1. //
  2. // Groupe E
  3. //
  4. // AS Roma/Man City (0-2)

La destinée du roi Samir

Mercredi soir dans la ville éternelle, Samir le petit prince a pris les empereurs romains par le cou et a enfin décidé de devenir roi. Un tournant majeur dans une carrière cabossée par le talent et ses errements ? Ou le symbole d'une destinée dont la grandeur se sera finalement arrêtée à un match de poule en plein mois de décembre ?

Modififié
17 25
Il y a deux semaines, après un match nul dramatique contre le CSKA Moscou, Samir Nasri prend le micro et déclare : « Soyons honnêtes, nous devons faire quelque chose, ou sinon, l'année prochaine, il y aura des nouveaux joueurs, et on devra tout recommencer. C'est comme cela que ça fonctionne quand vous jouez pour une grande équipe, un grand club. Vous devez répondre et montrer à tout le monde que vous méritez de vous qualifier. » Comme s'il souhaitait se parler à lui-même, Samir se pose une sorte d'ultimatum. Et mercredi soir, dans un stade olympique prêt à rêver, la composition de Manuel Pellegrini le livre à lui-même. Sans Sergio Agüero, Yaya Touré, David Silva, Stevan Jovetić ou encore Frank Lampard, Nasri est seul à la création derrière Edin Džeko. Vulgairement dit, c'est à lui d'être le Zidane de ce City.

On joue la 60e minute lorsque le numéro 8 des Citizens se démarque pour recevoir un ballon de Gaël Clichy. Il contrôle et se retourne face au jeu. Maicon voit Seydou Keita s'approcher, mais James Milner appelle et Keita répond. Seul au monde, Nasri ne dépend plus que de lui-même. Derrière la ligne des trois points, le tir est ouvert. Quelques pas, une touche de balle, une feinte vers Milner, une nouvelle touche de balle. Et pan ! Poteau rentrant, avec l'aide des dieux du football. Samir court en criant et part célébrer son exploit avec ses supporters. Sur le banc, David Silva est en train de faire ses lacets, peut-être pour prendre la place du meneur de jeu français, qui sait ? Toujours est-il que Nasri a fait ce qu'il avait annoncé. Comme Mohamed Ali, et comme Cheick Diabaté, aussi. Vingt-cinq minutes plus tard, il partage l'exploit avec Pablo Zabaleta, le chéri des fans, et envoie Manchester City en huitièmes de finale de C1 pour la deuxième année consécutive. Le petit prince a enfin joué comme un roi.

« Par caractère »


L'homme qui a fait venir Samir Nasri à Manchester est Roberto Mancini. Ayant un faible pour les milieux offensifs, le Mancio pensait pouvoir transformer Nasri en une machine à buts, comme un certain numéro 10 de la Sampdoria des années 1980. En mars, à Istanbul, il racontait son expérience avec Nasri, non pas avec la colère que peut provoquer une trahison, mais plutôt l'incompréhension et la tristesse face à un phénomène insaisissable : « J'avais tout fait pour avoir Samir. C'est un joueur qui a des qualités incroyables, mais un rendement qui n'a rien à voir avec son talent. Lors de sa première saison à City, il était superbe. La deuxième saison, ça n'allait pas du tout. C'est un problème de caractère. Il n'a pas compris qu'il faut toujours donner le maximum. On a eu des problèmes, je n'aimais pas du tout comment il se comportait et comment il s'entraînait. Et je ne le faisais pas jouer. Car il ne le méritait pas. Cela me fait vraiment mal au cœur, j'avais tout fait pour qu'il vienne, et il s'est contenté du minimum alors qu'il était encore jeune. C'est un joueur qui a les qualités non pas pour être un bon joueur, mais pour être un joueur de classe mondiale. Quel dommage, là il ne jouera même pas le Mondial… » Une saison sur deux, par caractère ? À Arsenal : la première et la troisième. À City : la première, la troisième, et le dernier mois. Par caractère, Samir avait voulu. Par caractère, Samir n'avait plus voulu. Mais il n'est pas le seul, loin de là.

De Wesley à José, de Kiev à Rome…


Peut-être avait-il besoin de révolte, de grandeur. Certains ont besoin de renifler la mort pour mieux se sentir vivre. Avec les Bleus, après le naufrage en Ukraine (2-0), Deschamps avait préféré l'écarter du onze titulaire au Stade de France. Peut-être que Nasri aurait envoyé un missile de qualification, qui sait ? Wesley Sneijder aussi a longtemps été catalogué comme un meneur jouant « à son niveau » une saison sur deux. À Madrid, Wesley a fait comme Samir à Arsenal. Génial parfois, ailleurs le reste du temps. Peut-être que la conception du talent aux Pays-Bas l'aura sauvé et lui aura permis, tous les deux ans, de toujours briller en sélection. Mais surtout, Wesley Sneijder aura rencontré José Mourinho. Au terme d'une saison haute en intensité, en 2009-10, il aura connu les meilleurs mois de sa carrière, de ses passes décisives pour conquérir le triplé de l'Inter, à ses buts en Oranje au Mondial sud-africain.

Cette épopée, elle aura commencé un soir de novembre 2009, à Kiev. Menée 1-0 à la 85e minute, l'Inter est éliminée de Ligue des champions, comme Manchester City mercredi soir. En cinq minutes, Sneijder délivre une passe décisive et marque un but salvateur. Comme Nasri mercredi soir. Qui sait si Manuel Pellegrini peut devenir le Mourinho du petit prince ? Et qui sait, encore, si Nasri aurait connu un destin différent en rejoignant la tactique de la Serie A ou le jeu au sol de la Liga, comme Wesley, plutôt que les muscles de la Premier League ? S'il a enfin joué comme un roi mercredi soir, espérons que son royaume s'étende plus loin qu'une petite qualification en huitième de finale de C1. Jusque-là, la carrière de Samir Nasri a connu un chemin tortueux, fait de tacles, de passes vers l'arrière et de non-sélections, mais aussi de quelques poteaux rentrants. Mais il n'a que 27 ans. Après tout, comme l'écrivait Antoine de Saint-Exupéry dans Le Petit Prince : « Droit devant soi, on ne peut pas aller bien loin... »


Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Quelqu'un avait prédit un article "lèche boule" sur Nasri, je crois qu'on ne peut faire mieux.
Note : 9
Message posté par HolyCheat
Quelqu'un avait prédit un article "lèche boule" sur Nasri, je crois qu'on ne peut faire mieux.


"Message posté par Jeu direct le 11/12 à 00:46
Bon, pour Nasri j'annonce un article de SF dans la semaine, tout dégoulinant de mouille.
Le petit Prince est sorti de sa boîte, Nasri l'irregulier s'est sorti les doigts. 9, ça paraît un peu beaucoup tout de même..."
Kit Fisteur Niveau : Loisir
@Jeu Direct devrait être élevé au rang de voyant et représentant syndical des commentateurs de so foot...
Je_Vous_Aime Niveau : Loisir
J'me demande même si l'auteur ne l'a pas fait exprès pour faire ch**r Jeu direct!
Note : 3
Putain mais lécher un mec qui fait un match de haut niveau toutes les pleines lunes aux secours.
Samir, j'ai toujours cru en t... Non décidément, je ne peux absolument pas le piffrer, rien à faire!
Faut arrêter le délire sur Nasri l'irrégulier. Le "chemin tortueux" c'est n'importe quoi. Les faits c'est qu'il est passé de Marseille à Arsenal à City, en étant titulaire partout. Il y a rien de tortueux là dedans. On sent l'approximation du gars qui associent automatiquement Nasri à Ben Arfa.
Hier c'est pas du tout son meilleur match à City. Ca fait un moment qu'il est très bon et il serait temps d'arrêter de faire semblant d'être surpris à chaque fois. Il a jamais fait banquette à City, c'est un gros mensonge, tout comme celui de dire qu'il est "ailleurs" la plupart du temps. Oui Nasri joue pas à une touche de balle, parce que c'est pas son style. Il est juste devenu l'équivalent de David Silva (le genre de joueur sur qui ça la fait bien de se branler, surtout vu qu'il est pas français). Personne lui demande d'être un bouffeur de ligne de touche. Oui il dézonne, oui il multiplie souvent les passes de construction. Et alors ? Il serait peut être temps d'ouvrir un peu sa culture foot et de comprendre que le foot c'est pas des passes ping pong et des tout droits comme dans FIFA.

Enfin bon, il y a pas si longtemps le même genre de personnes nous expliquaient que Ribéry était un joueur ordinaire du Bayern et qu'il méritait pas plus de louanges que ça...
Heiseinberg Niveau : CFA
Et cette comparaison avec Sneijder ... Mon dieu § Ils se feront sortir en 1/8 comme des malpropres, je crois que je vais sauter par la fenêtre.
Note : 6
Rien à ajouter Steth, merci.
Jeu direct Niveau : CFA
Merci de vos hommages les mecs.
RAS. Même pas lu l'article.

Allez je fais pleurer sur la piteuse défaite des Verts
Message posté par hmiller
Putain mais lécher un mec qui fait un match de haut niveau toutes les pleines lunes aux secours.


Ahah c'est ridicule... ou alors ça commence à faire beaucoup de pleines lunes alors.

Tu aurais du mieux faire de t'abstenir parcequ'il a toujours été bon dans les grands rendez-vous :

Arsenal - United 2008 (pour son 1er "gros" match en PL, il inscrit un doublé et permet à Arsenal d'enfin gagner face à une grosse équipe depuis longtemps il me semble) HDM
City - Arsenal 2010 (marque et délivre une assist et Arsenal remporte 3-0 le match) HDM
Arsenal - Barça 2011 (délivre une sublime passe pour Arshavin et généralement il a toujours été le seul gunner à surnager lors des affiches contre le Barça)
France - Bosnie 2011 (obtient et transforme le péno de la qualification pour l'Euro 2012) HDM
City - Chelsea 2012 (marque à la dernière seconde et relance la course au titre) HDM
France - Angleterre 2012 (égalise contre les anglais pour son premier match en compétition officiel) HDM
France - Ukraine 2012 (sort un gros match et permet aux bleus de remporter son premier match de phase finale depuis France Togo 2006)
City - Sunderland 2014 (marque le but pour mener au score et remporte la coupe de la ligue) HDM
City - West Ham 2014 (débloque le match et permet à City de remporter le championnat) HDM
Roma - City 2015 (prend ses responsabilités et permet à son équipe de passer le tour suivant) HDM

Et je rajoute même pas toutes ses autres performances abouties dans sa carrière contre United, Everton, Tottenham, Liverpool, Chelsea, City, ...
Faut arrêter en EDF, il a mis 3 en 45 sélections, 90% du temps il a été au mieux transparent au pire un boulet (remember 2012 où chaque fois qu'il touche la balle il ralentit tellement le jeu qu'on croirait que le match passe en 0.5x). Je me fous personnellement qu'il soit d'origine magrhébine ou qu'il soit soi disant un fouteur de merde dans le vestiaire. Les faits c'est qu'en presque 50 sélections il n'a pas été convaincant et ne s'est jamais imposé, qu'on fait très bien sans lui en attaque et au milieu. Tout le reste c'est des poèmes histoire de se chamailler pour tromper l'ennui.


Après c'est un excellent joueur en club, tant mieux pour lui mais il a eu sa chance en sélection et ça n'a pas marché. Plein de jeunes extrêmement prometteurs font la queue à son poste, il ne manque pas.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Message posté par Okxyd
Faut arrêter en EDF, il a mis 3 en 45 sélections, 90% du temps il a été au mieux transparent au pire un boulet (remember 2012 où chaque fois qu'il touche la balle il ralentit tellement le jeu qu'on croirait que le match passe en 0.5x). Je me fous personnellement qu'il soit d'origine magrhébine ou qu'il soit soi disant un fouteur de merde dans le vestiaire. Les faits c'est qu'en presque 50 sélections il n'a pas été convaincant et ne s'est jamais imposé, qu'on fait très bien sans lui en attaque et au milieu. Tout le reste c'est des poèmes histoire de se chamailler pour tromper l'ennui.


Après c'est un excellent joueur en club, tant mieux pour lui mais il a eu sa chance en sélection et ça n'a pas marché. Plein de jeunes extrêmement prometteurs font la queue à son poste, il ne manque pas.


Ah bon? Vas-y cite des noms
pauloradiobemba Niveau : CFA
Message posté par Okxyd
Faut arrêter en EDF, il a mis 3 en 45 sélections, 90% du temps il a été au mieux transparent au pire un boulet (remember 2012 où chaque fois qu'il touche la balle il ralentit tellement le jeu qu'on croirait que le match passe en 0.5x). Je me fous personnellement qu'il soit d'origine magrhébine ou qu'il soit soi disant un fouteur de merde dans le vestiaire. Les faits c'est qu'en presque 50 sélections il n'a pas été convaincant et ne s'est jamais imposé, qu'on fait très bien sans lui en attaque et au milieu. Tout le reste c'est des poèmes histoire de se chamailler pour tromper l'ennui.


Après c'est un excellent joueur en club, tant mieux pour lui mais il a eu sa chance en sélection et ça n'a pas marché. Plein de jeunes extrêmement prometteurs font la queue à son poste, il ne manque pas.


ça te parait pas bizarre qu'il soit monstrueux en club mais pas en sélection ? Le niveau d'un joueur ne diminue pas (ou l'inverse) en passant du maillot de son club à celui de sa sélection. C'est juste les schémas et choix tactique, les consignes des coach etc qui peuvent faire varier autant des performances. Alors oui le caractère, mais d'après so foot et quelques commentateurs ici, Henry était un gros connard prétentieux qui ne pensait qu'à sa gueule. Donc sans rouvrir le débat "Nasri en EDF" - désormais c'est mort et tant mieux, on a un bon groupe, appuyons nous dessus - on peut tout de même légitimement se poser des questions sur la façon dont il a été utilisé en France. Si le mec arrive à s'imposer (en étant performant) dans une équipe avec autant de top joueurs que City, pourquoi n'y est t'il pas parvenu en EDF ?

PS : par pitié, venez pas me sortir le comportement ou le caractère : Evra a fait une longue carrière en EDF, Anelka a été très bon (par période) etc
Message posté par Steth0
Faut arrêter le délire sur Nasri l'irrégulier. Le "chemin tortueux" c'est n'importe quoi. Les faits c'est qu'il est passé de Marseille à Arsenal à City, en étant titulaire partout. Il y a rien de tortueux là dedans. On sent l'approximation du gars qui associent automatiquement Nasri à Ben Arfa.
Hier c'est pas du tout son meilleur match à City. Ca fait un moment qu'il est très bon et il serait temps d'arrêter de faire semblant d'être surpris à chaque fois. Il a jamais fait banquette à City, c'est un gros mensonge, tout comme celui de dire qu'il est "ailleurs" la plupart du temps. Oui Nasri joue pas à une touche de balle, parce que c'est pas son style. Il est juste devenu l'équivalent de David Silva (le genre de joueur sur qui ça la fait bien de se branler, surtout vu qu'il est pas français). Personne lui demande d'être un bouffeur de ligne de touche. Oui il dézonne, oui il multiplie souvent les passes de construction. Et alors ? Il serait peut être temps d'ouvrir un peu sa culture foot et de comprendre que le foot c'est pas des passes ping pong et des tout droits comme dans FIFA.

Enfin bon, il y a pas si longtemps le même genre de personnes nous expliquaient que Ribéry était un joueur ordinaire du Bayern et qu'il méritait pas plus de louanges que ça...


J'aime bien Nasri, mais pour suivre City régulièrement je trouve qu'il faudrait pas trop réécrire l'histoire non plus. Sa première saison à Manchester, il est bon les 6 premiers mois, car toute l'équipe marche sur l'eau à ce moment là, puis il commence à dérailler par la suite. La saison 2012-2013 il était très irrégulier, il fait quelques bons matchs au début, puis il se traîne. La saison dernière c'est la meilleure à Manchester pour moi, et peut-être la meilleure de sa carrière: il a montré que son jeu si irritant pour certains pouvait mener une équipe au sommet, il a quasiment égalé Silva sur cette saison, ce qui n'était pas le cas avant. Et cette saison, il faut avouer qu'il a mis du temps à retrouver son niveau (depuis quelques semaines à peine).

Voir qu'il est titulaire c'est bien, mais quand tu joues dans un club de Mancini ça veut pas dire grand chose. Nasri a été titularisé bien des fois alors que Milner était plus méritant. Et par moments, il a vraiment été mis en concurrence.

Je suis d'accord avec toi pour dire que parmi la génération 87, Nasri est plus proche de Benzema que de Ben Arfa, mais il n'est pas systématiquement le crack qu'on nous promet. Souvent très bon, mais génial par intermittences.
Message posté par Okxyd
Faut arrêter en EDF, il a mis 3 en 45 sélections, 90% du temps il a été au mieux transparent au pire un boulet (remember 2012 où chaque fois qu'il touche la balle il ralentit tellement le jeu qu'on croirait que le match passe en 0.5x). Je me fous personnellement qu'il soit d'origine magrhébine ou qu'il soit soi disant un fouteur de merde dans le vestiaire. Les faits c'est qu'en presque 50 sélections il n'a pas été convaincant et ne s'est jamais imposé, qu'on fait très bien sans lui en attaque et au milieu. Tout le reste c'est des poèmes histoire de se chamailler pour tromper l'ennui.


Après c'est un excellent joueur en club, tant mieux pour lui mais il a eu sa chance en sélection et ça n'a pas marché. Plein de jeunes extrêmement prometteurs font la queue à son poste, il ne manque pas.


Je me répète un peu vu que j'avais déjà débattu sur Nasri il y a quelques mois mais sur ses 41 sélections (et non pas 50), y en a seulement 26 en tant que titulaire (+ 17 matchs amicaux dans les 41 sélections).

C'est normal qu'il était transparent s'il n'était pas sur la pelouse, vu que sous la période Domenech, il commençait systématiquement sur le banc, Domenech préférait Gourcuff pour son fameux 4-2-3-1, sur les côtés il ne l'a jamais testé il me semble en préférant Govou, Ribéry, Malouda voir même Henry.

Sous la période Laurent Blanc, je suis désolé mais il avait la confiance du coach (joueur clé et il a même eu le droit au brassard sur certains matchs en étant donc le plus jeune capitaine de l'histoire de l'EDF) et il était très bon. D'ailleurs, je ne porte pas Blanc dans mon coeur mais il avait réussi à recréer une équipe de foot compétitive même s'il s'est chié dessus face à l'Espagne (la doublette Réveillère Debuchy à droite je m'en remet toujours pas!)

C'est donc ça son CRIME? "ralentir" le jeu? ralentir le jeu! il le fait aussi à City : aucun problème la-bas.
On reproche à Ribéry de toujours chercher la solution individuelle et les dribbles, il le fait aussi au Bayern : aucun problème là-bas.
On reproche à Benzema de décrocher, il le fait aussi au Real : aucun problème là-bas.

A un moment donné va falloir que la France et ses pseudos grands connaisseurs (Menes & les Riolo's) remettent en question leur connaissance du foot.

Nasri n'est plus en EDF à cause de ses mauvaises relations avec les journalistes, quand c'est Griezmann qui s'en va en boîte avant un match important ou quand Giroud sort à la presse en plein mondial qu'il est dégoûté d'être remplaçant, les gens oublient vite!
Par contre quand Nasri vole une bouteille de shampoing à Thierry Henry, où qu'il fait la tête (dans son coin!) parcequ'il n'est pas titulaire ça fait direct polémique.
Message posté par Spiroid


J'aime bien Nasri, mais pour suivre City régulièrement je trouve qu'il faudrait pas trop réécrire l'histoire non plus. Sa première saison à Manchester, il est bon les 6 premiers mois, car toute l'équipe marche sur l'eau à ce moment là, puis il commence à dérailler par la suite. La saison 2012-2013 il était très irrégulier, il fait quelques bons matchs au début, puis il se traîne. La saison dernière c'est la meilleure à Manchester pour moi, et peut-être la meilleure de sa carrière: il a montré que son jeu si irritant pour certains pouvait mener une équipe au sommet, il a quasiment égalé Silva sur cette saison, ce qui n'était pas le cas avant. Et cette saison, il faut avouer qu'il a mis du temps à retrouver son niveau (depuis quelques semaines à peine).

Voir qu'il est titulaire c'est bien, mais quand tu joues dans un club de Mancini ça veut pas dire grand chose. Nasri a été titularisé bien des fois alors que Milner était plus méritant. Et par moments, il a vraiment été mis en concurrence.

Je suis d'accord avec toi pour dire que parmi la génération 87, Nasri est plus proche de Benzema que de Ben Arfa, mais il n'est pas systématiquement le crack qu'on nous promet. Souvent très bon, mais génial par intermittences.

"Dérailler" c'est fort, très fort comme mot. Bien sûr qu'il est pas constant à 100%, les seuls joueurs qui sont constants sur toute une saison c'est Ronaldo et Messi. C'est normal d'avoir des hauts et des bas, tant que les hauts sont bien hauts et que les bas sont pas trop bas. C'est le cas de Nasri.

Après tu me dis qu'il retrouve son niveau depuis quelques semaines à peine... C'est surtout qu'il a été blessé quasiment tout le début de saison. Et voir ça ça remet un peu en cause le fait que tu suives régulièrement City. Depuis son retour (son vrai retour, pas les matchs où il rentre à 20minutes de la fin pour reprendre du rythme) il a toujours été bon. Une fois homme du match, une autre fois meilleur joueur juste derrière Milner, et encore homme du match hier.
Message posté par Spiroid


J'aime bien Nasri, mais pour suivre City régulièrement je trouve qu'il faudrait pas trop réécrire l'histoire non plus. Sa première saison à Manchester, il est bon les 6 premiers mois, car toute l'équipe marche sur l'eau à ce moment là, puis il commence à dérailler par la suite. La saison 2012-2013 il était très irrégulier, il fait quelques bons matchs au début, puis il se traîne. La saison dernière c'est la meilleure à Manchester pour moi, et peut-être la meilleure de sa carrière: il a montré que son jeu si irritant pour certains pouvait mener une équipe au sommet, il a quasiment égalé Silva sur cette saison, ce qui n'était pas le cas avant. Et cette saison, il faut avouer qu'il a mis du temps à retrouver son niveau (depuis quelques semaines à peine).

Voir qu'il est titulaire c'est bien, mais quand tu joues dans un club de Mancini ça veut pas dire grand chose. Nasri a été titularisé bien des fois alors que Milner était plus méritant. Et par moments, il a vraiment été mis en concurrence.

Je suis d'accord avec toi pour dire que parmi la génération 87, Nasri est plus proche de Benzema que de Ben Arfa, mais il n'est pas systématiquement le crack qu'on nous promet. Souvent très bon, mais génial par intermittences.

"Dérailler" c'est fort, très fort comme mot. Bien sûr qu'il est pas constant à 100%, les seuls joueurs qui sont constants sur toute une saison c'est Ronaldo et Messi. C'est normal d'avoir des hauts et des bas, tant que les hauts sont bien hauts et que les bas sont pas trop bas. C'est le cas de Nasri.

Après tu me dis qu'il retrouve son niveau depuis quelques semaines à peine... C'est surtout qu'il a été blessé quasiment tout le début de saison. Et voir ça ça remet un peu en cause le fait que tu suives régulièrement City. Depuis son retour (son vrai retour, pas les matchs où il rentre à 20minutes de la fin pour reprendre du rythme) il a toujours été bon. Une fois homme du match, une autre fois meilleur joueur juste derrière Milner, et encore homme du match hier.
Et je rajoute (parce que je vais oublier et que demain plus personne lira cet article) que c'est pas sûr que l'an dernier soit la meilleure année de sa carrière. Ca a été pas mal refoulé par la mémoire sélective des "consultants" mais Nasri a quand même été élu meilleur joueur français de 2010 et 2e meilleur joueur de Premier League en 10/11 derrière le futur joueur le plus cher du monde.
Si c'est Hazard qui fait ça cette année j'imagine pas comment on va l'encenser.
Message posté par Steth0

"Dérailler" c'est fort, très fort comme mot. Bien sûr qu'il est pas constant à 100%, les seuls joueurs qui sont constants sur toute une saison c'est Ronaldo et Messi. C'est normal d'avoir des hauts et des bas, tant que les hauts sont bien hauts et que les bas sont pas trop bas. C'est le cas de Nasri.

Après tu me dis qu'il retrouve son niveau depuis quelques semaines à peine... C'est surtout qu'il a été blessé quasiment tout le début de saison. Et voir ça ça remet un peu en cause le fait que tu suives régulièrement City. Depuis son retour (son vrai retour, pas les matchs où il rentre à 20minutes de la fin pour reprendre du rythme) il a toujours été bon. Une fois homme du match, une autre fois meilleur joueur juste derrière Milner, et encore homme du match hier.


J'ai trouvé ses bas assez bas, mais bon on peut en débattre pendant longtemps.

Et sinon je sais qu'il a été blessé, ça n'empêche qu'entre un premier mois de compèt' moyen et une partie de novembre sans éclat (à part sur la fin) ça fait quand même une bonne moitié de ses deux mois et demi (et un peu plus) de compétition depuis août où il n'avait pas le niveau de l'an dernier. Encore une fois, pas mauvais, mais en dessous. C'est ça le principe de l'irrégularité non ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
17 25