La face B de Rooney

Avant Wayne Rooney, il était l'espoir numéro un du club d'Everton. Aujourd'hui, il croupit à Motherwell. Son nom ? Francis Jeffers. Trajectoire d'un renard perdu...

Modififié
«  Il avait 10 ans quand je l'ai découvert lors de journées d'essai dans les écoles de Liverpool. A l'époque, il était rapide, il avait une bonne touche de balle et il avait toujours le but en tête. C'était un très très bon joueur en effet » dit de lui Sid Benson, scout à Everton, responsable de la venue de Jeffers chez les Toffees en 1991. Francis Jeffers écume les équipes de jeunes et se fait un petit nom dans le milieu. « A l'époque, chez les jeunes, il n'y avait, c'est vrai, pas eu vraiment meilleur attaquant que Francis Jeffers. Il était en très grande confiance. On pensait à ce moment-là qu'il allait devenir le top-striker anglais » poursuit Sid. A presque 17 ans, il fait ses débuts dans un Boxing Day royal à Old Trafford, en 1997, puis intégre définitivement les rangs des pros, les trois saisons suivantes, avec des statistiques pas franchement folles (18 buts en 47 apparitions) mais plutôt encourageantes pour un petit jeune. L'Anglais suscite surtout enthousiasme lorsqu'il devient, en 2000, co-détenteur du titre de meilleur buteur de l'histoire pour l'Angleterre Espoir, avec 13 buts (en 16 matches), comme un certain Alan Shearer.

La plus mauvaise affaire d'Arsène

Arsène Wenger flaire le bon coup et un terreau fertile à la négociation en 2001 : Jeffers est alors en bisbille avec Walter Smith, son coach, pour un zéro de plus sur la fiche de paie. Sid Benson défend sa pépite : « Non, non, ce n'est pas vrai. Quand il est parti d'Arsenal, c'était surtout qu'Everton n'avait plus d'argent à ce moment-là, et ils ont reçu une offre qu'ils ne pouvaient pas refuser. Comme avec Rooney d'ailleurs un peu plus tard. Everton voulait en fait plus l'argent que Francis Jeffers » . Le board des Toffees ramassent la mise, 15 millions d'euros, et Arsène Wenger fait de son Francis l'homme le plus cher d'Arsenal à l'époque. Plus cher que Dennis Bergkamp par exemple. Pour ajouter au mythe, l'entraîneur français colle rapido une étiquette sur le col de sa recrue : « a fox in the box » . Un renard des surfaces, en VF. Le problème, c'est qu'avec de si grandes oreilles, Jeffers n'avait pas d'autres choix que d'empiler les buts s'il voulait profiter de cette comparaison.

Hélas pour lui, son temps à Arsenal est pauvre, entre blessures, l'avènement de Thierry Henry, l'arrivée de Wiltord, l'exquis Bergkamp et les Invincibles de 2002. Le butin est maigre pour le jeune de Liverpool : 22 matches et 4 buts. Pire : alors que les Gunners remportent dans ces temps-là quelques titres (deux FA Cup et une Premier League), Jeffers n'arrive même pas à en retirer une seule breloque, n'étant pas sur les feuilles de match des deux finales de Cup et n'ayant participé qu'à six rencontres de PL en 2002. Not enough ! Il finit son œuvre Gunner lors d'un triste Community Shield en août 2003 où Manchester et Arsenal passeront un match entier à s'envoyer des brins. Jeffers rentrera quelques minutes pour finalement ressortir expulsé, après un coup de pompe sur Phil Neville. Poissard, Francis peut écrire une ligne peu flatteuse à son palmarès : être le 50ème carton rouge de l'ère Wenger à Arsenal. Arsène lâche alors l'affaire et pleure les quatre petits millions posés par Charlton pour relancer Francis. Onze millions de moins-value sur un joueur qui n'a absolument rien apporté aux Gunners... Dur, peut-être encore plus dur que les 35 millions alignés pour Reyes quelques années plus tard.

La première victime de Shawcross

Jeffers est donc lâché dans le bain des équipes très moyennes des îles britanniques pour faire ses preuves : du Charlton donc, du Blackburn, un peu de paillette chez les Rangers, et pour finir une dégringolade dans les divisions inférieures avec Ipswich Town et Sheffield Wednesday. Douze buts au compteur. Jeffers tente même l'expatriation vers l'Australie, avec un CDD de dix matches pour les Newcastle Jets. Pas mieux : un but. Aujourd'hui à Motherwell, tout aussi inoffensif, Francis Jeffers, 30 ans, regrette sans doute les brouilles avec ses anciens coaches : Walter Smith pour une histoire de salaire, David Moyes pour une promesse de titularisation non tenue, accouchant d'une scène à la Santa Barbara – «  tu peux te foutre le maillot où je pense, plus jamais je ne jouerai pour toi » – et Brian Laws à Sheffield, pour une histoire de coup de tête. Il doit aussi regretter une étiquette de « renard des surfaces » trop lourde à porter sur ses frêles épaules.

Il doit enfin regretter un corps fragile, meurtri surtout par la rencontre avec les jambes de Ryan Shawcross contre Stoke, en octobre 2007. Shawcross, l'innocent qui avait broyé Aaron Ramsey il y a un an. Car Francis Jeffers a quand même réussi l'exploit de gratter une sélection sous les ordres de Sven-Goran Eriksson. En octobre 2003, « Franny » , le petit nom de Jeffers pour les passionnés, joue contre l'Australie, marque et sauve l'honneur face à des Socceroos victorieux (3-1). Sid Benson, avec le recul, veut positiver : « Franchement, il aurait pu faire de meilleurs choses mais il n'a pas à être déçu. A Arsenal, quand tu passes ton temps sur le banc, tu ne peux pas être jugé sur ta valeur. Ensuite il y a eu les blessures. Mais il a surtout excellé dans les équipes de jeunes, il a une sélection A avec un but à son actif, c'est plutôt pas mal non ? » . Mais tellement loin de ce gamin boutonneux qui joue à ses côté ce jour-là, face aux Australiens, et qui avait rejoint les équipes de jeunes d'Everton en 1994, à l'âge de neuf ans. Un certain Wayne Rooney...


Par Ronan Boscher

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


C'est pour ces articles que je lis Sofoot. Et en plus il est bien écrit.

Ca change des articles sur Madrid/barça/Manchester/chelsea/inter/arsenal/milan.

Voir ceux qui galèrent, ce qui auraient pu mais n'ont pas réussi, essayer de comprendre comment des joueurs prometteurs peuvent se ramasser à ce point, et voir que finalement, les grands joueurs ont surtout un très très gros mental.

Merci. Bon allez j'arrête de faire ma groupie ^^
Dans le même genre, mais un peu moins connu, il y a aussi Danny Cadamarteri, qui avait fait ses débuts à Everton à l'age de 17 ans, scorant dans le derby de Liverpool en 1997 je crois. Lui aussi était promis à un brillent avenir.

Puis les blessures, une certaine nonchalance, la concurrence de Kevin Campbell et de... Francis Jeffers, avant une sombre histoire de viol en 2000, et une suspension pour dopage, ont eu raison de lui.

Lui aussi croupit désormais en SPL, après une série de transferts miteux dans les divisions inférieures anglaises.
Encore une preuve que le haut niveau c'est sans pitié ... C'est déjà même incroyable qu'il ai encore l'envie de jouer au foot après un périple comme celui la.
j'aime bien moi aussi. étonnant et rafraichissant bien que déplacé. toute proportions gardées, ça me fait penser à owen... ascension fulgurante, arrivée sur ballon d'or plus transfert madrid et puis, plus rien mais toujours là. le changement de niveau, de valorisation, simplement monstrueux, mais le bonhomme est là. il fait son taf.
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM Hier à 20:54 L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 1 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:06 Kembo Ekoko à Bursaspor Hier à 18:17 La bastos de Marcos Alonso 3 Hier à 16:53 Il foire sa panenka à la 96e minute 21 Hier à 13:45 La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 Hier à 12:40 Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 54
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:46 Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 6 Hier à 11:19 Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 Hier à 10:18 La demi-volée de Gignac 10 Hier à 09:01 Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32
samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 14 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2