1. // Retraite de Ronaldo

La dernière mi-temps de Ronaldo

En 45 minutes, « O Fenômeno » a dit définitivement adieu au football. Pas de feinte ni de passements de jambes : lors de son ultime conf' de presse, il n'a pas réussi à dribbler l'émotion.

Modififié
7k 46
Quand il arrive au centre d'entraînement des Corinthians, ce 14 février 2011, vers 10h, Ronaldo est tout sourire, accompagné de deux de ses fils, Ronald et Alex, âgés de dix et cinq ans. À 13h02, avec plus de vingt minutes de retard sur l'horaire prévu, il donne le coup d'envoi : « Bonjour à tous. Tout le monde est prêt ? Alors on y va... » Dès les premiers instants de la conférence de presse, ses yeux commencent à rougir. Il parle de façon de plus en plus saccadée, parvenant à peine à retenir ses larmes : « Cette carrière fut magnifique, émouvante, avec beaucoup de défaites et un nombre infini de victoires. Je me suis fait beaucoup d'amis et je ne me souviens pas d'avoir eu le moindre ennemi. » Pourtant, il règle ses comptes d'entrée de jeu en balançant un drôle de scoop : « Il y a quatre ans, quand je jouais encore à l'AC Milan, j'ai appris que je souffrais d'une maladie qu'on appelle hypothyroïdie, qui ralentit le métabolisme. Pour y remédier, j'aurais dû prendre des hormones considérées comme des produits dopants. Aujourd'hui, beaucoup de gens doivent regretter de s'être moqués de mes problèmes de poids. » Et vlan, fallait pas l'appeler Gronaldo...


Par la même occasion, « O Fenômeno » nous gratifie d'un petit cours de bio. Tout l'après-midi, des dizaines de médecins ont squatté l'antenne des télés brésiliennes pour décrypter les malheurs de la thyroïde de Ronaldo. Le diagnostic du Dr Eduardo De Rose, responsable de la lutte anti-dopage au Comité olympique brésilien et membre fondateur de l'Agence mondiale anti-dopage, est sans appel. Dans une interview au site Globoesporte.com, il révèle qu'en fait, la levothyroxine, hormone utilisée pour ce genre de traitement, « ne fait pas partie de la liste des substances interdites » et que, quoi qu'il arrive, « tout sportif peut faire usage d'un médicament, pourvu qu'il soit indiqué par un médecin et approuvé par sa Fédération internationale » .

Homme-sandwich


Mais Ronaldo s'en fout. Il sait qu'il a fait culpabiliser la plupart des journalistes présents en face de lui et il peut à présent passer aux remerciements. Et à ce petit jeu-là, les sponsors passent avant la famille et les supporters. Et la liste est longue : comme son pote Zidane, il risque de passer les prochaines années à jouer les hommes-sandwichs. Mais en premier lieu, il a voulu remercier tous les clubs où il est passé, mais aussi tous les joueurs qui ont croisé son chemin. Y compris ceux qui l'agressaient de façon « déloyale » , au même titre que les coachs avec lesquels il a eu des « divergences professionnelles » . Ces derniers temps, il était surtout en conflit avec les supporters suite à la défaite des Corinthians face aux Colombiens de Tolima au tour préliminaire de la Copa Libertadores. Pas rancunier, Ronaldo rend hommage à cette « torcida si stimulante, si passionnée et si dévouée à son équipe, même si parfois l'exigence de résultats la rendait un peu agressive et incontrôlable » .


La preuve, même après cette déclaration d'amour, Eduardo Fontes, « Pantchinho » , président des Gaviões da Fiel, plus gros groupe de supporters du club, lui en voulait toujours autant : « En jouant comme ils l'ont fait en Colombie, les joueurs, Ronaldo y compris, nous ont manqué de respect. Mais s'il se laisse abattre par ce genre de choses, il ne sert à rien. Plein d'autres joueurs ont traversé des crises et les ont surmontées sur le terrain. Il ne suffit pas d'être un grand joueur pour gagner le cœur de la torcida » , a-t-il lâché dans une interview au quotidien sportif Lance. Cela dit, même lui s'est montré capable de mettre de l'eau dans son vin : « Nous avons une dette de gratitude envers lui, il a apporté des titres et d'autres bonnes choses. »

« Des sacrifices impensables »


C'est pour toutes ces bonnes choses que Ronaldo s'est donné sans compter, jusqu'à ce que son corps dise stop : « J'ai fait des sacrifices impensables. Je souffre même quand je monte un escalier. Mais suite à une nouvelle blessure aux adducteurs, j'ai beaucoup réfléchi et j'ai décidé que c'était le moment, que j'avais donné mon maximum. Quand j'ai pris cette décision dans la journée de jeudi, c'est comme si j'étais en soins palliatifs, en phase terminale. En quelque sorte, l'annonce d'aujourd'hui est ma première mort. » Et depuis, des millions de fans sont en deuil.

Youtube



Par Louis Génot, à Rio de Janeiro Note: article publié en février 2011.
Modifié

J'ai l'impression de perdre un membre de ma famille éloignée. C'est bizarre, j'ai l'impression que tout ce que j'aime le plus dans le foot vient de lui... j'aime le barça parce qu'il y a joué. En 98, le 14 juillet, je portais mon maillot du Brésil floqué 9. J'ai jamais autant flippé, j'étais encore gamin et des abrutis menaçaient de me jeter à l'eau. Ma mère m'avait recouvert les épaules de son pull pour me dissimuler un peu aux yeux des footix qui se masturbaient sur Ronaldo un mois plus tôt. Mais je m'en foutait, j'aimais le foot et je savais pourquoi.

Quant à ses problèmes de poids j'ai tendance à le croire sans problème. Jusqu'à son retour au Brésil (on sait que c'est la pré-retraite là bas), j'ai toujours été persuadé qu'il devait avoir une hygiène de vie de qualité. Je ne pourrais pas comprendre qu'on revienne 3 fois des croisés sinon.
Quand mon petit cousin me demande comment il doit jouer en pointe, je lui réponds " joue la Ronaldo ".
Tout a fait d'accord avec toi. La fin de ronaldo marque aussi et surtout la fin d'une époque.
La fin d'une epoque de génies, ou sont les disciples des Zidane, Figo, Rui Costa, Recoba, Rivaldo, Baggio, Del Piero, Ronaldinho, Totti (qui passeront bientot a la postérité eux aussi)...
Ou sont passés les variétés d'attaquants avec tant de qualites différentes comme les RONALDO, Batistuta, Vieri, Shearer, Inzaghi, Shevchenko, Crespo, Romario, Trezeguet... mais tous demeurant des buteurs excepetionnels...
Depuis, le nom de Ronaldo est malheureusement usurpé par un joueur ultra complet mais passant régulierement a coté lors des grands rendez-vous (lors des classicos, des finales de LDC aussi...)
Heureusement reste-t-il qqs joueurs ultra créatifs mais se comptant desormais sur les doigts d'une "seule main" commes les Rooney, Ibrahimovic, Messi, Cassano, Xavi..
Ronaldo s'en va, et part avec lui toute une vision du football. Tout l'inverse du nouveau Ronaldo, qui a certes le meme nom mais sans doute jamais la meme renommée...
l'un des derniers génies du football s'en va. les derniers artistes se comptent maintenant sur les doigts d'une seules mains et ne laisseront bientôt place qu'à des robots comme messi ou ronaldo.
@Vieri_32, ton post est 'ultra' ridicule (je vois que tu affectionnes le terme 'ultra'). Tu te contredis tellement, inculte et ignorant que tu es... je te rappelle que Rooney a joue les memes finales de LDC que Ronaldo... Ibra et Cassano jamais (ce dernier ayant ete minable lors de son passage au Real). Et surtout que tes idoles Messi et Xavi furent transparentes lors des deux matchs de demie contre l'Inter. Mais bon, venant d'un mec qui considere que Recoba fut un genie, que peut-on vraiment esperer? Mon Dieu...
Tu sais Luis, les gens ont le droit d'être ignorants et incultes. La perfection n'existe pas, je te rappelle. Tu te surestimes et sous-estimes les autres Luis, attention l'erreur te guette.
Je ne suis pas sur que les interistes et autres flamenguistes soient en deuil. A moins que l'hypothyroïdie ne predispose a l'ingratitude. Dans ces deux clubs, suite a une grave blessure, il a eu tout le temps du monde pour recuperer et une fois sur pied, ciao les cocos, vous puez, y'a mieux (plus de pognon) ailleurs.
Ronaldo, je le vois comme un produit-marketing.

On nous l'a vendu dès le départ comme "le Phénomène".

Certes, il en était un, surtout au début.

Mais bon. La suite de sa carrière est décevante. Il ne s'est jamais adapté à une grande équipe. Une seule saison à Barcelone. Le Brésil 2002 était un conglomérat. Au Real, malgré ses tonnes de buts, il n'a rien gagné. Au contraire, il a détruit la dynamique de l'équipe en en changeant la tactique.

C'était un soliste. On allait au stade pour le voir marquer des buts en solo.

Je préfère voir une équipe qui joue au football qu'un "phénomène".

J'ai l'impression qu'il n'a jamais été libre. Qu'il était contrôlé par ses agents, ses sponsors, ses clubs.
Luis Figo,
Tu fait du tord a tout les supporters de cet immense joueur a travers tes commentaires agressifs, lâche ton clavier ou bien change de pseudo ...
... et toi change de sport, je pense que le patinage artistique ou le curling te seraient plus adaptés...

PS: quant a toi, tu faiS du tord à touS les amoureux de la langue française.
@Luis figo
Recoba fut un génie, mais je t'accorde qu'il n'a pas fait tt ce que son talent lui permettait de faire. C'est donc un gachis terrible mais, maintenant si tu le trouvais nul.. chacun son avis.
Tu dis que messi est passé a travers contre l'inter, c'est pas faux mais il a qd meme marqué en finale de LDC contre manchester avec eto'o (qui a réediter deux fois cet exploit).. (d'ailleurs CR7 s'est qd meme un peu vautré sur ce match). Et la carriere de Xavi tu l'as juges que sur ce match contre l'inter???

Rooney jouait-il son veritable poste lors de la finale de LDC perdu contre le barça? Mais il faut etre aveugle pr ne pas voir le potentiel créatif de ce joueur?

Tu parles de cassano qui s'est ramassé a Madrid mais oublies-tu ce qu'il a montré a Rome? Pourquoi ne vois tu pas le talent là ou il se trouve? il reste qd meme génial a mes yeux et aux yeux de beaucoup d'autres...

Ibra passe aussi a coté des grands chocs mais il a ce genie exceptionnel... Il crée des gestes d'un autre monde (par exemple talonnade a 2m de haut avec l'inter contre la lazio, et tant d'autres a voir, à revoir et à venir).

Les interistes sont aussi des fans de football, alors oui ils regretteront Ronaldo, comme ils regrettent bagggio et tous ces joueurs exceptionnels (et peu importe qu'ils aient joué ds leur club).

Critiquer un joueur sur une seule perf comme tu le fais est un peu reducteur. Si on suit ton raisonnement tu diras peut etre que ronaldinho n'etait pas si bon que ca car il n'a fait que 4-5 ans au tres tres haut niveau... pourtant...
Luis Figo, tant qu'à faire de jouer au troll correcteur, fais le taf jusqu'au bout. Avoir torT c'est mieux.
Pour revenir au cas Ronaldo, je suis un footix averti et en tant que tel, je ne peux que m'incliner devant les stats du bonhomme et surtout de la manière. C'est pas des ballons d'or à la Nedved/Cannavaro qu'il a eu hein. Petite minute de silence pour lui...
mario encore un footix qui bave sur Barcelone, Ronaldo est un génie.Ce qui fait un grand joueur c'est de pouvoir sortir son équipe de n'importe qu'elle situation pas comme Messi dés qu'il ne joue pas au barça comme en équipe nationale il est inexistant car au barça cela fait plusieurs années qu'ils jouent ensemble et le collectif est bien huilé.Quand on parle de Pelé,Maradonna etc... c'est parcequ'ils ont toujours réussi à emmener leur équipe au sommet grâce à leur talent individuel même si l'équipe n'arrive pas en s'en sortir.STP pas d'offense pour le plus grand attanquant(N°9) que le monde est connu c'est pas pour rien qu'on la appellé "il fenomeno".Merci pour le plaisir que tu nous as donné,tu resteras à jamais dans nos coeurs.MERCI
"Mon Dieu..."
Eh Luis décroche un peu, tu sautes à la gorge du 1er com qui t'irrite un tantinet. Pour bourriner sur ton clavier t'es ptet un cador, mais t'as beau être lettré (version bar des sports) tu manques un peu de finesse. T'as plein de trucs à nous apprendre sur le foot mais sans plus de pédagogie jvais rien retenir...
Vieri_32 : tu dis que CR7 passe à côté des grands rendez vous, notamment finale de CL. Inutile de dire qu'en 2008 il a été essentiel à la victoire de ManU en Champions', de même qu'il marque en finale en dominant Essien.
Après pour la finale de 2009, il a fait 15 minutes de folie (2 occaz' de buts) mais après a sombré avec son équipe.
J'ai vu pire.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Top 10 : William Gallas
7k 46