La fâcheuse aventure anglaise de Charles Itandje

Il était la figure de proue de l'avenir tricolore au poste de gardien. Charles Itandje écume désormais les clubs moyens du championnat grec tout en gardant les cages de la sélection camerounaise. Un destin improbable provoqué par un transfert à Liverpool et un fou rire mal contrôlé.

Modififié
17 21
On l'aurait presque oublié, mais il fut un temps où Charles Itandje tapait à la porte de l'équipe de France. Les Bleus préparent alors le Mondial allemand et Raymond Domenech appelle le Franco-Camerounais pour participer au stage à Tignes avec l'ensemble du groupe. Finalement, le sélectionneur au mono-sourcil ne donnera pas suite, obligeant le gardien lensois à regarder la Coupe du monde devant son poste de télévision. Un premier tournant substantiel dans la carrière d'Itandje, d'autant qu'il sera poussé vers la sortie l'été suivant, en 2007, par les arrivées successives de Vedran Runje, puis Ronan Le Crom à Bollaert. Du coup, le natif de Bobigny pose ses valises à Liverpool contre un petit chèque de 1,5 million d'euros. Sur les bords de la Mersey, le deal est simple : assurer la doublure d'un Pepe Reina intouchable à l'époque contre une rémunération mensuelle de 100 000 euros. Le séjour anglais tournera pourtant rapidement au désastre, la faute à une maladresse qui lui attira les foudres de toute une ville. Et qui plomba le reste de sa carrière.

Sept petites parties et le désert


Pour sa première saison outre-Manche, Charles-Hubert dispute sept rencontres, entre la FA Cup - où Liverpool ne se hisse qu'au 5e tour, battu à la surprise générale par Barnsley - et la League Cup, compétition dans laquelle les Reds échouent en quarts de finale face à Chelsea. Pour les rencontres de Premier League, Itandje s'installe tranquillement dans les travées d'Anfield sans jamais tomber la chasuble et voit ses coéquipiers chiper la dernière place du « Big Four  » . L'année suivante marque le début d'une longue descente aux enfers. Déjà, l'ancien international français espoir perd sa place de doublure au profit de Diego Cavalieri venu de Palmeiras et ne dispute ainsi pas la moindre minute sous la liquette liverpuldienne. Courtisé par Galatasaray, il préfère néanmoins rester un exercice supplémentaire dans la formation dirigée par Rafa Benítez.

Cette saison 2008-2009 résonne également comme le 20e anniversaire de la tragédie d'Hillsborough, où 96 Scousers ont perdu la vie. Cette tragédie représente une partie non négligeable de l'identité de Liverpool, qui rend régulièrement hommage à ses victimes, d'autant que la vérité sur les causes du drame est longtemps restée inavouée par les autorités anglaises. De la sorte, le 15 avril 2009, Anfield se mue en mémorial. Les joueurs sont conviés en tribunes pour assister à la commémoration. Dans les gradins, Charles Itandje s'assoit aux côtés de Damien Plessis, l'un des deux autres Frenchies de l'équipe, avec David N'Gog. Tandis que 96 ballons sont relâchés dans le ciel gris du Merseyside, le troisième gardien des Reds, lui, ne trouve rien de mieux à faire que de se marrer lorsqu'une musique en l'honneur des supporters décédés retentit dans l'enceinte. Il s'agit de son dernier sourire esquissé à Liverpool.

Vidéo de la maladresse, sobrement intitulée « Charles Itandje agissant comme un idiot au 20e anniversaire d'Hillsborough »
Youtube

« Les supporters voulaient ma peau »


Le lendemain, la nouvelle a déjà fait le tour de la ville. Itandje devient alors l'ennemi public numéro un. À tel point que la direction du club décide de le suspendre officiellement pendant deux semaines. Rafa Benítez, dégoûté par ce manque de respect, lui aurait même signifié de ne plus jamais prendre la peine de venir à Melwood pour s'entraîner. « Le problème, c'est que je ne mesurais pas l'importance de cette cérémonie. Un type s'est mis à chanter, et j'ai dit à mon voisin (Damien Plessis, ndlr) que je reconnaissais cette musique. Et on s'est mis à rire comme des gamins… (…) Deux jours plus tard, c'était la panique. Les supporters voulaient ma peau. Au club, on me disait : "Ne marche pas dans la rue, tu vas te faire agresser". » Un comble pour une équipe censée ne « jamais marcher seule  » .

L'ancien Lensois ne tarde pas à faire son mea culpa. En vain. « Avant tout, si mon comportement a offensé quelqu'un, je ne peux que présenter mes excuses. Je suis désolé, désolé, désolé. Mille fois désolé. (…) Je voudrais parler personnellement aux familles pour m'excuser parce que je ne voulais faire de mal à personne. » Dés lors, tout va de mal en pis. Lynché de partout, Charles Itandje est seul à travers cette tempête, a laquelle les médias entendent bien ajouter leur grain de sel. Le Liverpool Echo, journal le plus lu et respecté de la ville, y va lui aussi de sa justice sommaire : « Il semble être heureux de s'asseoir dans les tribunes d'Anfield avec son cigare et ses pantoufles tout en gagnant une forte somme d'argent. Quelle est l'ambition de ce joueur ? Que fait son agent ? Sa carrière est si courte que ça devient gênant de voir qu'il préfère gagner de l'argent à ne rien faire plutôt que d'aller jouer ailleurs. » Au fond du trou, le portier n'a d'autre alternative que de plier bagage à la fin de la saison, à l'AO Kavala, en Grèce, sous la forme d'un prêt. De retour à Liverpool l'été suivant, en 2010, il passe au 5e rang dans la hiérarchie des gardiens et ne joue même pas avec la réserve du club. En décembre, Itandje trouve enfin un nouveau point de chute, toujours en Grèce, à Atromitos, et s'enfuit définitivement de cette région devenue beaucoup trop hostile pour lui.

Six ans après, aucun Scouser n'a oublié le nom de Charles-Hubert Itandje. Si les kopites n'ont généralement que de l'amour pour leurs Reds, le Franco-Camerounais a eu le malheur de toucher à l'un des symboles forts du club, provoquant le courroux incontrôlé de centaines de milliers de personnes. Une ânerie de quelques secondes qui précipita vraisemblablement la fin de sa carrière au haut niveau. C'est con, Charles-Hubert n'a jamais eu réellement mauvais fond, en plus. Seulement le rire facile et une bonne culture musicale.

Par Eddy Serres Propos d'Itandje issus du site officiel du Liverpool FC, ainsi que du JDD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

floyd pink Niveau : CFA
Ouah quel beau moyen de finir la journée !

j'ai juste lu le titre puis "Il était la figure de proue de l'avenir tricolore au poste de gardien" et c'était dans la boite.

Merci pour le fou rire les gars, vraiment, j'en avais besoin
Itandje, sujet génial

I comme Icare, il s'est approché trop prés du soleil, pour voir ses ailes fondrent ....
Note : 2
Guy Roux qui ramène Le Crom et Runje pour pousser Itandje en tant que 3eme gardien... Je n'ai jamais compris pourquoi il avait agi comme ça. En fait, il n'y a qu'à Lens qu'il a été un titulaire indiscutable avant de se perdre dans le championnat grec. Pour finir par une superbe prestation avec le Cameroun l'année dernière. Dommage car à Lens, il était très bon. Maintenant...
Syr_Odanus Niveau : CFA
Comment gâcher sa carrière en 3 secondes.
Non mais sans rire, ne pas pu mesurer l'importance d'une telle cérémonie, faut vraiment être atrophié du bulbe.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
"la figure de proue de l'avenir tricolore au poste de gardien", rien que ça.

Il est peut-être temps de partir en vacances (plutôt longues que courtes de préférence) la,non ?
dizzymusictv Niveau : CFA
Note : 9
Comment faire basculer une vie en 3 secondes !
On le juge aujourd'hui, mais ça pourrait arriver à tout le monde. Le pauvre, je ne crois pas qu'il ait eu une seconde l'intention de manquer de respect aux victimes. Il était au milieu de dizaines de milliers de personnes, à ce moment tu n'imagines pas forcément que la caméra va s'arrêter sur toi. Il a fait le con 3 secondes avec un pote, et boum.

Alors bon, il ne s'en prendre qu'à lui même, mais je trouve que c'est très cruel quand même comment il est fini.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
"Je suis désolé, désolé, désolé. Mille fois désolé. (…)"

Ca pourrait être une belle idée de châtiment pour désengorger les prisons ça.Le coupable se pointe et dit :

- Je suis désolé, désolé, désolé. Mille fois désolé.

La foule en furie se concerte furtivement et lui répond :

-Vous ne l'avez répété que quatre fois et vous pensiez nous amadouer en sautant directement à mille.Ce n'est pas suffisant...vous allez répéter le même mot...(petit moment de flottement, la tension est à son comble et le coupable serre les fesses...DIX MILLE FOIS !

Sans bafouiller évidemment, même si il est proche des dix-mille et qu'il commence à fatiguer sinon le compteur repart à zéro.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Il y a une rumeur selon laquelle il aurait sciemment adopté cette attitude pour partir tout en percevant des indemnités de licenciement.Il me semble que c'est Philippe Auclair de RMC qui avait dit cela, mais je n'en suis pas totalement sûr.
Note : 4
Le tournant de sa carrière c'est surtout d'être parti de Lens pour aller faire la doublure de Reina.
Il avait le niveau pour viser un top club de Ligue 1 ou un autre bon club Européen.

Honnêtement, je n'ai jamais compris ce choix maxi débile.
mackallaway Niveau : CFA2
Franchement, c'est bien fait pour sa gueule, surtout lorsque l'on sait que le cousin de Gerrard fait partie des victimes, c'est un manque de respect pas possible. Donc, qu'il vienne pas faire chier si, un jour à l'enterrement d'un proche, un mec se met à rire dans l'assistance.
saddam_usain_bolt Niveau : CFA2
Message posté par Syr_Odanus
Comment gâcher sa carrière en 3 secondes.
Non mais sans rire, ne pas pu mesurer l'importance d'une telle cérémonie, faut vraiment être atrophié du bulbe.


D'ailleurs la tête de Damien Plessis à gauche d'Itandje en dit long sur son rire!
Ca fait 10 piges que je crois que ce mec s'appelle Charles-Edouard... sinon je le kiffais a Lens jamais compris pourquoi aucun club n'est venu parce que bon la Grèce... il avait largement le niveau de jouer plus haut !
Hôtel avec Beauvue Niveau : DHR
Franchement, personne n'a jamais eu envie d'éclater d'un rire saugrenue sous l'effet de la tension à un enterrement?

Moi ça m'est arrivé, et personne n'aurait pu m'accuser sérieusement d'être joyeux à cette occasion. Personne ne m'a jugé, car les gens intelligents autour de moi ont tous compris que j'évacuais la tension comme je pouvais.

Ca m'a arrivé d'être joyeux à un enterrement, parce que je retrouvais ma famille perdue de vue et je parlais des bons moments avec le disparu.

Ce rire, ça s'appelle le rire du pendu.

Je prends plus le côté d'Itandje que des moralisateurs qui l'attaquent. Jetez la première pierre, qu'il disait...
@Kelevra Charles Édouard c'est Coridon, milieu latéral qui a joué à Lens à la même époque que Itandje, qui a joué à Paris également . .)
Hôtel avec Beauvue Niveau : DHR
*Je parlais des bons moments passés avec le disparu. Je ne parlais pas directement au disparu lui-même. Confusing.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par Hôtel avec Beauvue
Franchement, personne n'a jamais eu envie d'éclater d'un rire saugrenue sous l'effet de la tension à un enterrement?


Juste un petit détail : Itandje avoue lui-même que la raison pour laquelle il est hilare n'est pas celle que tu décris.
Message posté par saviola07
Le tournant de sa carrière c'est surtout d'être parti de Lens pour aller faire la doublure de Reina.
Il avait le niveau pour viser un top club de Ligue 1 ou un autre bon club Européen.

Honnêtement, je n'ai jamais compris ce choix maxi débile.


Pourquoi êtes-vous prompts à juger et à clouer au pilori les autres?

Alors on se lève un matin de son lit et on décide, "tiens je veux jouer là", et on débarque avec son baluchon en criant, "les copains j'ai pensé à vous ce matin, je me suis dit que je ferais bien N° 1 dans vos cages", et hop on enfile les gants?

Bah non, c'est pas comme ça que ça se passe, et tu le sais. Il faut une offre. Une offre qui satisfasse et les clubs, et le joueur, et l'agent. Vu à combien il a été vendu, pas sur qu'il ait eu une offre de titulaire dans un "top club de Ligue 1", tout en conservant ou en augmentant sa fiche de paie.

Tu vois, ya beaucoup de paramètres qui rentrent en ligne de compte, alors s'arrêter du haut de son trône, 8 ans après et dire, "c'est maxi débile", c'est pas plus malin. En plus, le mec quitte Lens, qui ne jouait pas les premiers rôles en L1 à l'époque, pour Liverpool, soit le finaliste de la LDC précédente, fut ce pour être N°2. Ya plus débile que ça à mon avis.

Alors, comme l'ont dit certains, c'est une micro-erreur qui a pris des proportions énormes, (on est tous débiles au moins une fois/jour, si pour ça on doit voir notre carrière partir en couilles, beaucoup seront au chômage hein), et c'est vraiment triste. Pas la peine de jouer les donneurs de leçon après coup.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Et à la place de quel autre gardien d'un top club de Ligue 1 ou d'un bon club Européen d'abord ? Trop souvent les gens disent "Pourquoi pas lui ?" "Pourquoi pas la ?"...et ne disent jamais à la place de QUI.


Message posté par djadjo

Alors, comme l'ont dit certains, c'est une micro-erreur qui a pris des proportions énormes, (on est tous débiles au moins une fois/jour, si pour ça on doit voir notre carrière partir en couilles, beaucoup seront au chômage hein), et c'est vraiment triste. Pas la peine de jouer les donneurs de leçon après coup.


C'est bon, il n'a pas pointé au chômage non plus.Encore un peu et tu vas nous apprendre que suite à ce petit gloussement de trois secondes à une commémoration de deuil,il a fini sans domicile fixe, qu'il ne lui reste plus que huit dents et qu'il passe ses journées avec son litron de rouge en apostrophant les passants "Chafé pâ une ch'tite pièche chvouplè ?".

Carrière qui part en couilles...on a l'impression que le bonhomme boxait dans la même catégorie que Coupet ou Ramé...bientôt on nous dira qu'il était parti pour suivre une trajectoire à la Buffon.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par djadjo

Alors, comme l'ont dit certains, c'est une micro-erreur qui a pris des proportions énormes, (on est tous débiles au moins une fois/jour, si pour ça on doit voir notre carrière partir en couilles, beaucoup seront au chômage hein), et c'est vraiment triste. Pas la peine de jouer les donneurs de leçon après coup.



C'est bon, il n'a pas pointé au chômage non plus.Encore un peu et tu vas nous apprendre que suite à ce petit gloussement de trois secondes à une commémoration de deuil,il a fini sans domicile fixe, qu'il ne lui reste plus que huit dents et qu'il passe ses journées avec son litron de rouge en apostrophant les passants "Chafé pâ une ch'tite pièche chvouplè ?".

Carrière qui part en couilles...on a l'impression que le bonhomme boxait dans la même catégorie que Coupet ou Ramé...bientôt on nous dira qu'il était parti pour suivre une trajectoire à la Buffon.
Clemuntinho Niveau : CFA
Je dois vraiment être au bout du rouleau, petit fou rire sur cette belle conclusion d'article. Costaud !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
17 21