Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Bordeaux-PSG

La dernière fois que le PSG a perdu un match en Coupe de la Ligue...

Le PSG aime la Coupe de la Ligue. Sextuple vainqueur de la compétition, le club parisien a remporté les trois dernières éditions. Aucune élimination depuis une séance de tirs au but perdue à Saint-Étienne en novembre 2012. Il faut même remonter au 26 octobre 2011, à Dijon (3-2), pour trouver la trace d’une défaite dans le temps réglementaire. La dernière fois que le PSG a perdu en Coupe de la Ligue...

Modififié
... le Montpellier Hérault était la surprise, sûrement sans lendemain, du début de saison.

... Manchester City venait de dépenser 45 millions d'euros pour Sergio Agüero. Bonne pioche.

... Liverpool venait de dépenser 23 millions d'euros pour Steward Downing. Mauvaise pioche.

... Zlatan Ibrahimović n’avait encore aucune C1 au palmarès, mais cela ne saurait tarder.

... Riyad Mahrez faisait ses premiers pas en Ligue 2.


... seuls les connaisseurs de Bundesliga connaissaient vraiment Mats Hummels et Marco Reus.

... l’immense Siaka Tiéné tenait le couloir gauche parisien.

... le derby bourguignon se disputait en Ligue 1.

... Kader Mangane et Étienne Capoue étaient des valeurs sûres du championnat.

... Jirès Kembo-Ekoko claquait sa dizaine de buts au Stade rennais.

... Toifilou Maoulida dégainait des banderoles écrites en corse.


... Souleymane Diawara mettait en garde : « Ceux qui disent que je suis fini, je vais leur faire fermer leur gueule. »

... beIN Sports n'existait pas encore.

... mais Maurice Astorga présentait C le Talk du lundi au jeudi avec Julie Raynaud sur C Foot.


... nouvelle recrue des Dogues, Joe Cole s'interrogeait dans France Football sur la dégaine de ses nouveaux coéquipiers : «  Il faut voir ce que les mecs osent porter ici : ces couleurs ahurissantes, ces motifs d’enfer ! Des boxers rose, orange, vert, fluorescent... En Angleterre, si tu oses te ramener avec un caleçon comme ça, on te le prend et on te le découpe, on te le balance à la poubelle ou bien on y met le feu ! »

... François Hollande remportait la primaire de la gauche. Benoît Hamon n’était pas candidat, Manuel Valls faisait 5,63%, Emmanuel Macron suçait son pouce.

... Les Indignés sortaient dans la rue.

... et le livre de Stéphane Hessel devenait un best-seller.

... Mouammar Kadhafi passait un sale quart d'heure.

... Craig Joubert, l'arbitre de la finale France - Nouvelle-Zélande, était de loin l’homme le plus détesté de l'Hexagone.

... ce maillot débarquait en Ligue 1 :


... le Racing Strasbourg était en CFA 2.

... Nokia était leader des ventes de téléphones mobiles dans le monde.

... Marc-Édouard Nabe publiait L'Enculé, un roman inspiré par l'affaire DSK.

... Ned Stark se faisait décapiter, mais tout le monde s’en foutait.

... avec Fabio Capello à sa tête, sûr que cette fois, l’Angleterre semblait être un sérieux candidat pour l’Euro 2012.

... excepté Pep Guardiola, André Villas-Boas était le coach le plus coté du monde.

... Manchester City roustait United à Old Trafford 1-6. Les Citizens l'attendaient depuis 1955, ce succès chez l'ennemi. Et le meilleur restait à venir...

Vidéo

... l’OM gagnait des matchs en Ligue des champions. À commencer par ce 3-0 au Vélodrome face au Borussia Dortmund, champion d’Allemagne. Et le meilleur restait à venir...

Vidéo

... l'US Quevilly se dégageait le tableau en Coupe de France en éliminant l'ogre de Pacy-sur-Eure.

... Roberto Carlos devenait entraîneur-joueur de l’Anzhi Makhatchkala.

... on apprenait dans le livre La face cachée de Franck Ribéry que Chti Franck s'était fait renvoyer du centre de formation du LOSC, à l'âge de seize ans, « au bout de 250 avertissements et de 300 blâmes. Sa conduite a été inadmissible. Il s’est battu avec une petite fille à l’école et elle a eu le bras cassé » .

... Adrien Regattin fêtait ses vingt ans avec cette douceur au stade du Ray :

Vidéo

... le PSG se faisait fumer par l’Athletic Bilbao de Marcelo Bielsa en C3.

... Même en Supercoupe d’Espagne, le Clásico Barça - Real envoyait du bois !

Vidéo

... Inna Modja ambiançait les boîtes de nuit :


Vidéo

... mais le tube de l'année était l'œuvre d'un déglingo nommé Hervé :

Vidéo


... Mécha Baždarević, Olivier Pantaloni, Éric Roy, Franck Dumas et Laurent Fournier entraînaient en Ligue 1.

... l’AS Monaco était dernière de Ligue 2.

... Dennis Appiah, Eric Marester, Tristan Dingome, ça ne vous parle pas ? Pas trop. Pour les supporters monégasques, si.

... l’AFC Bournemouth galérait en League One (D3).

... Gian Piero Gasperini était à seulement trente-sept entraîneurs virés en vingt-quatre ans de présidence à Venise, puis Palerme. Depuis, le président palermitain en a rajouté dix-sept sur la liste.

... l'AC Milan était champion d’Italie, la Juventus restait sur une vieille 7e place en Serie A.

... d'ailleurs, un nouvel arrière gauche portait la tunique milanaise.


... et ce bon vieux Taye Taiwo se faisait des amis dans le vestiaire milanais : « Je sais que je suis jeune et j’ai le temps de mon côté. Je vais encore jouer beaucoup de matchs pour le club. Les joueurs qui jouent ici sont plus vieux que moi et j’ai cet avantage sur eux. J’ose dire que quand ils étaient jeunes, ils n’ont pas montré les mêmes capacités que moi. C’est donc une question de temps et je vais encore rebondir et saisir ma chance avec les deux bras. » Visionnaire.

... pendant ce temps-là, Paulo Dybala débutait à l'Instituto de Córdoba en touchant 4 000 pesos par mois.

... Gary Speed et Sócrates respiraient encore.


... le Stade rennais jouait la Coupe d’Europe.

... Yann M’Vila était titulaire chez les Bleus.

... Popstars existait encore.

... Ryan Gosling portait une veste blanche parée d'un scorpion et traçait la route au volant de sa Chevrolet Impala.

Vidéo

... Patrice Quarteron n'était pas grand-chose. En revanche, Patrice Carteron était le coach du DFCO.

Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti 1
Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 23 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7 Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 19 Hier à 13:47 Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 47