La dette du Bétis réduite de moitié

Modififié
0 2
A Séville, c'est Navidad avant l'heure. Les créanciers du club andalou ont en effet annoncé ce matin avoir accepté de s'asseoir sur 50% des dettes contractées par le club. Réunis en assemblée extraordinaire, ces derniers ont accepté à l'unanimité d'annuler la moitié des 85 millions d'euros de dettes des Verdiblancos.

La cause de ce cadeau du ciel serait le bon redressement sportif du club, 13e au classement final cette saison pour son retour en Liga. Pour Manuel Dominguez Platas, secrétaire de ces créanciers, « la sauvegarde du Bétis passe par les sacrifices de tous » .

Malgré tout, l'une des dettes des plus importantes du club présidé par Miguel Guillén reste toujours d'actualité. Il s'agit d'une part des 6 millions d'euros de transfert de l'ancien défenseur de Benfica, Nelson Tomar, arrivé en 2008.

AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le petit Arnaud Clément dit le fantaisiste.

Nelson n'a jamais coûté 24M€ au Betis (et encore heureux pour les Andalous).
C'est bien mon petit Arnaud. T'es réactif.

Maintenant, si tu peux m'expliquer le rapport entre Otto Rehagel et Mourinho sur l'article "30 choses que vous ne savez pas sur l'Euro" tu finirais mieux la journée que tu ne l'a commencé.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 2