La drôle de vie de Julian Green

Auteur d'un triplé lors de la victoire du Bayern Munich en amical face à l'Inter Milan (4-1), Julian Green a envoyé un signe fort à Carlo Ancelotti. Plus souvent témoin qu'acteur du développement du club bavarois ces dernières saisons, l'Américain compte bien faire parler de lui cette saison. Et enfin démarrer sa carrière.

Modififié
4k 12
Les matchs amicaux de pré-saison ont ceci de formidable qu'ils permettent parfois à de jeunes joueurs d'avoir du temps de jeu et de montrer ce qu'ils ont dans le ventre (cf. les Parisiens face à Leicester) et à d'autres, parfois moins jeunes, de prouver qu'ils ont encore un peu de ballon. C'est le cas de Julian Green. À Charlotte, l'Américain a toqué trois fois à la porte de Carlo Ancelotti. Trois buts face à l'Inter comme pour dire que si jamais Robert Lewandowski (ou un autre élément du front de l'attaque) venait à manquer, il pourrait rendre quelques services. Et visiblement, le technicien italien a apprécié ce qu'il a vu. « Il a bien joué, il était présent dans la surface. L'équipe a bien joué vers l'avant, il a bien conclu les actions » .


L'herbe n'est pas forcément plus verte ailleurs

À 21 ans, Julian Green vient donc de déposer son CV sur la table du Mister pour faire des extras, au cas où Lewy (voire Müller, voire d'autres) serait absent. L'Américain espère ainsi décrocher son premier vrai job et lancer sa carrière, lui qui, pour le moment, a plutôt été « stagiaire » – option café/photocopies. Arrivé au centre de formation du Bayern Munich en 2009, le natif de Tampa Bay, en Floride (mais qui s'est retrouvé en Bavière dès son plus jeune âge) a surtout fréquenté l'équipe réserve pour l'instant. Des stats honnêtes en Regionalliga (15 buts et 8 passes décisives en 23 rencontres lors de la saison 13/14) qui lui ont permis un temps de s'entraîner avec l'équipe première. Seulement, si sa lettre de motivation indiquait sûrement qu'il avait l'esprit d'équipe, Julian Green n'a jamais eu sa chance : deux apparitions en Ligue des champions, pour un total de 68 minutes. En cherchant à s'imposer au sein de l' « Étoile du Sud » , l'Américain a perdu le nord. Lors de la saison 2014/15, Green s'est donc résolu à partir en prêt, à Hambourg, histoire de voir si l'herbe est plus verte ailleurs. Raté. Après seulement cinq apparitions, il se retrouve de nouveau sur la touche. Le swag de Julian n'a pas séduit l'entraîneur Joe Zinnbauer, qui lui a mis un swing, direction l'équipe réserve. Un traitement que n'a pas apprécié Green, qui n'apparaîtra plus sur les feuilles de match du HSV.

L'embrasement?

Retour donc à la case départ pour celui dont le principal fait d'armes pour le moment est un but en Coupe du monde. En réduisant la marque face à la Belgique en huitièmes de finale du Mondial brésilien (2-1 a.p.), Julian Green est devenu à 19 ans et quelques semaines le plus jeune buteur de l'histoire des ÉÉtats-Unis dans ce tournoi. Lui qui a porté le maillot de la USMNT à six reprises, soit quasiment autant d'apparitions qu'avec un club pro (7). C'est peu, et c'est triste. Et c'est pourquoi après avoir passé toute la saison dernière avec le Bayern II (pour 10 réalisations et 4 assists en 28 matchs), Julian Green a faim, très faim, et veut tout casser, comme le prouve son triplé. Et visiblement, Carlo Ancelotti semble avoir développé un sentiment de confiance pour l'Américain. « Il travaille bien, il fait une bonne préparation. Je pense qu'il sera encore important pour nous cette saison » . Dans l'absolu, ce serait dommage qu'un talent fâché finisse en talent gâché.

Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

J_Vous_Lavezzi Niveau : Ligue 1
Sinon ils le prêtent au FCN, il marque 2/3 des buts de la saison du club (soit 30)
Nantes est européen (tour préliminaire faut pas trop en demander), et s'achète un vrai attaquant et lui repart au Bayern pour jouer sa carte à fond.

On peut rêver un peu.
Les gars, c'était au Brésil que Julian Green a explosé, pas en Afrique du Sud. Mais c'est un joueur talentueux, et c'est clair qu'il a clairement besoin de jouer pour progresser!
 //  14:12  //  Passionné de l'Ukraine
D'après la fiche Wikipédia du joueur, en 2010, Green joue pour l'Allemagne -17. En 2010 les USA Affrontent le Ghana en 8ème de finale et sont éliminés en prolongaition donc du coup je ne comprends pas trop cette phrase :
"En réduisant la marque face à la Belgique en huitièmes de finale du Mondial sud-africain (2-1 a.p.), Julian Green est devenu à 19 ans et quelques semaines le plus jeune buteur de l'histoire des ÉÉtats-Unis dans ce tournoi."

Par contre il a bien joué contre la Belgique en 2014 et au Brésil...

En espérant qu'il est une carrière prometteuse, et qu'il fasse du bien au Bayern quand ces attaquants titulaires connaissent des périodes de moins bien.
HerbyCohen Niveau : CFA2
Mouais, je ne pense pas qu'il explosera. Je peux me tromper, à voir si son corps le laissera tranquille (il a été pas mal blessé, notamment lors de son passage au HSV) mais je ne suis pas convaincu par le joueur.

Justement, on l'a eu une saison et il n'a vraiment strictement rien montré. J'ai tendance à penser que c'est dû à son physique qui n'a pass joué le jeu durant cette saison là, donc je lui laisse sa chance, mais pas dit que le Bayern soit le meilleur club pour ça. Il me parait léger pour un 9 en plus...
Message posté par garagnas
D'après la fiche Wikipédia du joueur, en 2010, Green joue pour l'Allemagne -17. En 2010 les USA Affrontent le Ghana en 8ème de finale et sont éliminés en prolongaition donc du coup je ne comprends pas trop cette phrase :
"En réduisant la marque face à la Belgique en huitièmes de finale du Mondial sud-africain (2-1 a.p.), Julian Green est devenu à 19 ans et quelques semaines le plus jeune buteur de l'histoire des ÉÉtats-Unis dans ce tournoi."

Par contre il a bien joué contre la Belgique en 2014 et au Brésil...

En espérant qu'il est une carrière prometteuse, et qu'il fasse du bien au Bayern quand ces attaquants titulaires connaissent des périodes de moins bien.


Green a les 2 nationalités. Après avoir longtemps joué chez les sélections de jeunes allemandes, il a définitivement opté pour les Etats-Unis en 2014.
Message posté par lagiov
Green a les 2 nationalités. Après avoir longtemps joué chez les sélections de jeunes allemandes, il a définitivement opté pour les Etats-Unis en 2014.


Pardon, je n'ai pas fini mon message. Du coup il y a une erreur dans l'article !
Guy Roux aurait de fortes réserves sur les soi-disant 19 ans du monsieur et aurait la preuve qu'il en a en vérité 37 !
La danse du mec avec le maillot de Chelsea , a 0:26 dans la video de résumé des buts Bayern - Inter est pas mal
Un adolescent dans un corps de trentenaire.
Fan du Bayern, j'adore voir des nouveaux noms et attendre leur explosion. Vous imaginez le bonheur depuis un peu plus d'un an avec Kimich !

Par contre, Green, ça commence à faire quelques temps qu'il est là, comme Weibrauch ou Stankovich, mais qu'ils ne percent pas ! Le prêt n'aura pas eu le même effet que pour PE Højberg, espérons que ce soit la bonne année pour lui :)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4k 12