup plus solide, mieux organiser, plus réaliste, plus collectif, plus souder
Pour moi Ancellotti enchaine trop vite avec Torres. L'équipe qu'était championne d'Angleterre avait déjà du mal quand Torres est arrivé mais il aurait du laisser plus de temps de jeu à Drogba et Anelka le temps que l'équipe retrouve son niveau et lancer Torres dans de meilleurs conditions. Il a brisé l'attaque a lui donner autant, j'ai pas l'impression que Drogba est des affinitées (sportivement) avec Torres
Article totalement dans le vrai, j'ai eu exactement la même analyse.

Chelsea est face à ses démons, un groupe vieillissant donc plus aussi performant, depuis le départ de Wilkins le recrutement est régulièrement raté (Ramires et Torres ...), un entraineur qui n'a pas les épaules, à la moindre difficulté rencontrée il s'écroule et semble baisser les bras, aucune réaction d'orgueil du groupe, et enfin les arbitres en Coupe d'Europe ... sans aller jusqu'à crier au complot depuis que Chelsea joue les premiers rôles en LDC ils se font systématiquement entuber et dans le même temps Platini ne se gêne pas pour cracher sur eux avec ses idioties de "fair-play financier". (alors que si il applique ce règlement Man Utd sera la première équipe a être sanctionné vu son déficit).

Fin de cycle et je crains même qu'il soit plus difficile que prévu de retrouver le top niveau ... quand je vois que même un mec comme Essien est très médiocre depuis quelques semaines ...
Essien très médiocre depuis des années...

Hmmmm, non. Si les Blues en sont là où ils sont, et c'est déjà pas mal, ils le doivent en grande partie à ce type.

Maintenant, demander à un milieu défensif de faire le sale boulot, ok, de le faire et même un peu plus, ok, mais de faire tout le boulot, non, pas possible.
Totalement d'accord avec toi saviola. Essien, c'est Chelsea. Sans Essien, le Barça leur met une branlée en demie en 2009. Sans Essien, Chelsea reste une des meilleures équipes du monde, mais perde le joueur qui a le plus d'impact physique, et c'est leur force.
Ah enfin on critique le bouffi et poivrot Ancelotti, detruit l'annee derniere par Mourinho et qui semble prendre la meme direction cette annee. Ce mec n'a et n'aura jamais la carrure pour faire gagner une CL a une equipe autre que le Milan AC preparee aux petits soins du Milan Lab...

S'il espere encore se qualifier pour la prochaine CL, c'est uniquement du a la presence de l'imperial et meilleur defenseur central au monde: David Luiz. Quand un etre vous manque, tout vous manque.
Lamps, tu confondrais pas par hasard le 4/3/3 et le 4/2/3/1? Je serais très étonné que Ancelotti ait pu en pincer pour le 4/3/3. Mais, bon, je n'ai pas vu tous les matchs de Chelsea.
Moi, ce qui me saute aux yeux, plus que la performance individuelle de tel ou tel, c'est le désert tactique de ces deux équipes. Déjà jouer en 4/4/2 ça aide pas beaucoup (Torres et Drogba à 2 m l'un de l'autre plein axe ça craint velu) mais quand en plus l'animation se borne à se carapater dans ses 16 m dés qu'on perd le ballon (le jeu haut il savent ce que c'est les entraîneurs?) et un jeu direct on peut mettre Pelé ça le fera pas plus.
Je comprends un peu l'acharnement sur Torres car il n'a pas marqué depuis qu'il est arrivé a Chelski mais il est quand meme bien plus utile a un entraineur qu'un Drogba orgeuilleux qui s'est enteté tout le match a y aller tout seul. Drogba est en train d'attraper le syndrome de la starlette vaniteuse sur le declin qui pourrit toute l'equipe (cf. Henry a Arsenal dans ses dernieres annees, Raul a Madrid, voire Totti a la Roma). DE fait remplacer Drogba par Torres est une bonne chose mais il faudrait que Drogba fasse comme Henry en son temps et quitte Chelsea pour permettre a l'equipe de se reconstruire differement.

En tous les cas Drogba a perdu pas mal de ballons contre ManU et certainement plus que Torres ce qui n'a pas plu a Carlo.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
De Russie en Israël
0 16