La fable Bale

Modififié
0 2
Il aura suffi de deux matches pour que Gareth Bale soit intronisé. Trois buts à l'aller à San Siro, mille accélérations hier soir à White Hart Lane, dont la dernière, à la 89ème minute, où il se permet de mettre 30 mètres dans les dents de Lucio, pas le plus mauvais des défenseurs.

Phénoménal, il a fait exploser la défense de l'Inter, en particulier Maicon. Harry Redknapp, son entraîneur, en est bien conscient : « Gareth a été fantastique. C'est un garçon en or, je lui ai offert trois jours de repos. Face à lui, Maicon semblait un boxeur qui avait encaissé trop de coups » a-t-il déclaré en conférence de presse.

Et pourtant... L'an dernier, Gareth Bale semblait destiné à quitter Tottenham en janvier. Après deux graves blessures, il souhaitait refaire ses armes en D2. De plus, il était considéré comme un chat noir, puisque, lors de ses 24 apparitions, Tottenham n'avait jamais gagné. Il profite finalement du départ d'Assou-Ekotto pour la CAN et s'impose en tant que titulaire sur le côté gauche. Il devient alors l'un des grands artisans de la qualification des Spurs pour la Ligue des Champions.

Voilà de quoi donner des idées à Jérôme Rothen.

EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ce type est im-pres-sio-nnant!!!! Le genre qui par son impact démoralise purement et simplement l'adversaire et le stade entier lorsqu'il s'y met! Six débordements et six but face à la même équipe (championne en titre), et en deux fois seulement! Vous avez demandé l'addition? Attendez, j'avale ma salive là...

Et puis c'est pas qu'un métronome, c'est carrément un métro! Il t'annonce où et à quelle heure il va passer, et le voilà qui passe. BOUM! Et il repasse. re-BOUM! et ainsi de suite, imperturbable... Le cauchemar!

P.S.: ah ça oui c'est une fable le bonhomme, on connait la fin mais on la réécoute à chaque fois comme si elle pouvait finir autrement. Et puis alors cette gueule de Woody Wood Pecker... Rien à faire! Il passera et il y aura but.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 2