Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

La FA poursuit Andre Gray pour tweets homophobes

Modififié
Le passé refait toujours surface.

Meilleur buteur de Championship la saison dernière avec Burnley, Andre Gray découvre la Premier League cette saison avec le promu anglais, à vingt-cinq ans. Il a même marqué ce week-end face à Liverpool. Mais, ce qui aurait pu être un rêve a vite tourné au cauchemar pour l'attaquant anglais, qui a vu refaire surface des tweets homophobes qu'il avait écrits en 2012, alors qu'il évoluait à Luton Town en cinquième division anglaise : « Est-ce que c'est moi ou il y a des homos partout ? #Burn #Die #Makesmesick »



Voyant le déferlement médiatique causé par ses tweets, Andre Gray avait pris les devants en écrivant un message sur Twitter afin de s'excuser : « J'ai beaucoup de regrets concernant des choses que j'ai faites autrefois et je réalise que j'ai commis de grosses erreurs, la principale étant ces tweets, mais je souhaiterais insister sur le gros travail que j'ai accompli pour totalement me transformer depuis cette époque. (…) De façon claire, je ne revendique absolument pas ce qui est écrit dans ces tweets. (…) Je peux affirmer à tout le monde que je ne suis en aucune façon homophobe et je ne peux que réitérer mes excuses et demander pardon à quiconque s'est senti offensé. »


Des excuses qui n'ont pas suffi pour la Fédération anglaise qui a ouvert une enquête ce mardi pour « mauvaise conduite » , avec comme « facteur aggravant » , le fait que ses propos s'en prennent à l'orientation sexuelle d'autrui.

Quelle sera la sanction : amende, journée d'action dans une association, matchs de suspension ? Andre Gray a jusqu'au 31 août pour faire appel. SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17