Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options

La dette du Bétis réduite de moitié

Modififié
A Séville, c'est Navidad avant l'heure. Les créanciers du club andalou ont en effet annoncé ce matin avoir accepté de s'asseoir sur 50% des dettes contractées par le club. Réunis en assemblée extraordinaire, ces derniers ont accepté à l'unanimité d'annuler la moitié des 85 millions d'euros de dettes des Verdiblancos.

La cause de ce cadeau du ciel serait le bon redressement sportif du club, 13e au classement final cette saison pour son retour en Liga. Pour Manuel Dominguez Platas, secrétaire de ces créanciers, « la sauvegarde du Bétis passe par les sacrifices de tous » .

Malgré tout, l'une des dettes des plus importantes du club présidé par Miguel Guillén reste toujours d'actualité. Il s'agit d'une part des 6 millions d'euros de transfert de l'ancien défenseur de Benfica, Nelson Tomar, arrivé en 2008.


AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié