Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Genoa-Juventus (2-4)

La Dybalade du samedi

En plantant un triplé décisif pour sortir la Juve d'un match fort mal entamé face au Genoa ce samedi, Paulo Dybala entame sa saison avec la Vieille Dame en boulet de canon. Signe que l'Argentin n'a sans doute pas fini de monter en puissance, au sein d'un club où il ne cesse de gagner en importance.

Modififié
La semaine dernière, il s'était contenté d'un seul petit but. Un plat du pied fouetté en première intention face à Cagliari. Classe, efficace. Du Dybala dans le texte. Ce samedi, il a choisi de passer à la vitesse supérieure en claquant un triplé face au Genoa. Une performance loin d'être anecdotique, alors que la Juve semblait dans l'impasse, après avoir effectué un début de match purement catastrophique.

Serein comme Paulo


Face à Gênes ce samedi, la Vieille Dame a été méconnaissable collectivement en début de match. De quoi permettre aux Grifoni de planter deux pions en sept minutes. Pipita Higuaín commence alors à s'engueuler avec la terre entière, Cuadrado à râler à chaque geste raté, Pjanić à contester les décisions de l'arbitre tandis que Daniele Rugani, lui, ne respire franchement pas la confiance derrière. Pourtant, alors que le doute semblait commencer à parasiter les esprits de certains joueurs juventini, Dybala, lui, est resté de marbre. Serein, appliqué, il n'a pas failli à l'heure de conclure froidement une belle action collective initiée par Higuaín et relayée par Pjanić. C'est avec la même tranquillité qu'il a transformé un penalty tout en puissance juste avant la mi-temps, pour permettre aux siens de recoller au score. Avant d'ajouter une cerise sur le gâteau à sa prestation cinq étoiles, en inscrivant une frappe laser du gauche en fin de match. De quoi lui permettre de réaliser le meilleur début de saison de sa carrière sous les couleurs bianconeri, en affichant quatre pions en deux petites rencontres de Serie A.

La force tranquille


Des débuts en boulet de canon qui augurent probablement une future montée en puissance statistique. Dybala avait débuté à la Juventus lors de l'exercice 2015-2016 avec humilité, assumant ne pas avoir encore assez de bouteille pour tenir la comparaison avec Gonzalo Higuaín, qui enfilait alors les buts comme des perles avec le Napoli : « Comparé à moi, c'est un bien meilleur leader, je n'en suis qu'à ma première année à la Juve. » Mais depuis, le temps a fait son office. Si Pipita est devenu un joueur majeur de la Vieille Dame après son transfert dans le Piémont, Dybala, lui, s'affirme saison après saison comme l'homme le plus fondamental du collectif bianconero. Sa performance majuscule face au FC Barcelone en quart de finale de C1 la saison dernière en atteste. Maintenant, reste à l’Argentin à répéter avec plus de continuité ce genre de prestation, pour devenir celui qui est capable de transcender les siens, même quand tout va mal. Exactement comme ce samedi, face au Genoa. Sans s'énerver, comme une évidence. Signe, sans doute, que le petit Paulo se réserve encore de nombreuses balades tranquilles et gracieuses cette saison. La Vieille Dame, elle, n'a plus qu'à accrocher son bras.


  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 9 minutes Froger vers l’USM Alger il y a 7 heures 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall
    il y a 4 heures Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 8 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 5 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 57 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9